undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_PhotoM16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

3,0 sur 5 étoiles
60
3,0 sur 5 étoiles
Format: Poche|Modifier
Prix:7,10 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 17 septembre 2006
Lu en quelques heures ce roman est une petite merveille de poésie. Sur une base scientifique tout à fait crédible et réaliste, Werber nous emmène dans un voyage d’interrogations sans fin.

Le vaisseau conçut par l’un des héros est techniquement réalisable, l’énergie photonique existe bel et bien. Ce côté Hard Science m’a évidemment beaucoup plu, et le thème principal, (l’Humanité peut-elle espérer un avenir ailleurs dans de meilleurs dispositions), m’a passionnée.

L’ensemble pose des tas de questions : sommes-nous seuls dans l’univers ? Peut-on humainement accomplir de si longs voyages spatiaux, et comment ? Comment s’affranchir des bas instincts autodestructeurs de l’homme ? Etc.

Le tout est traité de manière poétique, l’histoire ne manque pas d’action et de péripéties, les personnages sont intéressants. Le vaisseau, miracle de technologie, ressemble à un papillon, et n’a pas la froideur des engins spatiaux habituellement évoqués en SF.

Les titres des chapitres évoquent des phases d’alchimie dans la recherche de la pierre philosophale. Le parallèle constant entre le passé et le futur est fascinant. Le Graal, la pierre philosophale des passager du papillon des étoiles est d’implanter une Humanité meilleure, dépourvue de ses défauts les plus nocifs à son développement.

La fin est tout simplement excellente, elle pose toujours les questions, et selon notre tendance, optimiste ou pessimiste, nous donne un élément de réponse. La conclusion, à mon sens, ne pouvait pas être différente. L’histoire prend tout son sens dans son dénouement, inéluctable.

Difficile d’en dire plus sans gâcher le plaisir de la découverte.

Je retrouve là le Werber captivant et inventif que j’avais perdu de vue avec le Cycle des Dieux, qui pour le moment me plait moins que ses autres livres.
33 commentaires| 128 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 octobre 2006
Ce livre est relativement court pour les thèmes abordés. B.W. semble se presser, écrivant des chapitres très courts, où le rythme de l'action semble non pas accéléré, mais précipité. Est-ce la seule solution qu'il a trouvée pour couvrir 1250 ans en 1 seul livre?

Certaines idées, situations... Semblent sous-exploitées. Tout est survolé: le caractère des personnages, les conflits sociaux dans le vaisseau spatial, l'arrivée sur la planète... En définitive c'est plus un conte qu'un roman fouillé.

J'ai quand même bien aimé ce livre, pour le style et pour les thèmes évoqués. Je le recommanderais malgré tout. Mais je suis resté frustré par la fin, qui à mon avis aurait pu être bien meilleure.
0Commentaire| 27 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 octobre 2006
Franchement déçu. Je suis pourtant un fan de la première heure. J'ai lu le cycle des fourmis au moins 5 ou 6 fois celui des thanatonautes et celui des dieux aussi. J'adore l'ESRA. Je les ai toujours lu en une nuit. Et là, j'ai mis 3 ou 4 jours. Et j'ai l'impression de l'avoir déjà lu, il n'y a plus d'idées nouvelles (hormis l'idée du voyage). J'ai l'impression d'avoir lu quelque chose de baclé. Mais enfin BW, que s'est il passé?

Je m'attendais à beaucoup plus de surprises... Pour ceux qui ne connaissent pas Werber, allez y, le style y est toujours, les idées vous paraitront nouvelles. Mais je vous conseillerais plutot les thanatonautes... puis l'empire des anges.
0Commentaire| 53 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 mars 2007
Ayant lu avec avidité tous les romans de Werber, je suis sidérée par la, soyons honnêtes, très mauvaise qualité de sa dernière création. Ce que les admirateurs fervents de Werber nomment des clins d'oeil aux Fourmis ou à la série des Dieux, ne sont selon moi qu'une reprise grossière de thèmes et de symboles récurrents à travers son oeuvre : fourmis, rats, création d'une société utopique en huis clos, énigmes, insectes, etc. Même la structure du roman ne fait preuve d'aucune originalité. Quand au style de l'écriture, que je n'ai jamais eu l'occasion de critiquer chez cet auteur, j'ai été surprise de le trouver souvent maladroit, notamment au tout début du roman. Je ne parle même pas de la fin du livre, si décevante...

Werber a très bien su exploiter ses thèmes et symboles favoris, jusqu'à maintenant. Le Papillon des étoiles constitue sans doute la sonnette d'alarme : il est temps de se renouveller !!
11 commentaire| 32 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 décembre 2006
J'ai été très déçue par le livre . Je trouve que l'idée de départ n'est pas du tout exploitée, à savoir l'enfermement dans un espace clos d'une mini humanité (sujet sur lequel il y avait beaucoup à dire et à inventer à mon avis ). Les personnages principaux sont trop caricaturaux (le savant distrait par éxemple) et trop simplistes . Par ailleurs l'idée du vaisseau spatial n'a rien de bien originale, je pense qu'on peut trouver des articles sur la propulsion photonique dans toute bonne revue scientifique . J'ai trouvé toute cette histoire sans grande imagination, sans grand suspens .. et la fin m'a vraiment parue téléphonée !!!

Bref je ne le conseillerais probablement pas ...
0Commentaire| 14 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 juillet 2008
Le papillon des étoiles reprend un thème cher à la SF depuis les voyages spatiaux, le transport à travers l'espace d'une partie de l'humanité dans un vaisseau-monde ou vaisseau planète, et l'évolution de cette portion d'humanité au fur et à mesure des siècles.
Je ne dévoilerai ici ni la fin ni la totalité de l'histoire, mais je vous ferai part de mes commentaires de lecteur exigeant.
Je qualifie ce roman de mineur, pour plusieurs raisons.
B. Werber, dans ce roman utilise trop de raccourcis, de facilités, en quelques chapitres le vaisseau est conçu, en quelques autres il est fabriqué, et ainsi de suite pour le reste de l'histoire... c'est écrit léger comme du Marc Levy (contre qui je n'ai rien, à chacun son style).
Pour être à la hauteur de l'idée de base cette histoire aurait mérité une trilogie ou de plus longs développements ethnologiques, technologiques, politiques, religieux (comme Les Fourmis, le cycle des anges entamé par les Thanatonautes), à la hauteur d'un Carl Sagan, d'un Ben Bova ou d'un Kim Stanley Robinson, auxquels d'ailleurs il est comparé indirectement... dans sa présentation.
Bernard Werber semble ici effleurer le sujet, rester à la surface des choses, malgré la richesse du sujet de son roman, sans compter la pirouette finale un peu vite expédiée...
Ce livre permet de passer un bon moment, mais pour les amateurs de SF, il lorgne de loin vers la SF hard science sans oser y toucher, d'où mes regrets.
Un bon roman de vacances, rien de plus...
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 octobre 2006
C'est vrai qu'il n'y a pas grand chose de nouveau dans ce livre, hormis l'idée de voyage dans l'espace. J'ai eu l'impression que a partir d'un certain moment, l'histoire a été bâclée.... Mais je reste un inconditionnel de BW et j'attend avec grande impatience la suite du Souffle des Dieux...
0Commentaire| 16 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 mai 2015
Livre extraordinaire. Bernard Werber, depuis plusieurs années m'avait un peu déçu. J'ai relu ce livre et on y retrouve, le ton, l'intrigue et le scénario qui ont fait le succès de l'auteur. J'ai adoré ce livre. Vous pouvez y aller les yeux fermés
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 octobre 2008
Adepte du style unique de "Fiction Scientifique" propre à Bernard Werber, ce roman m'a profondément déçu. Une intrigue qui ne tiens pas la route une seconde, une histoire remplie de clichés, une fin prévisible depuis le début, aucun suspens (cela va sans dire !) : le plus mauvais roman de Werber à mon goût.

Comme semble le confirmer le recueil de nouvelles "Paradis sur mesure" paru plus récemment, Werber semble avoir changé de style. Amateurs du premier jour, passez votre chemin.
0Commentaire| 11 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 mai 2007
N'etant pas ecrivain, je ne me permettrais pas de critiquer le style & l'ecriture de l'auteur. Mais etant une "fan" de Bernard Werber, j'avoue que cet ouvrage m'a laissee perplexe...

L'idee de depart est tres interessante et captivante. Mais apres les 2/3, j'avoue avoir lu en diagonal jusqu'au moment ou nos "Terriens" arrivent sur cette nouvelle planete. La, ca redevient passionnant pour qq pages, puis on retrouve une histoire deja contee, sans grande originalite qui ne laisse finalement pas d'espoir pour les generations futures...

Ce n'est pas un livre que je relirai, contrairement aux Thanatonautes ou les Fourmis.

Cependant, Le Papillon des Etoiles est tout de meme divertissant.
0Commentaire| 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

6,90 €