undrgrnd Cliquez ici Litte nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_ss16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,4 sur 5 étoiles14
4,4 sur 5 étoiles
Format: Poche|Modifier
Prix:11,20 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 7 septembre 2005
Un ouvrage remarquable à lire par petits morceaux comme un dictionnaire ou d'un bout à l'autre comme le roman d'un lecteur. Les textes sur Musset, Balzac, Racine par exemple sont magnifiques. J'aime aussi la façon dont Dantzig remet Morand à sa place. Ne pas manquer non plus les propos libres sur des sujets comme les attachées de presse, les journalistes, les débuts de livre, le style, les morts d'écrivains originales etc. Beaucoup d'esprit (français) et d'humour, ce qui nous change de la morosité de certains.
0Commentaire|67 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 septembre 2007
L'auteur, Charles Dantzig, est un passionné de livres et de littérature mais sans se prendre la tête. Il dit ce qu'il pense des auteurs français et non pas ce qu'il est de bon ton de penser. Même si je ne partage pas toujours son avis, (ex : Sartre: Je ne crois pas qu'il existe un seul livre de lui qui ne soit encombré de bouts, de restes, d'imperfections.»), ses partis pris sont toujours intelligents, subtils, souvent drôles.
Ce dictionnaire égoïste est malicieux, audacieux et surprenant. C'est un vrai bonheur. Un bémol, cependant : à déconseiller absolument aux élèves qui préparent le Bac de Français, les correcteurs pourraient ne pas apprécier de lire que "l'Espoir" de Malraux est comparable à un "Intervilles politisé"
0Commentaire|7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 août 2013
On pourrait reprocher à ce livre d'être trop gros, il est au contraire léger, et même trop petit. On regrette même qu'il n'y ait pas une suite, tant chaque mot semble choisi avec précision pour former une parfaite mosaïque où comme le dit La Rochefoucauld "on dit tout ce qu'il faut et que ce qu'il faut". Ce chef d'oeuvre n'est pas réservé qu'aux boulimiques de lecture et réjouira même ceux qui n'ont jamais lu de leur vie. A une érudition impressionnante, Dantzig oint en effet une ironie mordante.

UN DE MES LIVRES PREFERES
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 juillet 2009
ouvrage très partial , mais dit clairement . Donc selon les auteurs choisis ou oubliés on est d'accord ou pas . C'est le jeu . C'est parfois frustrant , des fois très enervant mais cela se respecte .
0Commentaire|9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 décembre 2010
Une aisance et une écriture agréables, le tout ressortant vivement au milieu de références nombreuses et maîtrisées. On n'évite pas la pose littéraire de "spécialiste", un peu hautain, qui transparait dans certaines phrases... Mais à n'en pas douter, M. Dantzig sait de quoi il parle, et c'est cela avant tout qui rend son ouvrage incontournable.
33 commentaires|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 31 janvier 2009
Difficile d'expliquer pourquoi Dantzig nous donne tant de bonheur. Est-ce sa langue toujours affutée, son style aiguisé et fluide, sa culture étendue sans être assomante, l'humour dont ses pages sont parsemées ? C'est tout l'ensemble qui nous donne du plaisir, et aussi la fierté de fréquenter un bel esprit. On aimerait faire salon avec ce grand monsieur. C'est une porte ouverte sur le grand large de la littérature. Il paraît que ce livre s'est bien vendu, si c'etait vrai, ce serait très réjouissant sur l'état du goût français. La réédition en poche devrait permettre à tous les étourdis de se rattraper à peu de frais !
0Commentaire|10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 mars 2011
Charles Dantzig a un côté agaçant : il semble avoir tout compris mieux que nous. Il sait mieux écrire que nous, mieux lire, mieux pénétrer dans les oeuvres. Il connaît mieux les écrivains, il peut même vous dire que vous avez le mauvais goût d'aimer ce qu'il déteste. Il vous culpabilise. Pour un peu il vous ferait déchirer le roman que vous êtes en train de lire. En tout cas il le dit comme ça, d'un air un peu condescendant, cynique.

Il compose "son" dictionnaire avec des mots et des expressions originales qu'on n'aurait pas forcément idée d'y mettre : "Bibliothèques de maison de campagne, Calomnies, Conseils aux vieux écrivains, Ecrire comme on parle, Qui est le narrateur de Madame Bovary, Nos livres nous tuent", etc...en plus de la liste des grands auteurs dont il se plait à démolir les raisons de leur succès.

Quelques définitions courtes:
- "Anciens et modernes : Quand il y a querelle entre les Anciens et les Modernes, choisissez les Modernes : c'est vous".
- "Bon sens : Le bon sens est le bouclier que l'intelligence brandit quand elle est fatiguée d'argumenter".
- "Caractéristique : Rien de ce qui est intéressant n'est caractéristique".

Vous voulez devenir écrivain ? Brûlez tous vos manuels d'apprentissage et allez directement au terme « Creative Writing ». Vous y trouverez en quelques pages ses observations sur la façon d'écrire :
- « Un mot est meilleur s'il est loin de son origine ».
- « Un génitif vaut mieux qu'un qualificatif ».
- « Le qualificatif gagne à être remplacé par de l'action ».
- « Montrez, ne nommez pas. Le lecteur intelligent comprend sans cela. Nommer, c'est expliquer, et tout ce qui explique offense. »
- « C'est par le rythme qu'on précise le sens ».
- « Il ne sert à rien d'expliquer »
- « Quand on ne trouve pas de bonne formulation, c'est généralement que la chose n'est pas bonne à dire ».
Après ça, on n'a plus d'excuse.

Un livre à lire aux toilettes, pendant la pub, ou alors plus sérieusement. C'est comme vous voulez. Mais laissez-le quelque part où vous pourrez facilement l'attraper.
Ludi
0Commentaire|6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 janvier 2013
Très bien. A recommander à tous les littéraires. Ce n'est pas un roman, mais la réflexion, genre "dictionnaire" de ce que nous avons lu et connaissons de la littérature française. On est d'accord ou non, chacun s'y retrouve, mais que l'on aime ou pas, rien n'est négatif !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 juin 2016
Un ouvrage remarquable, de plus de 1.000 pages, qu'on lira par petits bouts. Mais vous devez savoir à quoi on a affaire : l'auteur donne *son* avis, avec l'arrogance et le melon qu'on lui connait. Certains grands auteurs n'ont pas même droit à une entrée (Pierre de Ronsard, Michelet, Jules Verne et Péguy n'ont jamais existé) ; Léon Bloy, Huysmans et Villiers sont comparés à des Bouvard et Pécuchet vulgaires et "tristes comme un café vide" ; il ne cache pas non plus sa détestation de Baudelaire ou Céline. Alors qu'à l'inverse Max Jacob est sacré prince des poètes. De manière générale, Dantzig réhabilite la bourgeoisie libérale : il préfère Racine à Corneille, Voltaire à Rousseau, Tocqueville à Chateaubriand, Germaine de Stael à Joseph de Maistre, Musset à Rimbaud, n'aime ni Barbey ni les Goncourt (les Goncourt, Rachilde et Pierre Loti sont de la littérature de gare bonne pour l'exportation), mais idolâtre Proust et Stendhal (et Balzac, heureusement !). Il a cependant des mots aimables pour Sacha Guitry et Bernanos, de la tendresse pour Dumas, se montre honnête avec Barrès, réhabilite Montherlant,... Si l'on fait abstraction de ses partis pris, voire de sa bêtise quand il démolit Rousseau, vous trouverez alors de passionnantes descriptions du style de Victor Hugo, de Flaubert, de Molière,... avec des formules-choc de type "La Fontaine c'est Gene Kelly". J'ai aimé ce livre, même si l'auteur agace.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 juin 2013
"Pourquoi lire ?" semble avoir été écrit par une vestale de la littérature, qui danse passionnément autour des livres, en compagnie de leurs auteurs, pour en conserver et en raviver le feu.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

7,10 €
6,60 €