Commentaires en ligne 


76 évaluations
5 étoiles:
 (30)
4 étoiles:
 (25)
3 étoiles:
 (10)
2 étoiles:
 (8)
1 étoiles:
 (3)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


9 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 De la fraîcheur, de la légereté et de la beauté
Très beau livre qui offre un troublant contraste avec "Stupeurs et tremblements" et qui le complète.
Toujours de l'humour, de l'autodérision et une description de la beauté et de la liberté qui se révèlent vraiment sublimes et propres à l'écrivain.
C'est un livre frais, léger et dont la fin...
Publié le 29 juillet 2009 par Christelle

versus
1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Spécial
Ca sera bref, j'ai pas cerné l'utilité de certains passages (comme quand elle est au Mont Fuji). Ce livre ne transcende rien de rare. Je l'ai bien aimé parce qu'il offre quand même une vision de la culture japonaise que je ne connaissais pas, au niveau des moeurs sociales, ce que je préfère.

Le personnage de Rinri est...
Publié le 3 août 2011 par Favennec


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 AUTOBIOGRAPHIE ?, 24 avril 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ni d'Eve ni d'Adam (Broché)
Revoici AN au Japon. Elle revient a 22 ans sur la terre qui la vue naître. Elle souhaite se perfectionner en Japonais et pour arrondir ses fins de mois elle décide de donner des cours de français.
AN se dévoile encore un peu dans ce bouquin. On apprend par exemple qu'elle ne craint pas de crapahuter en montagne où à priori elle semble à l'égal des meilleurs randonneurs.
Elle développe ici son attachement au Japon, à sa culture, son émerveillement devant les trésors de la nature et justement les courses en montagne, (qu'il vente ou qu'il neige), on retrouve cet attachement viscéral à sa soeur et peut être nous conte-t-elle ici une histoire d'amour ?
Toujours autant de truculence dans l'écriture, toujours cet être fantasque qui interpelle. Bref, du AN !!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Toujours pleine d'esprit et très amusante notre chère Amélie, 11 juin 2010
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ni d'Ève ni d'Adam (Poche)
Ce roman d'Amélie Nothomb se lit en un clin d'oeil.
Comme toujours pleine d'esprit, avec un humour très fin et qui nous
amuse page après page, Amélie Nothomb nous offre un livre amusant.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Pour mieux comprendre l'étrange Amélie, 7 septembre 2012
Par 
Cetalir "Cetalir" (France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 100 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ni d'Ève ni d'Adam (Poche)
Ce livre constitue une œuvre totalement à part de la production de la très célèbre Amélie Nothomb. Celle-ci quitte son monde habituel de folie et de violence pour se confier sans concession, avec ce qui semble être une grande authenticité, sur ces quelques années passées au Japon, vers l’âge de vingt ans. Et plus particulièrement encore sur son histoire d’amour avec Rinri, ce beau Japonais discret, riche, attentionné et délicat.

En fait, s’agit-il vraiment d’une histoire d’amour ? Rien n’est simple avec A. Nothomb. Elle prend le risque réel d’avouer sans pudeur qu’elle n’a jamais aimé Rinri en tant que tel, qu’elle n’a jamais été amoureuse de lui alors qu’elle savait que lui l’était authentiquement. Ce qu’elle a aimé en ce jeune homme, c’est sa présence, sa douceur, son infinie patience à lui faire comprendre un pays et une langue qui avaient marqué sa petite enfance et qu’elle voulait à toutes fins retrouver, comme elle aura aimé constater les progrès de son amant à posséder et manier de mieux en mieux notre propre langue.

On prendra en l’état sa justification étayée pour avoir largué son amant d’une façon que beaucoup considéreront, et j’en suis, comme étant particulièrement inélégante. Une fois de plus, rien n’est simple avec cette jeune femme…

Grâce à une bonne dose d’humour décapant et à une authentique auto-dérision, on prend un plaisir véritable à suivre Amélie dans son apprentissage étonné et parsemé d’embûches d’une culture et d’une société qui n’ont que peu à voir avec les us occidentaux . Pour moi qui me rends fréquemment là-bas pour affaires, j’y ai retrouvé ces interrogations muettes face à des scènes ou des comportements inexplicables si personne ne vous en donne les codes. Il en résulte parfois de savoureux ou de fâcheux quiproquos.

Le livre contient aussi quelques pages sublimes sur l’importance du milieu naturel au pays du soleil levant, sur le culte voué au Mont Fuji et, plus généralement, sur l’ivresse et le danger que la montagne sait procurer à l’auteur. On est captés par l’habileté et la facilité avec laquelle l’auteur nous entraine dans ses folles escapades.

Indispensable pour mieux comprendre la psychologie de l’auteur et aborder son univers littéraire brillant et déjanté.

Publié aux Editions Albin Michel – 245 pages

Retrouvez mes notes de lecture sur thierrycollet-cetalir.blogspot.com
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 un bon cru, 27 janvier 2008
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ni d'Eve ni d'Adam (Broché)
C'est comme ça, je trouve que jamais Amélie Nothomb n'est aussi brillante que quand elle nous parle d'elle. Alors forcément, j'ai adoré son nouveau livre, à la fois tendre et bourré d'humour (le coup de la "fondue suisse" est à se tordre de rire !) et qui nous raconte sa drôle d'histoire d'amour avec un japonais à l'époque où se déroulait aussi "stupeur et tremblements". Un très très bon moment de lecture, malheureusement trop court.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


20 internautes sur 26 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 amitiés nippones, 25 août 2007
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ni d'Eve ni d'Adam (Broché)
Amélie Nothomb fait partie des auteurs dont je n'attends pas la version poche, dès la sortie je me rue dessus, tant pis pour le porte-monnaie. Je suis une inconditionnelle de Nothomb. Et ce nouveau livre ne me déçoit pas. Moins violent que Stupeur et tremblement, il nous donne une autre facette du Japon et de la société japonaise. Nothomb nous raconte le versant privé de sa vie à l'époque de son calvaire au sein d'une entreprise japonaise. Elle y rencontre un charmant jeune homme nommé Rinri qui devient son fiancé. Le style toujours élégant et gracieux de Nothomb est ponctué d'humour. Elle raconte l'amour d'une façon à la fois tendre et ironique, on la sens détachée, analysant toutes les étapes et comportements liés au phénomène. Elle assume sa lâcheté et son non-amour pour son gentil fiancé, qu'elle considère pourtant comme un mari idéal. Agréable, drôle, joliment écrit, du bon Nothomb.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


13 internautes sur 17 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Rupture ?, 3 septembre 2007
Par 
L. nicole (obernai, france) - Voir tous mes commentaires
(VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ni d'Eve ni d'Adam (Broché)
Bien qu'un peu déçue par Journal d'hirondelle, je suis restée fidèle et suis allée acquérir Ni d'Eve ni d'Adam dès sa sortie. Amélie Nothomb a-t-elle changé ? J'ai trouvé ce dernier livre plus simple, plus apaisé, et son humour moins grinçant. Le style est superbe (comme d'habitude), l'histoire est belle, drôle, envolée et pour finir m'a mis la larme à l'oeil. C'est la première fois (je les ai tous lus) que je dirais d'un livre de Nothomb qu'il est émouvant... Un écrivain décidément exceptionnel, n'en déplaise à l'agacement que l'on peut parfois éprouver devant son succès ou son personnage.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


28 internautes sur 37 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Un récit attendrissant., 29 août 2007
Par 
Johan Rivalland (LEVALLOIS-PERRET France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 100 COMMENTATEURS)    (VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ni d'Eve ni d'Adam (Broché)
Contrairement à la commentatrice Cuné, dont j'ai par ailleurs apprécié le commentaire, « Stupeurs et tremblements » était, à rebours de la critique comme des lecteurs en général, le roman d'Amélie Nothomb qui m'a probablement le moins plu. J'éprouve plutôt une préférence pour les romans moins narratifs, qui l'engagent moins personnellement, tels l' « Hygiène de l'assassin » ou « Les catillinaires », pour n'en citer que deux qui me viennent spontanément à l'esprit.
C'est donc avec un peu de déception que j'ai découvert, après l'avoir acheté « les yeux bandés », que cette dernière parution était à l'image de son « best-seller » antérieur.
Toutefois, je dois reconnaître que ce récit est tout à fait attendrissant et plein de fraîcheur. Le style habituel de l'auteur, fait de simplicité, de légèreté et de vivacité, pour ne pas dire de volontarisme, y côtoie comme de coutume une bonne dose d'humour, non dénuée de profondeur. S'y ajoutent une touche de poésie et une pureté des sentiments qui confinent à l'oeuvre d'art, pour rendre la lecture fluide et agréable.
Le récit est à rattacher effectivement à celui de « Stupeurs et tremblements », s'inscrivant dans une sorte de continuité inversée et d'entremêlement opportun, à la façon d'un puzzle prenant forme et sens, sans omettre les liens générateurs avec le premier roman de son initiatrice, qui reprend place. C'est ce qui, finalement, donne sens pour moi à ce roman malgré mes premières réticences et me permet de ressortir respectueux de l'oeuvre, qui se lit, je le confirme, très vite.
Au-delà de cet aspect, il s'agit surtout d'une intéressante évocation du Japon contemporain, à travers un regard et un vécu personnels. Et une conclusion effectivement émouvante, pleine de dignité et de silence, qui ne laisse pas refermer le livre sans un pincement au coeur.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 amour..., 13 août 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ni d'Eve ni d'Adam (Format Kindle)
Voulez-vous avoir une idée du Japon ? Voulez-vous connaître un peu la narratrice ? Alors jetez-vous dans la lecture de "Ni d'Eve ni d'Adam". Comme toujours Amélie Nothomb nous transporte dans son monde avec une prose à la fois facile et précise dans l'érudition...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


6 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 En attendant la Mercedes blanche..., 21 novembre 2007
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ni d'Eve ni d'Adam (Broché)
Amélie Nothomb entame en notant: "L'avantage des discussions avec les étrangers est que l'on peut toujours attribuer l'expression plus ou moins consternée de l'autre à la différence culturelle". Du coup, on espère pendant un temps quelques scènes décalées dans le genre de "Stupeur et tremblements", mais il n'y à en fait pas grand chose à raconter...
Seule au Japon, Amélie Nothomb fait la connaissance d'un fils à papa conduisant une Mercedes blanche... Elle grimpe une montagne et se compare (sans rire) à Zarathoustra, son copain passe la soirée avec sa soeur et pour Nothomb, pas de doute, c'est "Nerval à Tokyo". Je m'ennuyais ferme en tournant les pages. A un moment, j'ai eu l'espoir que le bouquin évolue façon Hannibal Lecter et que l'histoire finisse en feu d'artifice, par l'assassinat du copain à coups de sabre, mais rien à faire, Amélie Nothomb préfère les descriptions de ballades en Mercedes blanche.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Amélie refait surface !, 20 novembre 2007
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ni d'Eve ni d'Adam (Broché)
Ce roman est l''autre face de « Stupeur et tremblements », à savoir que l''histoire se déroule à la même période mais aborde la vie privée d''Amélie.
C'est l''histoire d''amour touchante qu''Amélie va vivre avec un Japonais auquel elle apprend le français, et ce avec un récit bordé de maintes anecdotes sur le Japon.
Le style direct et incisif de l''auteur passe à merveille et bien que déçue depuis quelques temps par ses derniers ouvrages, je dois dire que celui-ci m''a réconcilié avec l''écriture d''Amélie et m''a même tiré une larme à la fin.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Ni d'Ève ni d'Adam
Ni d'Ève ni d'Adam de Amélie Nothomb (Poche - 29 avril 2009)
EUR 6,10
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit