undrgrnd Cliquez ici Bests nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Soldes Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Montres soldes Bijoux Soldes

Commentaires client

3,4 sur 5 étoiles10
3,4 sur 5 étoiles
Format: PocheModifier
Prix:7,10 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 17 janvier 2008
Jonathan Nossiter nous propose ici un tour des plus grandes tables et caves parisennes, des plus beaux vignobles de Bourgogne, ainsi qu'un panorama mondial.

C'est un livre de rencontres. On se retrouve confonté à la mondanité des chefs parisiens, à la sincère incompétence des "sommeliers de grande surface" et au jargon des oenologues auquel les vignerons eux-mêmes ne comprennent rien.
Il m'a produit le même effet que le livre de Bernard Marris(Lettre ouverte aux gourous de l'économie qui nous prennent pour des imbéciles), le vin fait peur car des beaux parleurs confisquent cette expérience dont ils ont fait une occasion de joute oratoire.

Il est une invitation au voyage, à aller s'acheter une bouteille chez un caviste, ou même à aller dans les vignes françaises rencontrer les producteurs en personne.

Enfin il y a là une reflexion interessante sur le terroir : "les terroirs français sont-ils la propriété des français?". Il y des paroles imprégnées des idées pétainistes d'influence maurassienne, "la terre ne ment pas", dans la bouche de certains viticulteurs : Jonathan Nossiter "apatride fruit de la mondialisation"(entre France-Italie-USA) pose habilement la question.
Cette question terroir/identité est sous-jacente dans l'oeuvre mais elle me parait importante.
0Commentaire12 sur 13 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 août 2011
Après "Mondovino", Jonathan Nossiter poursuit son enquête avec ce livre généreux, foutraque, foisonnant, parfois agaçant par ses partis pris mais plein de réflexions fécondes sur la mémoire, le terroir, le plaisir et les mots. Enquête sur ce qui, dans un grand vin, suscite l'émotion, "le Goût et le Pouvoir" propose également une réflexion sur le conditionnement des consommateurs par l'industrie via les "manipulateurs de symboles" (Robert Reich) qu'elle sait acheter, louer ou même payer à la ligne.
0Commentaire5 sur 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 janvier 2008
La réponse est évidemment non! Si dès que j'achète un vin à 10 euros je sais exactement le goût qu'il va avoir avant même de l'avoir ouvert, on brise l'effet de surprise, de nouveauté, de découverte.
Le livre est très intéressant, même s'il est frustrant que ce soit surtout des tables Parisiennes qui y soient mentionnées. Le style est parfois décousu. On passe des dialogues retranscrits aux descriptions plus longues. On n'achètera pas ce livre pour la littérature mais pour le message et l'optimisme. On a vraiment envie de partir à la découverte, de parler aux cavistes, d'imaginer de nouvelles associations de goût.

A recommander.
0Commentaire8 sur 9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
J'adore ce livre mais trouve qu'il n'est pas facile à lire si on n'est pas dans le domaine du vin. Il faut réussir à retrouver les idées de l'auteur à travers ce livre.

Par exemple il critique les grands restaurants : ""En revanche, dans la majorité des restaurants et surtout les grands restaurants, je trouve des marges qui tout simplement sont pas honnêtes. Ensuite, c'est soit une ignorance soit un mépris qui arrose le service.

autre exemple: """ Le château pape clément blanc 2002, il y a 10 ans, c'était 15 euros la bouteille aujourd'hui ce même château qui appartient à XXX est 72 euros """""

En conclusion, je dirai à un amateur qu'il doit apprendre à apprécier un vin en fonction de son palais et non en lisant des "guides" ou "revues" Pour information, je ne suis pas d'accord avec le prix du vin de la romanée conti en Bourgogne. Je ne trouve pas que celui-ci est exceptionnel. Par contre il y a une histoire sur ce domaine donc le prix monte Malgré qu'il n'est pas facile à lire ce livre , je le conseille aux débutants car cela vous permettra de voir que le vigneron fait un vin en fonction du "testeur" et non des goûts personnel du vigneron S'il veut vendre son vin, c'est le testeur ou Monsieur Parker qui a raison et non lui.
0Commentaire1 sur 1 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 septembre 2014
instructif et très intéressant , ce n'est pas la suite du film, mais l'envers du décor. Quelques petites détails sur l'écriture de celui ci et un parcours initiatique sur le vin et ceux qui l'apprécient.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 mars 2009
Un très bon livre sur le monde du vin de Bordeaux à New York, de Beaune à Rio en passant par Paris. Bourré d'histoires en tous genres sur les producteurs de vin, les cavistes, restaurateurs, les hommes en relation étroite avec le vin tous simplement.
Des vérités, des contre-vérités, jamais cinglantes mais toujours bonnes à dire (ou dévoilées c'est selon l'homme), bref c'est un voyage épique à travers les années et les villes toujours sur le rythme soutenu du vin, qui ne vous laissera pas de marbre et dans lequel vous allez apprendre beaucoup de choses, mais je n'en dis pas plus...
0Commentaire2 sur 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 septembre 2009
Le livre est partisan et c'est tant mieux, l'auteur est prêt à descendre des icônes, et ce sans concession. En outre, cela apporte un éclairage sur Mondovino, que l'on ne soupçonne pas, même dans la version 10 épisodes.
Après, j'ai moins aimé la partie relative à la Bourgogne, une peu longue par rapport à ce qu'elle apporte.
0Commentaire2 sur 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
500 PREMIERS RÉVISEURSle 15 juillet 2012
Disons-le d'emblée, nous n'avons pas aimé ce livre. Après Mondovino, qui était déjà un gros rouge frelaté, l'auteur poursuit son enquête à charge contre la mondialisation et la prétendue uniformisation du goût.

Oubliant les améliorations techniques importantes de ces vingt dernières années, l'auteur veut croire à âge d'or idyllique où le goût était vrai et les vignerons honnêtes.

Cette étude est frustrante et partiale. Si elle reflète bien les sentiments de l'auteur, elle n'est pas toujours juste avec la réalité viticole d'aujourd'hui.
0Commentaire1 sur 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 mars 2013
Livre agréable. Beaucoup de délicatesse avec les vignerons. De plus j'ai reconnu des personnes qui ont marqué ma jeunesse, notamment la famille LEGRAND
0Commentaire0 sur 1 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 août 2013
Non le livre est excellent puisque je l' ai commandé afin de l' offrir à un ami. Seulement voilà l'exemplaire que l' on m'a fourni est soit disant tombé du rayonnage! C'est donc un exemplaire écorné à la reliure déchirée que j' ai reçu! Comment offrir un livre dans un pareil état ? Je crois que je vais en terminer là avec AMAZONE car c'est du " foutage de gueulle" pour parler vulgairement!
Dommage pour vous , je lis en moyenne plus de 30 livres par an? et suis passionné de musique classique. Il me reste la fnac , au moins les livres je vois leur état quand je les achète!
11 commentaire1 sur 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

6,20 €
9,00 €
8,00 €
18,50 €