undrgrnd Cliquez ici Baby NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres

Commentaires client

9
4,8 sur 5 étoiles
5 étoiles
7
4 étoiles
2
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Comme Dieu le veut
Format: BrochéModifier
Prix:7,60 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

14 sur 15 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
500 PREMIERS RÉVISEURSle 21 février 2009
Enchaînements, destins, fatalités... ces mots concourent à résumer ce magnifique livre qui pèse tout de même ces cinq cents quarante pages.
Dans cet univers presque exclusivement masculin on lie connaissance avec trois hommes (Rino, Quattro fromagi et Danilo) mais la vedette reste à Cristino le fils, à peine adolescent de Rino.
Dans cette Calabre du 21é siécle, Rino élève son fils à l'ancienne, c'est-à-dire avec amour mais aussi, quand il a éclusé, avec quelques dérouillées bien senties. Cristino a d'ailleurs appris à en évaluer le risque en graduant sur une échelle stellaire: à partir de quatre étoiles il y a danger...
Les trois hommes sont plutôt compagnons d'infortune qu'amis, leur lot commun c'est le chomage, la misère matérielle et affective, la crasse et l'hygiène plus que douteuse chez ces mâles désocialisés. Alors ils projettent un Casse pour révolutionner leur ordinaire: défoncer le distributeur automatique de billets de la ville voisine par une nuit de tempête.
Mais voilà que Quattro fromagi n'est pas au rendez-vous fixé, ce membre du trio, un peu zinzin mais trés protégé par Rino, à préféré donner la chasse à une jeune fille à scooter, dont il sait qu'elle n'a pas froid aux yeux en matière de garçons et patatras...
En révéler davantage serait déloyal, mais sachez que le destin de Cristino va s'en trouver bouleversé. L'assistant social, encore un homme, qui surveille la famille ZENA (Rino et Cristino) va aussi pouvoir jouer un rôle....
Bien écrit, bien chapitré, ce roman ne vous laissera pas en paix tant que vous ne l'aurez pas terminé, et même longtemps aprés, vous ressentirez l'injustice dont ces laissés pour compte sont l'objet quand ils n'ont pas la chance d'être secourus par des âmes charitables...
Et Dieu dans tout ça ? et bien il intervient un peu dans cette Italie encore trés chrétienne, mais pas suffisamment pour renverser la vapeur.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
12 sur 13 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 22 avril 2009
Trois hommes, trois amis d'infortune matérielle et affective, quelque part en Italie du sud, aujourd'hui.
Parmi ces trois hommes, il y a Rino, un père alcoolique et nazi.
Il y a son fils Cristino, que Rino aime par dessus tout.
Rino ordonne à son fils d'abattre le chien du voisin en pleine nuit, parce qu'il aboie.....
Ainsi débute ce grand roman de 542 pages.....

Et Dieu dans tout ça ? et bien, il intervient un peu, grâce au quatrième personnage :
l'assistant social, qui veille tout particulièrement sur Rino et Cristino.

Voici un roman extraordinaire, inclassable, et sûrement le meilleur livre, lu depuis.......... bien longtemps.
C'est l'histoire des pieds Nickelés version littérature, c'est l'histoire du baroque fellinien,
avec ses personnages exubérants, extravagants, véritables caricatures vivantes.
Un grand bonheur de lecture...
11 commentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
8 sur 9 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 3 novembre 2010
Excellent roman que l'on ne lâche pas avant de l'avoir terminé.
Jusqu'où la misère mène -t'elle ?
Roman très bien mené, tout se tient. Une écriture limpide mais parfois très crue, à fleur de peau, écorchée vive.
De par cette façon d' écrire, le décor est irrémédiablement planté.
De plus, il existe une intrigue, un suspens qui nous nous lâche pas.
On s'immisce dans la tête des personnages, des "pourris" pour qui on se surprend parfois à trouver des circonstances atténuantes ... Ou presque.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
3 sur 3 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 1 février 2013
Livre d'une beauté et d'une violence inouïes!si vous aimez les sensations fortes,ce manège-là va vous scotcher au fond de votre siège!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Dans ce roman rocambolesque, le personnage central c'est la misère...
Misère sociale, morale, intellectuelle, spirituelle
Tous ces destins qui se croisent portent chacun une croix tellement lourde à porter qu'il faut toute la virtuosité de l'auteur pour alterner avec autant de savoir faire le glauque, le tragique et l'humour.
On suit avec intérêt et dégoût l'évolution de ces personnages hauts en couleur au fil des rebondissements de l'histoire : leurs espoirs, leurs craintes, leur haine et...
leur amour de Dieu en qui ils ont une confiance indéfectible.
je ne connaissais pas cet auteur, je le relirai avec plaisir même si j'avoue avoir reçu avec ce roman une grande claque !
22 commentairesCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 12 octobre 2013
Après un début plutôt lent et calme ... le milieu du livre décolle littéralement, j'ai été emmenée là où je ne m'y attendais absolument pas ... J'ai lu plusieurs ouvrages d'Ammaniti, et celui-ci est encore plus réussi que les autres, une écriture rude, vraie, très rythmée et à l'émotion à chair de peau.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 20 mars 2015
Magnifique roman, dur et souriant à la fois. Les personnages, véritables antihéros, sont attachants malgré tout ; l'on parvient à s'identifier à eux.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 18 novembre 2013
On aurait toutes les raisons de fuir ce livre : plus de 500 pages sur des héros marginaux grossiers racistes et violents, exclus d' une société italienne en crise de repères : une petite bourgeoisie où les ados désœuvrés essayent désespérément de se sentir vivants (vols au centre commercial, drogue, sexe) pendant que leurs parents s'efforcent de camoufler sous le vernis d'une relative réussite sociale la débâcle de leurs vies familiales et sentimentales... Bref, si je n'avais pas tant aimé "La Fête du Siècle" du même auteur, je n'aurais vraisemblablement pas acheté ce livre.
Et pourtant, ce diable de Niccolo AMMANITI nous régale : la truculence de certaines scènes (on sourit, voir rit souvent), l'habileté du tissage des récits entrecroisés, l'humanité qu'il arrive à insuffler aux personnages les plus noirs, le rythme des rebondissements...Tout concoure à ce que, malgré la lourdeur du sujet, nous n'arrivions plus à lâcher ce roman et, qu'arrivé à la 540ème page, nous nous surprenions même à regretter que cela finisse déjà. Ni polar, ni roman social, ni comédie, ce roman est un peu de tout cela et plein d'autres choses encore. J'en redemande !
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
0 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 9 mars 2014
on entre dans l'histoire et on y reste, personnages très réalistes, beaucoup de suspense, cruauté mais un livre-une histoire malgré tout très optimiste, enfin
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
Je n'ai pas peur
Je n'ai pas peur de Niccolo AMMANITI (Poche - 4 décembre 2014)
EUR 7,10

Et je t'emmène
Et je t'emmène de Niccolò AMMANITI (Poche - 14 mai 2015)
EUR 11,50

Petits crimes italiens
Petits crimes italiens de Niccolo Ammaniti (Poche - 6 janvier 2011)
EUR 7,90