undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

3,8 sur 5 étoiles4
3,8 sur 5 étoiles
5 étoiles
2
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
1

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Georges CHARPAK est un chanceux. Juif et résistant, il a survécu à la deuxième guerre mondiale et aux camps de concentration (Dachau). Physicien, il a obtenu le prix nobel. Dans cette autobiographie écrite avec Dominique Saudinos, il livre son parcours, son combat pour survivre et sauver sa famille durant les années de guerre, sa passion pour la physique ("la physique vous dévore comme la plus intense des névroses obsessionnelles"). Il s'en est fallu de peu que durant la guerre sa vie se termine prématurément. Un seul mot en yiddish lors de la déportation en Allemagne et c'était la fin, les nazis se rendant compte qu'il était juif.
Malgré les terribles épreuves de la guerre il trouva la force de se relever et de mener une brillante carrière scientifique. (notamment en tirant un trait définitif sur la période de la guerre et en "s'immergeant totalement dans la physique").

Il évoque son attachement au parti communiste et l'idéal qu'il lui semblait représenter, un espoir déçu pour les raisons que l'on comprend mais aussi par l'anti-sémitisme existant en URSS.
Lire ce livre c'est se frotter à une grande intelligence et un grand caractère (il en fallait du courage pour entrer dans la résistance !). Son histoire c'est celle de l'immigration, de la résistance, celle de la renaissance de la France dans les années d'après guerre, celle de l'explosion de la science au 20° siècle. Une vie bien remplie, ou l'intelligence, la volonté et le hasard se mêlent pour produire un grand destin.
0Commentaire|10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 décembre 2004
Le livre est décomposé en deux parties.
La première rappelle son enfance au sein d'une famille simple, digne et courageuse. Une enfance d'un juif polonais, ou sont nom Grisha résonne comme un symbôle est la fin d'un époque. Un eépoque qui s'achève lorsque ces parents décident d'immigré en france croyant à un meilleur avenir. On s'aperçoit au fil des pages que Georges Charpak a été engagé politiquement comme le montre ses relations avec les communistes, qui lui on permis de surmonté l'épreuve de sa vie qu'a été sa Déportation à Dachau.
Le passage est raconté avec beaucoup d'humanité, ou le souci était de survivre en tant qu'homme libre.
Le deuxième décrit ses travaux scientifiques, les relations, la passion qu'il peut s'en dégagé.
Ce que j'ai ressenti à travers ce livre, est comparable à ce que j'avais présenti dans ces autres ouvrages. Georges Charpak est un grand scientifique, qui allie son professionalisme, à une grande humanité.
0Commentaire|7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 octobre 2012
Un article Bien Emballé.
Aucun reproche à faire que des louanges.
Un grand Bravo.
Ce livre est le plus significatif de Georges Charpak.
Merci
Henri
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 mars 2010
Le titre résume tout. Si l'auteur est incapable de donner le résultat correct de l'expérience favorite à
laquelle il a participé, cela vient du fait qu'il est définitivement brouillé avec les nombres. Néanmoins on peut,
malgré cela, être un Prix Nobel. Courage, les jeunes !
A.P.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus