undrgrnd Cliquez ici Avant toi nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes cliquez_ici Cloud Drive Photos nav_ss16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

3,8 sur 5 étoiles61
3,8 sur 5 étoiles
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 25 mars 2010
Boris Vian nous plonge dans un univers de violence, d'inégalité sociale et raciale, et dénonce une société Américaine puritaine, alcoolique et raciste. Il nous expose à travers les différents personnages à une sexualité débridée, indécente et même pédophile. On découvre un personnage principal intriguant qui progressivement s'avère manipulateur, séducteur et pervers. Motivé par la vengeance, il consomme les "filles" et méprise les bonnes moeurs des blancs. Le roman est écrit au second degrés et nous dévoile un humour noir où l'intrigue et le cynisme nous tiennent en haleine jusqu'à la dernière ligne, cependant certaines scènes restent choquantes.

Après l'avoir lu, je suis restée dubitative, aimant moi même les longs romans riches en descriptions où je peux m'identifier à un personnage. Mais après réflexion je trouve que l'histoire est courte, certes, mais poignante. Les personnages sont complexes, il n'y a pas forcement de gentils ou de méchants, ils sont tout simplement le fruit d'un carcan moral, des principes de société et de l'oppression raciale.
11 commentaire|7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 janvier 2014
Vous n’avez jamais lu du Vian et vous voulez commencer par ce livre-ci ? Quelle drôle d’idée ! Pourtant, c’est ce j’ai fait ayant été préalablement " harcelé " par des amiEs de m’y mettre. En même temps il paraît que ce n’est pas son meilleur livre donc si j’aimais celui-ci, je devais forcément aimer les autres non ?
Il faut reconnaître que Boris Vian dit Vernon Sullivan a, dans son écriture, quelque chose de singulier. C’est comme s’il se tenait en équilibre entre deux contraires, entre familiarité et subtilité, entre le langage parlé et langage soutenu… Quant à Lee Anderson, le personnage principal, je ne pourrais pas dire qu’il se trouve dans cet entre-deux quoi qu’il doit y être pour manipuler ses proies. Ici, les scènes dites " pornographiques " , celles qui ont pu choquer, relèvent d’un appétit quasi cannibale puisque Lee a soif et surtout faim de vengeance. Néanmoins, ça ne l’empêche pas de savoir y faire, de savoir s’y prendre et c’est d’ailleurs un peu ça le drame ici, si on se place du côté des jeunes filles.
Je n’ai aujourd’hui pas assez de recul pour analyser les textes de Boris Vian puisque je n’ai lu que celui-ci. Je peux néanmoins dire que ce roman-ci est troublant. C’est vrai, il n’y a pas de trame de fond solide, une de ces trames qui vous tient en haleine pendant tout le livre, non. Il ne se passe pas réellement grand chose, mais le " pas grand chose " est écrit avec un talent particulier, celui de Vian que je n’ai pas encore vu ailleurs et finalement il se suffit à lui-même. Quoi qu’il en soit je peux aisément comprendre comment nous pouvons devenir accro à ses écrits comme nous pourrons comprendre ces filles qui, par enchantement sans doute, tomberont dans les bras de ce blanc / noir nommé Lee Anderson.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 août 2011
Voilà un récit incroyable pour un roman sorti en 1947 (même s'il est sorti d'abord sous un pseudonyme) : déviances sexuelles encore relativement osées maintenant sous prétexte de lutte raciale, le tout dans une petite ville perdue aux fins fonds de l'Amérique conservatrice, avec un héros blanc mais dans lequel coule un peu de sang noir, en lutte contre l'ordre établi.

Deux thèmes pour lesquels Boris Vian a au moins 15 ans d'avance, et héritera d'ailleurs d'une condamnation pour «outrage aux bonnes mœurs». Problème : une fois passé le choc, il n'en reste pas grand chose.
11 commentaire|6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 31 décembre 2012
J'ai beaucoup aimé ce roman noir. C'est un vrai régal, c'est un classique. Peut-être à ne pas mettre dans des mains trop jeunes
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 août 2014
Boris Vian a pris le parti de nous bousculer (à travers cette overdose de sexe, d'alcool et de violence) en nous présentant la force du racisme anti-noirs dans l'Amérique des années 50.

La réaction de ce héros blanc de peau mais noir d'origine est à la hauteur des persécutions subies par ses pairs.

Les personnages ne sont cependant pas manichéens.

Notamment le héros. Si nous pouvons comprendre sa "haine" et les mobiles de sa vengeance, celui-ci est quand même parfois franchement insupportable (par son machisme en particulier). Il commet également beaucoup d'imprudences lors de la réalisation de sa vengeance, ce qui va entraîner sa perte.

Au final, un grand roman noir qui est aussi une critique de la jeunesse américaine "profonde" qui est prête à beaucoup de choses pour occuper son désœuvrement face à des parents étrangement absents.

Cependant toute cette noirceur passe sans trop de difficulté grâce au style subtil du grand Boris.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 janvier 2014
C'est un livre tres bien ecrit, et l'histoire est tres interessante. Un jeune homme noir (mais a la peau blanche) va se vanger des blancs racistes car a cause d'eux son frere (a la peau noire) a ete tue.
Seulement l'intrigue c'est que personnes ne sais d'ou Lee (le protagoniste) vient.
Il va se venger en faisant souffrir des filles de bonne famille et en couchant avec elles... Seulement il est tres violent et je n'ai pas du tout aime son personnage... Je le trouvais trop cruel (et ce qui a ete fais a son frere ne rend pas le lecteur assez emu ou passione a mon avis).
Je le recommende car c'est un classique et un bon livre, mais ce n'es pas le meilleur si vous aimez des histoires grace au personnage principal.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 mai 2013
Ce livre est assez dur à lire mais il touche un théme cher à l'Amerique , sur les problèmes racistes ,un peu dépassés de nos jours . Quand le film est sorti en France , dans les années 59-60 , il était interdit aux troupes américaines , encore installées en France , et la M.P., matraque à la main, révisait les files d'entrées des cinéma , pour découvrir quelques soldats qui auraient pu s'y faufiler ! A cette époque , ce film avait beaucoup marqué les esprits . Maintenant , ces derniers ont , heureusement , évolué , et l'impact n'est plus le même .
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 avril 2015
Pour un "à la manière de", "J'irai cracher sur vos tombes" se pose là. C'est écrit de manière remarquable. Comment Vian arrive à retranscrire par un style brut, simple et direct autant de maîtrise littéraire je n'en sais rien, mais ça laisse songeur. On croirait lire du Norman Mailer. Un très très grand livre tout en désespoir et noirceur qui finit de manière brusque et inattendue et qui réussit à nous faire regretter qu'il soit déjà fini. Un petit chef-d'oeuvre.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 avril 2012
Ce roman de Boris Vian fait état de la violence à laquelle le personnage central du roman, Lee, souhaite faire subir à 2 jeunes victimes.
Ce livre est écrit rudement, crument et perturbe le lecteur par le récit froid, cynique même, de l'histoire.
Cela peut faire aimer son auteur, ou bien au contraire lé décrier.
Perso, je ne sais qu'en penser...
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 février 2014
Excellent roman de Boris Vian écrit sous le pseudo de Vernon Sullivan. Un roman noir qui méle des scènes érotiques avec en toile de fond un personnage issu de l'immigration non choisie héro afro américain héritier d'une double identité du fait de sa pâleur de peau. Intéressant et assez passionnant. Pour ma part c'est un roman à destination des hommes!?
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

5,60 €