Commentaires en ligne


44 évaluations
5 étoiles:
 (20)
4 étoiles:
 (12)
3 étoiles:
 (4)
2 étoiles:
 (5)
1 étoiles:
 (3)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


12 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Nous sommes piégés... Comme d'habitude !
Comme d'habitude, ça commence tranquillement (un couple de petits vieux qui finnisent leurs vieux jours dans la campagne profonde), on se laisse piéger, on sent venir le "petit" grain de sable (la visite de courtoisie du voisin) et la on se demande... Mais jusqu'ou cela va-t-il aller... Encore une fois on ne sera pas déçu par la toile de ce roman, et le...
Publié le 27 décembre 2002 par BRAEME Grégory

versus
6 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 On ne peut jamais connaître soi-même
J'ai aimé son humour noir, dialogues fort amusants et l'usage cocasse et ludique du pédantisme. Je ne suis pas sûr que je puisse comprendre toute la ''portée philosophique'' de ce récit. Serait-ce trop simpliste de dire qu'elle se résume à ''on ne peut jamais connaître soi-même''?
Publié le 24 novembre 2000 par Taki


‹ Précédent | 1 25 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

12 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Nous sommes piégés... Comme d'habitude !, 27 décembre 2002
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Catilinaires (Poche)
Comme d'habitude, ça commence tranquillement (un couple de petits vieux qui finnisent leurs vieux jours dans la campagne profonde), on se laisse piéger, on sent venir le "petit" grain de sable (la visite de courtoisie du voisin) et la on se demande... Mais jusqu'ou cela va-t-il aller... Encore une fois on ne sera pas déçu par la toile de ce roman, et le talent sadique de son auteur.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Du grand NOTHOMB, 9 octobre 2002
Par Un client
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Catilinaires (Poche)
C'est sans doute là le meilleur de Nothomb. Toujours ambitieuse, elle arrive là à atteindre son but. L'histoire est simple, tellemnt qu'on y croit. On vit ces intrusions quotidiennes, cette culpabilité lanscinante...A découvrir absolument.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Etonnant d'humour et d'intelligence, 20 mai 2003
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Catilinaires (Poche)
On se laisse tout de suite prendre à l'histoire de ce chamant couple et de leur étrange et bien encombrant (dans tous les sens du terme !) voisin. Plein d'humour et de rebondissements, cet ouvrage se dévore en quelques heures...
Sans doute un des meilleurs que nous offre Amélie.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 On finit par être moins gentil avec ses voisins!, 17 novembre 2000
Par Un client
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Catilinaires (Broché)
Le livre qui m'a fait découvrir Amélie Notomb reste mon préféré. Cette histoire obsédante, noire, est aussi dôle et surprenante. Comment ne pas se mettre dans la peau des personnages dont l'aventure est assez crédible pour imaginer qu'elle pourrait nous arriver! Le seul inconvénient est qu'on finit par être moins gentil avec ses voisins!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


6 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 On ne peut jamais connaître soi-même, 24 novembre 2000
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Catilinaires (Broché)
J'ai aimé son humour noir, dialogues fort amusants et l'usage cocasse et ludique du pédantisme. Je ne suis pas sûr que je puisse comprendre toute la ''portée philosophique'' de ce récit. Serait-ce trop simpliste de dire qu'elle se résume à ''on ne peut jamais connaître soi-même''?
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 pour moi ; " the best ", 26 février 2003
Par Un client
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Catilinaires (Poche)
Dès les premières pages nous avons l'impression de connaître les deux
personnages, de visualiser parfaitement les lieux et de nous mettre
à la place des deux acteurs de ce livre en nous demandant ce que nous aurions bien pût faire à leur place.
Cette histoire est à la fois comique et effrayante en bref un vrai régal !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Etonnant d'humour et d'intelligence, 20 mai 2003
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Catilinaires (Poche)
On se laisse tout de suite prendre à l'histoire de ce chamant couple et de leur étrange et bien encombrant (dans tous les sens du terme !) voisin. Plein d'humour et de rebondissements, cet ouvrage se dévore en quelques heures...
Sans doute un des meilleurs que nous offre Amélie.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un excellent Nothomb, 17 décembre 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Catilinaires (Poche)
Excellent cru d'Amélie Nothomb ! Ce livre conte l'histoire d'un couple de retraités, Emile, un ancien professeur de latin (et le narrateur), et sa femme Juliette, qui décide de vivre reclus dans une maison idéale, qu'ils appellent LA maison, près de la forêt. Personne ne vit aux alentours à l'exception notable d'un médecin, Palamède Bernardin, et de sa femme. Ce dernier s'avère très rapidement ennuyeux : il s'impose chez eux tous les jours de quatre heures à six heures, limite sa conversation à quelques interjections sèchement prononcées, et ponctue la conversation de regards méchants. Très vite, la grossièreté du médecin met mal à l'aise le vieux couple, qui se demande comment il va s'en débarrasser. Emile et Juliette finissent par se résigner. Ils proposent même une invitation à dîner au couple pour connaître madame Bernardin, ce qui donne lieu à un passage d'une verve irrésistible. La plume de l'auteur y est formidable et son humour unique. En effet, elle va jusqu'à dépersonnifier madame Bernardin en la comparant à un kyste, et en assimilant ses paroles à des borborygmes ! A partir de là, les relations entre les deux couples vont en se dégradant.
Le livre revêt des aspects très intéressants. L'étrange monsieur Bernardin est en fait le miroir peu flatteur de la personnalité jusqu'ici bien enfouie de l'ancien professeur de latin. Dès lors que le médecin s'impose dans sa vie, on voit le gentil retraité faire montre d'une certaine couardise, refusant de faire comprendre à Monsieur Bernardin qu'il n'est pas le bienvenu ; il devient grossier, ce qui ne manque pas de décevoir sa femme, il s'énerve plus facilement. Finalement, ce personnage présente deux faces opposées, bien distinctes et en même temps ambiguës. De même, dans la deuxième moitié du livre, quand Bernardin tente de se suicider, on voit le narrateur se torturer moralement sur la décision qu'il a prise. Le bon sens lui a fait prendre la bonne : le sauver ; mais, par la suite, une petite voix intérieure lui fait infirmer sa position.
La fin du livre montrera tout le questionnement qui justifiera son acte ultime : tuer monsieur Bernardin, qui, selon ses dires, manifestera pour la première fois un signe de contentement. La conclusion en queue-de-poisson finit par une constatation intéressante : "je ne sais pas qui je suis". En effet, toute sa vie, il n'aura rencontré que peu de difficultés, ce qui fait que sa bipolarité ne lui est jamais apparue jusqu'alors. Le médecin la lui révèle par son importune présence, qui bouleverse son quotidien et ses convictions profondes.
L'écriture de Nothomb rend magnifiquement compte des changements et des questionnements d'Emile, et ce malgré la brièveté (coutumière) de l'ouvrage. Peut-être les réflexions auraient mérité plus d'approfondissement. Mais que voilà un livre instructif et intéressant !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Insupportable à souhait !, 23 janvier 2003
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Catilinaires (Poche)
Toutes les émotions sont bonnes à prendre et contrôler son énervement est un excellent exercice ! Il ne se passe presque rien et pourtant on ne peut pas lâcher ce livre... et quand on frappe à la porte c'est nous qui sommes angoissés et qui allons ouvrir ! Franchement Amélie, tu nous connais bien !!!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


13 internautes sur 17 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Irritant, 28 décembre 2001
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Catilinaires (Poche)
En effet, pour revenir à mon titre, la lecture de ce livre m'a irritée. Je m'explique...je suis "rentrée" dans ce bouquin très facilement car l'histoire se dévoile de suite et n'attend pas une vingtaine de pages comme la plupart des textes d'écrivains différents. Une fois le décor planté donc, je me suis retrouvée moi-même à la place du narrateur devant cet Ignoble personnage. Et là ....j'ai vécu le dénouement. Tour à tour irritée et décontenancée, ressentant les émotions du vieil homme face à l'impuissance du moment, je me suis littéralement laissée aller à dévorer les lignes.
Pour résumer, j'ai pris beaucoup de plaisir à lire cette comédie noire, qui ne peut que toucher le lecteur.
D'autre part, je verrai très bien cette comédie jouée sur scène.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 25 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Les Catilinaires
Les Catilinaires de Amélie Nothomb (Poche - 1997)
EUR 5,10
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit