Commentaires en ligne


8 évaluations
5 étoiles:
 (7)
4 étoiles:    (0)
3 étoiles:
 (1)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 enquête au pays des souvenirs
De tous les Maigret, celui-ci, le treizième, qui parut en 1932, est sans doute mon préféré. Est-ce le meilleur? Pas forcément... Son intrigue est intéressante, certes, mais elle n'est pas d'une folle sophistication. Mais alors pourquoi, me direz-vous, lui vouer une tendresse particulière? Eh bien parce que j'aime la douce...
Publié le 30 septembre 2011 par Gwen

versus
2 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Pour la fin
Maigret retourne dans la ville de son enfance car la Police a reçu un message annonçant un meurtre. Et dans une église ! Le meurtre a effectivement lieu : sans coups, sans violence. Un meurtre psychologique. Et Maigret de chercher à comprendre : qui a réussi à assassiner cette comtesse de Saint-Fiacre qu'il admirait enfant ?

Dans ce...
Publié le 11 juin 2010 par Nicolas


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 enquête au pays des souvenirs, 30 septembre 2011
Par 
Gwen - Voir tous mes commentaires
(#1 CRITIQUE au Tableau d'HONNEUR)    (COMMENTATEUR N° 1)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'Affaire Saint-Fiacre (Poche)
De tous les Maigret, celui-ci, le treizième, qui parut en 1932, est sans doute mon préféré. Est-ce le meilleur? Pas forcément... Son intrigue est intéressante, certes, mais elle n'est pas d'une folle sophistication. Mais alors pourquoi, me direz-vous, lui vouer une tendresse particulière? Eh bien parce que j'aime la douce mélancolie qui s'en dégage, tout simplement. Notre cher commissaire revient en effet ici sur les lieux de sa jeunesse et plus précisément au château de Saint-Fiacre, dont feu son père fut jadis le régisseur. Du coup, au plaisir habituel de suivre une enquête de Maigret s'ajoute celui de voir ce brave Jules remuer ses souvenirs de petit garçon et d'enfant de choeur! Comme d'habitude, la plume de Simenon excelle à nous peindre à petites touches impressionnistes cette France provinciale d'antan et les êtres plus ou moins reluisants qui la peuplent... Des êtres que Maigret, fidèle à son éthique, s'efforce de comprendre mais s'abstient de juger... Bref, dense, humain, voilà du roman policier en apparence dépourvu de toute prétention littéraire, mais qui n'en relève pas moins de la Grande Littérature!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 UN DES MEILLEURS, 11 novembre 2008
Par 
BAGRATION "MOLTO LENTE" (FRANCE) - Voir tous mes commentaires
(COMMENTATEUR DU HALL DHONNEUR)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'Affaire Saint Fiacre (Poche)
Jules Maigret revient dans l'Allier élucider le meurtre de la comtesse de Saint-Fiacre. Il revient car il a passé son enfance dans le château de Saint-Fiacre en tant que fils du régisseur. Autant retour vers le passé qu'enquête policière, ce roman de Simenon concentre tous les talents de ce très grand écrivain. Densité des personnages, tenue de l'intrigue policière et surtout cet exceptionnel climat créé en peu de mots, par touches,finissant de donner toute la profondeur à l'histoire.Un des très grands Maigret, des très grands Simenon avec "Mr Gallet décedé", "Maigret et le corps sans tête" et "Une confession de Maigret".
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 très rèussi, 27 décembre 2009
Par 
Jean for Joel "J.V Omri" (Suisse) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'Affaire Saint Fiacre (Poche)
un Maigret atypique, un commissaire passif plongé dans son passé, qui subit plus qu'il n'agit. Une enquête qui le dépasse et qui se règle malgré lui. J'ai adoré.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 lovely easy Simenon, 23 août 2014
Par 
Jo Anderson "Scottish writer" (Edinburgh, Scotland) - Voir tous mes commentaires
(VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'Affaire Saint Fiacre (Poche)
After struggling for years with the most arcane French literature, it is a delight to return to the writing of the early 1930s, and the comparative simplicity of a Simenon plot. A little too much High Catholicism for my Protestant tastes, but it all rang true.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un mystère vraiment amusant, 26 mars 2003
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'Affaire Saint Fiacre (Poche)
Je suis étudiante americaine et j'ai dû lire ce livre pour ma classe de français. J'ai pensé que je ne l'aimerais pas, mais je l'ai lit dans juste trois jours car il était vraiment interessant, plein du suspens, et étonnant. Je recommanderais ce livre à tous qui aiment un mystère très amusant à lire.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Un crime crapuleux, 7 septembre 2006
Par 
J-michel Tartayre (Toulouse, France) - Voir tous mes commentaires
(VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'Affaire Saint Fiacre (Poche)
Le commissaire Maigret s'est rendu à Saint-Fiacre, son village natal, après avoir aperçu, par hasard, un papier qui traînait depuis plusieurs jours dans les bureaux du Quai des Orfèvres et contenant le message suivant : « Je vous annonce qu'un crime sera commis à l'église de Saint-Fiacre pendant la première messe du Jour des Morts. » Le caractère à la fois cynique et grave de la lettre amena aussitôt le commissaire à faire le voyage jusqu'au lieu de son enfance depuis Paris. La veille de la célébration religieuse, Maigret loge à l'auberge du village tenue par Marie Tatin, une vieille connaissance dont les souvenirs remontent à l'école, marqués par un détail de physionomie très précis dans la mémoire de Maigret puisque ladite Marie louche. Si Maigret reconnaît très facilement « la petite fille qui louchait », elle en revanche mettra plusieurs jours avant de l'identifier. L'heure de la première messe est venue, le commissaire est entré dans l'église et guette le moindre signe suspect. Plusieurs minutes se sont écoulées, quand une retardataire, la comtesse de Saint-Fiacre, apparaît dans le choeur et s'installe à l'une des stalles réservées aux seuls membres de sa famille depuis des générations. « Ite missa est », la messe est dite et il ne s'est apparemment rien passé. La police avait semble-t-il raison de croire à une plaisanterie ! Mais lorsque Maigret s'avance pour aller saluer la comtesse, qu'il n'a pas revue depuis plus d'une trentaine d'années, depuis l'époque où le père du commissaire était encore le régisseur de la propriété du comte de Saint-Fiacre, lorsque donc Maigret s'avance, il s'étonne de l'immobilité de Mme de Saint-Fiacre. Il lui touche alors l'épaule, le corps vacille et tombe, inerte. La comtesse est morte. Le mystérieux message n'était donc pas un canular...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Maigret revient au pays, 28 avril 2003
Par Un client
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'Affaire Saint Fiacre (Poche)
Encore un roman exceptionnel qui conte le retour de Maigret dans le village de son enfance pour résoudre une énigme.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Pour la fin, 11 juin 2010
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'Affaire Saint Fiacre (Poche)
Maigret retourne dans la ville de son enfance car la Police a reçu un message annonçant un meurtre. Et dans une église ! Le meurtre a effectivement lieu : sans coups, sans violence. Un meurtre psychologique. Et Maigret de chercher à comprendre : qui a réussi à assassiner cette comtesse de Saint-Fiacre qu'il admirait enfant ?

Dans ce tome de Maigret, Simenon propose une histoire sombre et triste nous donnant à voir un Maigret perdu et secoué dans un village dont il ne reconnaît plus bien les traits. Bizarrement, son célèbre héros se laisse avoir et cède la vedette à un second couteau. On n'en dira pas plus, mais la fin du livre se lit comme on reçoit un coup de poing. Du très grand roman psychologique français qui n'a de policier que le nom.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

L'Affaire Saint Fiacre
L'Affaire Saint Fiacre de Georges Simenon (Poche - 2 janvier 2003)
EUR 5,60
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit