undrgrnd Cliquez ici Livres de l'été nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,3 sur 5 étoiles36
4,3 sur 5 étoiles
Format: Poche|Modifier
Prix:1,55 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Dans un récit noir, assez proche du Dorian Gray d'Oscar Wilde, Stevenson, nous conte une histoire fantastique sombre, palpitante et endiablée.

La forte puissance qu'y a prise l'âme du docteur, de par cette infernale envie de ne plus vieillir, est terrible... Tout s'enchaîne à partir d'une banale expérience, alors, le Dr Jekyll n'aura de cesse que de retrouver cet autre état de lui-même, cet autre lui, qu'il ne maîtrise et ne contrôle pas, et comme un pur schizophrène qu'il est devenu, il en sera l'esclave de lui-même jusqu'à la folie...
Parallèlement, un très proche ami (le narrateur) et un de ses confrères, mènent une enquête sur d'affreux cas d'assassinats, dans lesquels, un homme étrange et bestial, à la fois monstrueux, laid et pourvu d'une grande force, y est vu...

La préface (de l'édition Folio Classique n° 3890) est intéressante, il est décrit, entre autres, d'où lui venait ses inspirations : principalement de ses rêves, et de quelle manière Stevenson en est venu à écrire ce roman...

Aimant le fantastique, et particulièrement celui des auteurs anglais, ce livre m'a été offert par une amie ; je ne connaissais que l'oeuvre cinématographique, et j'avoue avoir été agréablement surpris, car, malgré tout, j'ai redécouvert l'histoire, plus profondément, plus intensément même qu'au cinéma !

Un inconditionnel de la littérature anglaise, qui, à mon humble avis, n'a pas pris et ne prendra pas une ride dans les temps à venir.
0Commentaire|6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Le bon Docteur Jekyll une sorte de philanthrope obsédé par la double personnalité (le bien et le mal), met au point une drogue pour séparer son bon côté de son mauvais. Dans son laboratoire secret, il l'essaie. Après d'effrayantes souffrances, il devient Hyde. Plus rien ne le retient et il se met à errer dans les rues de Londres.
Après l'injection de son sérum, il devient sadique, pervers et meurtrier. c'est le diable en personne.
Cette fabuleuse nouvelle de Robert Louis Stevenson est une oeuvre concernant le dédoublement de la personnalité.
Début du roman: Mister Utterson un notaire londonien s'aperçoit très vite que son vieil ami le Docteur Jekyll s'est injecté un produit le transformant en monstre. Ce dernier blesse une jeune fille, fréquente les bas cartiers et les bordels. Je ne vous dévoilerai pas la fin. Le livre étant très court.
Comme plusieurs nouvelles ou romans d'épouvante, il fut adapté beaucoup de fois au cinéma. Quelques exemples : "Le Dr. Jekyll and Mr. Hyde" de Victor Fleming avec Spencer Tracy, "Le Dr Jerry et Mister Love" avec Jerry Lewis (une comédie) ou encore en France, "Le Testament du docteur Cordelier" de Jean Renoir avec Jean-Louis Barrault.
Ce roman très court est un véritable chef-d'oeuvre de la littérature Fantastique et de la littérature tout court.
L'époque Victorienne a été un véritable berceau de création (Dracula etc...).
Je le conseille bien évidemment.
Adanson marco.
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Ce livre écrit avant même que la psychanalyse n'existe est sans doute l'oeuvre de fiction qui traite le mieux de ce qu'il est convenu d'appeler la schizophrénie, maladie psychique caractérisée par une dissociation de la personnalité. Stevenson, de son propre aveu, souhaitait simplement raconter, à travers l'histoire d'un homme, le combat éternel du Bien et du Mal, la lutte sans fin entre les Ténèbres et la Lumière. Mais voilà, le propre des artistes est d'avoir parfois des intuitions géniales et sans le savoir Stevenson met ici le doigt sur une pathologie essentielle de la nature humaine qui ne sera identifiée et étudiée que bien des années après la publication de son ouvrage.

En tous les cas, sur un plan strictement littéraire, c'est un plaisir sans mélange que de retrouver sous la plume de ce grand auteur, que l'on réduit trop souvent à "L'île au trésor", cette prose si riche et si dense qui caractérise le roman victorien. Une prose qui sait décrire à merveille les rues brumeuses et enfumées de Londres, ces rues où rôdait en même temps que le Dr. Jekyll un autre grand schizophrène, mais bien réel, celui-là: Jack l'éventreur. Troublante coïncidence qui prouve une fois de plus que la fiction et la réalité sont bien souvent les deux versants d'une même médaille!
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 mai 2015
En 1886, ce roman paraît pour la première fois. Comme l'explique la présentation, Stevenson a eu une enfance "marquée par une maladie proche de la tuberculose" qui "l'avait condamnée à de longues périodes d'alitement, durant lesquelles sa nurse [...] lui racontait des histoires terribles tirées de la Bible [...], où il n'était question que de condamnations aux feux de l'Enfer. Et c'est à une époque où une fascination pour l'homme "multiple" apparaît, à travers des travaux sur l'hypnose entre autres, que naît le Docteur Jekyll et son opposé, Mr Hyde.

Ce roman une merveille.
Il est magnifiquement écrit, et si d'un bout à l'autre, il n'y a volontairement pas une seule description physique de Mr Hyde, on ressent en lisant absolument tout ce que l'individu provoque comme antipathie chez chaque homme qui croise sa route. La sombre Londres de la fin du 19ème siècle, superbement décrite, est terrifiée par cet être qui s'en prend aux innocents, allant jusqu'à tuer : l'insaisissable Mr Hyde.
Mais quel est donc son lien avec le si généreux et si gentil Docteur Jekyll ? Comment ce renommé docteur peut-il couvrir les agissements d'un monstre pareil ? Plus l'enquête avance, plus l'étau se resserre et plus Mr Hyde devient incontrôlable.

C'est un livre à découvrir! Il est court et efficace. Parfait autant pour les adultes que pour les adolescents. En effet, il n'y a aucune description macabre car tout est sous-entendu par des allusions "au mal", à la noirceur de l'homme. Il a été donné à étudier en quatrième, au collège, dans mon entourage, cette année.
Même la présentation de quelques pages se lit avec plaisir (et je ne suis pas du tout amateur des présentations).
De plus, la magie de ce livre, assez manichéen finalement, se trouve à la fois dans cette écriture si belle et fluide, et dans le fait que l'on ressente de nombreuses ambiguïtés concernant les personnes ou les lieux, toutes, bien entendues, expliquées à la fin du roman.

Je recommande vraiment!
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 mars 2015
Selon Michel Vial, 1 l'évaluation est le rapport que l'on entretient avec la valeur. L'homme est porteurs de valeurs qu'il a reçu plus ou moins consciemment, qu'il convoque pour mesurer la valeur d'objets ou de produits, pour contrôler les procédures ( vérifier leur conformité) ou encore interroger (rendre intelligible) le sens de ses pratiques : s'interroger sur la valeur, rendre intelligible les pratiques au moyen de l'évaluation située.

Plus généralement, l'évaluation est un processus mental de l'agir humain. l'action est adossée à des processus d'évaluation qui sont tantôt des vérifications de la conformité de nos actes, tantôt de l'auto questionnement ( quand on s'interroge sur une décision, qu'on a besoin d'y penser pour rendre intelligible ce qui ne va pas de soi).

On trouve aussi des outils d'évaluation qui sont rattachés à des grandes classes de modèles d'évaluation

Si la démarche d'évaluation peut viser à mesurer, quantifier (usage de méthodes statistiques) et caractériser une situation, une entité, un résultat ou une performance, de nature complexe et donc a priori difficilement mesurable. Selon l'objet ciblé, la démarche d'évaluation fait appel à des méthodes ou outils très variés en fonction de leurs présupposés théoriques - et politiques - de leurs buts, de leurs techniques.
La notation, la valorisation et la certification sont des variantes de l'évaluation.
11 commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 avril 2015
J'ai adoré la spiritualité et la philosophie de cet ouvrage,et j'aurai bien aimé que l'histoire soit plus longue.Par contre,je trouve que le vocabulaire est un peu lourd,et je n'ai pas tout compris.Bonne lecture;-)
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Tout le monde connait l'histoire et a dû voir au moins une des versions filmées. Mais comment éviter de rechercher l'idée d'origine ?
Stevenson fit un cauchemar, puis écrivit dans l'excitation qui suivit le récit en quelques jours. Mais à la demande de sa femme choquée, il le brûla pour écrire la version plus sobre, plus soft que nous avons.
Le scénario est intéressant, et assez différent des diverses adaptations : L'identité de Hyde n'y est révélée qu'à la fin, suite à un mystère, quasiment une enquête. Le dénouement ouvre sur la psychologie, la responsabilité de ses actes, la conscience du mal et la possibilité de lutter contre le mal quand on lui a déjà trop cédé. Attention, Jekyll n'est pas le bon docteur qu'on croit.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
J'ai adoré cette nouvelle de Stevenson, il s'agit d'un roman très court qui se lit assez vite car on se laisse prendre par le suspense de l'histoire. J'adore les descriptionsdu vieux Londres, des personnages, l'étrange et le fantastique sont bien présents. Le sujet du dédoublement de la personalité (schizophrénie) est bien traité.
Cependant, je trouve que l'auteur aurait pu approfondir les desseins du Dr Jekyll et on reste un peu sur sa faim quant à ses explications finales.

Je n'ai pas aimé dans l'édittion "Livre de poche" les explications à chaque fin de chapitre : il figure un court résumé d'une ou deux phrases, mais cela est utile plutot pour les jeunes qui voudraient étudier ce texte au collège. Je recommanderai ce récit à partir de 11 ans.
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 août 2014
Ce livre est un grand classique, et à force d'entendre des références à celui-ci, j'ai eu envie de le lire, bien que je sois un peu grande. La lecture a été très rapide, c'est un livre court. Il est très bien écrit, et reste très moderne.
C'est sympa pour des adolescents, mais tout de même intéressant. Je suis contente d'avoir pu l'acheter ici, et le lire à ma guise !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 juin 2014
Concerne le livre édition Le Livre de Poche (Libretti) de Stevenson et traduit par Naugrette.

Très satisfait, le l'ouvrage est dans un format poche mais 3 à 4 fois plus mince que d'autres éditions.

Contenu:

Une présentation, l'histoire, une biographie de l'auteur et des repères biographiques. Très complet!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

3,00 €