undrgrnd Cliquez ici RLit nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres

Commentaires client

23
4,2 sur 5 étoiles
Christine
Format: PocheModifier
Prix:7,10 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

4 sur 4 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 2 novembre 2003
Je ne suis pas d'accord avec ceux qui affirment que ce livre est "bof" ( Dans la catégorie "bof" de Stephen King, qui reste rare pourtant, ce serait plutôt "Peur Bleue"). Alors non, désolé, c'est un livre attachant qui prend racine sur Carrie, et des adolescents rejetés qui essaient de se trouver une existence ailleurs. C'est également l'occasion pour SK de critiquer le système éducatif américain et tout ce qui s'enchaîne. La psychologie des personnages n'est pas épargnée, et c'est habilement écrit. L'humour garde une place importante dans ce roman. Encore là, on découvre l'ambiance des années 80 américaines, une ambiance passionnante avec les filles pompom girls, le football américain, les belles bagnoles, le franc parler américain , la bonne musique, l'alcool, la drogue et l'insouciance adolescente. Et là apparaît Christine, comme étrangère, mais qui fait flamber la route jusqu'à la fin déroutante.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 3 décembre 2012
Habituellement je préfère les romans de Stephen King qui font intervenir beaucoup de personnages (du genre "Ca", "Bazaar", ...) et qui regorgent de détails apparamment sans aucun rapport sur la vie des uns et des autres, avant que tout cela ne se rejoigne dans des finals haletants. Pour ses romans centrés sur un ou deux personnages (type "Firestarter" ou autre), j'ai normalement plus de mal car si on accroche pas avec le caractère du personnage principal, la lecture est longue (même si le suspense est là).

Mais je dois dire que pour "Christine", tout ça a volé en éclat.

On y suit les quelques mois de tranche de vie d'Arnie, jeune ado boutonneux et isolé, qui n'a qu'un seul ami du nom de Denis, et qui du jour où il va croiser une Plymouth 1958 dans une rue en rentrant chez lui va changer radicalement de comportement. Plus rien ne comptera à partir de ce moment-là, si ce n'est d'acheter cette voiture et de la retaper. Tout cela va le conduire à s'isoler encore plus, au point où même ses parents et Denis ne vont peu à peu plus le reconnaitre... Même la rencontre d'une fille dont il tombe amoureux ne lui permet pas de revenir dans le droit chemin et de se libérer de l'emprise de cette voiture prénommée Christine par son ancien propriétaire.

On apprend peu à peu le passé lié à cette voiture et on se rend compte qu'Arnie ne pourra pas revenir en arrière.
Christine y veillera...

Alors on peut penser que le sujet choisi par Stephen King est vraiment tiré par les cheveux (parce qu'il faut reconnaitre que donner vie à une voiture, ce n'est pas courant!), mais l'intrigue et le style font que l'histoire ne tombe jamais dans le ridicule et qu'au contraire le suspense et la tension vont crescendo au fil des pages, avec régulièrement quelques passages d'humour bien sentis qui permettent de faire redescendre la pression. Voilà comment on maitrise son style!

Une fois encore S. King aborde les problèmes de l'adolescence et de la société américaine et on replonge avec délectation dans les années 80 de l'autre côté de l'Atlantique, où les voitures avaient tant de valeur et où la jeunesse semblait être quelquechose qui vous marquez à vie!

Au final malgré mon septicisme initial, j'ai passé un très bon moment à lire "Christine" et je pense que j'essaierai de voir l'adaptation de John Carpenter as soon as possible!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 15 janvier 2011
J'ai découvert ce livre il y a presque 15 ans et je l'avais adoré! En effet, étant très sensible et fuyant les thrillers psychologiques (les perversions humaines possibles me font peur : psychopathologie, etc..), j'avais jusque-là fait l'impasse sur les Stephen King. Dans le cas de "Christine", c'était différent car la situation était improbable : une voiture méchante qui tyrannise son propriétaire... Je me suis donc lancé et je n'ai pas regretté! Un suspens à vous couper le souffle jusqu'à la dernière page, un scénario extra servi par une écriture de qualité. Je l'ai même prêté à ma mère qui ne lisait jamais ce genre de livre et elle non plus ne pouvait plus s'en détacher! Voilà pourquoi je cherchais à le relire depuis et que j'ai eu la joie de le retrouver sur Amazon (je ne l'ai pas encore relu mais savoure à l'avance le moment de le faire :-)).
Alors n'hésitez plus!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 28 mai 2002
Ce n'est peut-être pas le meilleur Stephen King, mais c'est quand même un roman solide, malgré quelques invraisemblances - on a, par exemple, du mal à comprendre comment un joueur de foot (américain) peut se casser les deux jambes pendant un plaquage, et on saisit mal quel est le rapport avec la voiture dans cet accident.
Plus qu'une histoire d'amour tordue entre un jeune étudiant chétif et maladroit, souffre-douleur en puissance (comme c'est souvent le cas chez King), et une voiture d'époque, c'est d'abord une histoire de possession dans la grande tradition des films de maison hantée, le garçon étant progressivement envahi par l'ancien propriétaire de la voiture. John Carpenter, le grand maître de l'épouvante à l'écran, en a tiré un film qui, miracle, paraît encore plus réussi.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 20 avril 2012
Quand la superficialité des rapports entres ados et parents entrent directement en conflits avec les portes qui s'ouvrent à celui qui tombe raide dingue de Christine, tout s'arrête et le drame commence. Oui, comme beaucoup de Stephen King, c'est le bien qui triomphe à la fin et non le méchant rebel, à la base ado boutonneux gaga et rejeté de tous et qui prend exemple sur l'ancien militaire qui lui vend cette épave considérant la société peuplée de gens inutiles et nuisibles. Pour les plus opiniâtres, peut être aussi parce que le vendeur de Christine est à la base un homme égoïste et qui a tout sacrifié pour cette bagnole, même la vie de ses plus proches. Arrêtez les comparaisons et laissez le fantastique épouvante du livre opéré sur vous ! Oui, le héros devient aussi ingrat et complètement fou de sa bagnole mais quand tous se rendent compte que cette voiture lui rend étrangement tout l'amour qu'il porte pour elle, alors là, le ton change et c'est repartis pour un tour... Ce qui me plaît souvent dans ses romans, c'est justement le profil du méchant car il représente tout un tas de truc et puis quel est le mec qui n'a jamais pu compter plus sur sa voiture que sur sa copine ??? C'est pas pour rien que les voitures sont très souvent comparées à des femmes, posez la question à votre psy ! Je pose la question sans féminisme et très sérieusement, peut être aussi une leçon sur la société de consommation et les rêves qui vous bouffent la vie ? Revenons en et restons en à ce bouquin, les amateurs de voitures en tomberont dingues malgré sa fin et les maniaques du bien fondé pourront aussi se répandre sur ce que l'Amérique a parfos de plus superficielle en elle. Par contre, Christine est à double tranchant et finalement s'avère très possessive ! J'ai vu le film aussi et pour situer le bouquin c'est pas mal mais pour le détail, il n'y a pas mieux que le bouquin...
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 3 avril 2014
Comme toujours très satisfaite du temps de livraison. A peine quelques jours .
Le livre est vraiment en état impeccable.
La seule chose de négative c'est que le livre n'avait rien qui le protégé quand on le sort du carton Amazon.Dommage un film protecteur n'aurait pas été de trop quand on voit que les livres sont assez fragiles.
D'où ma note de 4/5.

Je ne me lasse pas de lire ce livre qui a été adopté également cinématographiquement par John Carpenter. Beaucoup pensent que ce livre est l'un des plus mauvais de Stephen King pour ma part ce n'est pas du tout mon avis. Moi qui ne suis pas fan du genre horreur j'arrive totalement à adhérer à ce livre ( tout comme pour le film ) . Livre que je conseille .Le plus dans ce livre il y a des extraits de musiques en français des groupes tels que Doors entre autres. Les personnages sont assez bien mais pas forcément attachants. Par contre l'histoire de la plymouth du nom de Christine j'ai accroché.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 11 août 2008
Pour ma part j'ai beaucoup aimé ce livre. On peut se mettre facilement à la place des personnages. Chacun trouve son bonheur. Il est intéressant de faire le parallèle avec le film qui reste très proche du livre.

Un vrai plaisir.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 7 janvier 2012
J'ai vu le film il y a très longtemps comme beaucoup de gens, et ce qui m'a plu dans ce film c'est d'abord Christine en elle-même... Je suis fan des voitures des années 50 et la Plymouth Fury est une de mes préférées.
Tout récemment je suis tombé sur un article concernant le roman de Stephen King et j'ai vu qu'il différait quelque peu par rapport au film, et c'est ce qui m'a poussé à acheter le livre... C'est encore plus palpitant à lire, car il y a plus de détails, et plus de morts aussi, auxquels on ne s'attend pas quand on a vu le film.
J'ai lu ce roman en à peine 15 jours, et je le recommande à ceux qui aiment le fantastique: "comment tuer ce qui n'est pas vivant"...
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 22 février 2012
Quand on lit Christine on voit sa voiture diféremment . Cela l'était encore plus parce que je l'écouter , j'ai lu ce livre en mettant un cd audio , je 'lisais' Christine tout en conduisant , c'était très étrange et j'ai finis par regarder ma voiture différemment !
Ce livre a été écrit il y a longtemps mais quand quelqu'un a une adolescence difficile , finalement peut importe la décennie . Une fois poser les yeux sur sa chère Christine , les jeux étaient fait pour Arnie . J'ai aimé l'idée d'une voiture hantée , ayant sa volonté propre , une histoire qui s'introduit dans la vie de tout les jours
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 15 février 2009
Cette unique ambiance à la King, on s'est qu'il va se passer quelque chose, mais on sait pas quand, où et à quel degré !!!
On ne regarde plus les voitures de la même manière après ce livre... ont-elles vraiment une âme ?? Qui sait .... J'imagine ma voiture sortant de mon garage pour aller faire des frasques ^^ Lisez-le
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
Carrie
Carrie de Stephen King (Poche - 6 janvier 2010)
EUR 6,60

Simetierre
Simetierre de Stephen King (Poche - 3 septembre 2003)
EUR 8,10

Charlie
Charlie de Stephen King (Poche - 9 mai 2007)
EUR 7,60