undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres

Commentaires client

55
3,8 sur 5 étoiles
Le Père de nos pères
Format: PocheModifier
Prix:6,60 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

29 sur 31 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 7 novembre 2001
A chaque fois que je viens de terminer un roman de Bernard Werber (et je les ai tous lus, sauf le Livre du voyage), je me pose systématiquement la même question : mais où donc va-t-il chercher tout ça ?! Ce type a vraiment une imagination débordante. Le Père de nos pères n'a pas manqué de me conduire à cette réflexion.
Cette fois-ci, il s'agit de connaître la réponse à une question existentielle : «D'où venons-nous ?» Là se trouve le point de départ de toute l'intrigue. L'histoire se situe à mi-chemin entre le polar et le parcours initiatique. Un paléontologue de renom est retrouvé un beau matin mort dans son bain. Il a vraisemblablement été assassiné, car il avait découvert quelle était l'origine de l'homme. Deux journalistes se lancent alors dans une enquête sur les motivations de ce meurtre qui va les amener eux-mêmes à s'intéresser à la recherche du fameux «chaînon manquant», soumis à moult conjectures. Leur voyage va les amener à rencontrer des personnages hauts en couleur, à Paris, mais aussi en Afrique où ils découvriront la vérité. Mais chut ! C'est une surprise (et de taille, croyez-moi)...
On retrouve dans ce roman la marque de fabrication de l'auteur ; aucun doute là-dessus, c'est bien du Werber.
Au niveau de la forme, Werber emploie toujours la même technique : le récit se scinde en plusieurs histoires parallèles (ici deux), mais qui finissent toujours par se rejoindre. Cet auteur a vraiment le chic pour m'énerver (pas méchamment, bien sûr) : les deux histoires sont alternées d'un chapitre sur l'autre, si bien qu'il se crée beaucoup de suspense. Et ce suspense peut devenir vraiment stressant. Ce fut notamment le cas au moment de la révélation finale : ça m'a rendue tellement fébrile que j'ai failli déchirer des pages en voulant lire plus vite ! De fait, si vous commencez ce roman (ou un livre de Werber en général), prévoyez du temps. Vous aurez envie de le lire jusqu'au bout tant il arrive toujours à vous tenir en haleine, bien que ce soit moins frappant dans celui-ci. Mais gros défaut que j'ai constaté dans la plupart de ces romans, Werber a vraiment du mal à terminer correctement ses livres. On dirait qu'il le fait à regret, ce qui finalement est un bon point pour lui.
Au-delà de la forme, j'apprécie beaucoup le style de Werber. Le thème était difficile, mais il a su y mettre beaucoup d'humour, de cynisme parfois, et de fantaisie, et parallèlement, on apprend énormément de choses tout à fait passionnantes. Ca aussi, Werber sait très bien le faire ; on devine sa soif d'apprendre qu'il parvient à transmettre à ses lecteurs de manière très pédagogique.
En bref, j'ai bien aimé ce livre, moins que Les Fourmis, mais c'était vraiment difficile de faire mieux à mon sens. Un très bon moyen de détente et d'évasion, à lire avec détachement et décontraction.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
3 sur 3 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 3 juillet 2007
Eh oui, voilà La grande révélation de Bernard Werber. L'Homme serait un hybride, oui mais voilà, le problème, c'est que l'autre animal au coeur de la découverte n'est pas pour ravir le monde scientifique: serait-ce pour cela que le Pr Adjemian a été tué?

En tous les cas, c'est ce que va essayer de découvrir notre paire de héros (à savoir, la pétillante Lucrèce Nemrod et le réfléchi Isidore Katzenberg). Tout ceci va les mener, à travers diverses péripéties le tout relevé d'une pointre d'humour savamment dosée, jusqu'en Tanzanie, le berceau de l'Humanité.

Si je ne mets que 4/5, c'est que à certains moments, on sent que l'histoire est un peu tirée par les cheveux, mais ça n'en reste pas moins un excellent roman (de plage, pourquoi pas?).

Werber nous emmene parfois dans des explications scientifiques un peu trop complexes par moments. Ceci dit, la conclusion nous laisse perplexe avec tout un tas de questionnement, et même sachant que ce n'est qu'un roman, on ne peut s'empêcher de douter et de se dire, "et si c'était vrai?".
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
9 sur 10 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 1 décembre 2005
J'ai ADORE ce roman pour son idée très originale et cette enquête menée tambour battant à la recherche de nos origines et du chainon manquant.
Les personnages de Lucrèce et Isidore sont attachants.
J'aime beaucoup la conclusion du livre même si elle parait complètement loufoque. Mais comme beaucoup de choses quand il s'agit d'une foction, il faut prendre du reccul et ne pas prendre au premier degré ce qui est raconté. Ce n'est qu'un roman après tout!!!
Un très très bon moment de lecture. On ne s'ennuie pas une minute.
Je vous conseille également l'Ultime secret traitant du cerveau humain, et où on rtetrouve Isidore et Lucrèce dans une nouvelle enquête palpitante qui entraine loin loin loin au fond de nous-même.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
14 sur 16 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 23 septembre 2004
Deux récits en parallèle: celui de 2 journalistes sur les traces d'un meurtre et à la recherche du chaînon manquant et celui de la vie du Premier Homme...

Je me suis forcée à terminer la lecture de ce livre. Je trouve l'écriture fade, simpliste.

Les personnages principaux sont vulgairement campés, stéréotypés... Dans leur aventure, ils croisent des "méchants" dont la plupart d'entre eux sont aussi caricaturaux et dénués de saveur qu'eux.

Le déroulement de l'histoire est à plusieurs reprises peu crédible, baclé et n'en finit plus. L'auteur passe en revue diverses théories sur l'origine de l'homme. Un ramassis de lieux communs...Une sauce indigeste...du pseudo polar, pseudo scientifique, pseudo philosophique...pseudo littéraire...avec une chute affligeante.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
13 sur 15 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Vous connaissez l'auteur ?
Si Oui, attention ce roman est du même style au niveau forme, mais l'auteur en profite pour faire le procès de notre société, ce qui n'est pas son habitude. Souvent il provoque une remise en cause, mais là c'est une condamnation ! Mais peux-t-on le lui reprocher ? Sommes nous si sûr que notre civilisation soit si saine ?
Si Non, ne commencez pas par ce livre, vous ne pourriez comprendre le message de l'auteur.
Car cet auteur écrit avec un tel plaisir qu'il a du mal à finir ses livres et provoque irrémédiablement l'envie chez le lecteur d'aller rechercher un autre livre du même auteur ... acte totalement masochiste car lire cet auteur est une souffrance permanente au niveau de notre capacité de reflexion, et de remise en cause; c'est également le meilleur moyen de perdre tous ses repères ...
Alors amis lecteurs masochistes aimant être secoués par votre lecture, ne rechignant pas à une lecture arrassante de réflexion voir stressante de suspens, faîtes votre chemin de croix dans le bon ordre : commencer plutôt par la Saga des Fourmis, oubien celle des Thanataunautes/Anges-gardiens, vous pourrez alors revenir à celui du "chaînon manquant" : Le père de nos pères ... Mais attention, vous aurez le virus !!
(Juste une remarque : je n'ai pas encore lu "Le livre du voyage" ...)
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 5 octobre 2008
Pour moi, ce livre est un des meilleurs que Werber ait écrit, aussi bien que Les fourmis.
Pas de temps mort, on suit en parallèle l'enquête de deux détectives et la vie du "premier homme" il y a plusieurs millions d'années. Le suspense devient insoutenable dans les dernières pages, on lit à la vitesse grand V, presque sans respirer!
Pour les détracteurs: oui, c'est vrai, le style n'est pas toujours excellent, et on retrouve plusieurs idées déjà présentes dans d'autres romans de Werber. La "révélation" à la fin peut sembler (est?) improbable, mais le but recherché par l'auteur n'est pas de nous convaincre, mais bien de nous amener à nous interroger sur nos origines, et propose une hypothèse et une réflexion intéressantes sur les 3 grandes religions monothéistes.
D'autres romans qu'il a pu écrire par la suite sont, eux, vraiment mauvais (surexploitation d'un même filon, appât du gain, et j'en passe...). Mais en ce qui concerne "Le père de nos pères", lisez-le: c'est un récit captivant qui fait réfléchir.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
9 sur 11 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 21 janvier 2004
Le sujet n'est pas aisé en soi : établir le chainon manquant de notre civilisation...Werber traite ici habilement d'une réelle théorie mais pour tous les croyants sans ouverture d'esprit ce livre pourrait être d'une stupidité effrayante et folle !
Mais pour tous les autres, pour ceux qui aiments à percer certains mystères, certaines choses qu'on aimerait pouvoir réellement expliquer, Werber nous offre un superbe roman : intrigue policière se mêle à nos origines !
Que ceux qui connaissent Werber depuis ses débuts me pardonnent, mais il reste pour moi une oeuvre majeure de son répertoire (même si moindre que l'Empire des Anges), mais c'est avec ce livre que j'ai découvert l'auteur et que je ne l'ai plus quitté depuis (vorace de ses livres : en 3 jours maximum ils sont rangés sur l'étagère de la bibliothèque)
Un livre à lire pour passer un très bon moment en s'interrogeant si oui ou non nos origines viennent de là...Déroutant et pourtant...Pourquoi pas ?
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
18 sur 22 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 29 septembre 2003
J'ai lu pour le moment 5 livres de Werber (les 3 Fourmis + Les Tana + Père de nos pèrs), et je trouve celui-ci nettement en dessous des autres. J'ai été assez déçu.
Très peu crédible en ce qui concerne le caractères des personnages et les dialogues ; même le déroulement de l'histoire est moyen.
L'histoire parallèle est en revanche assez bien écrite à mon goût.
Petite remarque : pourquoi le résumé de amazon.fr commence par une phrase qui nous apprend un élément de l'histoire que l'on découvre seulement au 3/4 du livre ? Pourquoi ne pas raconter la fin, pendant que nous y sommes ?
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
9 sur 11 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 9 septembre 2000
j'explique la raison de l'enoncé, j'ai decouvert WERBER avec les thanataunotes qui m'a enormememt surpris par les melanges de differentes histoires à la fois.Pour "le pére de nos péres" , la theorie annoncé deconcerte un tant soit peu , mais il est vrai que le sujet est tourné de tel façon que l'on pourrait croire à sa pleine verité.Le livre est passionnant . Ce qui me surprend par contre dans le style de BERNARD WERBER , c'est le fait que ses histoires finissent brutalement et nous laissent un petit gout de trop peu de plus nous plongent dans un etat de reflexion un peu inhabituel par rapport aux autres auteurs ou le sujet est totalement elucidé à la fin du livre. Je suis tente de continué l'exploration des oeuvres de WERBER.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
5 sur 6 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 3 août 2006
Une jeune journaliste élucide le meurtre d'un paléontologue qui défendait une thèse scandaleuse sur l'origine de l'humanité. A l'inverse du commentaire Amazon, je n'en donnerai pas les détails, car c'est ce qui fait l'énigme du livre, même si elle n'est pas bien difficile à deviner. Un peu abracadabrante, d'ailleurs, cette hypothèse mais Werber a le mérite d'expliquer avec simplicité plusieurs théories sur l'origine de l'Homme et son écriture crée avec efficacité un suspens qui attache le lecteur aux pages. J'ai lu ce roman sur un Paris-Atlanta. Idéal.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
Le Livre du Voyage
Le Livre du Voyage de Bernard Werber (Poche - 1 mars 2001)
EUR 4,30

L'Ultime secret
L'Ultime secret de Bernard Werber (Poche - 26 mars 2003)
EUR 6,10

Les Thanatonautes
Les Thanatonautes de Bernard Werber (Poche - 6 mars 1996)
EUR 7,30