undrgrnd Cliquez ici RLit nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres

Commentaires client

36
4,2 sur 5 étoiles
Mercure
Format: PocheModifier
Prix:5,10 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

19 sur 21 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 11 mai 2004
C'est celui que j'ai préféré, parmi tous les livres d'Amélie Nothomb. Contrairement aux commentaires que je viens de lire, la deuxième fin m'a ravie. C'est celle que je souhaitais au fond de moi. Melle Nothomb rend délicieux tous les travers du genre humain qu'elle dépeint avec une poésie incroyable. La complexité de ses personnages, et le bonheur avec lequel on les comprend sont un délice pour l'esprit. Lire Amélie est pour moi un moment de détente on ne peut plus agréable. Elle sait nous rendre sadique et froids comme ses personnages, sans que l'on n'en ait de remords. Elle est incroyable, cette sensation, pendant une heure ou deux (il n'en faut pas plus pour lire ses romans), de se sentir un être immonde, fou ou malsain. J'ai adoré être Hazel , être Françoise, ou vouloir tuer le voisin des Cathilinaires...
Ce qu'il y a en plus dans Mercure, c'est le véritable amour. Certes, un amour étrange, et malsain, un amour à la Nothomb, mais un véritable amour romantique qui nous touche. Cet amour est lelien, le fil conducteur entre tous les personnages , qui ne vivent plus que pour leur amour. C'est fort, beau et sans compromis possible.
J'aime aussi retrouver les particularités de l'auteur, comme sa culture littéraire, et son goût pour les belles oeuvres.. Et mettre en parralèle ses diférents livres. Que penser, par exemple, de l'utilisation des livres, qui ne servent pas ici à se chauffer (cf les combustibles) , mais à s'évader... et tant d'autres choses encore.
Cette jeune fille est incroyable. Je rêve de la rencontrer.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
10 sur 11 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 3 octobre 2001
Impossible de commencer ce livre et de le fermer en cours de lecture !
Suspens, dialogues riches, humour noir : du Amélie Nothomb dans toute son excellence. Les amateurs de science fiction apprecieront également la dimension fantastique de ce roman décidemment hors normes !
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 18 février 2013
Une infirmière est envoyée sur une île pour soigner une jeune femme, captive d'un vieil homme "étrange". Au fil du temps, les deux femmes apprennent à s'apprécier, tandis que l'homme écoute leurs conversations secrètement. Lorsque l'infirmière s'aperçoit de cela, c'est - évidemment - un scandale : elle décide d'enquêter sur l'histoire des lieux et de ses gens. Et, bien entendu, elle met tout en oeuvre pour essayer de libérer la jeune femme de sa captivité, avant de s'apercevoir de leur "amour".

On aurait du mal à imaginer un scénario plus banal; néanmoins, on pourrait s'attendre à un traitement littéraire de premier choix. Il n'en est rien. L'écriture est plate. A mourir. Ni atmosphère, ni ambiance, rien. On ne demande pas à Nothomb de faire ce qu'elle ne sait pas (ou ne veux pas) faire : des descriptions. Non : on lui demande simplement de sortir un peu de son nombrilisme et de donner quelques éléments de plaisir au lecteur. Peine perdue : elle se complaît dans la médiocrité, et on voit mal pourquoi elle s'en priverait au vu des chiffres de vente et de l'engouement bobo-popo-pulaire autour de son "personnage". Rien de mieux qu'une écrivaine mythomane, égocentrique, aux allures "originales", pour faire passer des navets pour des chefs d'oeuvre : merci Busnel !

Dans Mercure, les trois personnages sont des caricatures de figures philosophico-romantiques : la prêtresse de la liberté (infirmière), la servitude volontaire(jeune fille), l'amour cruel (vieil homme). Les pages ne sont que successions de dialogues insipides, creux, mièvres, où les gens ne s'écoutent pas parler mais se contentent de déblatérer des arguments mielleux et bien-pensants ("l'amour c'est plus fort", "naaaan, la liberté c'est mieux", "les hommes sont vilains", "les femmes font souffrir",...). Sans oublier la fâcheuse tendance de l'auteur à étaler la confiture, c'est à dire à caser ça et là des bribes de sa pseudo-culture japonaise, ainsi que quelques références littéraires, histoire de montrer qu'elle est drôlement cultivée et drôlement éclectique.

C'est la première fois que j'ai autant de mal à finir un livre aussi court : à chaque page tournée on attend la suivante, non pas par envie de savoir, mais par envie de vite mettre un terme à la lecture. Il n'y a tout simplement rien de bon dans ce livre, qui fait partie du pire de ce que peut offrir la littérature française : un mélange de psychologie de bazar et de roman à l'eau de rose, avec un zeste de philosophie grossière. Si vous avez deux heures à passer, lisez autre chose : bien des auteurs méconnus méritent plus de considération que Mme Nothomb, qui devient décidément la reine de l'escroquerie au fil des années. Quel gâchis !
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
5 sur 6 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 10 mai 2003
Amélie Nothomb, la pro du dialogue, des contacts humains et du suspense, dotée d'une imagination sans faille, nous livre ici un roman encore une fois à la hauteur de nos espérances. Au fil des pages, le lecteur ira de surprises en surprises, et ne pourra jamais deviner le dénouement de l'histoire, même s'il a lu tous les romans de Mlle Nothomb et qu'il est habitué à son style d'écriture. Car elle sait nous surprendre par son originalité continuelle, sa clairvoyance de l'esprit humain, et sa sensibilité. Cette auteur désormais reconnue comme pleine d'avenir par le public français, mais malheureusement pas par les critiques, n'a pas fini de nous étonner, de nous toucher, et de nous envoyer dans un autre monde à chaque livre.
"Mercure", qui peut nous sembler au premier abord comme une petite histoire, gentille, courte et divertissante, se révèle être en fait d'une grande beauté, et d'un grand sérieux. Elle aborde un thème encore essentiel à notre époque : l'amour.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
100 PREMIERS RÉVISEURSle 21 janvier 2015
J'ai adoré lire ce livre. Je l'ai littéralement dévoré tout en le dégustant page à page, emportée par les mots et l'intrigue. Je suis pourtant en vacances dans un des plus beaux coins de la planète mais je n'arrivais pas à lâcher le livre! La lecture est envoûtante. Dès les premières phrases, les premières pages, l'ambiance nous saisit, ainsi que le suspens, et ils ne nous lâchent plus. La beauté et la puissance du style littéraire d'amelie Nothomb sont tout simplement époustouflants. Quelle profondeur et quelle intelligence derrière des mots et des phrases à l'apparence parfois simples mais très souvent métaphoriques! Tout est mûrement réfléchi, amené, travaillé, sous cette apparente simplicité et c'est ce qui nous percute. Son imagination m'épate. Les dialogues sont particulièrement savoureux.

Un autre lecteur disait que ce livre était une véritable réflexion sur l'amour et la passion. Je n'irai pas jusque là. Le livre décrit certes une forme d'amour et de passion, voire plusieurs, mais selon moi n'invite pas à réfléchir sur ce thème après coup. Il n'y a pas d'analyse, pas d'extrapolation réellement poussée à en faire. C'est un roman, c'est une fiction avant tout. Donc selon moi, la profondeur du livre se trouve principalement dans sa forme, plutôt que dans le fond.

En amoureuse des livres depuis l'enfance (ils m'ont "sauvée" moi aussi :-)), j'ai apprécié les nombreuses références et les clins d'oeil littéraires. Cela m'a donné envie de lire ou de relire les ouvrages cités!

Pour la fin, je préfère la première, elle me paraît plus pertinente. La deuxième est géniale par la ruse utilisée même si elle n'est vraiment pas éthique! ! Mais ensuite je doute que la réaction lors de la révélation puisse être aussi platonique et sereine, même des années plus tard. Cela serait trop beau pour être vrai. De plus, et ce n'est que mon avis, cette amitié fusionnelle et exclusivement féminine entre Françoise et Hazel me paraît improbable. Mais qu'importe, nous sommes dans un roman. Je serais cependant curieuse de savoir pourquoi ce thème de l'amitié exclusive et féminine est si cher à l'auteure...?

Sur cette idée d'improbabilité qu'on pardonnera à l'auteure car elle sert la cause du livre, je noterai aussi qu'il paraît surprenant que les deux femmes ne se soient rendues compte de rien en palpant leur visage. Je n'en dirai pas plus pour ne rien dévoiler. Mais ceux qui ont lu comprendront.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 17 octobre 2009
Le récit est passionnant, bien ficelé. Un univers glauque, avec des personnages aux psychologies torturées.
Dommage, la seconde fin est tout de même tirée par les cheveux car le déroulement de l'histoire ne l'amène pas
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 25 septembre 2014
C'est, pour le moment, le livre que j'ai préféré d'Amélie Nothomb.
Une infirmière est demandée auprès du chevet de la pupille d'un vieillard riche et vivant isolé sur une île.
Prise d'affection pour cet jeune fille infime, l'infirmière va tout entreprendre pour l'aider à se sortir de cette situation.
Il est difficile de raconter l'intrigue pur du roman car l'intérêt de la lecture en serait perdu et se serait bien dommage car on apprécie la découverte, au fur et à mesure des pages, de détails qui pimentent ce livre.
La fin, ou les fins, sont comme toujours chez Nothom, un moment de régal.
je recommande ce livre.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
4 sur 5 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 21 juillet 2003
Un des plus beaux romans de AN!
Une atmosphère irréelle et une histoire fantastique et merveilleuse, menée par un suspense sans faille jusqu'à la dernière page! Ne croyez pas découvrir une love story banale, mais attendez-vous plutot à un polar envoutant!!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 29 août 2013
Il est difficile pour moi de donner un avis, tellement je suis fan des livres d'Amélie Nothomb. J'ai lu tout ces livres, et a chaque fois j'y prend un énorme plaisir. Certes ils sont court, mais il vaut mieux prendre son pied pendant 2h que de se torturer l'esprit pendant 5h. Je le conseil, comme tout les autres livre d'Amélie Nothomb, a tout ceux qui veulent passer un bon moment de lecture sans se prendre la tête.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
7 sur 9 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 24 juillet 2002
quand on a lu un Nothomb, on s'arrache les autres !
grâce à Mercure la réflexion sur la beauté, le courage, le mensonge mais aussi l'amour,et la possesion sont au rendez vous !!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
Les Catilinaires
Les Catilinaires de Amélie Nothomb (Poche - 1997)
EUR 5,10

Hygiène de l'assassin
Hygiène de l'assassin de Amélie Nothomb (Poche - 6 octobre 2004)
EUR 5,10

Métaphysique des tubes
Métaphysique des tubes de Amélie Nothomb (Poche - 2 mai 2002)
EUR 5,10