undrgrnd Litte cliquez_ici nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cliquez ici Cloud Drive Photos nav_HPTV Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Montres soldes Bijoux Soldes

Commentaires client

4,3 sur 5 étoiles46
4,3 sur 5 étoiles
Format: PocheModifier
Prix:7,30 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 10 juillet 2003
Au-delà des évenements, pourtant ici très riches en meurtres, emprisonnements et autres aimables facéties, Stefan Zweig met tout son talent d'écrivain pour décrire les ressorts du duel à mort entre 2 femmes: Elisabeth 1ère, première reine moderne de l'histoire, et Marie Stuart, dernière reine romantique.
Pourquoi et comment se sont-elles haïes? Pourquoi cette histoire ne pouvait-elle se terminer que par la décapitation de Marie Stuart, décrite de la manière la plus poignante?
Ce livre nous fait entrer dans l'Histoire par la grande porte.
0Commentaire33 sur 34 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
VINE VOICEle 28 janvier 2004
Tout le talent de Stephan SWEIG, c'est de réussir à décortiquer la psychologie de ses personnages, à analyser le pourquoi et le comment de chacun de ses actes. Sa biographie de Marie Stuart est brillante, historiquement parfaitement documentée, se lit comme un roman historique, et on rentre dans la peau du personnage. Et pourtant je ne met que 4 me direz-vous ? Oui, car aucune ne pourra dépasser pour moi sa biographie de Marie-Antoinette, que j'engage chacun à lire absolument.
11 commentaire25 sur 26 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 février 2009
Passionnée de Zweig, j'ai encore une fois été éblouie par son talent.
Grâce à ses ouvrages "Marie Antoinette" et "Marie Stuart" il nous passionne pour les destins de ces reines dont on a toujours entendu parler mais dont on ne connait pas toujours les drames, les passions, les sentiments qu'elles ont pu vivre. Ces ouvrages humanisent, par la plume du grand Zweig, ces dames qui sont femmes avant d'être Reines. Cela donne envie d'en savoir plus et de s'intéresser à l'histoire de France, ce que l'on ne ferait pas forcément si on n'avait pas lu ces ouvrages de Zweig.
A découvrir ou à relire (comme toute l'œuvre de Zweig d'ailleurs).
0Commentaire10 sur 10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 août 2006
Zweig nous dresse des portraits avec audace, finesse et sensibilité. Les personnages qui ont fait l'histoire sont saisissants sous sa plume.

Jamais on ne se sent loin des événements qu'il nous décrit, toujours on se sent concerné par le destin de ces hommes et de ces femmes, car il sait les rendre accessible sans jamais les trahir.

De plus, au-delà du plaisir qu'on peut ressentir à la lecture de ce livre, on en ressort avec des tonnes de connaissances accumulées sans ennui.
0Commentaire9 sur 9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 août 2009
« Dans la sphère d'une destinée, la durée du temps à l'extérieur et à l'intérieur n'est la même qu'en apparence ; en réalité, ce sont les évènements qui servent de mesure à l'âme. C'est pourquoi seuls les moments de crise, les moments décisifs comptent dans l'histoire d'une vie, c'est pourquoi le récit de celle-ci n'est vrai que vu par eux et à travers eux. C'est seulement quand un être met en jeu toutes ses forces qu'il est vraiment vivant pour lui, pour les autres, toujours il faut qu'un feu intérieur embrase et dévore son âme pour que s'extériorise sa personnalité. »

Ca tombe bien, la vie de Marie Stuart est justement très concentrée autour de quelques périodes de vie et de bouleversement intenses, qui transforment une princesse apparemment comme les autres en une figure mythique dont la légende est parvenue jusqu'à nous. Sa vie est ainsi marquée par deux évènements majeurs (en plus de son exécution...) : son deuxième mariage avec Henri Darnley, imbécile bellâtre et prétentieux de la lignée des Tudor, favorisant sa prétention au trône d'Angleterre, et son troisième mariage avec le comte de Bothwell, sorte de Conan le barbare du XVIème siècle qui la fait tremper dans l'assassinat de Darnley, le roi en titre, ce qui sera le motif de sa chute.

Dans un contexte difficile (de nombreux documents historiques couvrent son histoire, mais il est difficile de démêler le vrai du faux, les témoignages à charge, les falsifications...), Zweig arrive avec maestria à nous décrire le formidable duel qui oppose deux personnalités totalement différentes, Marie Stuart contre sa cousine la reine d'Angleterre Elisabeth, éclats de la fougue contre lente progression de la prudence. C'est aussi l'occasion pour Zweig de nous éclairer sur les implications historiques de cet épisode, créant un précédent inimaginable pour l'époque d'une reine jugée par ses sujets, premier coup porté à l'absolutisme. Très chaudement recommandé.
11 commentaire6 sur 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 octobre 2006
Stefan Sweig est un très grand conteur, et l'histoire romancée qu'il nous livre de Marie Stuart est le fruit du talent immense de cet écrivain de génie. On pourra reprocher à l'auteur son manque d'impartialité, mais il l'assume et, à l'instar de l'historien, ne manque jamais d'afficher ses thèses et de les défendre.

Marie Stuart a eu un destin exceptionnel ; il ne lui manquait qu'un biographe d'exception. Le manque est à présent réparé.
0Commentaire18 sur 19 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
VINE VOICEle 9 avril 2008
S Zweig s'y entend à merveille dans les portraits de femmes ( 24 heures, amok; Marie-Antoinette...), dans cette oeuvre il y en a deux, Marie et Elizabeth I. L'une intrigante un peu écervelée soumise à ses pulsions amoureuses et l'autre froide et calculatrice, ( reine vierge, pour la fille de Henri VIII, c'est une surprise ).
Donc, très beau portrait d'une femme trop frivole pour son état et qui n'aurait pas dû, ni voulu, être reine d'Ecosse, et qui se perd dans l'inconscience des enjeux. Son fils sera roi d'Angleterre, victoire posthume et par procuration.
0Commentaire5 sur 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 juillet 2009
Un livre passionnant du début à la fin sur le destin tragique de Marie Stuart qui fut tour à tour reine de France, reine d'Écosse mais qui pouvait également prétendre au trône d'Angleterre.
S'agissant de l'auteur je ne comprends toujours pas comment il parvient à un tel degré de "réalisme" dans les descriptions psychologiques de ces personnages historiques. Un travail de documentation titanesque, je suppose. C'est tout simplement bluffant.
0Commentaire3 sur 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 novembre 2010
J'ai évidemment apprécié le style, mais aussi et surtout la finesse de l'analyse menée par Stefan Zweig. Celle-ci s'appuie sur des documents d'époque. On pénètre réellement le mystère de la reine d'Ecosse. Un portrait loin de la gloriole et tout à fait passionnant. On y lit également un portrait d'une Elizabeth, inconstante, manipulatrice. Ces reines étaient bel et bien humaines.
0Commentaire3 sur 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 mai 2008
Zweig étant un de mes auteurs préférés, je me suis donc régalée en lisant cette superbe biographie. Un style impeccable, plein de détails, des sentiments, bref, on ne s'ennuie pas, et on découvre les différentes facettes de ce personnage si particulier.
J'ai adoré.
0Commentaire3 sur 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

6,30 €
6,60 €