undrgrnd Cliquez ici Toys Livres Cahier de vacances nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_TPL0516 Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

4,0 sur 5 étoiles29
4,0 sur 5 étoiles
Format: Poche|Modifier
Prix:8,60 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 20 avril 2012
Amateur aussi de Stephen King, dans "Désolation", on renoue avec tous les ingrédients d'un bon Stephen King c'est à dire des descriptions à vous couper le souffle, un rythme d'actions et d'évènements dignes de l'auteur. Je ne sais pas si il y a eu une adaptation ciné mais l'idée serait impressionante. Bien sûr contrairement à d'autres, il y a quelques passages à vide mais ça permet aux plus sensibles de reprendre son souffle, par contre quand il met un grand coup c'est pour un bon moment et pour lâcher le bouquin, accrochez vous ! Le désert du Névada, un flic complètement cinglé, la gentille petite famille en vacance, un écrivain mondain en quête de sensations fortes et d'inspirations, un village paumé et de quoi vous mettre des frissons dans le dos et à vous couper le souffle, des situations recherchées et remplies de suspense. On passe sur le gamin éprit du bon dieu car il en faut pour tous mais c'est pas sans lien avec l'adversaire principal et là, je vous laisse le plaisir de le découvrir... Et puis, il en faut aussi pour les ados. C'est un bon pavé de plus de 800 pages et pour les lecteurs de Stephen KING, je conseille "BAZAAR" avant de vous plonger dans "Désolation", ne pas avoir peur des pavés comme ceux là. Ils se lisent très bien avec un peu d'entraînement. Si vous avez aimé "CHRISTINE" ou "MISERY", vous vous plongerez sans problèmes et avec engouement dedans. Je ne ferai pas d'analyses trop poussées mais à lire, le contenu et tout ce qu'il y a dedans, c'est à vous de le juger. Pour moi, il y a peut être environ 150 pages sur ses 820 pages qui sont un peu creuses. Une astuce ? Ne comptez pas les pages et vous vous rendrez compte que vous les tournerez plus vite que prévu et il vous tient jusqu'à la fin, à part les bondieuseries du mômes un peu lassantes, quand on croit avoir tout compris et que la fin est proche et bien non, c'est repartis !
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
En préambule, je voudrais seulement dire, lisez "Désolation" avant "les régulateurs".
Ce deuxième roman signé " richard bachman", est le miroir de "désolation" voir une sorte de clône. Les personnages ont le même nom et l'histoire est correcte sans plus.
Revenons à "Désolation" qui est pour moi un grand King.
Au névada sur la route 50, les rares automobilistes sont arrêtés par un flic très spécial, un vrai colosse qui étrangement les arrêtes pour des futilitées.
Il les enferme dans la prison de "désolation" ville minière très étrange où il n'y a pas d'habitants.
A partir de là nous tombons dans l'horreur.
On retouve le grand king de "Simmetière", de "Misery" ou de "Shinning".
A lire absolument. Par contre vous pouvez vous dispenser des "régulateurs".
Je n'ai toujours pas compris pourquoi Stephen King, à écrit ces deux livres en même temps.
"Désolation" est génial, "Les régulateurs" sont sympathiques.
0Commentaire|7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 août 2008
Magnifique oeuvre du King de la terreur !
Quelle plume ! nous tenir en haleine durant 800 pages, nous faire nous attacher à chaque personnage sans se soucier vraiment de la fin, juste d'apprendre qui ils sont vraiment. Leurs mystères, leurs secrets, leur fin à tous ...
Tellement heureuse de cet achat que j'avoue être craintive quant à l'achat d'un autre King.
Ayant lu Shinning, Cujo, Jessie et commençant "ça", je le trouve très différent, on reconnait le style mais tout en n'étant pas lassée du rythme de l'auteur.
Pour les "peureux" des longs livres, n'ayez crainte, il se lit très facilement.
La 820ème page tournée, la fin écrite, le livre fermé, seul le regret de l'avoir déjà fini, que les personnages n'existent plus encore pour quelques pages demeurent.

Très très bon livre, et pourtant je suis, je pense, très difficile en matière de livre de terreur!

A vos souris, cliquez ! Achetez !
0Commentaire|7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 juillet 2012
Autant le dire tout de suite, j'ai apprécié ce roman de Stephen King, ce qui est rare dans mon cas par rapport à ce que l'auteur a écrit pendant les années 90 et 2000. L'histoire commence dans le vif du sujet, grace au personnage envoutant de Collie Entragian. Le décor est planté, on se retrouve ici dans un theme proche du huis-clos, assez proche d'un Misery mais pourtant éloigné par sa multitude de personnages.
Le fantastique est ici de mise pour ce roman, inspiré par les mythes et légendes chers à Stephen King.
On peut cependant regretter quelques longueurs et une perte d'énergie à partir de la moitié du livre, mais l'histoire est assez forte et complexe pour en être haletante. Un bon roman de Stephen King qu'est ce " Désolation " et une agréable surprise pour cette période moins talentuese du King.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 novembre 2000
Désolation est un livre à la fois angoissant et captivant.Lorsqu'on commence à le lire on ne le lache plus; à lire dans le même registe "les régulateurs".Il n'y a rien à dire King est vraiment le meilleur dans ce domaine.A lire d'urgence.
0Commentaire|10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 février 2006
On retrouve dans ce récit de façon flagrante un des thèmes chers à l'auteur : la puissance, l'énergie, l'entité, l'esprit (appelez cela comme vous voulez) maléfique enterrée depuis une éternité et qui est exhumée accidentellement : et là, les ravages commencent...
Malgré un début assez lent et long, l'histoire finit par captiver...
On retrouve un peu de "CA" ainsi que (beaucoup) des "TOMMYKNOCKERS" dans ce livre, mais l'ensemble reste très sympa... A noter en particulier les thèmes sur le libre-arbitre humain ainsi que de l'enfant sauveur... A lire !
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 août 2015
Dès les premières pages, j'ai failli le lâcher, tant je sentais le huis clos de Mysery s'approcher
L'angoisse est à son comble dès le début, j'ai eu trop peur et j'ai préféré ne pas le lire
Puis je suis allée sur Wiki qui a la fâcheuse idée de tout raconter du début à la fin
Sachant où j'allais, j'ai repris la lecture pour la terminer hier soir avec regret déjà
J'aurais préféré une fin plus longue avant de quitter nos héros
Pour ceux qui n'ont pas peur des pavés, je vous recommande 22/11/63, un autre roman de Stephen King que j'ai vraiment apprécié dernièrement
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 janvier 2016
Roman ou King montre tout son savoir faire pour créer une ambiance éprouvante, avec un petit coté gore, et mettre en scène des personnages avec une vraie épaisseur psychologique. Histoire prenante, qui démarre sur des chapeaux de roue avec une vraie originalité. On ne peut qu'être ébahi devant un tel professionnalisme dans la narration et on se laisse entrainer avec délice dans les tourments de cette histoire. Toutefois une baisse de rythme en milieu d'ouvrage avec env 50/70 pages dispensables (défaut classique de l'auteur qui écrit toujours des romans trop longs)
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 mai 2009
J'ai lu "désolation" 2 fois. C'est un bon bouquin : ça démarre sur les chapeaux de roue, le suspense est tout de suite présent, on ressent rapidement qu'il se passe quelque chose de louche. La première moitié du livre est vraiment géniale, c'est super original, les personnages sont attachants et on a vraiment envie de connaître la suite. que va-t-il se passer, comment les personnages vont-ils s'en sortir, (s'ils s'en sortent).
Ce qui est super, aussi, c'est qu'on ne sait trop qui est le véritable ennemi (le flic n'ayant l'air de n'être qu'un pion dans l'échiquier).

La deuxième partie du livre est quant à elle un peu plus difficile à accrocher. certaines scènes sont dures à se représenter, et vers la fin, si on n'est pas bien concentré, on a presque tendance à décrocher.

Attention, "désolation" n'est pas un mauvais livre, très loin de là, mais ce n'est pas forcément le meilleur king pour commencer (pour ma part je conseillerai "différentes saisons", ou "simetierre").
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 octobre 2014
Je sortais d'un autre Stephen King qui m'avait déçu car ennuyeux: Sac d'os pour ne pas le nommer. Avec celui la je ne me suis pas ennuyé. Une histoire a vous faire faire des cauchemars en plein jour. J'en redemande encore...
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

8,90 €
8,10 €
8,30 €
8,90 €