undrgrnd Cliquez ici Toys NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

53
3,5 sur 5 étoiles
Cosmétique de l'ennemi
Format: PocheModifier
Prix:4,60 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Affichage de 1-9 sur 9 commentaires(3 étoiles)afficher tous les commentaires
le 22 février 2014
Pour les mêmes raisons, on aime ce livre ou pas…
Bien écrit, on ressent tout de suite de l'antipathie pour "TEXTOR", une angoisse et un malaise… l'auteur nous réserve plusieurs surprises…et rebondissement…
Un livre qui marque….
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 19 octobre 2012
J'ai pris beaucoup de plaisir à la lecture de ce roman. Malgré tout la fin me semble un peu tirée par les cheveux. J'imaginais tout autre chose. Ceci dit, la plume est alerte, les dialogues savoureux. On est à la limite du théâtre.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 7 février 2010
Attention, ne lisez pas cette critique si vous n'avez pas lu le livre !
L''action se déroule le 24 mars 1999. Un homme qui a pour nom Jérôme Angust se voit contraint d'attendre quelques heures dans un aéroport en raison d''une alerte à la bombe. Il se fait alpaguer par un individu, Textor Texel, qui, après un long prologue sur sa vie, lui déclare qu''il a violé sa femme le 4 octobre 1979 et l''a tuée le 24 mars 1989. Bien qu''irrité, le mari refuse de le tuer pour se venger et interpelle deux policiers de l''aéroport.
C''est alors que commence la deuxième partie du récit. On découvre alors qu''Angust souffre d''un dédoublement de la personnalité et que Texel ne représente que le diable qui sommeille en lui, celui qui concrétise ses fantasmes, ses désirs les plus profonds. La suite tente de décrypter tous les messages du début du roman et de justifier chacun des actes du mystérieux Texel.
Amélie Nothomb se heurte à de nombreux antécédents dans ce sujet. Son style n'a pas l''humour percutant qu''on lui connaît parfois. Mais elle propose une analyse probe d''un problème qui nous touche : la cohabitation de deux personnalités différentes en chacun de nous : une sociale, qui se plie à la vie en société ; une autre qui voudrait sortir de ses propres limites. Ici, le problème est présenté dans sa phase ultime : la schizophrénie, où deux personnes cohabitent dans un esprit tout en s'ignorant, qui amène le sujet qui en est atteint à prendre des décisions extrêmes, obéissant à ses pulsions les plus primitives. La narration est habilement menée, même si les explications finales traînent en longueur. En somme, voici un livre en rien révolutionnaire mais pas déshonorant !
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Un seul dialogue, on est presque au théâtre! Il faut reconnaître que la demoiselle Nothomb a un éventail d'écriture large......Ce long dialogue est parfois un peu lassant mais permet d'enclencher une sorte de mise en abyme jusqu'au dénouement révélateur.....L'intrigue est bien ficelée, on s'amuse, on applaudit tant de virtuosité, on sent que l'auteur lui-même s'amuse, et c'est un plaisir partagé.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 4 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 2 octobre 2004
Ce qui commence comme une comédie, un divertissement se transforme en drame puis en cauchemar. C'est en fait une réflexion sur le sentiment de culpabilité qui peut prendre des formes étranges et tortueuses. Encore une fois un petit roman rapide à lire, presque une nouvelle.
On aime ou on n'aime pas Amélie Nothomb... pour ceux qui aiment, c'est agréable et captivant comme la plupart de ses bouquins.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
0 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
VINE VOICEle 10 septembre 2006
Pas mal du tout. Outre le fait que l'histoire est très courte et écrite en très gros caractères, et que l'on peut considérer ça comme une nouvelle, l'histoire de cette irruption que l'on penserait anodine se transforme en cauchemar... C'est bien de la part d'Amélie Nothomb car elle nous a brouillé les pistes dès le début. On n'arrive pas à imaginer une telle fin, jusqu'aux... révélations.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
5 sur 9 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 9 septembre 2001
Sans doute une mécanique hitchockienne dans la construction de ce (court ) roman, et un dénouement à la fois surprenant et d'une logique imparable... Mais toutefois un air de déjà-vu envahi le lecteur quand passnet les minutes de la surprise. Cette ficelle là est finlement assez usée, et de multiples auteurs en ont fait un usage plus consistant ou spectaculaire (deux exemples évidetns à l'esprit, que je ne dévoilerai pas pour ne pas déflorer la Cosmétique, mais aussi Dune dans sa surprise finale, par ex).
L'excellente Amélie fut plus inventive en d'autres occasions.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
0 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 7 novembre 2003
Tout démarre par un simple contre-temps, un retard d'avion. Mais très vite un personnage inquiétant
entre en scène et transforme ce fait banal en un problème qui ne va que s'aggraver pour un des passagers.
Une descente en enfer en spirale avec un dénouement surprenant. Un petit livre qui se lit en un rien
de temps.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
0 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
c'est le premier livre d'Amélie Nothomb que je lis et pour l'instant mon impression est mitigée. Je n'arrive pas à dire si j'ai aimé ou pas. En fait, j'ai aimé le sens de l'humour et de la répartie entre les 2 personnages. C'est un petit bouquin qui se lit très vite, d'une traite.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
Hygiène de l'assassin
Hygiène de l'assassin de Amélie Nothomb (Poche - 6 octobre 2004)
EUR 5,10

Les Catilinaires
Les Catilinaires de Amélie Nothomb (Poche - 1997)
EUR 5,10

Métaphysique des tubes
Métaphysique des tubes de Amélie Nothomb (Poche - 2 mai 2002)
EUR 5,10