undrgrnd Cliquez ici ValentinB nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Montres soldes Bijoux Soldes

Commentaires client

2,7 sur 5 étoiles56
2,7 sur 5 étoiles
Format: PocheModifier
Prix:5,10 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 8 septembre 2009
Je suis désolé, vraiment désolé, j'avais tellement aimé "L'hygiène de l'assassin", "Acide sulfurique" et quelques autres. Ma déception est ici à la hauteur de mon impatience.

Là, c'est bien trop évident, on joue sur la personalité de l'auteur pour faire le simple commerce d'une grosse nouvelle.

Je vous en prie, Amélie, ne cédez plus aux sirènes commerciales, arrêtez de jouer un rôle, écrivez ce qui vous plait vraiment, sortez de l'univers qui vous est imposé. Osez une écriture puissante comme Pierre Michon dans le superbe Vies Minuscules ou bien osez comme Christophe Prat dans l'excellent Les enfants de la dunoise des variations de rythme et style à chaque chapitre. Même une histoire sans intrigue devient alors superbe.

Et puis, les clins d'oeils à vos précédents romans, était-ce utile ? Sincèrement...

Je suis impatient de lire le prochain ouvrage d'Amélie Nothomb, pour savoir si elle a tourné définitivement la page avec l'inventivité, ou si elle revient à des romans vraiment sortant des entrailles.
11 commentaire25 sur 32 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 août 2011
Pas énormément de choses à dire sur ce roman, il se lit plutôt facilement, mais je n'ai pas connu un plaisir particulier à parcourir ses pages.
Amélie Nothomb sait faire mieux, bien mieux.
0Commentaire1 sur 1 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 septembre 2015
Deux aller retour en train pour aller travailler en région parisienne et hop... fini
Amélie, j'aimerais bien que tu ne finisses pas à côté des collections arlequin.
Très franchement, le livre se résume à une phrase et je préfère laisser le lecteur se faire sa propre opinion.
Certains livres d'Amélie sont très bons comme métaphysique des tubes ou stupeur et tremblements et d'autres sont sur le thème d'un jeu de dialogues d'une confrontation de personnages bornés.
C'est ça, c'est de l’impressionnisme
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 septembre 2009
Je n'arrive pas vraiment à me faire une opinion tranchée sur la dernière livraison d'Amélie Nothomb. D'un côté, il est aussi bien écrit que d'habitude, la langue d'Amélie est toujours aussi vive et acérée, et la description de cet égomaniaque, quoique un peu réchauffée de Nothombs précédents comme Attentat, est intéressante. D'un autre côté, la minceur de l'intrigue et l'étrange passage halluciné du milieu un peu trop idéalisé pour être honnête laissent un goût bizarre dans la bouche. J'ai peur que ce ne soit un signe que petit à petit, d'année en année, Amélie Nothomb tombe dans la facilité que lui permet son talent.

Si vous aimez la langue de Nothomb, je pense que vous ne serez pas déçu. Si elle vous laisse de marbre, je crois pouvoir dire que vous penserez probablement avoir perdu votre temps à la fin de cette courte lecture.
0Commentaire3 sur 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 septembre 2009
Si vous ne connaissez pas Amélie Nothomb, surtout ne lisez pas ce livre (heureusement très court)Il n'est en rien représentatif de cette auteure.
Quel ennui! Quelle déception!
Aucun personnage n'est attachant ... ou haïssable. Tout est plat ...
Bref, fuyez !!!
0Commentaire14 sur 18 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 août 2013
Et pourtant, je suis une de ses grandes fidèles! Mais il faut bien avouer que depuis quelques années, ses écrits tournent un peu un rond. L'intrigue est faible, reste l'écriture, toujours très fluide et intelligente, mais nettement moins travaillée et lumineuse que celle de ses premiers romans.
Un livre facile, peut-être agréable, mais décevant...A lire en vacances, sur une plage ou dans un train.... vous l'oublierez rapidement.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
VINE VOICEle 17 août 2010
L'intrigue commençait de façon alléchante, avec un terroriste de l'air qui nous livre ses confessions. Mais quel dommage, on retombe vite dans les thèmes chers à Amélie Nothomb que sont la nourriture, le handicap, la relation amoureuse... thèmes qu'on a déjà lu trop de fois.

Peut-être que quelqu'un qui n'a jamais lu de Nothomb trouvera une bonne satisfaction dans cette nouvelle rapide à lire, mais pour ma part, le plaisir de retrouver son esprit caustique n'a duré que dans les premiers paragraphes et dans quelques passages comiques. Et pour découvrir Nothomb, il y a certainement de nombreux autres ouvrages qui valent bien plus la peine (si j'ose dire) d'être lus !
0Commentaire3 sur 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Zoïle aurait dû s'appeler Zoé, mais voilà, il est né de sexe masculin, et ses parents ont bien dû aviser, en lui donnant le nom d'un philosophe grec phonétiquement proche. Zoïle travaille pour EDF-GDF, en proposant des solutions énergétiques à des gens qui viennent d'emménager et qui n'ont rien demandé. C'est ainsi qu'il va faire la connaissance d'Astrolabe et d'Aliénor, qui vont bouleverser sa vie. Zoïle va tomber amoureux d'Astrolabe, laquelle restera fidèle à Aliénor Malèze, écrivain autiste dont elle s'occupe au quotidien. Dans l'espoir de passer à l'acte avec Astrolabe, Zoïle va tout tenter, notamment un mémorable dîner de champignons hallucinogènes. Et pour qu'Astrolobe prenne conscience de la portée de son amour, Zoïle va l'impressionner en faisant exploser en vol un Boeing 747 avec un tesson de bouteille de champagne grand cru acheté en duty free après avoir passé les portiques de sécurité de l'aéroport...
Ne croyez pas que j'aie tout dit, il en reste encore à découvrir ! Vous vous posez des questions sur cet univers de fous aux prénoms décalés ? Pas d'erreur, vous êtes bien dans un roman d'Amélie Nothomb, roman qui répond aux critères habituels : lu en 1h30 environ, 2 heures grand maximum peut-être si vous êtes fatigué, les thèmes fétiches sont toujours là : la laideur et la beauté, l'écriture, l'anorexie, sa « culture » littéraire, musicale et artistique en fond, sa fantaisie proche du délire... Amélie Nothomb écrit bien du Nothomb, et ça ne surprend plus. Ça ennuierait presque. Oui c'est un peu n'importe quoi et ça tient malgré tout à peu près la route, mais après ? J'aimerais un roman qui me surprenne ou qui m'enchante, un truc qui me captive ou me rende admirative, au lieu de cela, j'ai juste un devoir annuel conforme au cahier des charges qui me laisse de marbre. J'aimerais tellement voir ce qu'Amélie a dans les tripes sur un pavé de 500 pages, ce jour-là peut-être, je redeviendrai fan...

Pas de doute, c'est du Nothomb : p. 103 : « [...], on a besoin de grandeur parce que c'est absolu, c'est une question de taille et non de structure, si le baobab rapetisse prodigieusement, il devient un brocoli, le brocoli peut être mangé, le baobab est le brocoli cosmique dont parlait Salvador Dali, [...] » moi je dis juste qu'il faut arrêter les champignons, Amélie...

p. 39 : « J'appréciais par ailleurs qu'il n'y ait pas de photo de l'auteur sur la jaquette, en cette époque où l'on échappe de moins en moins à la bobine de l'écrivain en gros plan sur la couverture. » Elle a de l'humour, Amélie...
22 commentaires9 sur 12 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 décembre 2011
Pourtant lecteur assidu d'Amélie, je n'ai jamais pu rentré dans cette histoire abracadabrante du trio Zoïle, Astrolabe et Aliénor.

J'ai trouvé ce léger roman, ni intéressant, ni amusant, mais déconcertant!
Bref, la photo de la couverture (Studio Harcourt) est jolie, mais on s'ennuie ferme.
0Commentaire3 sur 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 septembre 2009
Amélie Nothomb est l'auteur que j'admire le plus par sa façon si dingue d'écrire ces récits, en général je les lis d'une traite tellement ils m'absorbent. Ce fut évidement le cas avec ce nouveau roman mais c'est la 1ere que je reste sur ma faim, on aurait aussi bien pu inscire la suite dans le prochain épisode, et puis il est vrai qu'en comparaison avec tous les autres romans qu'elle a pu écrire, celui ci est très décevant, trop de bruit donc pour pas grand chose.
Je ne suis pas rancunière et essaie toujours de comprendre, car toute chose a une raison, mais par pitié, finissez en avec les romans trop commerciaux qui n'ont en général aucun message, ni intérêt, puisque ce qui a fait votre renommée c'est votre style bien particlier et surtout atypique. La différence est tout ce qui nous reste alors conservez vote patte, celle qui a su vous faire connaitre. En attendant j'attend avec impatience votre prochain roman. au plaisir de vous lire, encore et encore.
0Commentaire2 sur 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

5,90 €
5,10 €
5,10 €