Commentaires en ligne


85 évaluations
5 étoiles:
 (20)
4 étoiles:
 (12)
3 étoiles:
 (16)
2 étoiles:
 (18)
1 étoiles:
 (19)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


5.0 étoiles sur 5 Un coup de coeur
Cassandre ne se souvient plus de rien avant ses 13 ans, quand ses parents sont morts dans un attentat. Elle est alors placée à l'école des Hirondelles mais, après avoir « attaqué » une élève et presque s'être fait agressé, à son tour, par le directeur, elle s'enfuit.
Elle arrive dans un dépotoir...
Publié il y a 2 mois par yuya46

versus
14 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 quelle frustration!
Sur un fond de déchetterie nauséabonde, les pérégrinations d'une jeune paumée visionnaire à la recherche de son passé...
Jusqu'à présent, j'attendais avec impatience la sortie du nouveau werber en me régalant d'avance. Là....rien; j'ai même du me faire violence pour finir ces 632 pages,...
Publié le 26 janvier 2010 par lulu


‹ Précédent | 1 29 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

14 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 quelle frustration!, 26 janvier 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le miroir de Cassandre (Broché)
Sur un fond de déchetterie nauséabonde, les pérégrinations d'une jeune paumée visionnaire à la recherche de son passé...
Jusqu'à présent, j'attendais avec impatience la sortie du nouveau werber en me régalant d'avance. Là....rien; j'ai même du me faire violence pour finir ces 632 pages, espérant une petite révélation croustillante, un rebondissement inespéré, tout ce qui donne en général une résonance originale aux romans de Bernard Werber.
Mais...rien de nouveau, l'auteur nous ressert ses précédentes trouvailles: l'arbre des possibles, une mythologie remaniée...ect... le tout réchauffé à la va vite, sans structure, dans le désordre. Cela me fait penser à tous ces musiciens qui sortent des compyls de leurs vieux succès...plus besoin de se fatiguer, ça fera quand même rentrer les sous...!
Sans compter tous les clichés et poncifs de notre époque: pollution, précarité, intégrisme, surpopulation sur fond de terrorisme; même si on n'attend pas de werber une tranche de rigolade, mais plutôt réflexion spirituelle,et imagination, là il a perdu tout son sens de l'humour.
même les idées que l'auteur véhicule me semblent ringardes, les personnages n'ont aucune consistance, ils sont "tièdes".

Où est passé l'auteur de génie de L'ultime secret, l'empire des anges ou encore de la fantastique trilogie des fourmis?...tous ces petits trésors d'imagination poétique, de culture spirituelle et humoristique sur trame de conte philosophique;

frustrée, je vous dis!

Heureusement que la couverture est belle (comme toujours chez Werber) ça fait joli dans la bibliothèque....
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


14 internautes sur 16 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 Une vraie et complète deception..., 23 août 2010
Par 
Peter Guizmo (France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le miroir de Cassandre (Broché)
Le moins bon des livres de B.Werber que j'ai lu. Cassandre est ses clochards m'ont ennuyé.Les personnages sont fades, ininteressants et pas attachants. L'intrigue est faible,sans réels rebondissements et on se traîne dans une lecture qui parait bien longue... Bernard Werber me semble répéter un peu toujours la même chose au final, mais habituellement cela est fait dans des histoires plaisantes a lire... ce qui n'est pas le cas ici... Eu du mal a arriver au bout
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 Sans intérêt, 28 juillet 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Miroir de Cassandre (Poche)
Je n'ai pas pu le finir mais je donne quand même mon avis car je me suis accrochée et j'en ai lu une bonne partie. Il est dans le style habituel de Werber avec des chapitres courts et une grande vivacité. Ce qui ne m'a pas convenu, c'est que l'intrigue tourne en rond, ça traîne en longueur, j'ai trouvé l'ensemble très plat.
Si vous avez envie de lire cet auteur, je vous conseillerai plutôt le cycles des fourmis ou les thanatonautes.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Refaire le monde dans un dépotoir avec Weber, 13 février 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Miroir de Cassandre (Poche)
Cassandre est une jeune fille qui ne se souvient plus de son passé et qui s'échappe de son orphelinat. Elle essaie de retrouver ses souvenirs mais en parallèle elle a des visions d'attentats qui vont se produire dans un futur proche. Elle va rencontrer une bande de clochards avec lesquels elle va essayer d'améliorer le futur. Son épopée est rythmée par une montre à probabilité offerte par un mystérieux expéditeur qui donne la probabilité de mourir dans les 5 secondes.

J'ai trouvé ce livre plaisant, malgré quelques longueurs. J'ai beaucoup aimé le décor du dépotoir qui est très original. Les personnages des clochards sont savoureux et le jeu des proverbes à l'envers très drôle. L'idée de la montre à probabilité est très intéressante et donne à réfléchir. L'écriture est fluide, on prend plaisir à se perdre dans le roman. J'ai moins aimé les différentes versions du futur que Cassandre voit en rêve, je trouve que ça n'apporte pas grand chose à l'histoire et que c'est très long. J'ai été aussi blasé par le fait que l'héroïne est sur le point de mourir toutes les 5 pages, et de toutes les façons possibles: écraser par une voiture, manger par des rats, par des chiens, noyée dans des catacombes, tuer par des agents de sécurité, etc, etc... ça n'arrête jamais et cela rend la lecture assez fatigante et moins crédible.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


26 internautes sur 32 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 L'esprit Werber au rendez-vous, mais rien de nouveau, dommage, 3 octobre 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le miroir de Cassandre (Broché)
Je lis toutes les publications de BW depuis Les fourmis, et le meilleur ouvrage reste encore à ce jour pour moi Les Thanatonautes.
Ce miroir m'a fortement déçu, j'en suis désolé. J'espérais une approche vraiment très nouvelle de l'anticipation, mais non. Cela ressemble pour l'ambiance à Soleil vert, et je n'ai pas éprouvé d'émotions. Les déboires et aventures de Cassandre K ne m'ont pas semblé spontanées. Désolé, je n'ai pas accroché cette fois. Ce qui ne m'empêche pas de continuer penser que BW est un auteur à l'imagination débordante. Et que je suis très admiratif.

Je serais tout de même heureux si BW réussissait à créer un autre monde, et à reconstruire des romans en mondes parrallèles qui se rejoignent, comme dans "les fourmis".
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Un coup de coeur, 15 novembre 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Miroir de Cassandre (Poche)
Cassandre ne se souvient plus de rien avant ses 13 ans, quand ses parents sont morts dans un attentat. Elle est alors placée à l'école des Hirondelles mais, après avoir « attaqué » une élève et presque s'être fait agressé, à son tour, par le directeur, elle s'enfuit.
Elle arrive dans un dépotoir où vivent quatre sans-abris. Fetnat est le sorcier du groupe, le guérisseur. Esméralda est la duchesse, miss tee-shirt mouillé, c'est la chef. Orlando est un ancien militaire, le chasseur de rats et de chiens errants. Kim, le coréen, a 17 ans comme Cassandre, c'est l'informaticien du groupe, celui qui a installé la télévision et internet. La jeune fille s'installe donc à Rédemption, malgré quelques désaccords avec les locataires, car elle a un problème, elle peut voir l'avenir et surtout les attentats et veut que ses nouveaux « amis » l'aident à sauver les futures victimes, ce qui n'est pas du gout de tout le monde.
Celle-ci veut connaitre son passé, savoir qui elle est... Elle découvre qu'elle a un frère et qu'il lui a laissé une montre qui lui donne ses chances de survivre dans les 5 secondes. Elle apprend également que sa mère, réputée dans la pédopsychiatrie, étudiait les enfants autistes et que son père travaillait au ministère de la prospective et croyait en l'avenir. Mais un lourd secret rajoute encore plus de mystères à son cas et à sa famille : Cassandre et son grand frère sont des expériences de leurs parents, la 24 et la 23...
Pourquoi leurs propres sangs ont-ils faits cela à leurs enfants ? Pourquoi son frère s'enfuit-il ? A elle maintenant de trouver les réponses aux nombreuses questions qui l'entourent.

Tout d'abord, parlons mythologie car j'aime ça. Cassandre est la fille du roi Priam. Apollon lui a offert le don de voir le futur. En échange, il ne demandait qu'à coucher avec elle (rien que ça !) mais lorsqu'il est revenu chercher sa récompense, Cassandre s'est refusée à lui... De là, il lui jeta une malédiction, elle pourra voir l'avenir mais personne ne la croira... C'est ainsi qu'elle annonça à son père la perte de Troie à cause de la belle Hélène mais personne ne l'a cru.
Voici qui est notre Cassandre dans le passé et en lisant ce roman, vous découvrirez la Cassandre au présent.

J'ai trouvé que la fin était un peu plate, on apprend finalement que d'autres personnes ont donné l'idée des expériences aux parents de Cassandre. Je me demandais comment le roman allait finir, j'attendais de l'incroyable avec Bernard Werber mais il m'a quand même surpris et non déçu avec ce final. C'est, en quelque sorte, un retournement de situation.

Ce que j'ai bien aimé c'est que Cassandre vit au milieu des Rédemptionais, au centre d'un dépotoir, cela change et nous entrons dans un monde inconnu. De plus elle s'intéresse aux mots, à leur étymologie. J'ai appris beaucoup de choses. Que Kim s'intéresse aux phrases toutes faites, aux proverbes et que Orlando essaie de les inverser, c'est intéressant aussi et marrant. On se rend alors compte que souvent, le contraire fonctionne mieux comme dans « L'argent ne fait pas le bonheur », « Une de perdue, dix de retrouvées », « Au royaume des aveugles, les borgnes sont rois », « L'appétit vient en mangeant »...

Ce coup-ci nous n'avons pas d'Encyclopédie du Savoir Relatif et Absolu mais il y a quand même une belle réflexion autour de l'avenir de notre planète car nous sommes au carrefour de l'humanité. Soit nous continuons ainsi à satisfaire notre plaisir à court terme sans penser à la planète soit nous comprenons que nous sommes en train de la souiller et pensons aux générations futures...
C'est quand même difficile de penser au futur, de se projeter dans l'avenir, en sachant que nous serons morts...

Encore des références à ses œuvres comme « L'Arbre des Possibles », c'est un peu avoir de la haute estime pour soi-même même si le nom d'auteur n'est pas le même, pour ceux qui connaissent ses œuvres, c'est lassant. Mais bon quand tu ne sais pas que c'est de lui, cela passe inaperçu. De plus, il cite énormément d'auteurs connus et reconnus.

En bref, c'est un très bon roman, du Werber tout craché comme je les aime, avec de la réflexion mais également des rebondissements et pas mal d'aventure, ainsi que beaucoup d'humour.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
1.0 étoiles sur 5 ouf enfin fini , j'ai souffert !, 15 avril 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le miroir de Cassandre (Broché)
J'ai pas aimé du tout . J'ai trouvé cette histoire insipide sans charme . Jusqu'au bout je me suis ennuyée.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Un petit 50 / 50, 31 juillet 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le miroir de Cassandre (Broché)
J'ai lu ce livre sans être une inconditionnelle de l'auteur. L'empire des anges m'avait plu alors pourquoi pas celui-ci.

Et bien dur dur de commencer... long très long la mise en place même si l'intrigue semble originale. Parfois de longs passages qui selon moi n'amènent rien de plus.

L'autre moitié de ma note va donc à l'idée (la recherche du futur, un poil science fiction, un point de vue alarmant de la société). Une histoire un peu décousue mais restant dans l'ensemble cohérente. L'attachement aux personnes s'est fait assez tard. C'est dommage. L'écriture? je suis mitigée, j'aime bien le côté introspectif de Cassandre mais c'est tellement redondant. A croire que l'inspiration lui manquait ou bien qu'on a Alhzeimer.

En résumé: Sujet pas trop mal mais qui aurait demandé plus d'investissement dans l'écriture et dans la profondeur de l'intrigue.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


19 internautes sur 24 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 une déception.., 14 novembre 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le miroir de Cassandre (Broché)
Fan inconditionnelle de bernard werber, j'ai lu à ce jour tous ses ouvrages. Je viens de terminer le dernier, me forçant à atteindre la fin pour voir s'il n'y avait pas de surprise au bout..
Werber me déçoit, l'idée est bonne mais ça sent le déjà vu, beaucoup trop ! Pour une fois je trouve son récit mal écrit (je l'avoue) comme tissé à la va-comme-je-te-pousse avec des passages inutiles et plats...
En espérant que les prochains écrits seront à la hauteur des premiers !!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


18 internautes sur 23 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 une déception, 8 octobre 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le miroir de Cassandre (Broché)
Depuis la trilogie des Fourmis, j'ai toujours été une grande fan de Werber. Sa façon de traiter les sujets, d'essayer de nous faire réfléchir à nos modes de vie et de pensée m'avait toujours intéressé. Mais depuis quelques années, en fait depuis "Le mystère des Dieux" et "Le papillon des étoiles", j'avoue ne plus adhérer totalement au style.

Dans ce dernier roman, "Le miroir de Cassandre", j'ai eu avant tout l'impression que Bernard Werber avait fait une liste de tout ce qui l'énervait dans notre société actuelle (société de consommation, pollution, guerre de religions, pouvoir politique frileux, etc.) et qu'il avait décidé de le glisser dans le livre. Du coup, j'ai eu l'impression de ne voir que cela. Et donc qu'il s'agissait plus d'un pamphlet que d'un roman.

La fin de l'histoire en elle-même me semble aussi un peu précipitée, style "happy end" individuel alors que justement le livre entier prône l'inverse, avec la mise en avant de la conscience collective, des générations futures, etc.

Je pense donc que début octobre l'année prochaine, je ne me procurerais pas le dernier Werber. J'attendrais certainement la sortie en livre de poche.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 29 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Le Miroir de Cassandre
Le Miroir de Cassandre de Bernard Werber (Poche - 1 juin 2011)
EUR 8,60
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit