undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

3,9 sur 5 étoiles11
3,9 sur 5 étoiles
Format: Poche|Modifier
Prix:8,60 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 18 juin 2012
Amouroux, Paxton, Decaux, Henri Rousso, histoire de la milice, bios de Laval, Pétain ou Hitler... on pensait que tout était dit sur Vichy.
Eh bien non! un ouvrage en 2 tomes passionnant qui revisite la période par le biais d'un nouveau prisme: le rapport à la sexualité qui redonne à tous les acteurs du drame, célèbres ou anonymes, héros, attentistes ou collabos, une dimension très humaine...
2 concurrents s'affrontent pour "régénérer" la France de la défaite, de l'hédonisme, de la paresse, de la mollesse: la Résistance (qu'elle soit gaulliste ou communiste) et Vichy.
Vichy finalement condamné par les français, non pour ses objectifs ou ses méthodes mais pour son échec patenté de régénération morale et de revirilisation du pays. Objectifs revendiqués également et de manière concurrente par la Résistance.
Quelques vérités dérangeantes à la clé, sur la prégnance d'homosexuels notoires dans la collaboration: Bucard, Deloncle, Drieu la Rochelle, A. de Chateaubriant, Abel Bonnard, Brasillach et beaucoup d'autres. A la Libération, les soldats noirs américains, 9% des effectifs, impliqués dans 75% des viols en France, une immense majorité des lettres de délation postées par des femmes....
A dévorer pour les amateurs de la période. Pour les novices, commencer au minimum par Amouroux pour se familiariser avec les personnages ou lire "le paradoxe français" de Simon Epstein; l'historien israélien pulvérise la vulgate qui prétend nous servir une droite collaborationniste et une gauche résistante. Exemple après exemple, il démontre une réalité parfaitement contraire au moins jusqu'à l'invasion hitlérienne en Union Soviétique.
0Commentaire|14 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 décembre 2014
On m'avait dit le plus grand bien de ces deux tomes lors de leur sortie il y a quelques années. Je ne les achetés que beaucoup plus tard, et pour ce qu'on pourrait qualifier de raisons inavouables : la réputation sulfureuse propagée par la médiatisation de son auteur à la fin de la présidence Sarkozy et depuis. J'avoue avoir été séduit par l'intelligence et la culture de Patrick Buisson, son style clair, où l'emploi de mots précis et savants ne se traduit par aucune pédanterie. La thèse du livre, trop rapidement résumée, repose sur la perte du prestige viril du mâle français après le désastre de 1940 et pendant l'Occupation, puis les liens entre Libération et tentative de régénération symbolique de cette virilité. Les détails fournis pour appuyer le point de vue de l'auteur sont variés, bien choisis, souvent drôles et croustillants. Je ne mentionnerai ici que les développements sur la fameuse Marthe Richard, dont le nom restera à jamais lié à l'interdiction des bordels après guerre. Nulle part je n'ai trouvé la moindre trace des idées extrémistes que l'on prête le plus souvent à l'auteur dans la presse. Je crois par contre avoir compris pourquoi un tel homme, sémillant et sortant des sentiers battus, pouvait captiver les puissants, trop occupés par les aléas de la vie politique. Un seul regret, malheureusement, qui m'empêche de mettre cinq étoiles : les pays étrangers, sauf, un peu, l'Allemagne pendant l'Occupation et l'Union Soviétique à la Libération, en raison de la puissance du Parti, n'apparaissent pas. Comment vraiment apprécier l'évolution des relations homme-femmes avec un champ de vision aussi étroit ? Ce défaut, on ne le sait que trop, est partagé par beaucoup d'intellectuels français, aussi brillants soient-ils.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 février 2016
J'ai découvert , par hasard , le second tome des années érotiques et j'avais alors apprécié l'ouvrage de Patrick Buisson que je ne connaissais pas en tant qu'écrivain . Le premier tome est dans la même lignée : Recherches colossales dans les archives de l'époque , nombreux exemples et témoignages , souvent croustillants , sur cette période trouble de notre histoire . L'auteur y dépeint , sans complaisance , les turpitudes et les mœurs dissolues d'une certaine société, notamment celle de célébrités encore connues de nos jours , recherchant l'assouvissement sexuel et matériel de leurs instincts débridés, les garde-fous d'ordre moral n'existant plus pour eux .
Patrick Buisson utilise un style littéraire puissant, avec un vocabulaire recherché pour décrire cette fresque sur l'Occupation, encore très présente dans la mémoire collective .
Les passionnés de la Seconde Guerre Mondiale ne seront pas déçus par ces deux tomes .
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 novembre 2014
je suis un passionné par cette époque mais j'ai rarement lu un bouquiin aussi bien documenté sur sur l'occupe et la vie en France
pendant ces années la. en plus il cite des noms de personnes connues qui en ont profité et se sont sucrées pendant que d'autres crevaient de faim. et certains sont encore la a faire la morale !! certains chapitres sont a vomir..... livres a conseiller
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 novembre 2015
Voila un historien qui décoiffe et ses années érotiques sont une merveille!
A déguster sans modération.Recommander a ceux que l'histoire rebutait car enseignée sans passion.
Merci Mr Buisson
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 mai 2014
Comme dit précédemment pour l'autre tome, il faut savoir rester humble et accepter la vie comme elle fut et non pas dénigrer nos grands parents qui ont vécu tant de choses si horrible
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Mon commentaire porte sur le tome 1.
Je n'aurais pas acheté cet ouvrage mais puisqu'on me l'a offert je l'ai lu bien volontiers. Il ne s'agit pas vraiment d'un ouvrage d'historien à mon avis mais plutôt d'une chronique souvent sourcée dans des souvenirs littéraires.Cela dit, "revisiter" la période 39-45 par le prisme du sexe (pour faire court) ne manque pas d'intérêt et permet de se pencher sur un tas de sujets: l’idéologie familialiste de Vichy (assez en ligne avec la période précédente), la prostitution, les femmes de prisonnier, la collaboration horizontale, la collaboration parisienne gay, l'avortement etc ...
L'ouvrage aurait été meilleur si l'auteur avait mené une véritable enquête auprès des personnes ayant vécu cette période puisqu'il en reste encore pas mal.
Style assez ampoulé quand même.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 mai 2014
Un livre qui m'a apporté de nouvelles connaissances, il est vraiment très intéressant.
Par contre le format poche est assez lourd 700 pages avec une écriture peut aérée.
11 commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 octobre 2014
Bof, Patrick Buisson est très documenté, en cela les deux tomes sont interessants, mais le titre est trop marketing et n'est heureusement pas un défilé des turpitudes d'une période de guerre ! j'ai acheté uniquement aprés l'avoir entendu dans une émission litteraire,
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 novembre 2011
Relater l'occupation au niveau de l'érotisme démontre une fois de plus que, quel que soit le pays, les femmes font partie du butin de guerre. Les Allemandes de 1945-49 ne se comporteront pas mieux que les Françaises.
Il est regrettable que l'auteur, ici, ait cédé à la tentation d'un vocabulaire cuistro-pédant, peu accessible au lecteur moyen. Ses prédécesseurs historiens depuis 1945 n'ont jamais eu de ces préciosités du néologisme.
Mais la culture, c'est comme la confiture...
Bref, si la forme m'a paru contestable, la documentation demeure.
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus