Commentaires en ligne


8 évaluations
5 étoiles:
 (3)
4 étoiles:
 (2)
3 étoiles:
 (3)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


39 internautes sur 41 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 pour les passionnés
Voici une traduction qui rend justice à la langue d'Hésiode, et tente, en épousant au plus près le vers grec, de nous rendre plus proche cette langue si lointaine... Ceux qui voudront découvrir ces poèmes érudits, relatant la généalogie des dieux ("La Téogonie") et les traditions de la Grèce...
Publié le 12 février 2007 par bruspell

versus
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 pour les passionnés de mythologie uniquement
passionné de mythologies il m'était indispensable de lire la théogonie et le stravaux et les jours

Au point de vue " plaisir de lecture " c'est autre chose : la théogonie est une succession de passages expliquant la naissance des dieux, ce qui est arrivé, etc. ne cherchez pas une histoire passionnante de mon point de vue...
Publié le 18 novembre 2011 par frenchfun


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

39 internautes sur 41 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 pour les passionnés, 12 février 2007
Par 
bruspell (moches-les-beaux-clapiers) - Voir tous mes commentaires
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Théogonie, les Travaux et les Jours et autres poèmes (Poche)
Voici une traduction qui rend justice à la langue d'Hésiode, et tente, en épousant au plus près le vers grec, de nous rendre plus proche cette langue si lointaine... Ceux qui voudront découvrir ces poèmes érudits, relatant la généalogie des dieux ("La Téogonie") et les traditions de la Grèce archaïque ("Les Travaux et les jours"), ceux qui veulent goûter aux pensées subtiles (et étonnamment modernes parfois!) d'Hésiode, se régaleront de cette traduction passionnée de Philippe Brunet, ainsi que des commentaires, fins et érudits, qui l'accompagnent. "Le Bouclier" ( dont l'authenticité est contestée) est certes moins définitif, et la lecture des fragments divers pourra paraître fastidieuse aux néophytes, mais c'est un pan titanesque d'une culture qui nous est offert ici. Quel plaisir!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 pour les passionnés de mythologie uniquement, 18 novembre 2011
Par 
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Théogonie, les Travaux et les Jours et autres poèmes (Poche)
passionné de mythologies il m'était indispensable de lire la théogonie et le stravaux et les jours

Au point de vue " plaisir de lecture " c'est autre chose : la théogonie est une succession de passages expliquant la naissance des dieux, ce qui est arrivé, etc. ne cherchez pas une histoire passionnante de mon point de vue

A ne pas comparer à l'Odyssée par exemple.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 livres, 18 août 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Théogonie, les Travaux et les Jours et autres poèmes (Poche)
La présentation du livre m'a donné envie de le lire, après un autre lu il y a quelques années, pour voir la différence. J'ai aussi lu en parallèle la traduction de P Mazon et j'ai remarqué que l'enchainement des passages, même si c'est toujours le même, change les enjeux ou les sens, la structuration du Panthéon (qui pour qui sont les Dieux Divins, les Bienheureux, Le Père, les Hommes, les Etres, les immortels, les mortels ?)et d'autres détails (le lexique néologique dans "Les travaux et les jours " ), le jeu de préfixes et suffixes tant connu pour les Grecs etc

J'ai aimé (surtout l'écriture de "La Théogonie"; les commentaires qui aident beaucoup les néophytes) et je passe à Homère.

Pour répondre à la question d'Amazon: j'aurais aimé (en achetant ce livre) savoir si c'est la meilleure traduction. Est-ce que le texte est complet (par rapport à l'édition broché ou à l'original), les traducteurs ont bien gardé la graphie, la ponctuation ou le rythme de la phrase?
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Théogonia ,, 20 juin 2014
Par 
Finity's end "Forteresse des etoiles" (Paris France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 100 COMMENTATEURS)    (TESTEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Théogonie, les Travaux et les Jours et autres poèmes (Poche)
Le personnage ( réel ou non ) d’Homère , avec l’Iliade et l’odyssée , est une figure déterminante et emblématique de la poésie grecque de l’époque archaïque . Ce sont des textes fondamentaux dans l’expression et dans la construction de l’identité de la civilisation hellénique et de l’homme grec .
L’Iliade est un texte qui a un rapport avec le sentiment religieux , il est un enseignement inspiré et qui renseigne son lecteur sur le sens de la vie et il est une véritable description de l’âme humaine , de l’univers , des dieux et des peuples .
La figure d’Homère est connue de tous , les dieux de la Grèce sont connus de tous , ils hantent la civilisation occidentale depuis le jour même où leurs temples ont étés désaffectés . Depuis ce jour ils font partie de notre quotidien culturel et artistique ( peintures , littérature , histoire , tournures idiomatiques ... ) . Ils sont une partie notre patrimoine finalement .

Si on veut aller à la rencontre des divinités qui régnaient sur la Grèce après que le monde , l’humanité , les dieux furent crées ( pas dans cet ordre là et plus que cela ..) , vous pouvez vous offrir un dictionnaire de la mythologie , mais vous pouvez aussi vous tourner vers l’autre grande figure de la poésie grecque archaïque , c'est-à-dire vous tourner Hésiode et vers sa théogonie . Il organise dans ce texte une grande partie des sujets et des thématiques qui habiteront l’art occidental pendant des siècles , d’hier à aujourd’hui . C’est une sorte d’histoire sainte , mais c’est aussi et simplement un récit sacré de la Grèce parmi d’autres.

Un texte poétique et officiellement inspiré par les muses qui confèrent ainsi à l’auteur un statut vaguement analogue au prophétisme et je dirais même que ce texte est en lui-même , une sorte de hiérophanie . Voici donc un texte absolument susceptible vous renseigner sur les dieux , comme il l’a fait pour des générations de grecs .

Du chaos émergent les Ténèbres , les enfers , la nuit et le jour , alors que l’éther ( le plus haut ciel ) émerge également du chaos .
Ensuite le ciel naît de la terre sa mère, ( Gaia ) , et ils s’accouplent pour donner naissances aux titans , aux cyclopes et aux géants .
Le Titan, Cronos, se révolte contre son père, Ouranos, et, à la demande de Gaia , l'émascule , et il asperge la terre avec son sang, De ce sang naîtront : une nouvelle race de géants , les Furies et les Nymphes .
De Cronos qui règne sur le monde divin , naissent alors cinq divinités et pour conserver son pouvoir sur la création , il dévorera ses cinq enfants à l'exception de Zeus , qui parviendra à le détrôner.
Hésiode met ensuite l’accent sur le fait que Zeus, Poséidon et Hadès se partagent la souveraineté sur l’univers , Zeus règne dans le ciel , Poséidon règne sur les océans , et Hadès dans le monde souterrain . De l’union de Zeus et de Métis , puis de celle de Zeus et de Thémis , naîtrons les autres dieux de l’Olympe.

Les hommes émergent à ce moment dans l'univers . Le poète insiste ensuite sur le combat entre les dieux et les Titans .
Le Titan Prométhée donne le feu aux hommes après l’avoir volé au dieux , Zeus pour le punir , confisque le pouvoir et créé la première femme , Pandore qui ouvre une boîte contenant toutes les calamités du monde .

C’est un poème relativement facile d’accès qui permet au lecteur d’accéder à énormément d’information . Il est assez dramatique et tragique . Les enjeux en sont très clairs et très évocateurs .
Il permet de partager de la culture commune avec le monde hellénique de l’antiquité , et donc de mieux le connaître de l’intérieur . Apres cette lecture le lecteur peut se sentir beaucoup plus à l'aise avec cette culture pas si proche de la notre contrairement aux apparences .

C’est une lecture un peu fastidieuse à mon humble avis , mais c’est un apport indispensable en matière de civilisation hellénique .
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3.0 étoiles sur 5 ennuyeux, 3 octobre 2011
Par 
xiao - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Théogonie, les Travaux et les Jours et autres poèmes (Poche)
Le plus ennuyeux de tous les récits mythologique mais la genèse de l'univers grec. A lire, oui quand même mais peut-être pas dans cette traduction ?
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3.0 étoiles sur 5 Un bon ouvrage, 6 août 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Théogonie, les Travaux et les Jours et autres poèmes (Poche)
les explications de textes sont claires et simples et permettent de mieux comprendre un poème qui peut être parfois compliqué à cause de sa syntaxe.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


6 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Dieu n'est pas mort, 1 juillet 2009
Par 
C. Christian "les bons livres Hermès" (Verberie Oise) - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)    (VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Théogonie, les Travaux et les Jours et autres poèmes (Poche)
un éblouissement ; cette cosmogonie nous raconte les avatars des dieux face à leur responsabilités vis à vis des hommes ; à la fois enjoué et sombre cet appréhension de la divinité par le monde existant, nous remplit de confiance , bien que nous soyons dans l'âge de fer !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


7 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Aux origines mythiques de la culture, 23 août 2010
Par 
Latour07 (Paris, France) - Voir tous mes commentaires
(#1 CRITIQUE au Tableau d'HONNEUR)    (TOP 500 COMMENTATEURS)    (TESTEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Théogonie, les Travaux et les Jours et autres poèmes (Poche)
Hésiode est un poète grec contemporain de Homère, VIII° siècle avant Jésus-Christ. Il est l'un des pères fondateurs de notre culture, retraçant dans "La Théogonie", sous la forme d'un long poème détaillé, la généalogie des dieux, la naissance du monde. Nous sommes invités à entrer dans un univers de représentation de la création du monde traduit en vers, représentation mythiques, provenant d'une tradition orale ? écrite ?

Ces textes émerveillent le lecteur contemporain. Me viennent à leurs propos l'analyse de René Girard sur les mythes fondateurs de l'humanité, ce panthéon de monstres, d'êtres difformes, mutilés, sujets et objets de la violence. L'exacerbation de la rivalité mimétique au sein d'une communauté créait une tension de violence pouvant détruire cette communauté. Aussi cette violence trouvait-elle un exutoire dans la victime émissaire, l'étranger, l'anormal (géant, êtres différents physiquement, ...) en la massacrant. La paix revenant miraculeusement après ce sacrifice, elle était attribuée à la victime alors divinisée. La lecture de la "Théogonie" et du "Catalogue des femmes" - qui contient presque tous les mythes grecs d'après les excellents commentaires de Marie-Christine Leclerc - actualise ces connaissances.

Enfin, chrétien, je ne puis qu'être saisi par l'intelligence comparée à cette très belle fable, qui inspire la Genèse. Environ au V° siècle avant Jésus-Christ, des Hébreux pensèrent que l'Univers est création. Tout est créature d'un Créateur. Le soleil, la lune, contrairement aux mythes grecs exposés dans la "Théogonie" ne sont pas des divinités, mais de simples lampadaires. Comme l'a démontré toute sa vie le philosophe catholique Claude Tresmontant (par exemple "Les métaphysiques principales : Essai de typologie"), et plus récemment, le philosophe juif Shmuel Trigano ("Le monothéisme est un humanisme"), les hébreux ont permis de penser la science. Dé-diviniser l'univers, le considérer comme objet d'étude est en effet la condition première de l'expérience scientifique. Claude Tresmontant démontre que l'Univers est intelligence, né d'une intelligence supérieure. Au contraire Hésiode véhicule le mythe de la création d'un monde issu d'un Chaos, et donc d'une absence d'intelligence. La métaphysique du Grec ne me convient donc pas.

La lecture de ces textes m'a donc enrichi.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

La Théogonie, les Travaux et les Jours et autres poèmes
La Théogonie, les Travaux et les Jours et autres poèmes de Hésiode (Poche - 27 octobre 1999)
EUR 5,60
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit