Commentaires en ligne


41 évaluations
5 étoiles:
 (18)
4 étoiles:
 (8)
3 étoiles:
 (8)
2 étoiles:
 (5)
1 étoiles:
 (2)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


9 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Bizutage chez les saintes-nitouches...
Nicole Werner étudiait à Godwin Honors Hall. Elle est morte dans un accident de voiture alors que son petit ami Craig conduisait vraisemblablement alcoolisé ou drogué...
Perry est le room-mate de Craig. C'est un bon gars...
Shelly travaille au département musique de l'université. Elle a vu l'accident de voiture mais...
Publié le 14 février 2012 par ServaneL.

versus
14 internautes sur 16 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Brouillard sur le campus
Ah, les campus novels ! Les auteurs anglo-saxons adorent en écrire, comme si le microcosme universitaire devenait une métaphore de la société, avec ses vertus publiques et ses vices cachés. Tom Wolfe, Dona Tartt, Philip Roth, Michael Chabon ..., sans parler de David Lodge, qui est un cas à part, la liste est longue. Les revenants...
Publié le 8 janvier 2012 par traversay


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un des meilleurs romans américain sur la jeunesse, 26 novembre 2012
Par 
Alastor78 (France) - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les revenants (Broché)
(critique extraite de mon blog http:[...])
Les oeuvres méconnus de Laura Kasischke, écrivaine, poète et professeur à l'université du Michigan, ont toujours été méconnus en France. Il faut dire que l'auteur traite de la jeunesse américaine, thème central dans la littérature américaine mais qui n'a jamais vraiment suscité l'intérêt du public français. Dommage car peu d'auteurs ont traités le sujet avec autant de pertinence et de lucidité, focalisant ses récits sur ce qui semble définir la jeunesse contemporaine, l'angoisse d'être une génération sans Histoire, sans avenir et sans passé. L'angoisse d'être une génération mort-né.

Cette peur là a sans doute définit les auteurs de la génération X à laquelle Kasischke appartient. On se souvient que Bret Easton Ellis avait percé sur un thème similaire avec Less Than Zero et The Rules of Attraction ou que Jay McInerney en avait fait de même avec Bright Lights, Big City avant que Douglas Coupland synthétise les idées d'une décennie dans son admirable Generation X - A tale for an Accelerated Culture. En vieillissant la plupart de ces auteurs se sont néanmoins intéressés à des personnages de leur âge et ce avec plus ou moins de succès. Kasischke, plus discrète, n'a elle jamais renié ses jeunes personnages. Bien sûre elle n'exclu pas les plus vieux de ses histoires mais la jeunesse intemporelle de ses premiers romans continue semble-t-il de la hanter.

Elle hante aussi les personnages des Revenants, son dernier roman parut en 2011 et dans lequel Craig est à la poursuite du fantôme de sa petite-amie Nicole tuée dans un accident de la route alors qu'il était au volant. Morte depuis un an Nicole est partout sur le campus ou vit Craig, il ne cesse de la voir dans le visage des étudiantes qu'il croise un peu partout et Perry, son colocataire et ami, l'imagine sur des photos quand ce n'est pas un autre étudiant qui prétend avoir couché avec elle des mois après son enterrement. Puis bientôt ce sont des lettres étranges, des coups de téléphone mystérieux et des apparitions impossibles qui font douter les personnages du roman de leur sanité.

Les Revenants fonctionne à la frontière entre le fantastique et le thriller et conjugue avec une certaine maestria l’atmosphère des histoires de fantômes sur un campus parfaitement moderne et parfaitement aseptisé. Bien sûre on doutait qu'un tel transfert soit possible car, comme les personnages, on était convaincu d'être au dessus des superstitions et du romantisme de la mort mais ce que Kasischke parvient à démontrer avec talent en 500 pages c'est que ce n'est pas le cas. Ces personnages en quête de fantôme, obsédée par une Mort trop abstraite pour être vraie et en même temps trop fascinante pour ne pas être attiré par elle, sont le portrait d'une jeunesse vulnérable mais convaincu de son invulnérabilité dans une époque ou la mort elle même est une incompréhension, pire une abberation.

Mais Kasischke convoque aussi des professeurs dans sa galerie de personnages et dispense aux personnages comme au lecteur des cours d'anthropologie sur la mort et les croyances folklorique. Elle y explore la durabilité de nos croyances et la puissance de nos instincts puis, dans une dimension plus sociale, la perte d'identité et le sentiment d'interchangeabilité d'une jeunesse qui trouve dans l'uniformité et les étiquettes un subterfuge à la toute puissance de la mort. Les revenants ne donne pourtant jamais de réponse définitive au mystère de la disparition de Nicole, au grand désarrois des amateurs de Thriller qui se seront pris au piège du pastiche de style orchestré par l'auteur. Elle maîtrise et utilise tous les codes du genre et compte sur une narration extrêmement morcelée, complexe, pleine de cliffhangers et de flashbacks pour mieux diffuser son suspense mais au dernier moment elle laisse les clés du récit au lecteur et le laisse libre de choisir ce qu'il a comprit de l'histoire et de former ses propres théories.

En cela le roman rappelle un autre très bon roman sur la jeunesse, le fameux Virgin Suicides de Jeffrey Eugénides qui lui aussi laissait le lecteur libre d'interpréter l'histoire et les cause du suicide des adolescentes. C'est aussi dans les deux cas une manière de marquer notre impuissance face à la mort et d'abdiquer devant le glamour d'un évènement qu'on aura beau essayé de démystifier encore et encore en vain. La mort exercera toujours cette même fascination mêlée de peur et d'envie, surtout qu'en on a 20 ans. Parce qu'à 20 ans on est peut être immortel, mais dans un monde où l'on a pas l'impression d'avoir vécu, la mort ou la vie quelle différence?
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Histoire prenante, 24 février 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Revenants (Broché)
Voilà une histoire palpitante qui se passe sur un campus universitaire américain. On est surpris par les personnalités des personnages qui s'avèrent pas si lisses. Bien écrit et bon suspense.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
2.0 étoiles sur 5 les revenants, 24 février 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Revenants (Broché)
je n'ai rien contre l'auteur(e)... je n'arrive pas à "entrer" dans le roman. Est-ce du à la traduction ? Ce n'est qu'un avis personnel.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


6 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 Critique de la société américaine, et alors?, 25 février 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Revenants (Broché)
Les commentaires semblent faire un éloge de ce roman, avant tout parce que c'est "une critique de la société américaine." Oui, et c'est tout? Beaucoup semblent en oublier les défauts!
C'est le premier livre que je lis de Laura Kasischke et son écriture ne m'a pas du tout convaincue. Connaître la forme des pieds, la couleur des orteils de la mère de Denise ou encore l'heure à laquelle Craig mange une pomme m'importe peu et n'apporte pas grand chose à l'intrigue! Beaucoup de tergiversations de la part de l'auteur qui ne mènent NUL PART.
J'ai dû me faire violence pour lire ce bouquin en entier.
Non seulement son écriture et son goût pour les détails donnent des longueurs au livre (d'où les 600 pages), mais en plus l'intrigue est inintéressante, on imaginera plusieurs scénarios, sauf celui ci. Une fin déconcertante car elle donne la sensation de n'avoir rien appris, un bouquin bâclée, avec des descriptions de personnages trop longues, des détails beaucoup trop inintéressant pour avoir finalement... une intrigue plate et une fin sans surprises.
Je déconseille.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
1.0 étoiles sur 5 DECU !, 4 février 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Revenants (Broché)
Ce livre m'a plu, jusqu'au moment ou je suis arrivée à la fin... une réelle déception et du coup, je ne retenterai pas une autre lecture de cet auteur ! Car je me suis rendu compte que c'était une habitude chez elle de terminer de cette façon ! Quelle gâchis !
Car c'est si bien écris et l'intrigue est si prenante, mais pourquoi gâchez-vous vos fins de roman Mme Kasischke, moi qui aurez voulu lire votre dernier opus !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 barbant, 13 août 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Revenants (Broché)
après des années de lecture de livres américains sur ce sujet hyper rabaché,on ne parvient pas à dépasser la première partie
que ces ados sont donc ennuyeux!!que toutes leurs petites dérives,états d'âme et autres faits et gestes sont donc barbants!!!je ne peux plus voir en peinture le mot "sororité" après ça,tellement non seulement on a déjà subi toutes ces descriptions au travers de films (Vendredi 13,mortelle St Valentin, légendes urbaines et tutti quantisur fond de vampires et autres créatures)mais en plus la soi disant intrigue se traine en (extrème)longueur,avec une mise en chapitres hachée,flash backs,multipliant les personnages et les versions,pour en faire un amalgame indigeste et horripilant pour qui est habitué (e)à une écriture fluide
pour moi rien n'égalera "Hudson river" pour ce qui est d'une histoire de l'american society "à plusieurs voix" mais tellement mieux conduite et riche
fermé "les revenants" a la première partie,et n'y "reviendrai" pas!!!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Thriller malgré lui, 30 mars 2014
Par 
Brice (La Roche sur Yon) - Voir tous mes commentaires
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Revenants (Broché)
Quelle surprise que cette lecture dévorée d'un appétit insatiable ! J'avais longtemps hésité à m'acheter ce roman à sa sortie, et j'avais été refroidi par l'idée que c'était en lien avec la série homonyme de Canal+, qui me laissait présager un roman aux allures au mieux ésotériques, au pire totalement fantastiques.

En réalité il n'en est rien, et Les Revenants est une excellente plongée dans l'univers feutré des campus américains, avec ses sororités ou tout n'est qu'apparence et superficialité, et ou l'on est prêt à tout pour étouffer un banal accident de bizutage.

C'est un roman haletant, à l'intrigue implacable qui ne se laisse mettre à jour qu'au fil des pages, distribuant ça et là des embryons de pistes, des petits indices, qui ont pour effet de vous faire tourner les pages encore plus vite, avide de comprendre. Un excellent thriller littéraire.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Décevant, 3 août 2013
Par 
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Revenants (Broché)
Je dirais que c'est un roman avec une intrigue en fil rouge mais je ne le qualifierai pas de "polar". Ceux qui cherchent un polar pour l'été peuvent passer leur chemin. L'écriture est précise et le livre agréable à lire mais on passe les 350 premières pages à naviguer dans les vies plus ou moins passionnantes des différents protagonistes et le rythme ne s'accélère que sur la fin. On reste néanmoins loin d'une critique "corrosive" de la société américaine comme j'ai pu le lire. Si les ingrédients sont là, le mélange ne prends pas (ça n'engage que moi) et je suis resté sur ma faim à la fois au niveau du roman et au niveau de l'enquête. Dommage.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Pas encore convaincu, 9 mai 2013
Par 
Oiseau Moqueur (Bretagne) - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les revenants (Broché)
Mon second Kasischke après (En un monde parfait (cc)et je ne suis toujours pas convaincu. L'intrigue est lente pour s’accélérer à l’extrême fin du livre laquelle est d'ailleurs également décevante. Le bouquin a le mérite d'illustrer combien le monde américain peut nous être étranger. Une fac avec une école de musique et même une société de musique de chambre qui emploie du personnel à on ne sait quoi, le puritanisme sélectif, des enseignants virés en 5 min (je croyais que les EU étaient le paradis des avocats).
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Pas de quoi en faire un fromage, 11 mai 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Revenants (Format Kindle)
En voyant ce bouquin mis en avant dans les rayons des librairies et lisant le résumé, je me disais que ça pourrait être pas mal. Mouais… Encore un de ces livres où il faut passer la 300ème page pour que ça démarre enfin. Mais pourquoi faire si long à chaque fois ?
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Les Revenants
Les Revenants de Laura Kasischke (Broché - 3 janvier 2013)
EUR 8,10
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit