Commentaires en ligne 


32 évaluations
5 étoiles:
 (9)
4 étoiles:
 (9)
3 étoiles:
 (9)
2 étoiles:
 (4)
1 étoiles:
 (1)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Des mânes et du bardo
Au jeu des références, le prière d'insérer renvoie à Stephen King et Murakami. Personnellement, je serais davantage tenté d'invoquer Richard Brautigan, Etgar Keret et Miguelanxo Prado, car davantage que des éléments de science-fiction et d'absurde, on trouve surtout chez eux, comme chez Espinosa, une véritable...
Publié il y a 18 mois par sholby

versus
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Prometteur
Première remarque : mais c'est quoi ce titre à rallonge ? Nous aimons lire, certes mais un titre aussi long pour un roman aussi court, c'est vraiment étrange.
Deuxième remarque : je lis en quatrième de couverture " Un Stephen King qui ne ferait pas peur allié à l'art du conteur d'un Murakami". Erreur de marketing...
Publié il y a 19 mois par Milca


‹ Précédent | 1 2 3 4 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Prometteur, 21 janvier 2013
Par 
Milca (France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)    (TESTEURS)   
Commentaire d'un membre du Club des Testeurs Amazon (De quoi s'agit-il?)
Première remarque : mais c'est quoi ce titre à rallonge ? Nous aimons lire, certes mais un titre aussi long pour un roman aussi court, c'est vraiment étrange.
Deuxième remarque : je lis en quatrième de couverture " Un Stephen King qui ne ferait pas peur allié à l'art du conteur d'un Murakami". Erreur de marketing lamentable ! Il vaut mieux surprendre le lecteur que le décevoir et en citant ces deux auteurs la barre est haute (normale quand on parle d'auteur en même temps )

Donc les deux précédentes remarques ne sont parlent pas vraiment du roman. Commençons ! La style d'Albert Espinosa est agréable et aérien. Les pages défilent très vite et nous décelons facilement que l'auteur aime parler , aime prendre son temps, aime nous faire vagabonder partout sauf là où se passe l'intrigue. Il use de philosophie à tendance poétique par exemple quand il compare le sommeil à un voyage dans le temps. Il disperse des phrases pleines de bon sens et à nous de continuer le voyage ou pas...

Pour ce qui est de l'intrigue, elle tient la route sauf que le sujet n'est que survolé. L'auteur voulait surtout parler du deuil, de la mort et il nous emmène dans un avenir futuriste qui pourrait être réaliste (pourquoi pas) mais qui manque de profondeur et qui présente quelques incohérences.

Malgré tout, j'ai trouvé cette lecture distrayante et il est fort probable que je relise un titre de cette auteur dont il s'agit du premier roman. Laissons le mûrir un peu, son imagination fera le reste
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
2.0 étoiles sur 5 titre alléchant mais ..., 14 février 2013
Par 
sylcabs "sylcabs" (france) - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)   
Commentaire d'un membre du Club des Testeurs Amazon (De quoi s'agit-il?)
... mais c'est tout.
Je n'ai pas aimé l'histoire.Plus basé sur la relation du narrateur avec sa mère que sur l'histoire de fond.
L'idée de ne pas dormir, l'utilisation d'un don, tout ça était prometteur : mais pour moi cela a été survolé.

Pourtant le style d'écriture est très agréable, ce qui me donne envie tout de même de lire une autre oeuvre de cet auteur.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Des mânes et du bardo, 3 février 2013
Par 
sholby (Paris, France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Commentaire d'un membre du Club des Testeurs Amazon (De quoi s'agit-il?)
Au jeu des références, le prière d'insérer renvoie à Stephen King et Murakami. Personnellement, je serais davantage tenté d'invoquer Richard Brautigan, Etgar Keret et Miguelanxo Prado, car davantage que des éléments de science-fiction et d'absurde, on trouve surtout chez eux, comme chez Espinosa, une véritable douceur dans le chaos, qui tient peut-être à la façon légèrement distanciée et finalement assez factuelle (par exemple l'auteur ne craint pas de dévoiler à l'avance le sens de ses chapitres dans chacun de ses titres à rallonge) de narrer des événements en apparence plutôt éloignés de notre réalité.

Et, pour moi, c'est cette douceur, cette tendresse, qui font tout le sel de ce court et joli roman. Ce monde n'existe pas, pas vraiment (n'est-ce pas ?), mais au fil des chapitres on se prend à en rêver.

Ce livre est aussi le portrait amoureux d'une mère révérée et fraîchement décédée, dont la présence immense (peut-être un petit peu trop) plane au-dessus de la moindre pensée du narrateur, l'accompagnant sans cesse à coup d'injonctions et de conseils décalés, affectueux, et toujours farouchement libres, comme elle le fut.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


7 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Un peu fade, 19 mai 2012
Par 
Gerard Muller "médicactus" (Nouvelle Caledonie) - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)    (TOP 500 COMMENTATEURS)    (VRAI NOM)   
Commentaire d'un membre du Club des Testeurs Amazon (De quoi s'agit-il?)
Tout ce que nous aurions pu être'/Albert Espinosa
Cet étrange roman débute par un magnifique prologue écrit par un acteur ami de A.E.
Pour le sujet de l'histoire, le quatrième de couverture vous dira tout .
Après le prologue c'est sur la métaphysique de l'oreiller et du sommeil conjoint que l'auteur disserte sur le ton de la confidence, comme s'il ne s'adressait qu'à son lecteur. Une écriture simple et agréable peu à peu nous emmène dans des délires auxquels j'ai eu du mal à m'accrocher.
Cela débutait bien avec la disparition de la mère en toile de fond, une mère qui fut d'autant plus omniprésente que le père ne figure pas dans la liste des personnages.
Mais voici que le récit part un peu dans tous les sens sans unité véritable, sans une intrigue précise qui tienne en haleine, ni un style qui fasse vibrer. S'agit-il d'une fable, ou d'un ouvrage de science fiction ? Je ne saurais le dire, le thème de la fable ne paraissant pas évident à cerner : l'étranger, l'autre, ma mère, l'amour, le sexe ?
Je pense que le prétexte du sommeil ou du non-sommeil n'est pas exploité suffisamment et je n'ai pas vraiment vu le rapport avec la fable.
En définitive, ce roman peut plaire aux rêveurs et au personnes pressées : cela se lit vite, très vite et sans dictionnaire. Mais plus la fin approchait, plus je trouvais le mets un peu fade.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3.0 étoiles sur 5 Une lecture surprenante, 30 mars 2014
Par 
Brice (La Roche sur Yon) - Voir tous mes commentaires
Ce commentaire fait référence à cette édition : Tout ce que nous aurions pu être toi et moi, si nous n'étions pas toi et moi (Broché)
Ce livre est une petite bouffée de fraîcheur, un objet littéraire inattendu qui se laisse dévorer avec une étrange gourmandise de lecture. imaginez une autre époque, peut-être pas si lointaine, où la grande révolution sociale du moment est l'introduction sur le marché d'un traitement permettant de ne plus jamais dormir.

Notre narrateur reçoit son traitement le même jour où il apprend le décès de sa mère avec qui il nouait une relation très forte, ambiguë pour ne pas dire trouble. Alors même qu'il hésite à s'injecter la molécule miracle, le travail l'appelle au beau milieu de la nuit : il doit venir de toute urgence, la presse annonce la détention d'un extraterrestre par la police, et on a besoin de son don pour interroger l'indivu en question.

Car c'est l'étrange particularité de notre héros : un don lui permettant, lorsqu'il plonge ses yeux dans ceux de quelqu'un d'autre, de connaître d'emblée son passé, avec d'abord son souvenir le plus cruel, le plus violent, le plus négatif, puis ensuite son souvenir d'un bonheur le plus intense, le plus pur, puis douze autres souvenirs intermédiaires.

Sa rencontre avec l'Etranger sera surprenante et inattendue et lui révèlera une vérité à laquelle il ne pouvait objectivement pas s'attendre.

Ce roman un brin onirique est très court, 215 pages dévorées le temps d'une soirée, mais nous emmène dans une aventure aux frontières de la science fiction qui se révèle pleine de surprise et de bonheur.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1.0 étoiles sur 5 Bof, je n'ai pas accroché… c'est baclé, 18 novembre 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Tout ce que nous aurions pu être toi et moi, si nous n'étions pas toi et moi (Broché)
Le style est rigolo, l'auteur passe du coq à l'âne, le texte est du coup très vivant on suit les pensées du personnage principal comme si on était dans sa tête.
Mais le thème de l'histoire (assez science fiction…) est trop "surprenant" pour être survolé comme c'est fait dans ce petit livre.
La fin tombe brutalement. Les "rebondissements" ne sont pas assez travaillés et je me suis souvent dit "bien sûr, c'est si simple que çà" Genre : sortir un extra terrestre de manière illégale d'un bunker de l'armée ne pose aucun soucis.
Quand il n'y a pas des grosses erreurs du genre : "Un des personnages qui est un enfant au début du livre, est finalement accusé de pédophilie par le gouvernement pour le discréditer aux yeux de la population…" Un peu n'importe quoi…

C'est peut-être voulu par l'auteur, et un effet de style mais je suis restée sur ma faim.
Non décidément, je n'ai pas accroché à l'histoire qui aurait pu être bien, si elle avait été plus travaillée.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4.0 étoiles sur 5 Très original..., 17 juillet 2013
Par 
Très beau roman que l'on ne peut lâcher. On avance dans cette histoire très originale , à la fois poétique et fantastique. Un auteur espagnol à découvrir absolument car ça change complètement de tout ce qu'on a pu lire jusqu'à maintenant.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3.0 étoiles sur 5 Excellent jusqu'au deux tiers du livre..., 12 avril 2013
Par 
miklc - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)    (TOP 1000 COMMENTATEURS)   
Commentaire d'un membre du Club des Testeurs Amazon (De quoi s'agit-il?)
Un bon livre de plage, détendant, assez original avec un pitch de départ prometteur mais qui laisse un peu sur sa faim.

En effet, dans la première partie du livre, on suit avec un réel intérêt le parcours de Marcos, son rapport au sommeil, au temps, à sa relation fils-mère mais l'auteur semble à un moment avoir manqué d'imagination ou n'a pas osé aller jusqu'au bout de son délire et bascule dans la facilité, comme s'il avait eu besoin d'un échappatoire et c'est d'autant plus dommage que le livre se lit vraiment avec plaisir grâce à une écriture fluide (ses descriptions de la place de Madrid ou de son "rapport à l'oreiller" sont tout à fait truculentes).
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4.0 étoiles sur 5 Tiédeurs de sentiments, fantasme et réalité..., 3 avril 2013
Par 
Commentaire d'un membre du Club des Testeurs Amazon (De quoi s'agit-il?)
J'ai beaucoup aimé ce livre à la fois fantasmagorique et pragmatique. C'est un livre qui s'inscrit dans la littérature générale, mais qui veut toucher à plusieurs styles sans vraiment se mouiller. Ainsi, on flirte avec le roman d'anticipation et l'auteur amène de sacrées bonnes idées qui auraient pu faire passer ce livre pour un excellent Thriller SF.
Mais non, ce n'est pas là le but de l'auteur qui veut nous impliquer dans une intimité profonde tout en gardant une certaine de pudeur.
Ainsi, s'il ne mâche pas ses formules et ses allégories sexuelles nombreuses, on ressent tout de même beaucoup de retenues et donc une certaine tiédeur dans les sentiments.
C'est un style qui fait de ce roman un joli conte d'anticipation à tendance new-âge.
Et pourquoi pas ?
Quant à la comparaison à Stephen King, elle est maladroite. Espinoza a un style aérien et une fluidité certes, mais est très loin de la profondeur de Stephen King...
Un livre que je recommande néanmoins et qui se lit partout sans prise de tête.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3.0 étoiles sur 5 Surprenant, 2 avril 2013
Par 
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Entre l'imaginaire et la réalité, l'univers d'Espinosa est assez déroutant mais très original et agréable à lire; on s'y perd avec plaisir.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 2 3 4 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Tout ce que nous aurions pu être toi et moi, si nous n'étions pas toi et moi
EUR 6,60
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit