undrgrnd Cliquez ici Livres Cahier de vacances nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

2,6 sur 5 étoiles5
2,6 sur 5 étoiles
Prix:7,10 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 11 décembre 2013
Polar étonnant dans lequel les policiers sont bien trop stéréotypés et ... peu enquêteurs en fait. L'intrigue est elle, plutôt bien menée mais la sauce ne prend pas. On reste extérieur.
C'est le premier ouvrage de cet auteur que je lis. Peut-être faut-il s'habituer, prendre son rythme?
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Je ne connaissais pas cet auteur et la Suède de Camilla Lackberg m'avait tellement plu que je souhaitais explorer davantage le polar suédois. J'ai été déçue par cette histoire pas tellement suédoise... en fait un polar comme bien d'autres, avec des filcs comme partout.
Le milieu de l'art suédois doit sans doute ressembler à celui d'autres pays.
L'histoire se corse vers la fin, mais bof !
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 septembre 2014
Pour ceux qui se sont passionnés pour Millénium, pour les enquêtes du commissaire suédois Walander ou les œuvres des islandais Arni THORARINSSON et Arnaldur INDRIDASON ou encore du danois Jussi ALDER-OLSEN ce polar est bien décevant.

L'enquête sur une série de meurtres dans l'île de Gotland est complètement décousue, les personnages d'enquêteurs ou de journalistes font plaqués et sont sans intérêt; quant-à l'énigme elle-même dont on devine assez vite les grosses ficelles, elle repose sur le postulat que tous les personnages principaux sont des crapules gays et que tous couchent ensemble quand il ne se prostituent pas. A peine caricaturale quoi ! Quand au contexte scandinave il est à peine effleuré contrairement aux œuvres citées pus haut; On va jusqu'au bout par paresse et le dénouement est encore plus grotesque que le reste. Auteur à éviter à tout prix !
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 avril 2016
Par un glacial matin d'hiver, une habitante de Visby fait une macabre découverte : un corps pendu à la tour de la porte Dalman, une des ouvertures dans les remparts qui font le charme de la capitale de l'île de Gotland. Quand le commissaire Anders Knutas et son équipe arrivent sur place, le mort est très vite identifié puisqu'il était une personnalité très connue en ville. En effet, Egon Wallin possédait la plus grande galerie d'art et d'ailleurs il avait, la veille, encore une fois fait un tabac avec le vernissage d'un nouveau talent venu de Lituanie. le suicide semble improbable, il s'agit donc pour les policiers de résoudre un meurtre.
Si la situation leur met le moral en berne, ce n'est pas le cas pour Johan Berg, le journaliste de stockhomois qui guette quotidiennement une occasion de se rendre sur l'île où l'attendent sa future femme Emma et leur fille Elin. le voilà donc lui aussi aux trousses d'un mystérieux tueur qui semble ne pas vouloir s'arrêter à un seul crime.

Une enquête plutôt classique dans le monde des arts où, selon Mari JUNGSTEDT, tous les hommes sont des homosexuels, soit affichés, soit refoulés, soit cachés derrière la respectabilité du mariage.
Autre défaut majeur : la mièvrerie étalée quand est évoquée la passion tourmentée entre l'intrépide journaliste et sa belle îlienne. Mais quand il ne file pas le parfait amour, s'étonnant chaque matin d'avoir une telle beauté à ses côtés, le journaliste prend tous les risques pour un bon reportage et se retrouve à chaque fois personnellement impliqué dans les affaires qu'il traite. Cette fois, le danger rôde autour de sa nouvelle famille mais tombe un peu comme un cheveu sur la soupe... Certes, l'auteure en a fait l'un de ses personnages principaux mais de là à voir le tueur lui en vouloir systématiquement, c'est un peu difficile à croire.
Heureusement, demeure le commissaire Knutas et l'on a plaisir à retrouver cet homme profondément humain qui doit affronter le départ d'une de ses plus proches collaboratrices et met tout en oeuvre pour la garder auprès de lui.
Bilan mitigé, donc pour ces dernières aventures gotlandaises qui cumulent les poncifs et les procédés scénaristiques faciles.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 février 2014
Vous connaissiez Gotland ? Moi non ! Vous connaissiez la peinture suédoise ? Moi non ! Hé bien sur la base d'une enquête bien conçue, je me suis surprise à chercher en même temps que je lisais toutes les informations sur la Suède qui correspondaient, et je me suis régalée ! Pour les curieux et les fans d'enquêtes policières...
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

8,00 €