Commentaires en ligne 


57 évaluations
5 étoiles:
 (35)
4 étoiles:
 (6)
3 étoiles:
 (10)
2 étoiles:
 (2)
1 étoiles:
 (4)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


41 internautes sur 45 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 OU PLUTOT PORTRAITS DE FEMMES UN VRAI HOMMAGE A ELLES A L AMOUR A LA VIE ET A L ECRITURE
L' histoire de 3 femmes Anne qui vit à la fin du moyen âge à Bruges. Hannah qui vit à Vienne au temps de Freud. Anny une comédienne hollywoodienne actuelle. Les 3 sont à la recherche de ce qu' elles sont de ce qu' elles veulent vivre, de l' amour et de ce qu' elles peuvent apporter. c' est aussi une description historique précise,...
Publié le 19 août 2011 par Kerbrat

versus
4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 un grand ordinaire de E.E.S.
La femme au miroir/E.E.Schmitt
Les trois femmes de cette trilogie se posent la question de leur destinée sur terre. Rebelles, elles rappellent par certains aspects d'autres héroïnes également révoltées : Thérèse Desqueyroux (François Mauriac), Emma Bovary Gustave Flaubert) Laure Malaussène (Daniel Rops / Mort...
Publié le 12 octobre 2011 par Gerard Muller


‹ Précédent | 1 26 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

41 internautes sur 45 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 OU PLUTOT PORTRAITS DE FEMMES UN VRAI HOMMAGE A ELLES A L AMOUR A LA VIE ET A L ECRITURE, 19 août 2011
Par 
Kerbrat "le blog aubouquinmalin.eklablog.fr" (france) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)    (TESTEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : La femme au miroir (Broché)
L' histoire de 3 femmes Anne qui vit à la fin du moyen âge à Bruges. Hannah qui vit à Vienne au temps de Freud. Anny une comédienne hollywoodienne actuelle. Les 3 sont à la recherche de ce qu' elles sont de ce qu' elles veulent vivre, de l' amour et de ce qu' elles peuvent apporter. c' est aussi une description historique précise, ainsi Hannah a été une réelle patiente de Freud. C' est aussi une magnifique description de ces femmes, avec un grand talent ce qui nous les rend très attachantes. Elles sont replacées avec une grande justesse dans leur environnement, et elles nous deviennent très rapidement attachantes, car c' est un hommage à la féminité ! c' est aussi une réflexion sur la mort et l' attrait de la vie.

C' est un roman qui mérite que l' on passe les premières pages, car rapidement on va être attiré par la complexité de ces 3 personnages qui vont nous devenir très attachants ! c' est un vrai hommage aux femmes et à la difficulté de leur conditions. Le fait que les chapitres se succèdent en alternant les personnages est redoutable pour la brièveté de la nuit, car c' est un roman qui se laisse dévorer. L' écriture est fluide. Les personnages se complexifiant au fil de l' intrigue, on a réellement envie de les suivre pour mieux les connaître, et suivre leur évolution. C' est un vrai roman qui va mêler roman historique, roman d' amour, roman psychologique, avec un zeste de tendresse et d' humour et réflexion sur la vie , l' histoire et les sociétés. Et finalement les 3 destins vont se rejoindre tout naturellement, c' est un très bon moment de lecture que l' on ne peut qu' apprécier, en le dévorant et qui nous laissera un brin rêveur et nostalgique quand on quittera nos 3 héroïnes.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


55 internautes sur 61 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Réflexion philosophique et vies de femmes, 20 août 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : La femme au miroir (Broché)
Dans ce nouveau roman, E-E Schmitt propose au lecteur de découvrir les destins croisés de trois femmes à des époques différentes. On suit donc, la vie d'Anne à Bruges au moment de la Renaissance, celui d'Hanna à Vienne au début du XXième siècle et enfin, celui d'Anny aux Etats-Unis de nos jours.

Toutes trois sont en proie à des questions existentielles et se demandent leur raison d'être sur terre. Chacune va tenter par divers moyens de se réaliser et de donner du sens à leur vie. Rejetant ce que la société et leur entourage ont décidé pour elles, les héroïnes de ce roman partent à la conquête d'elles-mêmes. Plus qu'un besoin, ce travail sur elles-mêmes va rapidement se révéler une quête, quelque chose de vital. Y parviendront-elles? Inutile de le dévoiler, chaque lecteur le découvrira.

Fidèle à sa technique d'écriture, E-E Schmitt nous présente de jolis contes et de belles histoires qui sont porteurs de sens et de philosophie. Ici, l'auteur cherche à interroger chacun de nous sur les priorités de nos vies. Qu,y-a-t-il de vraiment important? La concentration sur les besoins essentiels et sur ce qui nous entoure n'est-elle pas primordiale? Réflexion sur la Foi dans son sens le plus large, ce roman est pour une part imprégné de philosophie bouddhiste et de sa pratique dans ce qu'elle demande de centration sur soi et d'ouverture aux autres.

Un merveilleux moment de lecture.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 3 romans pour le prix d'1 !, 7 octobre 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Femme au miroir (Poche)
Malgré un dénouement plutôt attendu et une construction plutôt classique sur le mode d'un chapitre par protagoniste, ce livre est vraiment bon, agréable à lire (comme à l'accoutumée avec M. Schmitt) et surtout diablement efficace...
On se surprend à passer d'un chapitre à un autre avec une facilité déconcertante mais surtout à s'attacher à des personnages très différents et très proches à la fois...
Les chapitres sur Anne de Bruges m'ont d'ailleurs donné envie de lire davantage de livre de ce genre...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Encore un excellent Schmitt, 4 octobre 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Femme au miroir (Poche)
Toujours mêlé de sobriété, de finesse, sans jamais juger, Eric Emmanuel Schmitt nous livre encore un roman intéressant qui dépasse la simple lecture passe-temps.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 un grand ordinaire de E.E.S., 12 octobre 2011
Par 
Gerard Muller "médicactus" (Nouvelle Caledonie) - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)    (TOP 500 COMMENTATEURS)    (VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : La femme au miroir (Broché)
La femme au miroir/E.E.Schmitt
Les trois femmes de cette trilogie se posent la question de leur destinée sur terre. Rebelles, elles rappellent par certains aspects d'autres héroïnes également révoltées : Thérèse Desqueyroux (François Mauriac), Emma Bovary Gustave Flaubert) Laure Malaussène (Daniel Rops / Mort où es ta victoire ?) . Elles refusent toutes le milieu dans lequel elles sont amenées à vivre , elles refusent une certaine identité sociale, « pour tenter d'approcher une réalité plus fondamentale. » Les voies seront différentes : pour Anne qui vit au Moyen-Âge en Belgique ce sera le divin, pour Hanna qui vit au début du XXé siècle en Autriche ce sera le psychique et pour Anny la contemporaine qui vit aux USA, ce sera le chimique . Aucune n'échappera aux angusties existentielles.
Et la question cruciale est : « Qu'est-ce qui est le plus difficile : souffrir de faire ce qu'on aime pas ou souffrir pour faire ce qu'on aime ? » Anne comme Hanna « ne veulent pas que leur vie se réduise à servir un homme ou à lui fournir des enfants. »
Voilà pour le fond.
Quant à la forme, évidemment on retrouve le beau style de Schmitt, fluide et facile tout en abordant des thèmes profonds. Pour ne pas trahir l'intrigue, je ne dirai pas comment se fait de façon astucieuse la convergence des trois destinées. C'est du grand Schmitt, avec des dialogues toujours aussi percutants et théâtraux. (Anny dans le chapitre 30)
Cependant je dois à la vérité de dire que j'ai eu personnellement beaucoup de mal à rentrer dans cette histoire, le fil conducteur étant difficile à discerner particulièrement dans la première partie du roman qui m'a parfois ennuyé. La fin voit enfin abordées les grandes questions.
De façon plus anecdotique, la page 234 parle du « charpentier de Nazareth ». Je n'ai pas bien compris de qui il s'agissait. Si un lecteur avisé peut m'informer '
En conclusion, un bon Schmitt mais pas génial.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


15 internautes sur 17 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 magnifique, 17 septembre 2011
Par 
lauraline79 (la rochelle - france) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)    (TESTEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : La femme au miroir (Broché)
Très, très beau roman.
Ces trois femmes dont on suit les histoires en parallèle, vivent une autre vie que celle à laquelle elles aspirent. Elles se sentent « différentes », ne veulent pas donner ce que l''on attend d''elles : une vie de couple, des enfants'... et sont à la recherche de leur réalité, de leur vérité ; lorsqu''elles en prennent conscience, elles n''hésitent pas à tout bouleverser et assument leur choix.
Eric-Emmanuel Schmitt nous offre une très belle analyse des pensées féminines, avec les réponses que chacune tente de trouver dans sa quête : la nature et l''amour absolu des autres pour Anne, la psychanalyse et l''écriture pour Hannah, les drogues et le jeu cinématographique pour Anny, et où chacune peut s''abstraire d''elle-même et être cette autre, envers d''elle-même dans le miroir.
Les trois époques sont bien retracées mais j''ai un faible pour Anne de Bruges, à la fois parce qu''elle est à l''origine de tout, mais aussi pour Bruges, cette ville magique et son béguinage. Je revois le lieu, si paisible, arboré, entouré d''eau où cygnes et canards glissent dans le paysage et participent à l'atmosphère de calme et de sérénité.
Il faut pratiquement arriver à la 400è page pour découvrir le lien entre les trois vies, mais c''est bien vu, alors pas d''impatience ! Juste le plaisir de savourer l''écriture de l''auteur, tellement cela coule, fluide, envoûtant, et d''apprécier ses maximes : *La réalité, c''est le rêve qui revient le plus souvent. (p.311) *Un don, c''est exécuter spontanément ce que les autres doivent apprendre. (p.331) *être riche, c''est se débarrasser du souci de l''argent. *Le pire côtoie le meilleur, tout se vaut sans que rien ne vaille.
Une lecture de rentrée à ne pas manquer, que je vous recommande vivement.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 On a une part de ces femmes, 1 octobre 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Femme au miroir (Poche)
3 femmes,3 destins différents et pourtant si proches,3 époques.
On passe d' un personnage à l'autre et on se retrouve dans chacune d'elles avec à la clé de l'injustice,des choix de vie,une fin heureuse pour une des 3
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Destins de femme, un roman bien construit, 23 janvier 2012
Par 
Jostein "Jostein" (France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : La femme au miroir (Broché)
Anne, Hanna et Anny, ces trois femmes n'ont pas que le prénom en commun. Elles vivent à des époques différentes le même rapport à l'amour ou au mariage. Toutes trois cherchent autre chose qu'une vie classique d'épouse.
Eric-Emmanuel Schmitt va nous conter en alternant les paragraphes les trois destinées de ces femmes hors du commun. J'avais ainsi hâte de lire ces tierces de chapitre pour connaître la suite de chacune des histoires et il me semble que la construction impose un intérêt plus soutenu. D'autant plus que les liens entre les trois personnes s'affinent.
Chaque destinée permet aussi de découvrir un domaine. Anne évolue au temps de la Renaissance et va donc se buter au dogme de la religion. Hannah va nous initier au début de la psychanalyse avec un médecin, élève de Freud. Anny nous rappelle le monde du show business avec ses dérives, la drogue et l'alcool.
Trois femmes qui, indépendamment de l'époque vont finir par refuser le chemin que les autres leur tracent pour affirmer leur vraie personnalité.
Grâce à un style simple et une belle maîtrise de la langue,Eric-Emmanuel Schmitt construit majestueusement ces trois histoires. C'est une lecture agréable qui dresse de beaux portraits de femmes quelquefois fragiles mais finalement maîtresses de leur destin.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


8 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 un pur plaisir de lecture, 2 septembre 2011
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : La femme au miroir (Broché)
E E Schmitt nous ravit pour multiples raisons .L'histoire est parfaitement construite et captivante du début à la fin du roman .Le style est toujours aussi agréable élégant mais non prétentieux,avec beaucoup de précision.Ce grand écrivain contemporain réussit à placer une spiritualité qui manque tellement de nos jours dans une oeuvre qui apparait au départ comme un simple divertissement,et cela sans jamais lasser ni ennuyer le lecteur; tout au contraire EES apporte du grain à moudre à notre réflexion sur Dieu et sur l'Homme tout en nous livrant trois belles histoires de Femme avec notamment une Anne de Bruges bien proche de St François d' Assises
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


23 internautes sur 28 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 Trop de clichés, trop superficiel, 18 octobre 2011
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : La femme au miroir (Broché)
Je trouve qu'Eric-Emmanuel Schmitt est un auteur inégal. Certains de ses livres sont époustouflants, d'autres, comme celui-ci, décevants.

Il retrace ici les destins croisés de trois femmes à trois époques et lieux différents(Moyen-Age à Bruges, Début XXe à Vienne, de nos jours à Hollywood). Les trois sont en quête de sens à leur vie, refusant ce que la société ou leur destin leur impose, et cherchant, par les moyens de leur époque, à échapper à cette vie toute tracée.

Le sujet était bon, attirant. Mais il y a deux problèmes, le fond et la forme.
Le fond d'abord: ce n'est qu'une succession de clichés. Anne la brugeoise va évidemment avoir maille à partir avec l'Inquisition, sa fin est si prévisible qu'elle en devient banale.
Hanna la viennoise va se frotter à la psychanalyse (évidemment, Vienne-Freud, c'était du tout cuit), développer tous les symptômes d'une névrose et même avoir affaire aux nazis!
Quant à Anny l'actrice de Hollywood, allez, je vous le donne en mille: drogue, alcool, sexe, évidemment!
Alors qu'il y avait là matière à approfondir les personnages, à en faire des êtres lumineux et intéressants, et bien non, l'auteur se contente de survoler les personnages et leur psychologie, cela donne de la psy de bistrot.

Quant à la forme, l'auteur succombe à la mode actuelle: roman choral, les chapitres se succèdent chacun consacré à l'une des trois femmes; et en plus, roman épistolaire pour l'une d'entre elles, Hanna.
Le problème est que les chapitres étant trop courts, cela oblige à une gymnastique mentale permanente et exaspérante pour se remettre dans la peau de chaque femme, d'autant plus qu'ils se finissent tous sur un moment de "suspense"...On a envie de sauter les pages et ne lire que un sur trois pour suivre une histoire jusqu'au bout, puis recommencer avec la suivante, etc...

Bref, les ficelles sont trop grosses: il veut vendre son roman, il prend ce qui marche actuellement (la quête de sens et la spiritualité) il rajoute un zeste de technique littéraire à succès (le roman choral, le roman épistolaire) on secoue le tout et voilà!
Dommage !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 26 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

La Femme au miroir
La Femme au miroir de Eric-Emmanuel Schmitt (Poche - 21 août 2013)
EUR 7,60
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit