undrgrnd Cliquez ici Livres de l'été nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,0 sur 5 étoiles134
4,0 sur 5 étoiles
Format: Broché|Modifier
Prix:8,30 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Est ce que j'ai passé un bon moment en lisant ce livre? OUI .On retrouve avec plaisir l'équipe de bras cassés enrichi par une nouvelle secrétaire Rose très à la hauteur! Est ce que ce 2ème tome est aussi bien que "MISERICORDE"? NON, les ficelles sont trop grosses et on a du mal à croire véritablement au scénario type "orange mécanique" pour fils à papa friqués,d'autant plus que l'on connait dejà les meurtriers dès le début du livre. Donc un polar sympa mais moins stressant et moins bien construit que le premier, avec un final un peu grandguignolesque pas très crédible de la part d'un bon inspecteur de police ! On attend quand même la troisième enquête ,
0Commentaire|7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Seconde enquête pour le département V.. une enquête à la limite de leur juridiction, puisque cette affaire de double meurtre sur laquelle ils vont s’atteler a officiellement été résolue et un homme purge sa peine de 15 ans… Mais en se penchant sur cette histoire Carl Morck et son assistant Assad, aidés de la nouvelle secrétaire Rose vont vite s’apercevoir que ce double meurtre n’est que la partie émergé de l’iceberg d’agissements morbides depuis des années d’une bande d’anciens élèves d’une haute école maintenant personnes très puissantes… Comment faire éclater la vérité sous la pression de la hiérarchie bien décidé à enterrer cette affaire ?
C’est avec plaisir que j’ai retrouvé le duo Mork-Assad et on retrouve dans ce second épisode ce qui a fait la succès de Miséricorde.. Un contraste frappant entre la légèreté des relations du duo, et la noirceur totale de l’enquête sur laquelle ils travaillent … Une enquête plus prenante même que celle du premier volume… Le suivi en parallèle des personnages concernés et des policiers ralentit parfois quelque peu le rythme, mais apporte un réel plus dans la psychologie de la situation et la profondeur de tous les personnages… On voit petit à petit les héros évoluer et tout se met en place pour le grand final..
Une nouvelle réussite du département V .. tant pour l’enquête que pour le lecteur..
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Format: Broché|Commentaire d‘un membre du Club des Testeurs( Qu'est-ce que c'est ? )
Jussi Adler-Olsen né le 2 août 1950 à Copenhague est un écrivain danois spécialisé dans le roman policier. Profanation, qui vient tout juste de paraître, est son deuxième bouquin traduit en français.
Pour les lecteurs de l'écrivain danois, ce deuxième ouvrage relate une nouvelle enquête de l'inspecteur Carl Morck et de son partenaire syrien Assad, dont ils avaient fait la connaissance l'an passé avec Miséricorde.
Un dossier déposé anonymement sur le bureau encombré de l'inspecteur va le lancer dans une enquête particulièrement sordide, dont les premiers éléments remontent vingt ans plus tôt. Dans un pensionnat huppé, une bande de jeunes adolescents, trois garçons et une fille, se sont liés par un pacte tacite mêlant le sexe et le sang. Au fil des années ils sont devenus des hommes d'affaires très puissants et riches s'autorisant tous les excès, tandis que Kimmie réduite à une vie de SDF, s'est jurée de les anéantir.
Quels terribles secrets lient ces êtres malfaisants ? De quoi Kimmie veut-elle se venger ? Au fur et à mesure que progresse l'enquête, les cadavres ressortent des placards et montrent du doigt le quatuor. Carl Morck devra affronter des dangers de toutes sortes, d'une complicité interne au sein de la police jusqu'à une chasse à l'homme dont il sera le gibier'
Les polars c'est comme les recettes de cuisine, il y a les ingrédients et le tour de main. Pour les ingrédients, tout y est. Des puissants qui se permettent tout, du droit de cuissage à celui de vie ou de mort sur qui bon leur semble ; un tandem de policiers classiques, Morck qu'on devine fatigué par la vie en général et sa solitude en particulier, Assad malin et bosseur dont pour faire original l'auteur l'a imaginé syrien ce qui permet de lui attribuer des réflexions liées à son problème de connaissance de la langue. De rares scènes de fesses, envisagées mais non abouties, comme souvent ( ?) dans les polars scandinaves (Henning Mankell, Sjowall & Wahloo etc.).
Quant au tour de main, si on n'atteint pas des sommets, reconnaissons que l'auteur sait parfaitement s'y prendre pour torcher son intrigue. Un rythme rapide, des chapitres pas trop longs, peu ou pas de digressions ou du moins juste ce qu'il faut pour créer des temps de pause comme avec Rose, la stagiaire.
Un gros bouquin de cinq cents pages qui se lit très vite, car s'il n'y a pas de suspense réel sur qui a fait quoi, les investigations nous l'apprennent page après page, le lecteur a hâte de savoir comment tout cela va se terminer et si le Bien va triompher du Mal. Et là pas de scoop, car mais oui mesdames et messieurs, le Bien est toujours vainqueur.
J'ai l'air de me moquer, mais si vous cherchez un bon polar à lire, sans prise de tête ni complications déroutantes, vous avez là le bouquin qu'il vous faut. N'hésitez pas.
« Carl Morck ne prit conscience que l'été et surtout les vacances étaient définitivement terminés qu'en arrivant dans la cave de la préfecture, devant les bureaux désertés du département V. Il alluma la lumière et regarda sa table de travail, jonchée de piles chancelantes d'épais dossiers, et l'envie de claquer la porte et de tourner les talons était presque irrépressible. Qu'Assad ait posé au milieu du chaos un énorme vase contenant un bouquet de glaïeuls qui auraient pu à eux seuls bloquer la circulation d'une avenue ne le consola pas le moins du monde. 'Bienvenue, Chef ! entendit-il derrière lui. »
0Commentaire|11 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Format: Broché|Commentaire d‘un membre du Club des Testeurs( Qu'est-ce que c'est ? )
le premier opus étant prometteur, on faisait confiance à l'auteur pour se fendre d'une deuxième enquête au moins aussi intéressante ...
que nenni !! je dirais que l'auteur s'est laissé aller à la facilité ...

une intrigue peu captivante puisque trop de choses dévoilées dès le départ, des détails sordides voire trash qui ne rattrapent pas la sauce ...
des protagonistes trop ...comment dire ...excessifs dans leurs travers...donc peu crédibles ...
et des enquêteurs que l'on n'a presque pas plaisir à retrouver ... tellement plus on avance plus on s'ennuie

roman que l'on peut éviter

attention ...Mr Olsen ...vous êtes attendu au prochain tournant !
0Commentaire|6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 novembre 2012
Voila un excellent bouquin gaché par le nombre incessant de bugs de la version kindle! La liseuse vous renvoie régulièrement 10 pages en arrière sans prévenir, et sans logique apparente... Le système de mon kindle touch est pourtant à jour. Bravo Amazon!
11 commentaire|7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 mai 2014
De même qu'avec Miséricorde, je n'ai pas vu le temps passé ! Adler Olsen sait nous faire déconnecter de la réalité pour ne faire plus qu'un avec les personnages de son roman. Les premières pages lues, il ne nous reste plus qu'un seul objectif : connaitre la fin ! Alors lisez, sans hésitation aucune.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 mai 2014
Un livre, un vrai polar qu'on a pas envie de quitter même si on connait les protagonistes des crimes dès le début. L'ambiance de la scandinavie, des ses moeurs, de sa population donne un dépaysement total par rapport aux polars anglo saxons.
j'ai hate de lire " dossier 64"
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 août 2013
A travers ce roman, je souhaitais découvrir la tant vantée littérature policière scandinave.
Pour être direct, je suis plutôt déçu.

Pas de mystère, les coupables sont connus dès le départ, et nous assistons au fil des pages au déroulement de l’enquête sur fond de meurtirers riches et crfuels qui se croient au dessus des lois.

Ce schéma est selon moi intéressant quand les témoignages, descriptions psychologiques sont riches et fines.

Dans le cas présent les personnages sont à peine dégrossis avec dans certains cas l’emploi de bon vieux clichés.

En résumé refroidi pour poursuivre l’aventure dans le grand nord.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 février 2014
Un auteur toujours aussi remuant. Un suspens à couper le souffle. Des personnages toujours aussi hauts en couleurs. Deux thèmes chers aux scandinaves : la folie, et l'inégalité de traitement juridique entre les personnes riches et influentes et celles qui restent pauvres et isolées. Tout ça dans un cocktail de rebondissements qui ménagent un suspens haletant tout au long du livre. Avec toujours une pointe de cette dite folie, récurrente chez Adler Olsen, une capacité à se tenir en permanence sur le fil. A travers le personnage de Kimmie, il entraîne comme d'habitude le lecteur aux limites de l'acceptable, on se sent au bord du gouffre.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Format: Broché|Commentaire d‘un membre du Club des Testeurs( Qu'est-ce que c'est ? )
Le deuxième opus d'adler Olsen confirme son talent dans l'art de tenir son lecteur en haleine,tout en le plongeant avec efficacité dans l'intimité d'un commissariat de Copenhague,et dans le charme de cette ville magique.Les personnages entrevus dans le premier roman prennent ici de l'épaisseur et un lien durable s'établit désormais avec les personnages.L'enquête concerne ici des protagonistes particulièrement abjects,sans que l'auteur ne sombre jamais dans la complaisance,ni le manichéisme réducteur.Bref,tout est savamment dosé,et on en redemande,à quand la troisième enquête du département V ?
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

8,10 €
8,60 €
8,90 €
22,90 €