Commentaires en ligne


257 évaluations
5 étoiles:
 (156)
4 étoiles:
 (55)
3 étoiles:
 (22)
2 étoiles:
 (20)
1 étoiles:
 (4)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


31 internautes sur 32 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Captivant, imprévisible et terriblement addictif.
J'ai commencé ce livre en haussant les épaules sur cette histoire de faille temporelle.
Mais j'ai très vite été charmé par le personnage principal, puis convaincu par la solide cohérence du scénario, et attrapé par la spirale du suspense. Je n'ai rien vu venir, je l'ai dévoré...
Publié il y a 24 mois par Client Amazon

versus
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Un "peut mieux faire" simplement
Pour les inconditionnels de SK, ce livre sera décevant car il ne fait que relater les années 60 aux états unis et du contexte politico-économique de l'époque. L'aspect Fantastique et Horreur qui m'a tenu si souvent éveillé dans d'autres ouvrages (à ne pas pouvoir quitter les lignes ou encore à craindre de...
Publié il y a 15 mois par Féfé


‹ Précédent | 1 226 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

31 internautes sur 32 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Captivant, imprévisible et terriblement addictif., 9 avril 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : 22/11/63 (Format Kindle)
J'ai commencé ce livre en haussant les épaules sur cette histoire de faille temporelle.
Mais j'ai très vite été charmé par le personnage principal, puis convaincu par la solide cohérence du scénario, et attrapé par la spirale du suspense. Je n'ai rien vu venir, je l'ai dévoré déraisonnablement et je le quitte à regrets.
Du grand art. Je le recommande sans hésiter.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


55 internautes sur 59 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Le meilleur du King ?, 5 mars 2013
Par 
Jean-Luc "Je ne commente que des livres!" (Switzerland) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)    (VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : 22/11/63 (Broché)
Sous sa plume légendaire, Stephen King développe des atmosphères absolument saisissantes pour nous plonger corps et âmes dans cet univers américain fin des années 50 et début des années 60. J'adore!
Le soin et la précision d'écriture nous immerge entièrement dans cette époque , les rues s'animent, l'air se rempli d'odeurs, de sons et de musique Oldies, on s'arrête dans un bar pour manger un délicieux hamburger, on prend le volant d'une vieille voiture américaine surdimensionnée, on entre totalement dans son univers. King est un véritable magicien. (J'ai écouté de la musique de l'époque pour renforcer encore ce sentiment d'être transporté.) Un sublime tour de force.

Un travail très soigné au développement des personnages principaux, originaux sans être caricaturaux et d'une profondeur psychologique très attachante.
L'histoire pourrait sembler à priori simpliste: Retour dans le passé, assassinat de JFK...Détrompez-vous!
Toute l'extraordinaire ingéniosité va se développer autour de questionnements sur la destinée, la possibilité de changer le cours des événements, nos libres choix et leurs conséquences...
Stephen King développe une idée extrêmement intéressante sur ces question (que je vous laisse découvrir...).
La construction de la narration est également magnifique et il n'est pas rares qu'il nous emmène sur des fausses pistes.

De la douzaine de romans de Stephen King que j'ai lu, 22/11/63 remporte clairement ma préférence.
J'ai été emporté pendant des heures de lecture délicieuse dans des ambiances puissantes de réalisme avec une intrigue très intelligement construite et palpitante.
Bien entendu ce livre plaira plus à tous ceux qui apprécient les auteurs qui nous emportent dans leur univers, dans des ambiances, nous faisant vivre des instants quasiment palpables de sensations et d'émotions plutôt que les auteurs qui privilégient le rythme et l'action. Si vous appréciez ces premiers: n'hésitez pas, vous allez vous régaler. Si vous n'aimez que les seconds vous risquez l'indigestion car le livre pèse un millier de pages.

BRAVO et MERCI Monsieur King.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 22/11/63: Livre audio (lu par François Montagut), 6 juin 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : 22/11/63: Livre audio 3 CD MP3 - 655 Mo + 662 Mo + 666 Mo (CD)
Pour l'anecdote, j'ai entamé ma lecture le 23 mai et vient seulement de la terminer le 5 juin. En version papier, le livre s'enorgueillit de 930 pages. (Enorme !) Imaginez qu'en livre audio, cela représente pas moins de 36 heures d'écoute !!! Carrément dantesque. Aussi, j'ai eu la sensation d'avoir traîné ce livre à l'infini. Pourtant le roman m'a plu, la lecture s'est révélée surprenante, voire haletante et flippante dans la dernière partie, où notre cœur bat à vive allure.

Toutefois, pour en arriver là, la lecture aura été un tantinet laborieuse. Même si l'histoire est passionnante, partant d'une idée lumineuse et audacieuse, elle aura nécessité une copieuse documentation, dont on retrouve l'acharnement et la pertinence dans le récit, au risque d'alourdir le rythme aussi. J'aurais pu, également, m'attacher davantage à l'histoire d'amour, si seulement Jake avait trouvé un surnom autre que "ma pépette", le comble du ridicule selon moi. Mais je ne dis pas le contraire, mon petit cœur tout mou a fondu au moment opportun et a vibré aux dernières notes de l'histoire !

J'adresse, pour finir, toutes mes félicitations au comédien François Montagut, pour cette lecture marathon, qui a su tenir en éveil mon intérêt parfois flanchant. Sérieusement, il m'a fait vivre des scènes d'action de façon débordante et effroyable, j'avais l'impression d'y être, et juste comme ça, les voix travesties, oui, ça prête toujours à sourire... mais c'est le jeu. C'était aussi mon premier Stephen King, une expérience grisante, excitante, enrichissante, pour un roman ambitieux, certes victime de nombreuses digressions, mais qui s'en tire sur une belle pirouette, avec une note particulièrement touchante, donc j'en sors ravie !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Ça déménage, 15 août 2014
Par 
Ouhman (Paris 18) - Voir tous mes commentaires
(COMMENTATEUR DU HALL DHONNEUR)    (TOP 100 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : 22/11/63 (Broché)
Curieusement, ce bourreau de travail qu'est Stephen King n'avait pas, jusqu'à maintenant, abordé le thème du voyage dans le temps. Il le fait ici en y injectant son talent de conteur et son humour : la faille temporelle est située dans l'arrière-cuisine d'un snack et quand on demande au héros "Que se passerait-il si tu tuais ton grand-père ?", il se contente de répondre "Mais pourquoi ferais-je une chose pareille ?".

Le récit est mené tambour battant et la reconstitution minutieuse des années 60, bien que teintée de nostalgie, ne verse pas pour autant dans l'angélisme. Grâce aux conseils de son fils Joe Hill, Stephen King a même trouvé un excellent dénouement, ce qu'il ne réussit pas toujours, il faut le reconnaître. Enfin, la romance n'est pas négligée et certains passages sont réellement émouvants. Que demander de plus ?

Au fil des pages, les connaisseurs reconnaîtront une certaine Plymouth Fury 58 et ils auront surtout le plaisir de voir danser deux préadolescents soulagés d'avoir libéré leur ville d'une entité malfaisante. De Derry à Dallas, le Mal change de forme et parfois il se défend bien...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Un "peut mieux faire" simplement, 3 janvier 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : 22/11/63 (Format Kindle)
Pour les inconditionnels de SK, ce livre sera décevant car il ne fait que relater les années 60 aux états unis et du contexte politico-économique de l'époque. L'aspect Fantastique et Horreur qui m'a tenu si souvent éveillé dans d'autres ouvrages (à ne pas pouvoir quitter les lignes ou encore à craindre de reprendre la lecture) a disparu. Un pavé de 900 pages qui traîne parfois en longueur si bien que j'en ai même arrêté la lecture pendant plusieurs semaines. Ce livre plaira à ceux qui craignent d'affronter le Fantastique et l'horreur. A offrir à ceux qui ont une âme plus sensible que les inconditionnels de l'auteur.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Ce voyage dans le temps est du Grand King!, 6 avril 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : 22/11/63 (Broché)
Ma première impression fut : « 934 pages écrit pas bien gros….. », et a peine commencé que je l’avais déjà fini.

Il faut reconnaître à Stephen King qu’il sait détailler, poser le décor. Et il le fait parfaitement avec ce nouvel ouvrage.

L’auteur avec ce nouveau Thriller se pose la question des répercutions que peuvent engendrer les voyages dans le temps. Comment un voyageur temporel peut il changer le passé même de manière infime.

Jack Epping aura 4 ans pour changer l’avenir, il aura 4 ans pour vivre comme un homme des années 60’s et enfin sauver JFK. En 2011 il était un simple professeur d’anglais, dans le passé, il deviendra tueur et justicier de Frank Dunning et de Lee Harvey Oswald.

En 2011 il sera divorcé s’une alcoolique et tombera amoureux dans les années 60’s.
Mais quel est l’impact de ses actes sur le futur 2011 ?

Je ne spoilerai pas le livre, je vous le laisse découvrir. Cependant il est important de noter que Stephen King ne fait pas ici une liste exhaustive des théories du complot. Mais utilise le contexte de la mort de JFK pour créer une histoire basée sur le voyage dans le temps et son influence sur le futur. On sent que pour écrire ce livre, Stephen King c’est documenté sur les événements, ce qui fait que le roman ne perd rien en crédibilité bien au contraire.

Je conclurai en disant que ce nouvel opus du maître de l’horreur est une merveille, on retrouve un grand Stephen King.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


18 internautes sur 21 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Un captivant voyage dans le temps, 4 mars 2013
Par 
nickw553 (Saint Pol, France) - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)    (TOP 1000 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : 22/11/63 (Broché)
Commentaire d'un membre du Club des Testeurs Amazon (De quoi s'agit-il?)
Pari réussi pour Stephen King : le lecteur est tout de suite captivé par l'intrigue, pourtant ce livre qui compte près de 950 pages pourrait en rebuter plus d'un ! On plonge néanmoins tête baissée dans cette histoire politico-fantastique avec l'envie de connaître ce qui attend le héros/narrateur Jake Epping/George Amberson. Son parcours sera semé d'embûches (le passé est tenace) et il vivra aussi une poignante histoire d'amour avec Sadie, une jeune enseignante. Pour autant, il n'oubliera pas l'objet premier de sa quête : empêcher un assassinat qui a bouleversé le monde entier 48 ans auparavant. Quelles seront les conséquences sur le futur s'il réussit ?

Le style est très vivant, l'intrigue prend forme d'autant plus facilement. Certes, le livre comporte quelques longueurs et quelques digressions, notamment au milieu du roman, mais en général ces "parenthèses" s'avèrent être très à propos et témoignent du formidable effort de documentation entrepris par Stephen King. Quant aux personnages, ils sont tous très attachants et sont le pilier du roman.

L'auteur nous démontre à quel point le passé est résistant aux changements (même si les occasions de le constater sont rares en réalité !). Il reprend et développe de façon convaincante la fameuse thèse de l'effet papillon, selon laquelle on ne peut changer le cours de l'histoire impunément.

Le dénouement, incertain tout au long du livre, est aussi inévitable qu'émouvant. Alors, n'hésitez pas, ce roman vaut le détour...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Super, mais trop long !, 30 septembre 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : 22/11/63 (Broché)
Alors... C'est mon tout premier stephen king, et j'avou avoir été séduit par son style d'écriture. C'est vraiment très bien conté, on s'attache rapidement au personnage haut en couleurs.
Cela dit, je trouve ce bouquin un peu trop long.. Pour en arriver à l'histoire de Kennedy il faut attendre la moitié du livre. Dommage. Tout ce qui se passe avant est, selon moi, sans grand intérêt même si je me suis amusé à le lire !
Pour finir je dirai que c'est un super auteur, je lirai ses autres romans. Mais celui là est beaucoup trop long.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Une Excellente lecture, 25 janvier 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : 22/11/63 (Broché)
Ce livre raconte l'histoire de Jake Epping, professeur d'anglais, qui décide de venir en aide à son ami Al mourant, qui lui demande d'accomplir une mission qu'il n'a pas eu le temps de finir. Bien entendu au vue du titre et de la couverture du livre l'intrigue ne semble n'avoir aucun secret, nous comprenons qu'il s'agit de sauver John Fitzgerald Kennedy, mais ne vous fiez pas aux apparences.L'auteur, nous construit un scénario passionnant, autour de cette tragique date, mettant en scène notre professeur dans l'univers des années 60, dont il ne connaît absolument rien.

En effet pour vivre cette extraordinaire aventure, il doit passer par la cave du restaurant de Al, qui le mène à chaque passage de l'année 2011 au matin du 9 Septembre 1958, sur le parking de la Worumbo Tissage et Filature. Nous apprenons qu'à passage retour de 1958 à 2011, il efface les événements produit sur son passage.

Jake décide de faire un test, afin de voir les conséquences, que peuvent avoir des changements dans le passé, avant de se lancer dans le projet de Al. Pour cela il prend inspiration d'une copie d'un de ses élèves, ayant vécu un drame dans sa petite enfance. Le résultat inattendu de cette expérience et la mort prématurée de son ami l'obligerons à faire une remise à zéro et d'atteindre l'objectif final. Bien entendu tout ne sera pas si simple car "le passé est tenace et ne se laisse pas changer aussi facilement".

Nous Vivrons donc avec Jake Epping allias Georges Amberson du 9 septembre 1958 jusqu'au (si je ne me trompe) 25 ou 26 Novembre 1963. Nous Voyagerons avec lui de Lisbon Falls au Texas. Ayant eu l'expérience, d'un passage précédent, il changera de nouveau le passé tragique de son élève et celui d'une jeune fille que Al avait sauvé d'un accident de chasse. Il se construira donc une vie dans le passé.

Cette nouvelle existence, l'amènera à côtoyer des gens pas très fréquentables, qui menacent son évolution dans le passé, mais il rencontrera des gens fabuleux tels que Dekke, Jim, Mike...et surtout Sadie dont il tombera éperdument amoureux. Il va devoir parallèlement se rapprocher de la famille Oswald, afin de récolter toutes les informations, lui permettant de changer l'avenir du passé.

Beaucoup d'événements marquants dans ce récit, des passages très touchant émotionnellement. Du 9 septembre 1958 au 22 Novembre 1963, le lecteur est incapable de prédire si le protagoniste sauvera ou non le président de son funeste destin. Des situations à donner froid dans le dos, mais la romance entre Sadie et Georges adoucit les moments noirs du livre.Quelques passages un peu violent, mais on ne va pas dans le macabre, ni dans le gore. Deux moments, que j'ai trouvé intense et émouvant, dont le final.Je souhaiterais une autre fin...un happy end plus heureux.

Une lecture facile surtout avec la mise en place des sous chapitres, permettant de s'arrêter plus facilement dans un chapitre.

Vraiment une excellente lecture.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Sur le thème du voyage dans le temps, un roman d'une richesse et d'une humanité incroyables, 15 octobre 2014
Par 
Armalite - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : 22/11/63 (Broché)
Prof d'anglais récemment divorcé et sans enfants, Jack Epping n'a plus gère d'attaches lorsque son vieil ami Al, qui se meurt d'un cancer du poumon, lui révèle l'existence d'une faille temporelle située dans la réserve de son fast-food. La faille, qu'Al appelle le "trou de terrier", obéit à des règles précises: elle ramène toujours le voyageur au même endroit et au même moment, un jour de septembre 1958; en outre, chaque fois qu'on l'emprunte, le passé est remis à zéro - les changements qui ont pu y être effectués lors d'un séjour précédent sont annulés. Al, qui n'a plus le temps de s'en occuper lui-même, souhaite que Jack se charge à sa place d'une mission très importante: empêcher l'assassinat du président Kennedy en 1963 et, du même coup, prévenir sans doute le meurtre de Martin Luther King et l'escalade de la guerre du Vietnam. Le seul problème, c'est que le passé ne veut pas être changé, et qu'il se défend en mettant des bâtons dans les roues de l'inconscient qui s'y essaie...

Stephen King est considéré comme l'un des plus grands écrivains de notre époque, et l'un des plus prolifiques aussi. N'appréciant guère l'épouvante, j'avoue avoir lu très peu de ses romans: "Charlie" et "Ca" (que j'avais d'ailleurs beaucoup aimés) il y a une vingtaine d'années, point. Mais il m'était tout bonnement impossible de résister à une si prometteuse histoire de voyage dans le temps. Auteur américain oblige, pour une fois, l'événement censé changer l'histoire du monde en mieux n'est pas l'assassinat d'Hitler avant son arrivée au pouvoir, mais la survie de JFK. Ca change un peu, et surtout, ça permet de revisiter le début des années 1960 à travers les yeux du héros - une époque qui peut d'abord sembler bénie, parce que les gens s'y montraient plus amicaux et que la nourriture y avait meilleur goût, mais dont King nous rappelle qu'elle avait aussi ses côtés négatifs comme le ségrégationnisme ou une morale pesante qui bridait les rapports amoureux. Car d'amour, il est largement question ici. Alors qu'il tue le temps jusqu'en novembre 1963 en surveillant de loin Lee Harvey Oswald, Jack tombe sous le charme de Sadie Dunhill, ravissante bibliothécaire traumatisée par un premier mariage calamiteux. La très belle histoire qui naît entre eux va le placer face à un cruel dilemme.

"22/11/63" est, dans son édition de poche, un énorme pavé de plus de mille pages, et je peux sans mentir affirmer que je ne me suis pas ennuyée pendant un seul paragraphe. King est un narrateur hors pair qui, s'appuyant sur des recherches historiques fouillées, parvient à tisser une intrigue extrêmement riche, pleine de rebondissements complexes et haletants. Les différents lieux dans lesquels Jack est amené à vivre ont chacun leur atmosphère propre; les personnages secondaires, même ceux qui ne font que passer l'espace d'un chapitre, sont tous incroyablement vivants. Et surtout, dans la façon nuancée mais lucide dont il les présente, King fait preuve de l'humanité profonde qui est la marque des grands écrivains. Il sait aussi bien évoquer le bonheur, la plénitude et la douceur de vivre que dépeindre la violence, le désespoir ou la pire des noirceurs. J'ai en outre beaucoup apprécié l'angle sous lequel il aborde la question maintes fois rebattue du paradoxe temporel. Un roman à lire absolument.

"Le savons-nous tous secrètement? Le monde est un mécanisme parfaitement équilibré d'appels et d'échos de couleur rouge qui se font passer pour un système d'engrenages et de roues dentées, une horlogerie de rêve carillonnant sous la vitre d'un mystère que nous appelons la vie. Et au-delà de la vitre? Et tout autour d'elle? Du chaos, des tempêtes. Des hommes armés de marteaux, des hommes armés de couteaux, des hommes armés de fusils. Des femmes qui pervertissent ce qu'elle ne peuvent dominer et dénigrent ce qu'elles ne peuvent comprendre. Un univers d'horreur et de perte encerclant cette unique scène illuminée où dansent des mortels, comme un défi à l'obscurité."
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 226 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

22/11/63
22/11/63 de Stephen King (Broché - 1 octobre 2014)
EUR 9,90
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit