undrgrnd Cliquez ici Livres Fête des Mères nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_HPTV Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Fête des Mères

Commentaires client

4,5 sur 5 étoiles17
4,5 sur 5 étoiles
Format: Broché|Modifier
Prix:28,00 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 5 décembre 2006
Tout entier baigné dans un clair-obscur romantique et cyniquement morbide, le cycle d'Elric est la première saga d'heroïc fantasy qui créée un univers original complet à partir d'un antihéros. Moorcock opère une fusion de toutes ses influences personnelles, tant littéraires (références à la mythologie grecque, et surtout aux légendes scandinaves avec la fin de l'Ere des dieux annoncée par la mort de Balder) que cinématographiques, pour nous proposer, selon ses termes, l'exacte antithèse du modèle prédominant dans ce genre au début des 60's, à savoir les multiples avatars de Conan le Barbare, initialement fruit de l'imagination de Robert E. Howard dans le pulp 'Weird Tales'. A partir de cet embryon, il étoffe le mythe d'un être éminemment shakespearien, dont le principal ennemi est lui-même. Résolu à combattre son irrésolution et ses faiblesses, trop humaines pour un prince barbare, il manque néanmoins de force de caractère pour en faire autre chose que de simples velléités rédemptrices. Personnage sombre et en tout point paradoxal, il se révèle en proie aux scrupules et capable de magnanimité envers ses ennemis, cependant même que sa réputation de tueur de femmes et d'amis s'accroît dans son propre empire. Conquérant malhabile et parfait reflet de la décadence de son peuple, il n'est maintenu en vie que par le pernicieux expédient de son épée vampire Stormbringer qui lui transmet la substance vitale de ses victimes. Son assuétude envers ce compagnon démoniaque, après avoir été le gage de sa vie sera l'instrument de sa mort. Au final, en voulant renouer avec la gloire passée de sa nation, il sera lui-même à l'origine de la destitution d'un monde obscurantiste et cruel, et de l'avènement de l'ère des hommes, libérés de l'emprise des dieux qu'ils s'étaient inventés. Derrière cette morale progressiste, Moorcock nous met en garde contre les fanatismes de tous poils. Pour ce faire, il dépasse le clivage manichéen entre le "Bien" et le "Mal" (qui est "bon" ? qui est "mauvais" ?) pour s'orienter vers une opposition plus subtile, et qui est la clé de voûte de toute son oeuvre, celle entre la Loi et le Chaos. Par cette translation de problématique, il parvient à doter l'édifice des Jeunes Royaumes d'une très solide crédibilité, inspirant à son tour rôlistes et écrivains. Précisons enfin que cet auteur majeur de fantasy, par ailleurs musicien, a participé au début des années 80 à l'écriture de plusieurs chansons basées sur le mythe d'Elric, avec le groupe de hard-rock américain Blue Oyster Cult.
11 commentaire|34 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 juillet 2013
Sur la forme, un beau livre de 1200 pages (ultra fines), qui replace l'ensemble des aventures d'Elric dans leur ordre chronologique.
On se retrouve ainsi avec les nouvelles les plus "récentes", replacées entre les histoires "majeures" du Melnibonéen. Un choix logique, mais qui rend le plaisir de lire inégal au fil des les chapitres, car ces nouvelles ajoutées sont quand même moins bonnes, selon moi. Mais au moins c'est exhaustif !
Quand au fond, eh bien, d'autres ici l'on très bien expliqué, il FAUT lire Elric :D
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 septembre 2013
la première fois que j'ai lu cette saga, j'avais 18 ans, et j'avais déjà adoré, a tel point que j'ai lu toutes les saga des Champions. plus de 20 ans après je le relis, et c'est toujours l'essence même de la fantasy que je retrouve et qui me procure toujours autant de plaisir.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 juillet 2006
Ce roman fantastique arrive à nous attaché d'une manière étonnante à ce personnage qu'est Elric. Ni bon ni mauvais mais souvent cruel ou mélancolique. Elric est tout simplement fascinant.
L'univers est d'une beauté baroque qui m'a littéralement emballé, ainsi que les autres personnages et créatures sinistre qui peuplent ce monde.
Le magnifique mais triste personnage d'Elric tente une thérapie a travers un voyage sombre et dangereux. N'oublions son étrange épée avec laquelle il établit une relation inquiétante au fur et à mesure de ses combats.
Bref un roman d'heroic fantasy à lire car il à le merite d'être très bien écrit, original et intélligent.
0Commentaire|15 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 31 juillet 2006
Elric est le personnage le plus connu de Moorcock mais pas mon préféré car toutes ses aventures ne sont pas au niveau. Irrégulier, parfois brouillon, le cycle d'Elric est toutefois un incontournable de la dark fantasy grâce à son personnage singulier et charismatique et son ambiance sombre et baroque.

En intègrale et à ce prix très intéressant, c'est donc à ne pas rater!
0Commentaire|7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 novembre 2015
J'ai relu les autres commentaires avant d'écrire le mien. Ca me donne l'impression d'être passé à côté. Pour ma part, j'ai été rebutée par une écriture lourde et un univers trop noir à mon goût. Je ne me suis pas attachée aux personnages.
J'essaierai de relire ce livre plus tard. Les critiques sont trop bonnes et j'ai dû louper quelque chose
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 octobre 2009
La fantasy moderne serait-il seulement ce qu'elle est aujourd'hui sans l'oeuvre de Michael Moorcock : Elric de Melniboné ? Ce prince albinos, malsain, faible et corrompu, jouet du destin et assassin de son propre peuple est l'une des figures de légende de l'heroic fantasy... Si Robert E. Howard a initié le genre dans sa forme la plus moderne avec les nouvelles de Conan le Cimmérien, si Tolkien en a tiré une complexité philosophique dans ses oeuvres "elfiques", il faut compter avec Moorcock pour avoir donné un coup de fouet et créé un anti-héros original et particulièrement attachant. Elric est un homme loyal mais qui peut trahit, un homme courageux qui peut fuir, un homme ordinaire qui est l'égal des dieux et démons. Elric possède Stormbringer, l'épée buveuse d'âme, monstrueuse arme runique l'une des plus incroyables créations de la fantasy. Elric, enfin, est maudit et connaîtra un destin funeste et bouleversant.
Dès le début, on sait que le prince est condamné, mais il traversa épreuves et péripéties, avec femems et amis, traversant les dimensions, les mondes, en quête d'une réponse à ses questions existentielles. Ils affrontera dieux, sorciers, créatures de cauchemar, avec le fidèle Tristelune à ses côté, son compagnon d'aventure et d'infortune. Moorcock détourne les codes du genre, créé une nouvelle dynamique et surtout initie le cycle du Champion Eternel, cette audacieuse création qui traversera et traverse encore son oeuvre...
La fin dramatique de cet épais volume nous fait refermer avec tristesse les aventures de l'albinos. Si toutes les histoires, écrites dans différents contextes et à différentes époques (et dans le désordre) ne sont aps d'égales qualité, l'ensemble se laisse lire avec passion et immersion. Pour celui qui veut connaître le destin d'Elric, l'ensemble est à recommander. Et pour celui qui veut connaître le destin de Stormbringer, c'est la dernière aventure de Hawkmoon qu'il faut lire, "La quête de Tanelorn"...
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 avril 2014
Je lui laisse tout de même trois étoiles parce que le texte est excellent dans son principe et son jaillissement. Ce qui perd un peu le plaisir du lecteur et sa qualité : le côté sériel dont on se lasse au bout d'un moment. À moins d'avoir le temps de ne lire que ça, on fatigue vite de la prophétie qui s'éternise et s'accomplit finalement le plus passivement possible. Qu'on ne se trompe pas : c'est une extraordinaire épopée, très belle, touchante et vive, mais la forme du JdR prend un peu trop le dessus au bout d'un moment et on perd le fil principal. Cela se métamorphose en course rêveuse un peu diffuse et nébuleuse. Ce qui m'intéresse moins. Le style reste cependant très correct et l'inventivité est toujours en activité ahurissante. C'est donc un pur goût personnel qui me fait ne mettre que trois étoiles, mais on peut y prendre un plaisir qui en justifie douze. Vraiment.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 octobre 2006
C est sur, ceux qui non jamais lu cette série se doivent de courrir acheter ce roman regroupant tous les volumes de cette fantastique saga. Poétique, philosophique, l'heroic fantasy n'aura jamais eu un meilleur représentant qu'en Elric, une oeuvre culte. Par contre, je reste un peu mitigé sur la qualité du livre le cycle d'Elric : le roman est, certes, pas gros, mais le papier est vraiment super fin, la couverture souple... J'aurai préféré un habillage un peu plus robuste dans son ensemble, à l'image de l'oeuvre, quitte à débourser 3 € de plus...
0Commentaire|11 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 juin 2014
Ce livre ma été conseillé par un collègue de travail qui l'avait reçu à son anniversaire il y à de cela plus de 25 ans. Il se souvenait parfaitement du personnage et de l'histoire, ce qui en dit long quand un livre est vraiment excellent. J'ai lu ce livre et aujourd'hui souvent en en parle avec grande passion. Je pense que c'est un des meilleurs livre fantasy sur le marché
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

13,00 €
11,40 €
11,40 €