Commentaires en ligne 


2 évaluations
5 étoiles:    (0)
4 étoiles:
 (1)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:
 (1)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Et après la der des ders, il y eut 40...
Question de génération, j'avais lu "Les Croix...", "Le Cabaret.." et "Le Réveil..." en poche. La flatteuse réputation littéraire de Dorgelès commençait à décliner. Et puis 40-45 avait largement dépassé en horreurs la Première guerre mondiale. Les librairies proposaient forcément plus...
Publié il y a 10 mois par JEA

versus
1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
2.0 étoiles sur 5 livre recueil des écrits de Dorgelès
déçu non par les écrits de l'auteur, mais pas l'imprimeur : en effet le livre ne comporte que les croix de bois, et le cabaret de la belle femme (et encore il manque quelques pages !) la pagination est farfelue, le livre s'ouvre à la page 452 puis 50 pages plus loin 60 pages plus loin, il en arrive à l'introduction ; si bien que je n'ai pas le...
Publié il y a 2 mois par Jacques PATRIS


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Et après la der des ders, il y eut 40..., 10 juin 2013
Achat authentifié par Amazon(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : D'une guerre à l'autre (Broché)
Question de génération, j'avais lu "Les Croix...", "Le Cabaret.." et "Le Réveil..." en poche. La flatteuse réputation littéraire de Dorgelès commençait à décliner. Et puis 40-45 avait largement dépassé en horreurs la Première guerre mondiale. Les librairies proposaient forcément plus d'ouvrages sur la Seconde. Enfin, au fil des déménagements, les trois poches prirent la clef des champs.
La nostalgie laissée par ces trois témoignages romancés fut donc avivée par leur réédition en un seul volume. On dit "merci" à omnibus, pensai-je en passant commande.
Mais quelle heureuse surprise en ouvrant le colis de la poste.
"Les Croix de bois" (1919) étaient bien là : PP 9 à 217 (avec trois chapitres retirés après la première édition).
Puis "Le Cabaret de la Belle Femme" (1928) : PP 221 à 392.
Et enfin "Le Réveil des morts" (1923) : PP 395 à 598.
Mais suivent près de 360 pages supplémentaires. Soit trois autres bouquins que j'avoue avoir ignorés jusque-là.
Tentative d'explication (et non de justification) ? Le premier : "La Drôle de guerre" (PP 601 à 827, rassemble vingt reportages que Dorgelès rédigea pour "Gringoire" entre octobre 1939 et juin 1940.
Le second, "Retour au front" (PP. 831 à 921) propose les seuls dix reportages - sur vingt - que laissa publier la censure (après cous de ciseaux). Date de parution : mai 1940. Un mois après, l'ouvrage est interdit par le nouvel occupant.
Enfin, "Carte d'identité" (PP. 925 à 959) est une plaquette sortie en 1945, quand les lendemains de la libération chantaient encore.
Revenons à ces trois livres.
En 1939, âgé de 54 ans, donc trop vieux pour porter les armes, Dorgelès porta l'uniforme de correspondant de guerre comme d'autres écrivains tels les Frères Tharaud, Alexandre Arnoux, Joseph Kessel, André Maurois etc... C'est pour "Gringoire" que Dorgelès signait ses "papiers". En novembre 1939, il sortit un article dont le titre est définitivement entré dans l'Histoire: "Drôle de Guerre". Une période étrange où les Allemands se faisaient les dents ailleurs mais sur des alliés de la France tandis que celle-ci restait l'arme au pied derrière une ligne Maginot jurée infranchissable. Jusqu'au jour de mai 40 où les Allemands vainqueurs ailleurs, jugèrent que la plaisanterie avait assez duré et y mirent tragiquement fin en passant à côté de cette ligne soudain inutile ! Las, des couches successives de censures empêchèrent la publication de la moitié des articles provenant d'un front qui n'en était pas un.
Il faudra donc attendre 1957 pour prendre connaissance des vingt articles de 39-40. L'accueil des critiques littéraires fut pour le moins partagé. Emile Henriot, "pape" du Monde, se fendit le 6 novembre d'un gentil billet en soulignant qu'on "retrouve le bon et brave Dorgelès comme on l'aime encore (...) gueulard et patriote, ému et jovial, irrité justement de toute lâcheté et de toute sottise". Tandis que "Le Canard enchaîné" ne tournait pas 77 fois sa plume dans son écrier pour écrire : "Livre mirlitonnesque, patriotico-candard et cucul la dragée (...) A interdire au moins de seize ans."
A chacun(e) d'esquisser un avis personnel. Du moins avons-nous sous les yeux un témoignage que Dorgelès présentait comme suit :
- "Je me suis imposé d'être avant tout sincère ; je ne puis pas tout dire, mais ce que je dis, j'en réponds ; les événements que je relate, je les ai réellement vécus" (P. 606).
Le "Retour au front" ne comprend donc que les 10 articles rescapés de la censure. Mais dans quel état. Bel exercice de critique historique que d'en prendre connaissance après les originaux. Et quel destin que celui de ce bouquin à la brève existence puisque la censure allemande s'empressa de l'interdire, de le saisir pour le mettre au pilori !
Enfin, la plaquette de la "Carte d'identité" s'attache à décrire le martyr de Marsoulas, village près de Salat. Le 10 juin 1940 - même jour qu'à Oradour - des SS de la sinistre Das Reich mirent tout à feu et à sang. Dorgelès veille à décrire sans pathos l'atmosphère angoissante des derniers jours d'occupation.
Pourquoi cette plaquette ? Peut-être pour faire oublier sa signature dans "Gringoire", un journal qui eut la peau du ministre Salengro lors du Front populaire et qui entra dans la plus totale des collaborations avec les nazis. Juste une précision : si longtemps Dorgelès fut-il persuadé que de Gaulle était l'épée et Pétain le bouclier de la France, du moins toujours dénonça-t-il les mesures antisémites de Vichy et du IIIe Reich.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
2.0 étoiles sur 5 livre recueil des écrits de Dorgelès, 9 février 2014
Achat authentifié par Amazon(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : D'une guerre à l'autre (Broché)
déçu non par les écrits de l'auteur, mais pas l'imprimeur : en effet le livre ne comporte que les croix de bois, et le cabaret de la belle femme (et encore il manque quelques pages !) la pagination est farfelue, le livre s'ouvre à la page 452 puis 50 pages plus loin 60 pages plus loin, il en arrive à l'introduction ; si bien que je n'ai pas le réveil des morts , la drôle de guerre, retour au front et carte d'identité...donc plus de la moitié des récits annoncés sur la couverture et que je ne possédais pas ...déçu !!!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien
ARRAY(0xa81d1864)

Ce produit

D'une guerre à l'autre
D'une guerre à l'autre de Roland DORGELES (Broché - 24 janvier 2013)
EUR 26,60
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit