undrgrnd Cliquez ici nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Livres de l'été Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,1 sur 5 étoiles19
4,1 sur 5 étoiles
Format: Broché|Modifier
Prix:18,50 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 29 août 2014
Josef Schovanec vit et observe tout à la fois. Son ton est juste et son oeil accéré sur la société et le regard posé sur le handicap tant par les personnes ordinaires que par le monde médical mais sans aucune méchanceté. A mettre entre toutes les mains.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 juin 2014
Que dire? Ce "récit" est sans doute un bon récit pour celui ou celle qui n'a jamais voyagé de sa vie et qui pense encore qu'en voyageant on peut "voir son monde différemment". Nullement à l'intention des autistes...Et même des non autistes...

En effet, dès l'instant où on sort de sa zone de confort, autiste ou pas, on voit les choses "autrement". Je n'ai rien appris de ce livre, et je ne l'offrirai jamais ni à mes amis autistes, Kanner ou Aspergers, et certainement pas à mes amis "non autistes". Pourquoi? Ils n'y apprendront rien de particulier, mais auront une vue "générale" sur ce qu'est la "différence" "en général".
Ou pour être plus précis, n'importe quelle personne peut se reconnaître dans ce "voyage". C'est d'un banal et assez ennuyeux. En termes de style, il n'en a aucun, c'est plat, redondant. Pas drôle. On connait déjà la "chute" parce qu'il a l'habitude d'opposer autistes et non autistes, comme si la ligne était si marquée... De jouer au Candide et d'en rajouter sur les plateaux télé, etc... Bref, on connait la musique... Et je n'aime pas le ton qui suppose que les non autistes ont tellement à apprendre des autistes, alors qu'en réalité, n'importe qui, autiste ou pas, se retrouvera dans ce genre de récit, dès l'instant où il a eu l'occasion ne fut ce que de se rendre dans un quartier différent du sien, ou en côtoyant un Marseillais ou un Corse alors qu'il est Parisien ou Breton pour faire simpliste, comme lui...

Mais si les "critiques" s'arrêtaient là, ce ne serait pas le premier à tenter l'expérience de l'écriture et à se planter royalement.
(et vu le nombre de bouquins qui sortent chaque année, il est loin d'être le plus "nul")
Non, ce qui est très énervant, c'est de penser que chaque autiste "de haut niveau", se sentira "différemment différent" (et donc peut être "normal"...) et se rendra compte que sa différence (par exemple sa laideur,dont il parle), peut être "en d'autres lieux" appréciée voire aimée, etc, reconnue. Il faut arrêter de prendre les autistes "du tout venant" pour des abrutis. N'importe quel vrai autiste de haut niveau, y compris Asperger, s'est rendu compte, très tôt de sa différence, qui pouvait parfois être appréciée et malheureusement souvent rejetée... Et en voyage, pardon, et je sais de quoi je parle, un vrai autiste qui est d'une sensorialité extrême, qu'il soit dans le métro à Paris ou dans une gare au fin fond du monde sibérien, aura toujours les même sensations, même s'il "passe plus inaperçu" qu'à Paris. C'est la raison pour laquelle d'ailleurs je ne comprends pas comment il est possible pour un autiste (non diagnostiqué d'ailleurs, ou du moins pas par les vrais tests, selon le vrai protocole, etc,;un diagnostic d'un psychiatre psychanalyste et d'un immunologiste biologiste qui prônent en plus la psychanalyse n'est pas de mon point de vue de scientifique et cotoyeur" quotidien de vrais autistes (des deux types), un vrai diagnostic...) de se sentir ultra mal à l'aise dans le métro parisien, mais ultra à l'aise dans une autre gare, ultra mal à l'aise dans une boutique du centre de Paris, mais à l'aise parmi les commerçants "'exotiques" du bout du monde, etc. Mal à l'aise parmi ses camarades de Science Po qui seraient réfractaires à la différence(!!!), mais parfaitement à l'aise en conférence en Bulgarie, etc etc. Cherchez l'erreur.

Que Mr Schovanec se sente vibrer en voyageant et se sente revivre "ailleurs", soit, mais qu'il ne fasse pas croire aux autistes et aux non autistes que c'est parce qu'il voyage qu'il arrive à se sentir "mieux". Non, c'est parce que le voyage fait partie de sa passion, qu'il arrive à dépasser, ce qui à Paris lui pose des problèmes et le font passer pour un autiste...Et jusqu'à présent il s'en est bien accommodé. Pas capable de travailler à temps plein dans un ministère, mais capable de voyager la moitié de l'année et tout d'un coup, ses "problèmes" se transforment en appréciable différence, reconnue, etc, Bah voyons. Quel autiste, quel vrai autiste pourrait adouber une telle façon de penser? En France, je suis un pauvre Asperger traité comme je suis , un handicapé, mais là bas, de l'autre côté, je suis presque normal, et tous mes troubles ne sont que de mauvais souvenirs...Si c'était aussi simple, les vrais autistes n'existeraient pas, ou il suffirait de tous les faire voyager...

Un vrai autiste ne verra jamais son extrême sensorialité réduite ou disparaître par la magie des "voyages"...
Un vrai autiste n'acquerra jamais le quatrième degré puissance 10, en l'espace de quelques années
J'avais déjà été floué par Tammet, je n'ai pas envie que certains autres autistes "sur le tard" ou personnalités troubles, prennent le relais.
J'en ai marre du business autour de l'autisme
J'en ai marre de voir galérer des vrais autistes autrement plus brillants et réellement surdoués du quotidien, qui se battent chaque jour pour lutter contre les préjugés, leurs difficultés sensorielles, leur manque de distance, leur incapacité à comprendre l'humour, le quatrième degré, etc.
Marre de voir les "médias"...s'emparer d'un phénomène, pour vendre, etc, et ne jamais s'intéresser aux "simples autistes". On ne parle même pas des autistes de type kanner, qui eux n'ont quasiment jamais droit à une certaine visibilité.

Alors si vous voulez vraiment "voyager", ou imaginer la différence, faites une recherche sur google, des centaines de livres autrement plus profonds, pratiques, intellectuels, imaginaires, réels, brillants, solides, intelligents, avec des sentiments (je suis toujours très étonné du silence concernant ce qu'il ressent, simplement en termes affectifs , sentimentaux, amoureux, amicaux, (et ne me dites pas que c'est parce qu'il est autiste...Contrairement à ce qu'on peut encore croire les Autistes sont très sensibles, dans l'affectif et tout à fait capables, même trop d'exprimer leurs sentiments, sensations, etc,(raison pour laquelle de nombreux psykk confondent avec bipolaire...) contrairement aux psychopathes, par exemple ou certains schizophrènes, ) et à destination de tout le monde, y sont à votre disposition, et vous apporteront bien plus qu'un livre qui se vend uniquement parce que son auteur a les bonnes entrées dans le monde du "show business", du business de l'autisme, ou du monde de certains psyKK.

Si son livre avait été un bijou en termes d'apprentissage, de découvertes, de littérature ou d'intelligence, etc je l'aurais bien entendu souligné, parce que autiste ou pas, le talent existe bel et bien et il est de notre devoir de le reconnaître. Mais Autiste ou pas Autiste, ce livre est franchement mauvais, de mon point de vue. Ou du moins, je pensais découvrir un réel itinéraire, une vraie réflexion, une réelle approche, et non pas de simples anecdotes manichéennes, etc, On apprend plus sur la différence, et le voyage "intérieur" avec un livre comme " le bizarre accident du chien pendant la nuit"de Mark Haddon.

Josef Shovanec reste néanmoins un excellent représentant VRP, intermittent du spectacle comme il le dit, de l'autisme" qui fait vendre", tout en réussissant à parler correctement de l'autisme, alors que lui est un cas très très atypique et non diagnostiqué de façon sérieuse (je ne dis pas qu'il n'est pas autiste, non, il l'est peut-être, mais beaucoup de gens avec ses différences, et particularités lui ressemblent, ne sont nullement autistes, et lui même se posait la question dans une émission radio"l'autisme existe-t-il, nous sommes tous un peu autistes...Au Japon, je ne suis plus autiste mais un étranger", (mon père lorsqu'il se rend au Japon reste un autiste aussi....et les Japonais s'ils se rendent compte qu'il est étranger, se rendent compte qu'il est autiste, cela existe aussi chez eux::)) tout en se revendiquant porteur d'autisme...étrange...le "plus ou moins'" est un critère que l'on retrouve très très rarement chez les vrais autistes....Ils sont entiers et purs...) et ce qui en soi est déjà très honorable.

Mauvais écrivain, et trop manichéen, mais bon représentant qui s'investit dans l'autisme,en tire une certaine reconnaissance, que j'aimerais voir reconnue à tous les autistes du quotidien:)

Merci pour votre investissement Josef Schovanec, dans notre lutte commune, mais arrêtez d'écrire des banalités, des généralités. Parlez nous un peu de votre passé, de votre famille, de vos difficultés amoureuses, amicales, de votre travail à la Mairie, de vos années Sciences Po, de votre sujet de thèse, des relations avec vos psychiatres, vos médecins, etc, des dix langues que vous maîtrisez, de vos différents passages dans différentes associations, de vos années d'enfance, etc. Je me souviens d'un reportage où contrairement à tous les autres vrais autistes interviewés qui étaient ravis de présenter ne fut ce que quelques minutes leur famille, qui parlaient avec amour de leurs parents, frères, soeurs, etc, collègues de bureau, etc, Josef fut le seul à refuser toute approche même de quelques secondes auprès de sa famille.Je trouve cela dommage, et étonnant...mais peut être dans un prochain bon livre?.C'est tout le mal que je lui et nous souhaite!
1515 commentaires|8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 septembre 2014
le voyage sous un angle de vue différend.
On baigne dans un monde différent, avec ses maniaqueries particulières : Langues, souvenirs...
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 juillet 2014
Content de mon achat, livraison rapide,magnifique livre que conseille de lire a tous les mondes, surtout a ce qui aime voyager et rêve!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 juin 2015
C'est toujours un réel plaisir de lire Josef Schovanec, profiter de sa sagesse, de sa curiosité et de son humour.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 avril 2014
J'ai beaucoup préférée son premier livre " je suis a l'est" Il faut s'accrocher dans ce livre on peut vite s'y perdre..
Sinon très bon livre Joesf Schovanec me surprendra toujours autant .
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 juin 2014
J avais entendu parler l auteur sur canal au petit journal.
Un voyage permanent ou comment voyager autrement .
Cependant l auteur n a vu que le bon et ne parle jamais du choquant ou du moins bon en d autres pays.
Et aussi le fait qu il soit un homme en terre musulmane
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 juin 2014
Le livre est arrivé assez vite (3 jours après).
Un point de vue nouveaux sur les voyages, sur la mentalité des gens de nos jours.
Simple mais pourtant très attirant, Josef Schovanec m'a charmé.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 décembre 2014
Magnifique livre
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

6,95 €
17,90 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)