Commentaires en ligne


21 évaluations
5 étoiles:
 (5)
4 étoiles:
 (4)
3 étoiles:
 (4)
2 étoiles:
 (7)
1 étoiles:
 (1)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


14 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Liberté et Fraternité
Avant tout, j'étais déjà satisfait du roman quand je me suis penché sur la quatrième page de couverture ; un livre qui s'intéresse et s'attarde sur le fléau de la pauvreté : oui un écrivain qui met ses qualités au service des pauvres (chapeau bas M. Khadra).
Voilà, c'est l'histoire d'un...
Publié le 19 janvier 2010 par Dr King

versus
14 internautes sur 17 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Livre de transition ?
Quelque part en bord d'océan, perdus dans un terrain vague, des clochards vivent leur quotidien, chacun avec son passé oublié, ses nouveaux liens, chacun avec sa personnalité bien distincte, l'intelllo, le simplet, le pacha qui règne sur sa horde, et les jours passent, entre alcool, dispute et philosophie de vie, jusqu'au jour où...
Publié le 8 janvier 2010 par Joachim


‹ Précédent | 1 2 3 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

14 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Liberté et Fraternité, 19 janvier 2010
Par 
Dr King - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'Olympe des Infortunes (Broché)
Avant tout, j'étais déjà satisfait du roman quand je me suis penché sur la quatrième page de couverture ; un livre qui s'intéresse et s'attarde sur le fléau de la pauvreté : oui un écrivain qui met ses qualités au service des pauvres (chapeau bas M. Khadra).
Voilà, c'est l'histoire d'un terrain vague au bord de la méditerranée où vivent en communauté une bande de chiffonniers, aux personnalités toutes différentes (un poète, un pseudo-chercheur, un boss, un simplet...), qui au premier abord, ne seraient qu'une bande de gens totalement marginaux et dont les plaisirs de la vie se limiteraient à l'oisiveté, les saouleries et les bagarres incessantes.
Mais l'auteur, en nous plongeant dans le monde de l'indigence met en exergue ce que trop de gens, aujourd'hui, oublient : "ce monde" est peuplé d'êtres humains!!!
Ce sont des hommes et des femmes qui ont une âme, un coeur et qui sont là, non par envie ou désir direct comme l'affirment certaines gens, mais parce que les vissicitudes d'un quotidien trop sombre et élitiste les a poussé vers le bas.
De plus, M. Khadra démontre tout au long des chapitres de ce roman, les valeurs humaines qu'ont adoptées les "habitants" de ce terrain vague (fraternité, liberté) qui ressemblent au seul lien social qui leur permet, malgré tout, de ne pas se laisser assombrir par leurs malheurs ; sans oublier, les qualités et défauts des différents personnages, les cas de conscience, le pittoresque égalment, qui amènent au livre des passages cocasses et attendrissants qui se collent parfaitement au contexte de l'histoire.
Bref, un roman original, très bien écrit et qui ouvre les yeux sur l'humain qui vit dans ces conditions extremement difficiles.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Une lecture en deux temps, 10 août 2011
Par 
Joseph Fouché (Paris, France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 50 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'olympe des infortunes (Poche)
Je dois avouer que j'ai acheté ce livre au hasard dans une gare le temps d'un voyage et je fus surpris par cette lecture :

-D'abord les 30 premières pages sont assez déroutantes et fastidieuses, il est assez difficile de rentrer tout de suite dans le roman à cause de cette atmosphère éthérée, trop irréelle.

-Ensuite, on s'attache aux sentiments de ces pauvres diables, de la puissance de la relation entre Ach et Junior, du plaisir simple d'avoir une tente jaune pour profiter de la vie (leurs vies!).

-On lit, on se laisse entrainer, on entre avec joie dans la mystique de "Ben Adam" ; pourtant la fin laisse le souffler tomber... Je m'attendais à autre chose... Enfin, une lecture originale, un thème original et une fraternité bien réelle entre les principaux personnages.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


14 internautes sur 17 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Livre de transition ?, 8 janvier 2010
Par 
Joachim (France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'Olympe des Infortunes (Broché)
Quelque part en bord d'océan, perdus dans un terrain vague, des clochards vivent leur quotidien, chacun avec son passé oublié, ses nouveaux liens, chacun avec sa personnalité bien distincte, l'intelllo, le simplet, le pacha qui règne sur sa horde, et les jours passent, entre alcool, dispute et philosophie de vie, jusqu'au jour où un inconnu va débarquer afin de réveiller tout ce beau monde...

Mouais... Khadra semble-t-il voulu faire une pause dans ses récits puissants, violents, touchants, dans ces destins de personnages au coeur de l'Algérie, Israel ou de Kaboul, et il nous livre ici une sorte de fable qui fait ressembler ce livre plus à un conte façon Coehlo qu'à un roman de Khadra... Pour être tout à fait franc, si j'ai été emporté par ses précédents romans, là, je suis carrément passé à côté, avec même un peu d'ennui...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Style difficile à lire..., 26 septembre 2010
Par 
Linihila (Gif sur Yvette ( 91 )) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'Olympe des Infortunes (Broché)
Le style de Yasmina Khadra est toujours intéressant et adapté aux personnages, mais je dois avouer que j'ai eu quelques difficultés à lire un livre essentiellement écrit en langage familier. C'est assez fatigant à la longue et ça ne m'a pas aidé à m'intéresser ou à m'attendrir face aux histoires du groupe de clochards (rebaptisés " Horr " par un des personnages les plus charismatiques du livre) qui hante un terrain vague, quelque part en marge de la ville. Sur le principe, je trouve très bien et très intéressant de donner la parole à des gens que la société a rejetés et/ou qui se sont exclus eux-mêmes, mais j'ai vraiment dû me forcer pour venir à bout de ce roman. Malgré tout mon amour et mon admiration pour Yasmina Khadra, et malgré la pertinence de certains passages ! Ses fans auront sûrement des difficultés à se retrouver dans ce livre qui ne ressemble en rien aux précédents. Ses lecteurs occasionnels parviendront peut-être plus facilement à apprécier ce roman.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


16 internautes sur 21 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 prenant, 8 janvier 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'Olympe des Infortunes (Broché)
Chouette un nouveau Khadra !

Aussi fabuleusement bien écrit que les autres, yasmina Khadra décrit cette fois-ci l'univers de clochards et de la société qu'ils se sont réeinventée.
Nous sommes au bord de la mer dans une décharge et deux bandes cohabitent à quelques distances l'une de l'autre, chacune ayant son chef et son organisation. L'une est dirigée par le Pacha, secondé par Pipo et l'autre par Ach.
Ach le borgne, qui est un poète capable de sublimer cette vie incertaine et qui a pris sous sa protection junior, un "simple d'esprit" attiré par les mirages de la ville.
Il y a aussi les vagabonds de passage, les deux bandes les connaissent, ils ne troublent pas l'ordre public.
Or voilà que Pipo disparait.
Or voilà qu'un homme étrange, nimbé d'une aura magique,prend ses quartiers sur la plage...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Une histoire simple mais pas simpliste, 14 avril 2010
Par 
Ludwig Jean Sébastien - Voir tous mes commentaires
(TOP 50 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'Olympe des Infortunes (Broché)
A la périphérie d'une ville, dans un terrain vague jouxtant une décharge, vit une bande de marginaux et de clochards haut en couleurs. Il y a Ach, le borgne joueur de banjo et son ami Junior, simple d'esprit qui reste en admiration devant son mentor, le Pacha, sorte de roi de cette cour des miracles qui est effondré quand Pipo, son giton bien aimé le quitte, Négus, un être de petite taille, méchant comme une teigne qui se prend pour un grand stratège militaire, Haroun qui fait des trous dans le sable que chaque marée vient recouvrir et quelques autres du même acabit, tous laids, sales et souvent méchants, mais tellement vivants et humains. Un jour, Junior décide de rejoindre la ville dont personne jamais ne revient...
Une histoire simple, mais pas simpliste. Des personnages improbables, mais dérangeants. Un style épuré, mais agréable. Un très beau roman en forme de fable ou de conte philosophique, genre littéraire bien différent de ceux dans lesquels Khadra avait jusqu'ici excellé. Nous sommes loin en effet des romans policiers ou des drames contemporains sur fond d'actualité comme « L'attentat », « Les sirènes de Bagdad » et « Les hirondelles de Kaboul », les trois titres qui le rendirent célèbre. Il n'en demeure pas moins que le plaisir de lecture est tout aussi présent bien que d'un ordre différent. Un livre qui amuse et divertit tout en faisant réfléchir sur la culpabilité, le mensonge et surtout sur des rapports humains pas toujours basés sur l'amour ou la générosité.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 roman équilibré, philosophique et surréaliste, 13 juillet 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'Olympe des Infortunes (Broché)
Cet essai de Yasmina Khadra dans un monde de quasi science fiction est une tres belle réussite. Le roman est court, presque une nouvelle, mais le concept novateur. Cet amas d'oubliés qui se donnent l'illusion de refuser une société qui les a rejettés, un monde trop dur pour eux est prenant. Le role de Junior qui symbolise la transition du pseudo choix de la marginalisation, en étant lui meme né dans cet univers marginal et nauséabond, et donc affranchi de ce choix, est magnifiquement positionné dans ce roman équilibré, philosophique et surréaliste. D'une actualité cinglante, il me laisse for enthousiaste.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 L'olympe des dieux déchus, 19 juin 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'Olympe des Infortunes (Broché)
L'olympe est la plus haute montagne de Grèce, royaume des dieux de la mythologie grecque.

Yasmina Khadra choisit de nous dépeindre l'olympe des déchus, les laissés pour compte que personne ne veut voir . Pour le monde des gens du monde de la "normalité" ne peuvent vivre dans cette décharge que des alcooliques, des violents, des irrécupérables que l'on ignorent.

L'auteur raconte la vie de deux bandes celle de Pacha et celle de Ach, poete borgne toujours suivi de son disciple Junior, un peu simplet. Surprise, dans cette décharge près de la mer vivent des hommes comme nous, avec les mêmes sentiments,amours, amitiés, les mêmes grandeurs et petitesses. Un homme arrive un rédempteur, qui leur insuffle l'envie de changer de vie. Junior va partir se frotter à la vie d'au delà la décharge où l'attend un monde où tout est permis, où tout est facile...

Une histoire, presque sans histoire, un style magnifique à l'écriture juste et poétique en fait un excellent livre de Yasmina Khadra. Un livre très différent de ceux que j'avais déjà lu mais qui va, pour moi à l'essentiel. Quelque soit le monde, l'homme ne peut survivre que dans un groupe où il se sent en harmonie. Certes ce n'est pas le premier à le dire mais l'opposition de ces deux mondes paralleles l'illustre parfaitement. Les meilleurs qualicatifs de l'homme n'est-ce pas l'amour d'autrui, l'amitié, la solidarité pour les plus pauvres. Et si l'on rêvait d'un monde parfait où il n'y aurait plus qu'un monde et où
....
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Paul Scarron avait l'hôtel de l'impécuniosité, Yasmina Khadra a l'Olympe des infortunes !, 14 juin 2010
Par 
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'Olympe des Infortunes (Broché)
L'Olympe des infortunes, de Yasmina Khadra

Paul Scarron avait l'hôtel de l'impécuniosité, Yasmina Khadra a l'Olympe des infortunes !

Dans le style fantasque et dans le genre jusqu'au-boutistes, ces deux là ont un point commun : leur façon de tout magnifier, de tout sublimer jusqu'à l'excès.

Si la misère est horrible, elle se doit d'être outrancière, le putassier faisant alors un décor de bon goût..

Loin des images que véhicule habituellement avec brio Yasmina Khadra, "l'Olympe des infortunes" plonge le lecteur dans un monde improbable, comme seul un esprit brillant peut le dépeindre. Les personnages sont plein de couleurs et de vie, dans une non-vie ; se recréant une existence dans un non-univers ; se fabriquant des codes et des lois dans une non-société. L'auteur nous montre que la nature de l'homme, en général, est gorgé de ressources insoupçonnables, que d'aussi loin et profond que soit sa chute, toujours il retrouve un semblant de société.

Khadra excelle dans la peinture des souffrances des petits, mais leur conserve une dignité et le front haut : l'on peut tomber très bas, mais rester noble !

C'est pour cette noblesse des sentiments, que l'indicible devient lisible, la monstruosité se faisant parfois poésie sous sa plume.

A tout point de vue un changement de cap important dans l'écriture de Yasmina Khadra, mais un tournant réussi.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 un khadra différent et alors ?, 11 janvier 2011
Par 
Nathalie Levassort (Puteaux, France) - Voir tous mes commentaires
(VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'Olympe des Infortunes (Broché)
En lisant les commentaires, je suis agacée : pourquoi vouloir toujours retrouver le "même" auteur, le même style, la même force de l'histoire... Si l'on aime un écrivain, on suit sa route et ses disgressions avec autant d'intérêt. Oui, Khadra m'a cueillie, surprise, il m'a emmené sur un autre territoire. Ce n'est pas un roman "romanesque" où l'on suit le destin d'hommes et de femmes sur plusieurs années... C'est un conte philosophique qui rend toute sa fierté aux exclus quelqu'ils soient, c'est un livre qui se lit d'un traite comme une pièce de théâtre dont il emprunte la dramaturgie, l'unité de temps et de lieu ; c'est un moment littéraire de qualité qui restitue toutes ses lettres de noblesse à la verve populaire. Il a mis tant de coeur dans ses personnages... C'est un moment intime que nous fait partager l'auteur, où l'on savoure le goût des mots.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 2 3 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

L'Olympe des Infortunes
L'Olympe des Infortunes de Yasmina KHADRA (Broché - 7 janvier 2010)
EUR 18,50
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit