Commentaires en ligne


23 évaluations
5 étoiles:
 (8)
4 étoiles:
 (6)
3 étoiles:
 (4)
2 étoiles:
 (2)
1 étoiles:
 (3)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


9 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 ô, temps, suspends ton vol
Philippe Jaenada reconstitue minutieusement la vie de Bruno Sulak. Ce jeune homme très beau, doué en tout et d'une grande loyauté, a été l'ennemi public numéro 1 dans les années 80. Puis il a été oublié. Il fallait toute la passion du monde pour déterrer l'histoire de ce beau légionnaire...
Publié il y a 13 mois par BLC

versus
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Le mythe du gentleman cambrioleur, oui mais ....
impression mitigée que celle laissée par ce livre :
Sur la forme tout d'abord :
- Un roman qui n'en est pas un car il s'agit en fait d'une biographie
- Quelques anecdotes historiques intéressantes et d'autres qui le sont moins comme par exemple des évènements qui n'en sont pas concernant l'auteur
- Un style gênant,...
Publié il y a 8 mois par henri34


‹ Précédent | 1 2 3 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

9 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 ô, temps, suspends ton vol, 31 août 2013
Par 
BLC (Paris , France) - Voir tous mes commentaires
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sulak (Broché)
Philippe Jaenada reconstitue minutieusement la vie de Bruno Sulak. Ce jeune homme très beau, doué en tout et d'une grande loyauté, a été l'ennemi public numéro 1 dans les années 80. Puis il a été oublié. Il fallait toute la passion du monde pour déterrer l'histoire de ce beau légionnaire. La plume de Philippe Jaenada est précise, exigeante, singulière avec ses parenthèses et ses digressions « légendaires » . C'est un livre qui fascine, dont on peine à sortir le nez avant la fin.
Sulak faisait preuve d'un culot étonnant lors de ses braquages et de ses évasions. L'homme est insolent et brillant. Il énerve. Il braque et s'échappe mais jamais ne tue. Il est d'une grande prévenance avec ses victimes, et ce n'est pas antinomique. Il vole avec gentillesse. Mais la mort rôde, à chaque fois, toujours ; on assiste comme en direct à ces instants décisifs où tout bascule, pas toujours pour le pire... Mais parfois, tout dérape. Et on ne peut rien y faire.
La rencontre impossible de ces deux là est une réussite. L'écrivain et le voyou partagent tous les deux la même belle humanité. Au-delà du temps et de la mort, peut-être se sont-ils compris, entendus ? J'ai envie de penser que oui. D'ailleurs, c'est beau comme une lettre d'amour. Exaltant comme une passion sauvage. Précis comme un livre d'histoire. L'amour est hors la loi, lui aussi...
Bruno Sulak était bien plus pur et honnête que la plupart d'entre nous. Beau. Il a eu raison de ne pas nous ressembler.
Lisez-le !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


9 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Je ne connaissais pas Bruno Sulak, je ne l'oublierai plus!, 25 août 2013
Par 
Alice "Jane Austen is My Wonderland" (France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sulak (Broché)
L'auteur nous raconte avec tendresse, la vie de Bruno Sulak, braqueur audacieux et fascinant des années 80.

Dès les premières lignes, j'ai adoré la plume de l'auteur: son humour surtout, la façon de s'impliquer dans le récit. Mais au bout d'une centaine de pages, l'écriture ne suffit plus, encore faut-il s'intéresser à la vie de Bruno Sulak. Comme Jaenada commence par nous raconter l'histoire de son grand-père puis de son père, j'avoue que j'ai le temps de me poser la question sur l'intérêt de ce livre pour moi et je commence même à être agacée par la tendance de l'auteur à tout pardonner à Bruno Sulak, à lui trouver des excuses, à dire que rien n'est de sa faute, le pauvre. Puis la rencontre a lieu entre ce bandit au grand coeur et moi et comme chaque personne qu'il a croisé sur sa route, il me séduit. A partir de là, il m'a été très difficile de lâcher le livre. A chaque pose, je m'empressais de raconter ses péripéties à tout mon entourage et chacun voulait en savoir plus. On me pressait même de finir pour connaître l'épilogue et je dois dire que je ne me suis pas fait prier.

Je ne dirai rien sur la fin car je ne veux pas gâcher le suspense. Je peux vous dire que ce livre m'a procuré plus d'émotions qu'aucun autre livre depuis au moins un an, m'a fait rire, pleurer et que je pense régulièrement à Bruno Sulak...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Le mythe du gentleman cambrioleur, oui mais ...., 8 février 2014
Par 
henri34 "henri" (34) - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)    (TOP 1000 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sulak (Broché)
impression mitigée que celle laissée par ce livre :
Sur la forme tout d'abord :
- Un roman qui n'en est pas un car il s'agit en fait d'une biographie
- Quelques anecdotes historiques intéressantes et d'autres qui le sont moins comme par exemple des évènements qui n'en sont pas concernant l'auteur
- Un style gênant, parfois même agaçant avec une foison de parenthèses (et de parenthèses dans les parenthèses)
- Un degré d'humour à géométrie variable
- Une volonté intéressante de l'auteur d'éclairer les décisions prises par les divers protagonistes en appliquant le principe du célèbre" SMOKING / NO SMOKING "
Mais, le plus gros problème d'appréciation que j'ai rencontré réside essentiellement sur le fond .
En effet, si le mythe de Robin des bois, ou bien encore celui d'Arsène Lupin sont fort séduisants, il n'en demeure pas moins que la réalité des activités de brigandage ne mérite pas d'attendrissement particulier.
Certes, la destinée de chacun dépend de ses propres décisions mais aussi des circonstances, des aléas de la vie, des erreurs de jugement des uns et des autres ,
Certes, nous sommes beaucoup moins maîtres de notre destin que ce que nous avons la vanité de le penser ,
Certes tout n'est pas entièrement noir ni entièrement blanc,
Certes la justice n'est pas toujours juste,
Mais de là à penser qu'un voleur s'interdisant de tuer mérite autant de complaisance ............. Il ne faut quand même pas exagérer.
La victime du braquage ne sait pas si le révolver est chargé ou pas, factice ou pas, si le voleur est déterminé à tuer ou pas ............En lui le doute s'installe, la peur, le traumatisme .
Ayant vécu plusieurs fois ce type de situation, ( la première fois les balles étaient bien réelles, les trois suivantes, fort heureusement, je n'ai pas eu l'occasion de le savoir ) je vous garantis que l'on n'est pas prêt à faire preuve d'autant de gentillesse et de commisération que Monsieur JEANADA vis à vis des voleurs à main armée.
On peut comprendre certaines décisions, compatir sur des évènements navrants, accepter des idées de rébellion, mais, les maux réels de notre société, les imperfections de ce monde, ne peuvent tout expliquer et tout ne peut être pardonné ni excusé .
C'est pourquoi, même si je la comprends, je ne peux partager la sympathie de l'auteur vis à vis de Bruno Sulak .
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Une vie hors-normes, 16 décembre 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sulak (Broché)
Si, comme moi, vous êtes né dans les années 90, le nom de Bruno Sulak ne vous évoque surement pas grand chose. Et pourtant, cet ancien légionnaire reconverti en braqueur a fait couler beaucoup d’encre au début des années 80, jusqu’à devenir l’ennemi public n°1. Un roman biographique sur ce personnage hors du commun a été publié à l’occasion de la rentrée littéraire par Philippe Jaenada.

Itinéraire d’un enfant paumé

Ce qui frappe dans la vie de Bruno Sulak, c’est son imprévisible basculement. Comment un enfant calme et intelligent, issue d’une famille stable et aimante, installé dans un petit village de Provence finit-il par faire l’ouverture du Journal de 20h pour avoir braqué une des plus grande bijouterie parisienne ? Philippe Jaenada s’empare de cette question et en fait le fil conducteur de son livre. Il brosse le portrait d’un Sulak immature, qui se rêve en aventurier mais dont la vie a contrecarré les plans, l’amenant à s’inscrire dans la longue tradition des gentlemen-cambrioleurs : il n’a, en effet, jamais eu de sang sur les mains. Ainsi, l’auteur recherche les moments décisifs dans la destinée de son héros pour les décortiquer, en trouver les causes, les acteurs, allant jusqu’à imaginer ce qu’il aurait pu devenir dans d’autres circonstances. Et il faut bien reconnaître que de tels instants n’ont pas été rares. On pourrait notamment citer sa tentative, à 17 ans, de s’extraire du milieu marseillais en s’engageant dans l’armée, à laquelle un juge pour enfants opposera son véto. Ou bien comment, alors qu’il est parachutiste dans la légion étrangère, une grève des transports pendant une permission lui fait rater un déploiement et porter comme déserteur, le replongeant dans la clandestinité.

Un récit vivant

Si un personnage aussi fort est assurément un bon sujet de roman, une narration solide était également requise pour tenir en haleine le lecteur sur les presque 500 pages que compte le livre. Fort heureusement, elle est ici au rendez-vous. Jaenada séduit par sa manière extrêmement vivante de raconter, remplie d’anecdotes et d’ironie. Probablement inspiré par la formule mise au point en 2010 par Laurent Binet dans son roman historique HHhH, l’auteur-narrateur n’a de cesse de mêler au récit ses réflexions personnelles, d’expliquer sa démarche d’enquêteur auprès des anciens associés de Sulak, voire de comparer sa propre vie à celle de son héros, plaçant ainsi son lecteur au plus proche de sa démarche d’investigation.
Si Sulak tient ici le rôle du héros, il est loin d’être le seul personnage à occuper le récit. Sa famille, sa compagne, ses complices, les policiers lancés à sa traque, tous ceux qui ont marqué son parcours nous sont présentés avec un soin particulier. On découvrira par exemple Georges Moréas, commissaire de police à la répression du banditisme, chargé de la capture de Sulak, qui finira par se prendre d’affection pour son « client », allant jusqu’à déclarer qu’en d’autres circonstances Bruno Sulak aurait pu devenir un des meilleurs flics de France.
Mais, au-delà des portraits, c’est le récit d’une vie de hors-la-loi remplie de braquages audacieux et d’évasions spectaculaires racontée à la manière d’un roman policier qui finie par nous captiver, et nous entraine jusqu’à son dénouement, que l’on sait – inévitablement ? – tragique.

Une vie à découvrir

Difficile de le cacher, j’ai été enthousiasmé par cette biographie, particulièrement agréable à lire, d’un vie hors-norme dont la découverte vaut assurément le détour. C’est, de plus, l’occasion de s’immerger dans une France des années 80 qu’on ne connaît parfois pas aussi bien qu’on le pensait et qui nous surprendra peut-être quand on la découvrira beaucoup plus agitée qu’on ne l’aurait cru.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Le génie de Jaenada au service de celui de Sulak, 15 septembre 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sulak (Broché)
Je suis née en 1976. Je n'avais jusqu' hier , jamais entendu parler de Sulak (ou sans doute si puisqu'il a œuvré dans mon enfance mais pas assez longtemps pour que je m'en souvienne). Par contre Jaeanada oui; il est l'auteur dont j'achète les romans sans même en connaître le sujet (ex æquo avec Murakami et Maalouf.... oui je sais, rien à voir) et comme toujours le charme opère: c'est brillant, et drôle (les parenthèses.....à en éclater de rire toute seule!). Sulak serait sans doute heureux de savoir qu'un écrivain s'est chargé d'écrire son histoire et plus encore qu'il s'agit de Jaenada. Il fallait qu'ils se rencontrent ces deux-là.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Etonnant et déconcertant, 8 octobre 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sulak (Broché)
Un retour sur ce baqueur qui a défié et narguer toutes les autorités contre lesystème sans aucunes violences.
Un description des conditions de détention des années 80 plus qu'hinumaines.
Une fin qui reste toujours sans réponse .
Au delà des faits et de ses agissants que l'on ne peut cautionner, l'individu est et reste attachant.
Oser braver les interdits sans sang et sans aucunes violences tout en restant "normal" , qu'elle souffrance il s'est infligée à lui même et sa famille tout celà sans aucunes issues ni espoirs.
Bravo l'artiste.
Un récit poignant qui ne peut laisser indifférent même 30ans plus tard.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3.0 étoiles sur 5 Oui mais ..., 16 juillet 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sulak (Format Kindle)
Ce roman est intéressant, le style est bon, le personnage pourrait presque être sympathique sauf qu'il s'agit quand même d'un bandit de haut vol.

L'auteur s'attache en permanence à nous rappeler qu'il n'a pas de sang sur les mains . Soit. Mais ce n'est pas une raison pour systématiquement essayer de le faire passer pour un brave type; C'est tout d'abord un voleur, un bandit. Donc en lisant ce livre il faut bien garder ça en tête sinon ce livre devient presque une apologie du hold-up; et des malfrats.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1.0 étoiles sur 5 Trop c'est trop, 21 août 2014
Par 
Guerrier (France) - Voir tous mes commentaires
(VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sulak (Broché)
L'auteur est en admiration devant B. Sulak qui, quoique Gentleman, n'en est pas moins un braqueur, il ne faut pas l'oublier. Il nous en fait un demi-Dieu, faut pas pousser non plus !
Et ce dédain des pauvres gens qui n'ont pas la prestance de son héro est plus qu'agaçante ! Quel parti pris !
Des parenthèses pour y placer le commentaire de l'auteur sans intérêt.
Un récit parfois décousu.
Et bien, non, désolée, je n'ai pas aimé !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4.0 étoiles sur 5 Attachant, 17 septembre 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sulak (Broché)
Quel personnage hors du commun, sympathique, rusé et profondément humain.
Enfin une biographie passionnante, tout à fait vivante on peut dire ; et qui nous fait regretter fort de ne pas avoir connu Monsieur Bruno SULAK.
Merci à Philippe JEANADA pour son superbe travail de reconstitution et toute la Vie qu'il insuffle pour ne pas oublier cet attachant " Gentleman Cambrioleur ".
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3.0 étoiles sur 5 5 étoiles pour l'auteur, 1 pour l'éditeur..., 2 juillet 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sulak (Broché)
J'ai adoré !
Le style et le ton utilisé pour retracer le parcours de ce type que je connaissais pas.
J'ai détesté !
Le nombre de coquilles sur la version numérique qui gâchent la lecture. Une honte de la part de l'éditeur.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 2 3 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Sulak
Sulak de Philippe JAENADA (Broché - 22 août 2013)
EUR 22,00
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit