Commentaires en ligne 


8 évaluations
5 étoiles:    (0)
4 étoiles:
 (5)
3 étoiles:
 (1)
2 étoiles:
 (1)
1 étoiles:
 (1)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Essai d'histoire politique, plutôt que biographie
Il faut le savoir, c'est vrai, cet ouvrage est davantage un essai sur l'histoire royale de la France au XVIIIe siècle qu'une biographie.
Néanmoins, le livre est excellent ! Il ne nous donne pas une biographie romanesque de Louis XV, mais il nous donne les clefs pour comprendre la politique sous Louis XV, les erreurs, les qualités et les...
Publié le 7 juin 2011 par Joseph Fouché

versus
3.0 étoiles sur 5 decevant à certains points
ce livre que je pensais à une biographie en est pas une
ça parle plus de la France que de Louis xv chose qui n'est pas bien
l'auteur n'a pas mis de fil conducteur on passe d une époque à une autre sans réelle chronologie et c'est quelques peu déroutant pour le lecteur désirant plus connaitre l'homme que la France...
Publié il y a 3 mois par nick271


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Essai d'histoire politique, plutôt que biographie, 7 juin 2011
Par 
Joseph Fouché (Paris, France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 50 COMMENTATEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Louis XV (Poche)
Il faut le savoir, c'est vrai, cet ouvrage est davantage un essai sur l'histoire royale de la France au XVIIIe siècle qu'une biographie.
Néanmoins, le livre est excellent ! Il ne nous donne pas une biographie romanesque de Louis XV, mais il nous donne les clefs pour comprendre la politique sous Louis XV, les erreurs, les qualités et les évolutions.

De plus, François Bluche est vraiment un excellent historien du XVIIIe siècle qui ose trancher par une critique acerbe le Parlement de Paris qui a énormément compromis le royaume en cet période. Ce n'est pas un jugement seulement subjective, mais une vérité relativement admise de nos jours (d'ailleurs feu Bainville, à l'époque, atomisait aussi le Parlement dans son Histoire de France au chapitre Louis XV).

On regrettera que les chapitres passent parfois du "coq à l'âne", allant très vite d'un sujet à un autre, privilégiant une forme thématique plutôt que chronologique.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Un Louis XV accessible, 3 août 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Louis XV (Poche)
Je l'ai lu rapidement et j'ai bien apprecié le style concis, facile à comprendre, sans grosse surcharge de détails.
Quelques thèses sont à retenir: le rôle des parlements sur la fin de l'Ancien Régime (corps non-démocratique et non représentatif du peuple se battant en réalité pour la conservation de ses privilèges), ou encore sur la Guerre de Sept Ans et la perte du Canada (pas si grave puisque le Canada nous coûtait plus cher qu'il ne nous rapportait et que la France n'a pas fait d'effort pour le peupler/coloniser, en tout cas pas autant que les anglais plus au sud).
Ca n'a pas changé mon opinion sur le monarque, qui comme son malheureux successeur, a décidément vécu dans l'ombre de son glorieux bisaeul, sans savoir s'en démarquer et/ou impulser au pays cette énergie qui lui a tant manqué.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3.0 étoiles sur 5 decevant à certains points, 25 mars 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Louis XV (Poche)
ce livre que je pensais à une biographie en est pas une
ça parle plus de la France que de Louis xv chose qui n'est pas bien
l'auteur n'a pas mis de fil conducteur on passe d une époque à une autre sans réelle chronologie et c'est quelques peu déroutant pour le lecteur désirant plus connaitre l'homme que la France à ce siècle
si vous voulez une vrai bio passer votre chemin moi j'irai accepter un autre livre sur louis xv pour compléter celui là
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Louis XV et son règne, une synthèse claire, 11 janvier 2011
Par 
Stephane MANTOUX - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)    (VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Louis XV (Poche)
Coincé entre le Roi Soleil et Louis XVI, souvent vu comme la malheureuse victime de la Révolution française (sic), Louis XV, le Bien Aimé, a longtemps été négligé par les historiens français. Aujourd'hui, cependant, de nombreuses études remettent en perspective ce règne assez long (59 ans) et important de la monarchie d'Ancien Régime. François Bluche, spécialiste de l'Ancien Régime et de l'histoire moderne, nous livre ici une biographie qui ne se veut pas une somme exhaustive, mais bien au contraire une synthèse claire et épurée sur les grands points à retenir du règne de Louis XV.

Comme il le rappelle dans son introduction, Louis XV est un roi qui n'a laissé personne indifférent. Et ce dès son vivant : en 1744, alors qu'il est à l'article de la mort à Metz, la population français le pleure, et il y gagne le surnom de Bien-Aimé. Vingt ans plus tard, tout le monde ou presque l'exècre dans le royaume : faute de pouvoir le trucider, les révolutionnaires feront guillotiner sa maîtresse, Mme du Barry. Les manuels scolaires de la IIIème République, comme le Lavisse, s'acharnent sur la défaite de la guerre de Sept Ans (Canada, Inde perdus) et sur un roi volage uniquement préoccupé par le beau sexe. Le revirement n'intervient qu'avec Le Siècle de Louis XV (1933) écrit par Pierre Gaxotte (proche de l'Action Française et des milieux d'extrême-droite pendant les années 30), qui revient sur les sources primaires négligées, souligne les conquêtes (Lorraine, Corse) et les institutions de la monarchie d'alors. Dans cette vision, la France est un royaume modèle pour l'Europe : Paris, Versailles, Louis XIV et la langue française en sont les symboles. Mais Gaxotte se leurrait sans doute en présentant une France "opulente et heureuse" : la monarchie est plus brillante que le roi, qui peine à établir un véritable lien avec le royaume, avec la population. C'est qu'on considère souvent Louis XV, aussi, au prisme de 1789. Or, ce règne de l'histoire de France a le mérite d'exister pour soi, sans qu'on soit obligé de le lire en fonction de ce qui vient après. Louis XV demeure le prisonnier de Louis XIV : en cherchant pâlement à l'imiter, il n'a pas compris qu'il aurait dû mettre en oeuvre un réformisme bien plus hardi. Il n'a pas été un "despote éclairé" comme certains de ses collègues souverains européens. L'Etat de droit qu'était la France, certes modèle pour l'Europe, souffrait d'une absence de représentation nationale. L'essor rapide de l'économie, l'enrichissement de la bourgeoisie, l'accès à la propriété des petits paysans, le développement de l'instruction ont miné la position du roi. Louis XV tenait pour la réaction nobiliaire, et non pas pour l'aspiration à plus d'égalité : faute d'avoir compris le mouvement de son siècle, il a laissé les germes de ce qui allait devenir la Révolution prendre racine.

Le bilan que dresse François Bluche du règne est contrasté, à l'image de cette introduction. A l'actif de Louis XV, il met en tête le rayonnement culturel et artistique de la France à travers l'Europe des Lumières. Louis XIV, Versailles, et Paris deviennent des références obligées. L'Europe envie aussi à la France son système d'académies royales, dont certaines ont été créées par Louis XV. Autre élément positif : la haute administration de la monarchie, et en particulier trois corps : les Ponts et Chaussées, les intendants et la lieutenance générale de police de Paris. Routes solides, développement régional et sûreté de la capitale sous les bons offices de M. de Sartine en particulier, voilà l'oeuvre de Louis XV pour son siècle. Dernier point, qui regroupe un tout : les réformes de Maupeou et l'acquisition de la Corse et de Lorraine pour le royaume. Mais le passif du règne est chargé : une vie privée où se profilent de nombreuses maîtresses et une attitude qui détourne in fine Louis XV de son métier de roi ; la perte des colonies, due à plusieurs facteurs (colonisation trop faible, domination anglaise sur l'Atlantique, atermoiements des chefs français) ; une prise de pouvoir effective de Louis XV en 1743, alors qu'il est roi en titre dès 1715 (le cardinal Fleury a laissé un roi fainéant) ; une mauvaise connaissance de l'héritage louis quatorzien ; une incapacité à prendre des décisions et à s'y tenir, entraînant une grande instabilité ministérielle, des réactions par à-coup. Plus grave, Louis XV ne gouverne plus sur une monarchie absolue : faute de décider, il a laissé se développer une oligarchie bureaucratique. Sur le plan religieux, en ne touchant plus les scrofuleux, en ne communiant plus, il a donné l'impression de céder au déisme des philosophes des Lumières. Enfermé à Versailles, dans son petit quotidien privé aménagé, Louis XV néglige son peuple, ne cherche pas à le connaître. Il n'a pas créé de structure de dialogue avec la population qui remplace les Parlements ; il n'a pas saisi la demande d'égalité fiscale, puis générale, qui commençait à poindre : au lieu de cela, il a soutenue une réaction nobiliaire qui, à terme, serait mortelle pour la monarchie.

Le livre de François Bluche est complété par de nombreuses annexes : les quartiers de noblesse du roi, la liste de ses enfants, de ses hommes de gouvernement, lieutenants généraux de police, archevêques de Paris et maréchaux, l'arbre généalogique des Stuart et des Hanovre, un recueil de chansons et d'épigrammes sur le règne de Louis XV, une chronologie et un glossaire détaillés, ainsi qu'une bibliographie indicative. Il manque juste, peut-être, quelques cartes et illustrations pour mettre en images le propos. Néanmoins, c'est une synthèse indispensable (qui fonctionne par entrées thématiques, et non sur un plan chronologique) sur le règne du Bien-Aimé.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


11 internautes sur 16 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 Deception, 28 septembre 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : Louis XV (Poche)
Quelle déception. D'une part le livre n'est pas traité de manière chronologique mais thématique = il y a constamment des allers-retours dans le temps. C'est surprenant mais surtout ennuyant. On y perd ses repères.
D'autre part, l'auteur parle beaucoup plus de l'époque de Louis XV que de Louis XV lui même. C'est decevant car on apprend peu de chose sur l'homme.
Enfin, l'auteur se permet des remarques (Louis XV aurait du faire de cette manière, il n'aurait pas du faire cela, c'était une grave erreur...) qui laisse un arrière goût de "moi je sais" très désagréable.
Je ne recommande vraiment pas cette biographie.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
2.0 étoiles sur 5 decue, 4 juillet 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Louis XV (Poche)
Pas de fil conducteur dans cette biographie.
Indigeste.
Manque " d'anecdotes " sur sa vie, qui pourtant n'en n'a pas manqué.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Biographie instructive, 26 février 2007
Par 
Latour07 (Paris, France) - Voir tous mes commentaires
(#1 CRITIQUE au Tableau d'HONNEUR)    (TOP 500 COMMENTATEURS)    (TESTEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Louis XV (Poche)
François Bluche est un bon historien qui s'attache à rendre compte de la complexité du personnage politique Louis XV. L'arrière petit fils de Louis XIV a hérité de son illustre prédécesseur le port altier, une grande distinction pour les arts, un amour de la guerre et un appétit du beau sexe. Cependant sa mollesse a reporté les grandes décisions politiques qui ne furent que partiellement, et trop tardivement prises par Louis XVI. Etonnants paradoxes.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 4 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Biographie très complète, 23 juillet 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : Louis XV (Poche)
Biographie très complète, même si parfois les aller-retours temporels dans la vie du monarque sont déroutants.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Louis XV
Louis XV de François Bluche (Poche - 1 avril 2003)
EUR 8,00
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit