Commentaires en ligne


5 évaluations
5 étoiles:
 (2)
4 étoiles:
 (1)
3 étoiles:
 (1)
2 étoiles:
 (1)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


11 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Astucieux
Quand je vois qu'un ouvrage titré "Why Freud was wrong" (Pourquoi Freud s'est trompé) chez Harper & Collins, est traduit en Français par "Le Freud Inconnu", je me dis qu'il doit y avoir une "Omerta" française autour de l'humanité (et des erreurs) de cet homme. Aussi je trouve qu'écrire un roman qui dit de lui ce que les esprits avertis et...
Publié le 27 avril 2006 par Chantal de La Haye

versus
2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Bon divertissement
« Vienne, 1908. Isaac Rabinovitch, étudiant en médecine, croise le chemin de Sigmund Freud. Le grand professeur, déjà célèbre, s'attache à ce jeune Candide et lui parle librement : ses amours, ses rancœurs, ses jalousies, autant de confidences qu'Isaac consigne dans un journal. Jour après jour, il y raconte les...
Publié le 21 septembre 2009 par Nicolas


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

11 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Astucieux, 27 avril 2006
Ce commentaire fait référence à cette édition : Mon patient Sigmund Freud (Broché)
Quand je vois qu'un ouvrage titré "Why Freud was wrong" (Pourquoi Freud s'est trompé) chez Harper & Collins, est traduit en Français par "Le Freud Inconnu", je me dis qu'il doit y avoir une "Omerta" française autour de l'humanité (et des erreurs) de cet homme. Aussi je trouve qu'écrire un roman qui dit de lui ce que les esprits avertis et documentés savent, c'est astucieux. J'ai redécouvert, dans cet ouvrage l'humanité de Freud, et ses difficultés pour passer d'un monde religieux contraignant à un monde "sexuel", autrement contraignant. Cela remet le "produit" Freud à sa place. Et cela rappelle les défaillances de la théorie, qui reste une théorie, malgré ses aspirations à être une "science". Attention bouquin foisonnant, car il y a deux vies en parallèle, balançant entre l'hier du nazisme et l'aujourd'hui de l'Afrique… Nathan promène son lecteur dans l'histoire de notre monde. Après lecture, il faut laisser reposer pour digérer.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Génial !, 15 mai 2006
Ce commentaire fait référence à cette édition : Mon patient Sigmund Freud (Broché)
On est embarque de main de maitre dans une double histoire : Vienne 1908 - Bujumbura 2003... On apprend a la fois des verites sur l'histoire de la psychanalyse et la realite de la vie en Afrique. Un grand roman a tiroirs, comme on les aime ... comme on en ecrivait naguere... Genial !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Genial !, 20 mai 2006
Ce commentaire fait référence à cette édition : Mon patient Sigmund Freud (Broché)
On est embarque de main de maître dans un double récit, un double journal : Vienne 1908, Bujumbura (Burundi) 2003. L'on y apprend à la fois des verites sur l'histoire de la psychanalyse et sur la realite de la vie en Afrique. Un grand roman — un roman à tiroirs et à clés, comme on les ecrivait autrefois, comme on les aime ! Genial !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Bon divertissement, 21 septembre 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : Mon patient Sigmund Freud (Broché)
« Vienne, 1908. Isaac Rabinovitch, étudiant en médecine, croise le chemin de Sigmund Freud. Le grand professeur, déjà célèbre, s'attache à ce jeune Candide et lui parle librement : ses amours, ses rancœurs, ses jalousies, autant de confidences qu'Isaac consigne dans un journal. Jour après jour, il y raconte les faits et gestes du maître, mais aussi la vie dans la Vienne finissante de Igoo. S'y dévoilent tout ce qui n'a pas été dit sur la psychanalyse, la vie privée de Freud, le comportement des premiers psychanalystes, les excès et les folies d'une révolution dans le siècle. Un jour de décembre 2003, ce document dont personne ne soupçonnait l'existence tombe entre les mains d'un chercheur expatrié. Mais plus le lecteur entre avec passion dans la vie de cet inconnu surgi du passé, plus les malheurs l'accablent, comme si une malédiction était attachée à ce manuscrit dont il a hérité par hasard. Croisant passé et présent, vérité et fiction, Tobie Nathan réussit là un roman d'une totale liberté et d'une audace inouïe. »

Un roman qui, surtout, permet à un ethnopsychiatre de cracher à la gueule de Freud et de la psychanalyse avec d'autant plus de facilités qu'aucune note, aucun document, aucune preuve de ce qu'il avance n'est étayée. Facile !

N'en reste pas moins que le livre se dévore, même si on s'ennuie quelque peu avec les épisodes africains sans reliefs pour leur préférer les aventures de Isaac. Et là encore : comment croire à l'existence de ce personnage et à l'intérêt que lui porte Freud alors qu'il ne fait rien et n'accomplit rien ? Vraiment, c'est bien d'un portrait à charge dont il s'agit : montrer que Freud et Jung furent des gangsters de la psychiatrie et qu'ils entraînèrent dans la folie tout une cohorte de jeune gens.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
2.0 étoiles sur 5 un psychanalyste en afrique, 9 août 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : Mon patient Sigmund Freud (Broché)
Aussi inutile qu'un psychanalyste en Afrique ,et aussi en Europe .

Freud , un médiocre hypnotiseur , élève raté de Charcot a cru fonder une science , mais n'a fondé qu'une petite religion qui comme Janet le disait en 1927 , a d'abord ses aficionados , décline lentement puis finit par disparaitre .
dans ce livre , on voit les torrents d'absurdités déversées par un Otto Gross , et un pape d'une pseudo science .
ajoutons à cela , les délires sur l'Afrique , les Ong , etc...
c'est donc un de ces livres qui ennuient bien vite , avec des gens comme Gross et Freud , nous passerions notre vie couchée ou à délirer sur l'activité au dessous de la ceinture .
L'avenir est à la Cognition et à Internet pas à des absurdités d'une secte de prétentieux primaires et verbeux .

reprenons un commentaire de Montaigne ( 1583):" l'oisiveté s'accompagne d'un déchaînement des délires de l'imagination " ; la psychanalyse est donc un lOISIr d'OISIfs .
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Mon patient Sigmund Freud
Mon patient Sigmund Freud de Tobie NATHAN (Broché - 13 mars 2006)
EUR 26,30
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit