undrgrnd Cliquez ici RLit nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres

Commentaires client

9
3,8 sur 5 étoiles
La vie mondaine sous le nazisme
Format: BrochéModifier
Prix:10,50 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

15 sur 18 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
c'est une lecture inédite de l'Allemagne nazie au travers de la bonne société -grâce aux carnets privés, aux documents diplomatiques ainsi qu'à des archives inédites- qui a aidé Adolphe Hitler à parvenir au pouvoir en le finançant, en adhérant à ses théories racistes -tout en espérant restaurer une Allemagne forte et supérieure- et en fermant les yeux sur les méthodes agressives et meurtrières du parti nazi, en s'accommodant sans vraiment sourciller de la persécution de la grande bourgeoisie juive puis de sa totale disparition -sans poser les questions qui fâchent!- (le quatrième chapitre est passionnant : "La destruction de la haute société juive") ; c'est la description d'une société de clientélisme qui nous est décrite, de courtisanerie qui tourne autour du nouveau chancelier -tel un Louis XIV- et de ses favoris, d'une société complétement mise sous tutelle -dans les moindres détails- où chaque secteur -musique, vie nocturne, cinéma, tourisme etc- est géré, censuré, surveillé par les nouvelles élites et dont les anciennes élites profitent tout en bénéficiant de la douceur de vie réservée à une petite partie de la société allemande, ils refusent de voir ce qui sous-tend le nouveau régime ; on découvre aussi un Hitler assez subtil pour charmer pratiquement tout le monde et d'une hypocrisie totale qui le rend pour la plupart un envoyé de Dieu... d'ailleurs après la guerre les plus fervents défenseurs de ce nouvel empereur en sont sortis indemnes en prétendant ne rien savoir des massacres de masse -alors que certains se sont déroulés sous leurs yeux : massacre de Röhm et des SA, nuit de cristal etc- et d'avoir été abusé -tout en gardant au fond de leur coeur une admiration sans tâches pour Hitler !-. Une nouvelle lecture des plus éclairante d'un des régimes les plus sanglants du XXième siècle.
44 commentairesCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 15 juin 2013
Second livre de cet historien, et une fois de plus chapeau ! Il y est clairement démontré comment Hitler à gravit les marches une par une grâce à certaines relations clés mondaines. On y voit des gens qui sont tombés sous son "charme", et d'autres qui ont sympathisé avec le diable en toute lucidité pour obtenir des privilèges. A compléter avec ce livre : Ian Kershaw. L’opinion allemande sous le nazisme
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
0 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Fabrice d'ALMEIDA nous montre avec cet essai historique judicieux comment la " bonne société " s'est compromie sans état d'âme excessif avec Hitler, comment en fin de compte l’électorat Nazi ne fut pas composé alors de simples déclassés et la populace, mais aussi par le gotha de la société Allemande qui soutiendra sans état d’âme le nouveau parti au pouvoir.
Ainsi l'auteur après une fine analyse et force de documents, offre un regard nouveau sur cette société mondaine qui courtise son führer afin de s'offrir une belle part du gâteau, comment la noblesse qui si elle conserve encore sa spécificité adhère également en grande majorité aux thèses nazi et comment certains des grands industriels, des acteurs ou des sportifs vivront dans une insouciance révoltante acceptant avec une sorte d’aliénation morale toutes les compromissions, fermant volontairement les yeux sur les monstruosités du régime qu'ils servent afin de percevoir divers cadeaux divers et décorations.

Cet ouvrage facile à lire qui donne une nouvelle image de la composition de cette cour étrange est un excellent complément pour tous les passionnés de l'histoire Allemande et Hitlérienne, offre des détails précieux sur cette période trouble.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 12 décembre 2013
arrivato nei termini. Più piccolo di quello che immaginavo. Molto interessante e l'imballo era perfetto. non posso pretendere di meglio
11 commentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
0 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 4 octobre 2014
cet angle de vue sur la société nazie est originale et j'ai découvert beaucoup d'aspects sur la complaisance de la société Allemande pour les dirigeants et les institutions nazies. C'est un éclairage intéressant et inédit. Je conseille aux personnes qui s'intéressent à cette période de l'histoire.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
6 sur 16 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 18 septembre 2010
Un an après avoir lu cet essai, je n'en garde rien en mémoire.
Je l'avais pourtant trouvé intéressant, bien écrit et agréable à lire.
J'ai d'ailleurs apprécié l'auteur, historien confirmé, dans de nombreux débats TV, mais créer un ouvrage dont on se souvienne n'est pas dû à tous.
Ouvrage plaisant donc, mais qui laissera sans doute peu de traces.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
6 sur 16 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 17 février 2012
On n'apprend rien que des choses mille fois ressassées sur le même ton . C'est d'un conformiste assommant et relève de l'imagerie plus que de l'Histoire
44 commentairesCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
7 sur 20 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 21 juillet 2009
et retenir que les bonimenteurs arrivent toujours à leurs fins en utilisant toujours les mêmes moyens " tout flatteur vit aux dépens de celui qui l'écoute"
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
11 sur 33 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 10 septembre 2009
Cela me fait penser à ce qui se passe dans notre pays avec tous ces peoples qui tournoient autour du roitelet. Il faudrait faire un livre "la vie mondaine sous Nicolas Sarkozy.
33 commentairesCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé

L'opinion allemande sous le nazisme : Bavière 1933-1945
L'opinion allemande sous le nazisme : Bavière 1933-1945 de Ian Kershaw (Broché - 17 mai 2013)
EUR 10,00