undrgrnd Cliquez ici Avant toi nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos nav_ss16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

  • Hitler
  • Commentaires client

Commentaires client

3,8 sur 5 étoiles13
3,8 sur 5 étoiles
Format: Broché|Modifier
Prix:20,50 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Récemment, les éditions Perrin ont lancé une nouvelle collection intitulée "Maîtres de guerre" : l'ambition est de présenter les principaux acteurs des deux conflits mondiaux, avec un soin tout particulier apporté aux illustrations. Les deux directeurs de la collection ont signé les deux premiers volumes. Yannis Kadari, bien connu pour sa participation aux revues des éditions Caraktère (Batailles et blindés, etc), a signé un tome sur le général américain Patton. François Kersaudy, dîplomé de l'IEP de Paris et auteurs de nombreux ouvrages, a écrit le second tome consacré à Hitler. Si le personnage a évidemment donné lieu à une abondante littérature historiographique, les livres consacrés à Hitler en tant que chef de guerre ne sont pas si nombreux. Qu'en ressort-il, au final ?

Commençons par les points forts. En moins de 300 pages, on dispose d'une bonne synthèse sur le sujet : elle n'apporte pas d'éléments nouveaux, mais elle fait le tour de la question. Gros point fort, assurément : les illustrations. Elles sont nombreuses (presque une par page), certaines sont en couleur, et elles sont en accord avec le fil du texte. Les cartes viennent également éclairer le propos tenu en parallèle de l'écrit, et elles sont simples et de bonne facture (avec Patrick Mérienne, bien connu pour ses atlas de vulgarisation grand public, à la manoeuvre). Sur le fond, il m'a semblé que la première partie, c'est à dire les premières années d'Hitler jusqu'au déclenchement de la Seconde Guerre mondiale, était la plus instructive -peut-être aussi parce que j'ai moins à apprendre sur la suite. Mais non, tout de même, cette partie est la plus aboutie. C'est donc un travail de synthèse tout à fait appréciable : malheureusement, il n'est pas exempt de faiblesses.

Premier problème : des erreurs de détail, un peu trop fréquentes à mon goût. P.85, au moment de la disparition de la Tchécoslovaquie après l'invasion de mars 1939, la Slovaquie devient la "Slovénie" (ce n'est quand même pas la même chose). P.95, les Panzer I de la photo deviennent des Panzer II -or la différence est facile à faire : le premier n'a que deux mitrailleuses alors que le second dispose d'un canon de 20 mm. P.196, erreur de date, avec 20 janvier 1942 au lieu de 20 janvier 1943. C'est d'autant plus surprenant que le co-directeur, Yannis Kadari, dirige Batailles et Blindés, une revue férue de ce genre de détails techniques -à moins bien sûr qu'il n'ait pu regarder le volume avant parution. Bon, cela est de l'ordre du détail. Ce qui l'est moins, c'est une espèce de vision passéiste qui ressort au détour des notes de bas de page (car il y en a, on en reparlera). P.96, alors que Kersaudy explique avec force combien Hitler fait preuve d'amateurisme en matière de stratégie, faisant le parallèle avec d'autres grands capitaines de l'histoire comme Wellington, il croit bon d'ajouter que celui-ci a été formé à l'école militaire d'Angers (avec trois petits points !). Où est le rapport avec le propos, sinon d'envoyer une pichenette aux Anglais, dans un esprit fort peu fair-play pour nos voisins d'outre-Manche -comme si la vieille et sempiternelle rivalité franco-britannique perdurait encore... Autre signe qui ne trompe pas : quand Kersaudy évoque la guerre à l'Est et les premiers massacres de Juifs, de commissaires politiques et autres civils soviétiques, les Einsatzgruppen et les SS semblent être seuls responsables (p.162). Or l'historiographie a de longue date montré la complicité de l'armée allemande elle-même dans ses exactions Autre exemple maladroit, p.205, commentant des timbres produits dans la Biélorussie et l'Ukraine administrées par les Allemands, la légende croit bon d'ajouter : "La cruauté et la stupidité des deux commissaires administrant ces régions explique pour une large part l'essor du mouvement des partisans en Ukraine et en Biélorussie." . On a envie de dire : heureusement que ces nazis ont été cruels, faute de quoi Hitler se serait rallié les populations locales, qui n'aimaient pas trop le régime de Staline, avec sans doute des conséquences de premier ordre. On a l'impression que Kersaudy regrette presque l'essor du mouvement de partisans... Cette vision quelque peu datée est d'autant plus étrange que, à certains endroits du livre, Kersaudy semble fort bien au courant des derniers ouvrages parus sur le conflit : ainsi, la vision donnée de la bataille de Koursk (p.207-210), à l'été 1943, n'est plus trop celle, dépassée, que l'on voit encore parfois dans certains livres ou certaines revues. A d'autres endroits, par contre, il y a aussi des évolutions historiographiques qui ne sont pas actées (ce sont les SS qui délivrent Mussolini au Gran Sasso p.218, alors qu'on sait bien aujourd'hui que Skorzeny a enjolivé sa participation, alors qu'il accompagnait des paras). Cela est un peu regrettable.

Mais le plus grave, c'est l'absence totale de mentions aux sources dans ce livre. Pire encore : il y a un système de notes de bas de page. Faute d'avoir une bibliographie récapitulative en fin de volume -passons encore-, il aurait été fort sain de mettre les ouvrages utilisés, de temps en temps, à cet endroit. Car le bât blesse : on sent bien que l'excellente première partie que je décrivais ci-dessus est tirée d'ouvrages fort appropriés, comme la biographie d'Hitler en deux volumes de Ian Kershaw, une des références en la matière. Mais pour le reste ? On serait peut-être moins étonné des erreurs que j'ai listées en constatant les sources. Voilà un défaut majeur de cette nouvelle collection (j'ai feuilleté le tome sur Patton de Yannis Kadari, le constat est identique). Je ne suis pas surpris de le retrouver, car Yannis Kadari a adopté la même ligne pour les revues des éditions Caraktère (sauf pour la revue Histoire de la dernière guerre, qui se démarque un peu du reste là-dessus). Certes, ces revues-là se destinent à un public de passionnés, généralement, et les rédacteurs en chef se contentent, quand on évoque le problème, de sourire et de dire : "Nous ne sommes pas des universitaires, laissez-nous être des passionnés seulement". Mais il y a un hic de forme : ces revues touchent le grand public, et ceux qui lisent ses revues, faute de formation, ne sont peut-être pas forcément enclins à vérifier d'où viennent toutes les données, toutes les opinions. C'est le même problème, encore plus grave, avec cette fois un livre, et écrit par un auteur déjà reconnu par de précédents travaux. Comment conserver une crédibilité en parlant d'un personnage comme Hitler, qui peut toujours faire polémique aujourd'hui quand on l'aborde, sans citer ses sources (même si ici, le contenu est correct, il n'a rien de pro-nazi ou autre, ce n'est pas le problème) ? C'est un handicap sérieux. Et l'on voit combien l'argument de ces auteurs de revues tombe à plat.

A ce titre, je n'achèterai pas le volume sur Patton, et je n'achèterai d'ailleurs pas les nouveaux qui sortiront ensuite s'ils n'ont toujours pas de bibliographie sommaire ou de mentions d'ouvrages dans les notes de bas de page (ce qui était timidement le cas, je crois tout de même, dans le tome sur Patton). Peut mieux faire, donc !
1313 commentaires|35 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 juillet 2011
le format de cette nouvelle collection se prête à merveille à des sujets moins complexes comme Patton, l'autre tome sorti en même temps...c'est concis, bien illustré avec des anecdotes des fois amusantes, dans tous les cas enrichissantes, des cartes de bataille, quelques photos illustrant la vie et l'oeuvre,etc...pour un sujet comme Hitler par contre, on reste un peu sur sa faim, car vu la complexité du personnage et son empreinte sur l'histoire du XXème, on a il me semble besoin de plus de contenu, plus de matière, plus d'approfondissement sur la vie, les ressorts, les envies, les frustrations de ce fou psychopathe...pas un mot sur ses relations avec Staline, sa relation avec les généraux allemands se résume à une méfiance paranoïaque, rien sur sa vie "amoureuse", la solution finale est évoquée en quelques lignes, et malgré tout beaucoup de redondances sur sa fascination par rapport à l'empire britannique, sa conception "uniquement terrienne" de la guerre...
bref, pas mal mais aurait eu besoin tout simplement de plus de pages pour pouvoir approfondir le personnage, la compétence de l'auteur n'étant absolument pas remise en question ici....
33 commentaires|10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 mars 2015
Un bon livre sur l'ascension d'Hitler, assez synthétique et neutre dans la forme, qui se focalise sur ses années de formation, finalement, peut-être les moins connues, en prenant le parti-pris du parralélisme entre la légende construite par Hitler, et la réalité. Le livre est plutôt synthétique, et très facile à lire, comme l'ensemble de la série, qui est globalement à recommander (le "Patton" était tout à fait excellent).
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Cela peut paraître étonnant mais je n'avais jamais lu jusqu'ici une biographie d'Adolf Hitler. C'est pourtant un personnage essentiel du 20ème siècle mais c'est ainsi. Je n'ai d'ailleurs pas plus lu de biographie de Staline ou de Mussolini par exemple.

La sortie de la nouvelle collection « Maîtres de guerre » aux éditions Perrin m'a amené à découvrir le Patton de Yannis Kadari. François Kersaudy étant également bien connu pour ses ouvrages sur Churchill, j'ai franchi le pas à cette occasion d'autant plus que le caractère abondamment illustré des ouvrages de la collection est bien agréable. ;-)

Que ressort-il de cette lecture ?

Une biographie enlevée qui met en valeur la personnalité vraiment très particulière du sujet ainsi que les circonstances incroyables de son ascension au pouvoir. J'ai trouvé que ces parties étaient d'ailleurs les plus intéressantes. Ses défauts et ses lubies feront ensuite le reste quant à sa chute irrémédiable et là je connaissais certainement mieux le sujet.

Sur la forme, les photos sont nombreuses, les cartes régulières et en couleur.

Ce qui m'a gêné: le manque de biographie et les « certitudes » assénées par l'auteur. Je connais la réputation de sérieux de François Kersaudy mais ses affirmations ou ses dénégations méritaient d'être sourcées.

Mais au final, j'en retiens un texte prenant qui m'a donné envie d'aller voir un peu plus loin vers un biographe plus classique avec sources et bibliographie !

Un ouvrage conseillé pour une première découverte de ce personnage sombre de l'histoire européenne.
99 commentaires|11 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 septembre 2013
Kersaudy est un auteur sérieux et pertinent.
Il n'empêche que cet ouvrage est plus que décevant : Kersaudy a utilisé une grosse partie de la biographie publiée 2 ans plus tôt à Goering (que je recommande vraiment !)
La trame de "Hitler" est exactement la même avec des illustrations en plus ( plutôt agréable même avec le Kindle) mais avec pas ou peu de sources, ce qui est le moins qu'on puisse demander dans une oeuvre à prétentions historiques.

Très décevant une fois encore, il est de loin préférable d'acquérir son "Goering"
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 août 2011
Pour un prix plutôt modique, on a là un beau livre : sur la forme, très beau papier, photos et cartes magnifiques, excellente idée de raconter aussi l'histoire à l'aide d'affiches, de timbres et de billets de banque. Sur le fond, il faut bien comprendre que ce n'est pas une biographie détaillée : pour cela, il y a les deux volumes de Kershaw, avec plus de 2 000 pages qui nous disent tout ce qu'on veut savoir sur l'homme, plus quelques petites choses qu'on aurait préféré ne pas savoir. Le but de cette nouvelle collection « Maîtres de Guerre » est clairement affiché : « L'influence exercée sur le cours de la Seconde guerre mondiale par la caractère, l'expérience, les intuitions, les forces et les faiblesses du personnage. » De ce point de vue, c'est une réussite : on nous raconte clairement, par le texte et par l'image, comment un artiste peintre sans le sou devient en moins de 25 ans le maître de la plus puissante armée d'Europe, comment il tient tête au monde entier pendant près de six ans, et quels sont les travers qui le mènent à sa perte. Tout en étant un assez bon connaisseur de la dernière guerre, j'ai appris bien des choses que j'ignorais ; enfin et surtout, grâce aux témoignages cités (qui rendent la narration très vivante), j'ai découvert les faiblesses fatales de ce stratège amateur qu'était Hitler. Au passage, j'ai été amené à conclure que l'homme était nettement déséquilibré ; ce n'était pas vraiment une surprise, mais encore fallait-il comprendre la nature de son déséquilibre... Je n'ai pas encore lu le Patton dans la même collection, mais après cette première expérience, je ne le manquerais pour rien au monde !
11 commentaire|13 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 avril 2012
Je suis un passionné. C'est à dire que je ne suis pas historien loin s'en faut. On m'a offert ce livre acheté sur amazon.fr. et je suis très très étonné. On peut écrire un livre sur Hitler sans parler de/du :
- Programme d'euthanasie "Aktion T4" et comment les allemands ont pu l'arrêter.
- La nuit des longs couteaux et la liquidation de Roehm et des SA.
- La nuit de Cristal.
- Les camps d'extermination.
- La solution finale.
- la déportation des communistes, homosexuels, gitans, opposants etc.
- l'entrée des russes dans Berlin, de Joukov à qui on montre le corps calciné de "Hitler"
- La fin des libertés dès l'arrivée de Hitler au pouvoir
- le pacte germano-soviétique, qui a neutralisé les communistes ds toute l'Europe...jusqu'en 41
- les raisons de la victoire des Russes à Stalingrad
etc.
Je suis sûr que j'en oublie.
Cette réécriture de l'histoire est proprement infâmante pour les millions de victimes broyées dans le processus industriel d'extermination.
Après, on peut ergoter sur les coquilles.
55 commentaires|10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 avril 2013
Il me semble que l'angle-même de la collection (maîtres de guerre) impose de faire une biographie, à chaque fois, sous cet angle.

Le Pr Kersaudy (dont je vous recommande le Churchill, le De Gaulle & Churchill et le Goering !) a du se plier à cet exercice.

Il est conséquemment normal que d'autres aspects de Hitler soient occultés.

De toute façon, pour cet "ante-christ", rien ne vaut l'immense bio de Ian Kershaw !

Mais ne faisons pas à Kersaudy, le Jean Tulard de la seconde guerre mondiale, un procès qu'il ne mérite pas (sauf pour certains détails, effectivement -lire commentaire ci-dessous- mis noir sur blanc un peu à la légère. pressions de Perrin pour éditer au + vite ?).
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 juillet 2012
Grande précision dans les faits historiques, malgré tous les ouvrages précédents sur l'homme, je trouve l'analyse psychologique très fine et reflétant la vérité.

Sa vie de mythique croyant à la suprématie du "WAL HALLA", règne des dieux germains, l'amena à la folie du grandiose, au paroxysme du pouvoir total sacrifiant son peuple pour un rêve.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 septembre 2011
assez complet mais sur le fuhreur nazi on ne ce lasse pas d ecrire . un bon livre ecrit pas le biographe francais de winston churchill curieusement ...
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

31,90 €
21,00 €
29,00 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)