Commentaires en ligne


33 évaluations
5 étoiles:
 (23)
4 étoiles:
 (4)
3 étoiles:
 (5)
2 étoiles:
 (1)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


8 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un grand moment de lecture.
Et ce pour plusieurs raisons:

- Tout d’abord, cette biographie du maréchal russe est quasiment la seule, éditée en français, sur ce personnage déterminant de la seconde guerre mondiale. Il faut remercier les auteurs de nous l’avoir offerte ! Il y avait bien une biographie datée des années 60 ainsi que la...
Publié il y a 13 mois par bir-hacheim

versus
1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Ouvrage à caractère historique
Les livres historiques écrits par des historiens sont souvent difficiles à lire tellement il y a de détails; un tel ouvrage nécessiterait plusieurs lectures; la vie dans l'union sovietique, l'ambiance politique qui y régnait est parfaitement décrite; la vie du maréchal Joukov est faite de hauts et de bas suivant qu'il...
Publié il y a 7 mois par jean


‹ Précédent | 1 2 3 4 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

8 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un grand moment de lecture., 27 mars 2014
Par 
bir-hacheim "Le blog de bir-hacheim" (Tourcoing, France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 100 COMMENTATEURS)    (TESTEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Joukov (Broché)
Et ce pour plusieurs raisons:

- Tout d’abord, cette biographie du maréchal russe est quasiment la seule, éditée en français, sur ce personnage déterminant de la seconde guerre mondiale. Il faut remercier les auteurs de nous l’avoir offerte ! Il y avait bien une biographie datée des années 60 ainsi que la traduction des mémoires de Joukov mais j’imagine que la version française de ces dernières portait sur l’une des éditions censurées par le pouvoir soviétique…
- Elle est le fruit d’une collaboration exemplaire qu’on avait déjà pu apprécier dans « Grandeurs et misères de l’Armée rouge« .
Bien évidemment, l’ouvrage est co-signé par Jean Lopez qui s’affirme désormais comme le spécialiste français de l’Armée rouge et de ses opérations durant la seconde guerre mondiale. Voir ses ouvrages consacrés à ces opérations aux éditions Economica: Stalingrad, Koursk, Berlin, Korsun-Tcherkassy et tout récemment Bagration.
- La biographie est un exercice difficile car il s’agit de relater des faits mais aussi de rentrer dans l’époque du personnage, dans son intimité, dans ses succès comme dans ses échecs. Et là c’est une belle réussite car on navigue aisément entre l’historiographie et les documents officiels, les mémoires avec et sans censure, les témoignages et interviews. Bref, un vrai travail d’enquête pour distinguer le vrai du faux, l’hagiographique du possible.. Et quand les auteurs ont un doute, ils nous livrent leur version la plus probable.
- Au delà de la dimension biographique, il existe clairement ici un style qui était moins évident dans les ouvrages consacrés à des opérations militaires ou au recueil de témoignages comme ‘Grandeurs et misères de l’Armée rouge ». Il y a ici un vrai style littéraire, agréable, prenant de bout en bout capable de nous faire sentir « le vent de l’histoire ». Ce n’est pas si courant de nos jours…
- J’ai énormément apprécié la plongée dans le système soviétique: de la montée en puissance du bolchévisme jusqu’au purges de 1937, de la folie de Barbarossa jusqu’à la prise de Berlin mais aussi sur l’après guerre jusqu’à la mort de Joukov. Le maelström dans lequel vécut Joukov des mois précédant Barbarossa jusqu’à la bataille de Moscou est restitué de manière impressionnante.
- En contrepoint, on découvre bien des portraits de personnages historiques soviétiques d’où sort, bien évidemment la stature du Vojd, Staline ! Une période de folies, un pays de fous, une idéologie destructrice mais finalement victorieuse.
- J’ai aussi bien apprécié la conclusion et l’hommage final rendu au seul vrai héros de l’époque: le soldat soviétique…

Pour résumer, il ne faut vraiment pas rater cet ouvrage qu’on soit passionné d’histoire militaire, attiré par la Russie ou curieux de connaître de plus près le système soviétique. Ceux qui, aujourd’hui, vilipendient la Russie, seraient bien avisés de lire cet ouvrage pour mieux comprendre les Russes à l’aune de la Grande Guerre Patriotique…

Un grand moment de lecture vivement recommandé !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Un portrait de référence, 5 octobre 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Joukov (Format Kindle)
Excellent portrait tout en nuance d'un homme hors du commun
Une connaissance et une comparaison des sources qui permet d'éclairer au mieux lapersonnalité du héro de la "guerre patriotique"
Un seul bémol mais peut-être inévitable puisqu'il s'agit d'un militaire la partie un peu "trop" détaillée selon moi des campagnes et de l'histoire militaire
mais c'est peut-être mon allergie personnelle au sujet, issue d'une éducation où il fallait retenir sans faiblir l'intégralité des détails des campagnes napoléonniennes!
Avec un peu moins de précision sur les mouvements des troupes je pense que le livre aurait gagné en rythme
Parfois le lecteur s'enlise lui aussi dans les vastes espaces soviétiques
Mais le bilan est quand même très positif
Je pense que cela restera un ouvrage de référence sur Joukov, l'homme et le militaire
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


18 internautes sur 21 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 un livre désormais indispensable à l'histoire de l'URSS, 30 septembre 2013
Par 
jean-marie lambert - Voir tous mes commentaires
(TOP 100 COMMENTATEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Joukov (Broché)
Dès l'introduction (remarquable)le ton est donné: les auteurs n'entendent rien occulter des qualiés et des défauts de leur personnage,de ses succès ni de ses (rares)échecs.Cette biographie est loin d'être réservée aux passionnés d'histoire militaire,qui connaissent déjà les ouvrages de ce spécialiste de la guerre germano-soviétique qu'est Jean Lopez;les aspects sociaux et historiques sont brillamment traités,et l'interaction entre le politique et le militaire dans d'URSS de Staline,de Khrouchtchev et de Brejnev fait l'objet de développements éclairants.
La personnalité de Joukov est emblématique:issu de la paysannerie,il parvient à force de tenacité,de chance et de volonté au sommet de la hiérarchie militaire,où il se montre un maître consommé de la "guerre opérative".La synthèse de la Grande Guerre Patriotique est,comme attendu,de très grande qualité et le rôle personnel de Joukov,sa détermination,son courage (et sa brutalité) sont bien mis en évidence.
Le travail dont nous avons ici le fruit est gigantesque,et les deux auteurs rendent un hommage justifié à leurs documentalistes;mais,loin d'être pesant,ce livre est très bien écrit et constitue désormains un incontournable de l'histoire de l'URSS.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Joukov : le général russe qui a vaincu Hitler, 12 avril 2015
Par 
Latour07 (Paris, France) - Voir tous mes commentaires
(#1 CRITIQUE au Tableau d'HONNEUR)    (TOP 500 COMMENTATEURS)    (TESTEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Joukov (Broché)
Jean Lopez étonne régulièrement ses lecteurs par la qualité de sa recherche historique du Front de l'Est, son intelligence à retracer les événements rapportés aux grandes lignes de l'Histoire. Il sait ainsi définir un champ de bataille de quelques km² avec ses enjeux tactiques, mais aussi le situer dans le cadre stratégique (une manoeuvre de front d'un groupe d'armées) et politique (les décisions prises au plus haut niveau, tant par Staline que par Hitler). La biographie de Joukov s'inscrit dans cette démarche d'écriture rencontrée dans le superbe ouvrage "Opération bagration la revanche de Staline (été 1944)".

L'auteur est précieux pour qui désire approfondir ses connaissances de l'histoire de la seconde guerre mondiale sur la plus grande partie des combats (80% des forces de l'Axe fut engagé sur contre l'Union soviétique pendant la guerre) qui est paradoxalement la moins documentée (en livres, en films) et donc connue. Le paradoxe s'explique par :
1/ la chape de plomb qui pesa sur le bloc soviétique communiste de Staline à Andropov et
2/ la russophobie primaire des "élites" occidentales qui s'illustre avec constance (cf. le rattachement de la Crimée et le conflit en Ukraine).

Jean Lopez est donc un des ouvreurs du ciel de la connaissance historique documentée, travaillée, scientifique.

Joukov est né le 1er décembre 1896 à Strelkovka, dans l'Oblast de Kalouga, au sud-ouest de Moscou, de paysans dont il tenta, dans son autobiographie, de faire passer pour pauvres (et complaire à la doxa du Parti communiste suspicieuse des propriétaires et autres koulaks) alors qu'ils étaient relativement aisés. Il fut enrôlé en 1915 puis formé et ne participa que marginalement, dans la cavalerie, aux combats de la première guerre mondiale. D'un fort tempérament, il fit, dans l'action, prisonnier un officier allemand, qui lui valut d'être décoré de la médaille de Saint Georges. Sensible aux idées bolcheviques, il poursuivra son action militaire dans les rangs des Rouges contre les Blancs jusqu'à son terme en 1921.

Joukov progressa dans la hiérarchie militaire et, dans la cavalerie, fut de ceux qui envisageaient dès 1931, une autre utilisation des chars que celle de l'appui de l'infanterie (d'autres comme De Gaulle et Guderian y pensaient également).

Joukov eut le bonheur d'éviter les purges de Staline qui de 1937 à 1942 envoya à la mort ou au goulag des dizaines de milliers d'officiers par crainte de putsch plus ou moins fantasmée de Staline et surtout pour affirmation de la nécessité d'affirmer son pouvoir par un surcroît de terreur. La décapitation de l'armée soviétique sera l'une des causes de l'effondrement du front lors de l'attaque allemande de Barbarossa.

En juin 1939, Joukov est appelé au commandement des troupes pour défendre la frontière avec la Mongolie, attaquée par les Japonais. Il y remportera une brillante victoire en août 1939 à Khalkin-Gol. Cette victoire illustra la stratégie militaire de l'offensive ("l'art opératif russe") prônée par l'armée rouge qui, pour résumer en simplifiant, n'était pas préparée à l'action défensive. Joukov mérita cette victoire en s'illustrant dans la reprise en main "musclée" des troupes déshabituée à la discipline militaire, à la coordination des efforts au combat. Cependant, comme tous les généraux de l'armée rouge, Joukov montra qu'il n'était pas avare du sang des soldats.

Joukov ne participera pas à l'invasion de la Finlande quelques mois plus tard. Propulsé chef d'état major général par Staline, il saura progressivement être considéré par le dictateur comme un second indispensable dans l'action concertée militaire et politique de défense de la Russie. C'est le sauvetage de Moscou (à partir d'octobre 1941) qui assit sa notoriété. Il sut préparer les arrières en vue de déclencher les attaques sur le front et repousser l'ennemi; ce qui sera exécuté jusqu'à la chute de Berlin en mai 1945.

Staline, appliquant d'une main de fer, le machiavélisme, opposa les généraux entre eux, dans les rétributions, les honneurs et les fonctions. Joukov fut ainsi relégué du poste d'adjoint au Commandant Suprême (Staline) à celui de chef d'armée et mis en disponibilité d'office après guerre.

Sauveur de Moscou, acteur de la bataille de Stalingrad, vainqueur tactique de Koursk, il brise le siège de Léningrad en janvier 1944, puis il mène avec un talent extraordinaire de coordinateur, de préparation, de contre-intox, la décisive offensive soviétique Bagration de l'été 1944, qui libère la quasi-totalité de la Biélorussie. Joukov saura aménager son entrée victorieuse dans Berlin dans une compétition, d'une loyauté discutable, avec Koniev.

Joukov aura l'honneur de passer en revue la Parade de la Victoire le 24 juin 1945 sur son cheval blanc Koumir. Craint par les apparatchiks comme pouvant devenir un "Bonaparte" russe, il est mis sur la touche. Son immense popularité l'a certainement protégé d'une disparition qui aurait pu être définitive. Son absence de dessein politique a milité également pour sa réhabilitation sous Khrouchtchev, puis sa mise à la retraite.

Joukov fut LE général à mettre capot Hitler. De la trempe d'un Eisenhower (les deux hommes s'estimaient plus que sur un plan professionnel), il est un des grands héros populaires de l'histoire de la Russie.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Excellent, 22 avril 2014
Par 
Vik50 (Normandie, France) - Voir tous mes commentaires
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Joukov (Broché)
Un excellent ouvrage de référence sur un homme d'exception, au destin exceptionnel. Le récit est détaillé et précis, agréable à relire et à suivre.
Seul reproche sur le livre lui-même : la qualité du papier, beaucoup trop fin, pour en limiter sans doute le coût. J'aurais préféré une qualité papier comme pour le livre "Berlin".
Emballage cartonné moyen, mais livré en parfait état néanmoins.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 A l attaque!, 16 avril 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Joukov (Broché)
Je ne suis pas une historienne et encore moins une specialiste de la seconde guerre mondiale, mais j'ai dévoré cette grosse biographie comme un roman. Les auteurs ont su magnifiquement peindre le portrait de Joukov et son époque (cher Staline...) et surtout rendre compréhensible la "guerre operative". Je conseille la lecture de cet ouvrage partout autour de moi!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un monument, 24 mars 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Joukov (Broché)
Un monument, l'homme comme le livre !
Le cartésianisme de l'auteur sied à merveille pour décrire entre autre, le parcours exceptionnel et les innombrables batailles militaires de ce bouledogue infatigable !
Gueorgui Konstantinovitch Joukov, l'homme aux nerfs d'acier qui a démoli le 3ème reich !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Passionnant!, 27 juillet 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Joukov (Broché)
Pas grand chose à ajouter au concert de louanges donné par tous les lecteurs.. Nous voilà entraînés dans l'univers militaire stalinien présenté sans concessions mais avec objectivité. On est loin des récits dithyrambiques tenus en d'autres temps et on découvre une réalité que beaucoup ne voulaient pas voir. Mais on peut mesurer aussi le rôle déterminant joué par l'armée rouge, un rappel qui n'est pas inutile au moment où, dans un contexte de russophobie médiatique pesant, certains seraient tentés de récrire l'histoire. Bref, un bouquin passionnant, un des meilleurs assurément écrit sur la réalité de la vie militaire soviétique. A vivement recommander!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Ouvrage à caractère historique, 9 septembre 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Joukov (Format Kindle)
Les livres historiques écrits par des historiens sont souvent difficiles à lire tellement il y a de détails; un tel ouvrage nécessiterait plusieurs lectures; la vie dans l'union sovietique, l'ambiance politique qui y régnait est parfaitement décrite; la vie du maréchal Joukov est faite de hauts et de bas suivant qu'il devenait célèbre et reconnu en URSS et donc susceptible de faire de l'ombre aux politiciens en place. Il a visiblement été un élément majeur dans la victoire de l'URSS sur les troupes allemandes du front est. Un très bon livre, long et difficile à lire, mais qui vaut la peine d'être lu.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Une excellente biographie, 28 mars 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Joukov (Broché)
Une biographie très fouillée avec des renseignements très pointus, notamment sur la mini guerre Japon URSS en 1939, ou Joukov s'est distingué. On comprend mieux les déboires de l'URSS en 1941 et comment elle a pu redresser la barre aussi vite. La seule critique est le grand nombre de fautes d'orthographes. Visiblement la relecture avant éditier par la librairie Perrin n'a pas été faite.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 2 3 4 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Joukov
Joukov de Lasha OTKHMEZURI (Broché - 5 septembre 2013)
EUR 28,00
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit