Commentaires en ligne


7 évaluations
5 étoiles:
 (7)
4 étoiles:    (0)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

10 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un "Robert E. Lee" qui fera date, 22 avril 2014
Par 
R. Benoit (Normandie) - Voir tous mes commentaires
(VRAI NOM)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Robert E. Lee (Broché)
Ayant lu des dizaines d'ouvrages sur la guerre de Sécession, je peux affirmer que la biographie du général Lee que nous offre Vincent Bernard est absolument remarquable. J'ai beaucoup appris. Je recommande donc vivement l'ouvrage à tous les passionnés de cette guerre ou, tout simplement, aux curieux désireux d'appendre sur cette période de l'histoire des Etats-Unis. Rien est oublié des détails de la petite et de la grande histoire. Le lecteur est plongé dans la réalité du combattant, mais aussi de l'esclavage, de la vie à West Point ou encore de la méconnue guerre du Mexique. La personnalité complexe du personnage est remarquablement étudiée. Les va-et-vient entre sa vie privée, sa correspondance, et les événements nous plongent dans 70 ans d'histoire américaine sous le prisme d'une famille de l'aristocratie virginienne renommée depuis l'Indépendance. Si les chapitres traitant de la guerre de Sécession ont plus particulièrement retenu mon attention, c'est l'ensemble du livre qui est de qualité, trahissant une profonde connaissance du sujet de la part de l'auteur. Les pensées profondes de Lee, ses relations avec les femmes et son attitude vis à vis de l'esclavage et ses quelques années d'après-guerre ont été passionnants à découvrir. Enfin, soulignons le style vraiment très agréable à lire de Vincent Bernard.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 La vie du grand capitaine de la Confédération, 10 mai 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Robert E. Lee (Broché)
Voici enfin une biographie en français consacrée à l'une des grandes figures de la guerre civile américaine, et il s'avère que c'est une œuvre des plus complètes.

L'ouvrage suit une construction linéaire et s'ouvre sur une longue et utile présentation de la vie de Lee avant 1861. Cette partie permet de bien saisir le caractère du personnage, ainsi que son évolution dans un environnement social et familial particulier, propre à la haute société virginienne du temps. A cet égard, les passages consacrés à la vision que Lee se fait de l'esclavage sont des plus intéressants. On découvre également dans cette partie sa longue carrière dans l'armée américaine et son expérience de la guerre du Mexique.

Vient ensuite le cœur du livre, le récit des années de lutte pendant la guerre de Sécession. Le texte a ici l'avantage de présenter un bon récit des campagnes successives de Lee. Les caractéristiques de son commandement, les rapports avec ses subordonnés et les particularités de l'armée de Virginie du Nord sont abondamment évoqués en parallèle d'une relation efficace des affrontements, toujours présentés du point de vue du général sudiste. Cette partie a également le bon ton de ne pas s'attarder outre mesure sur les succès de 1862 et 1863, et de traiter avec égalité les échecs de 1861 et les deux dernières années du conflit, la campagne d'Appomattox étant particulièrement bien rendue.

Le livre s'achève ensuite sur une brève évocation des dernières années de Lee et conclut sur sa place dans l'Amérique contemporaine. On aurait cependant aimé que soit plus développée l'analyse de la mémoire et l'héritage du général. Cela rejoint d'ailleurs ce qui, à mon sens, est l'autre défaut de l'ouvrage, à savoir le manque d'analyse du parcours militaire de Lee. L'influence de ses décennies de service au sein de l'armée américaine et de son expérience au Mexique sur son commandement pendant la guerre civile n'est ainsi pas discutée, de même que les théories et conceptions qui président à son action.

Cela étant, au delà de ce défaut somme toute mineur, l'ouvrage reste essentiel pour qui s'intéresse à la guerre de Sécession, constituant une excellente introduction à la vie de Lee, tout autant qu'à l'histoire de l'armée de Virginie du Nord, chose inédite en langue française.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 le renard gris, 4 mai 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Robert E. Lee (Broché)
Excellente biographie, très claire,permet de mieux cerner Lee exemple de dignité,d'abnégation,sens du devoir,sans haine.Il sut tenir la dragée haute à une armée fédérale aux effectifs plus important. Lee ne compris pas cette nouvelle guerre dite "moderne",comprise par Sherman et Grant , guerre totale où tout les moyens sont bons (terre brùlée,réquisitions,grignotage de l'adversaire à coups d'hommes.)
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Ouvrage remarquable, aux nombreux enseignements, 24 décembre 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Robert E. Lee (Broché)
Il est assez incroyable qu'il ait fallu attendre si longtemps pour que soit publiée une biographie en français de Robert Edward Lee qui le méritait pourtant bien ! Pour cette première, heureusement, Vincent Bernard ne se loupe pas en livrant un ouvrage qui recèle de nombreuses qualités. L'auteur possède un style assez riche, littéraire même, certes parfois un peu ampoulé mais globalement très agréable à lire et loin de certaines études trop scientifiques et platement écrites. Toute la vie de Robert Lee y est contée, de sa jeunesse largement privée d'un père au passé illustre à son involontaire "tournée" où l'on put encore constater l'incroyable popularité du "Renard gris" (en dépit de sa défaite, faut-il le rappeler !) avant qu'il ne meure, en passant bien sûr par sa longue carrière militaire. Il faut d'ailleurs noter - l'on ne peut en blâmer l'auteur, évidemment ! - que la majeure partie de cette carrière sous les armes est peu passionnante... tout simplement parce qu'elle le fut réellement et Lee était le premier à s'en plaindre. Même au cours de la campagne mexicaine, son rôle demeura finalement mineur.

Ce sont logiquement les chapitres consacrés à la Guerre de Sécession qui se révèlent les plus passionnants, d'autant plus que Vincent Bernard n'oublie pas d'inclure des cartes remarquables qui aident à mieux comprendre le cours des batailles. Il ressort clairement que l'auteur a voulu prendre ses précautions et ne pas verser dans une vision "héroïque" du généralissime des Confédérés (largement répandue aux États-Unis, au Sud comme au Nord). Il s'emploie ainsi à nuancer le portrait et à ne pas taire les défauts, les hésitations, les mauvaises décisions de Lee. Souvent à raison, d'ailleurs, ce qui ne l'empêche pas, hélas, d'aborder la question "tarte à la crème" de l'esclavage sans véritablement convaincre (lire à cet égard les ouvrages critiques de Dominique Venner ou Alain Sanders). En définitive, les trésors de prudence de l'auteur ne font paradoxalement que confirmer ce qui est à mon sens une évidence : le général Lee est difficilement attaquable. A-t-il fait des erreurs ? Quel général en chef peut se targuer de n'avoir pris que des bonnes décisions ? Profondément religieux, mari fidèle et père aimant, d'une probité et d'une morale exceptionnelles, stratège confirmé (cf. ses victoires impressionnantes, toujours en infériorité numérique, notamment à Bull Run, Fredericksburg ou Chancellorsville) refusant de haïr l'ennemi, humble mais adoré de ses troupes comme de la population, Lee n'avait qu'un mot d'ordre : le devoir. Toute sa vie a été dictée par le devoir, jusqu'à la sage décision de signer la capitulation pour éviter à ses troupes une ultime saignée inutile.

Pour dresser son portrait, Vincent Bernard a fait le choix de se référer abondamment aux lettres échangées entre Lee et ses proches. S'il est évident que pour une histoire complète de la Guerre de Sécession, il faut compléter ce livre par d'autres (notamment celui de James McPherson), ces références épistolaires permettent de saisir l'intimité d'un homme qui s'est peu livré, et de découvrir ses doutes, ses regrets et ses déceptions. "Qui peut prétendre connaître Robert Lee ?" écrit Vincent Bernard au début du livre. Peu de monde, sans doute, Lee lui-même n'ayant pas écrit de mémoires et sa discrétion empêchant tout exposition dispensable après la fin de la guerre. Mais Vincent Bernard s'est sans doute approché le plus possible de ce qu'on peut nommer la "vérité intime" de ce personnage, ce qui d'évidence, constitue la réussite majeure de cet ouvrage. Je terminerai par un commentaire particulièrement pertinent de l'auteur (p.100) : "A certains égards et sans exagérer la portée de la comparaison, Lee comme l'armée impériale peuvent être perçus comme de surannés avatars du XVIIIe siècle et de l'ère napoléonienne, fondés sur le courage de la troupe, l'exemple du commandement, une certaine forme de codification morale de la guerre et la prééminence de la bataille. Avec l'irruption de généraux comme Sherman, Grant ou, en Allemagne, Moltke, apparaissaient à l'inverse les planificateurs froids et terriblement efficaces, raisonnant en termes de grandes masses humaines et matérielles, subordonnant la méthode au but [...]". Tout est dit, et le système dans lequel le monde entier fonctionne aujourd'hui n'est que l'héritage amoral de ces planificateurs froids et efficaces, justifiant les moyens par la fin...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 "Qui peut prétendre connaître Robert Lee ? ", 29 juin 2014
Par 
Frédéric D. (france) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Robert E. Lee (Broché)
A cette question posée, en introduction de cet ouvrage, l'auteur répond "personne".

Mais, force est de reconnaître qu'à la lecture de ce magnifique livre il nous est permis d'en savoir un peu plus sur le général commandant l'armée confédérée de Virginie du Nord.

Vincent Bernard est donc l'auteur d'un brillant ouvrage, solide biographie du "Renard Gris" qui a réussi à tenir tête à l'armée du Potomac, revenant en particulier sur les différentes campagnes de la guerre de Sécession avec une mention particulière pour le récit de la campagne de 1864 ou encore pour la chronologie des derniers jours de la campagne de 1865.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Commentaires., 4 août 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Robert E. Lee (Broché)
Bien écrit et documenté. Accessible à tous (des moins documentés aux plus avertis sur le sujet)
À quand une biographie équivalente en français sur US Grant ?
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 enfin, 3 septembre 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Robert E. Lee (Broché)
Voilà de enfin un livre que j attendrai depuis longtemps Lee méritait bien cela un grand général...........pas seulement une voiture.bravo
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Robert E. Lee
Robert E. Lee de Vincent BERNARD (Broché - 17 avril 2014)
EUR 24,00
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit