Commentaires en ligne


78 évaluations
5 étoiles:
 (55)
4 étoiles:
 (16)
3 étoiles:
 (4)
2 étoiles:
 (1)
1 étoiles:
 (2)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


13 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Une merveille
L'histoire entre Elizabeth et Darcy est aussi merveilleuse que pleines de rebondissements. L''orgueil de Darcy, face aux préjugés d''Elizabeth, ne cessent d'influencer notre opinion au fil du livre. Outre cette fabuleuse histoire, la condition féminine de l''époque y est très bien décrite : au-delà du coté...
Publié le 19 juillet 2009 par Coralie

versus
9 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 histoire captivante mais traduction decevant
L'histoire est trés interréssante et Mr. Darcy est un personnage tres enigmatique . Nous avons trés envie de savoir ce qui va se passer entre les deux personnages principaux car rien n'est joué d'avance.
Cependant si je conseille vivement ce livre je tiens a mettre en garde le (futur) lecteur a cette traduction qui me parait imparfait Il...
Publié le 15 janvier 2011 par Lectrice en Herbe


‹ Précédent | 1 28 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

13 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Une merveille, 19 juillet 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : Orgueil et Préjugés (Poche)
L'histoire entre Elizabeth et Darcy est aussi merveilleuse que pleines de rebondissements. L''orgueil de Darcy, face aux préjugés d''Elizabeth, ne cessent d'influencer notre opinion au fil du livre. Outre cette fabuleuse histoire, la condition féminine de l''époque y est très bien décrite : au-delà du coté superficiel pour ces jeunes filles, de n''avoir en tête que le mariage, on comprend qu''il s'agit d''une nécessité de l''époque. En effet, pour certaines, ne pouvant hériter (ce sont des filles, non des fils) leur avenir est entièrement à la dépendance de leur mari, d''où la quête dès le plus jeune âge a rechercher un bon parti afin de garantir une vie confortable pour elle. Pour en arriver là, on se rendra compte du nombre de pressions sur l''éducation, mais aussi au niveau de la réputation qu'elles doivent supporter.
Ce livre se lit très bien, et au-delà de l''histoire d''amour et des différences sociales, il est d''une grande richesse culturelle. Un classique a lire absolument.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


73 internautes sur 77 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un Chef d'oeuvre !... mais attention à la traduction, 23 mai 2006
Ce commentaire fait référence à cette édition : Orgueil et Préjugés (Poche)
Chef d'oeuvre : c'est le mot qui vient spontanément à l'esprit pour qualifier "Orgueil et Préjugés". Roman intemporel de la grande Jane. Son meilleur avec le nostalgique "Persuasion".

Résumer l'intrigue serait déservir le roman...

Je voudrais juste souligner que la traduction 10/18, même si elle est réussie, n'en tronque pas moins le texte original. Des passages entiers manquent, des dialogues disparaissent, des phrases sont écourtées.

On peut donc préférer la traduction des Editions du Rocher (ou Serpent à Plumes) qui est intégrale. Mais il faut alors frayer avec un tutoiement un peu trop intempestif...

Je ne peux que recommander la lecture du texte en anglais. C'est un effort mais qui est récompensé au centuple par la grande Jane !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


44 internautes sur 47 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un chef d'oeuvre de la littérature britannique, 14 septembre 2004
Ce commentaire fait référence à cette édition : Orgueil et Préjugés (Poche)
On lit souvent, sur les quatrièmes de couvertures, que Jane Austen ne crée pas d'intrigue. Certes on ouvre le livre pour partager, du moins en apparence , les tribulations intellectuelles d'une jeune héroïne évoluant dans le cercle restreint des convenances et des parties d'où surgera l'odieux, (du moins en apparence) Darcy.
C'est en ceci que Jane Austen est un auteur de génie, car à une époque où l'on n'écrit que des romans didactiques destinés à éteindre la folie romanesque dans le coeur des jeunes filles ou au contraire on s'extasie sur le Moi et les sentiments, Miss Austen se distingue en plaçant l'intrigue dans l'analyse psychologique des personnages, à montrer leur erreur comme née du simple bon sens qui consiste à vivre en société, et en peignant de sublimes bouffons du type de Mrs bennet, terriblement modernes dans leur universalité. Il a même semblé à Virginia Woolf que Jane Austen ne créait ses personnages que pour avoir le suprême plaisir de leur "trancher la tête". Oui, mais avec tout l'art d'une romancière anglaise : style, bon goût dénué d'hypocrisie, pudeur jusque dans l'ironie.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Chef d'oeuvre de Jane Austen, 20 novembre 2008
Ce commentaire fait référence à cette édition : ORGUEIL ET PREJUGES + EDIT SPE (Relié)
Elizabeth Bennett n'a pas de chance. Dès qu'il y a un homme désagréable dans le coin il ne peut s'empêcher de la demander en mariage. M. Collins d'abord, médiocre et servile, propose le mariage à tout ce qui bouge. Après tout le mariage est socialement obligatoire mais peu importe qui on épouse. M. Darcy en revanche choisit qui il désire épouser et s'y tient. Cependant les flèches de Cupidon se heurtent à la cuirasse d'amour propre d'Elizabeth, M. Darcy est certes riche et titré mais Elizabeth ne supporte pas son air hautain.

Jane Bennett est éprise de M. Bingley alors que sa sœur Elizabeth méprise M. Darcy. Mais il y a méprise. Et dans cette méprise réside la force du livre (et sa supériorité par rapport à d'autres œuvres de Jane Austen). Jane et Bingley ne contrôlent pas leurs amours et leur mariage n'aura lieu que si leur entourage le décide. La question de la nature de la relation entre Lydia et Wickham est une affaire éminemment sociale. Elizabeth et Darcy en revanche ont du caractère (jusqu'à l'orgueil) et nul tiers ne sera autorisé à interférer. Tout se passe dans la perception qu'ils ont l'un de l'autre : seuls leur orgueil et leurs préjugés peuvent se dresser entre eux.

Jane Austen n'est pas romantique. Les romantiques remettent en cause une société très policée et rigide. C'est dans cette société qu'évoluent les héroïnes de Jane Austen et elles ne veulent aucunement la chambouler, juste se ménager un petit espace de liberté et de libre choix quand elles se sentent étouffer. Elizabeth Bennett n'est pas romantique, elle est indépendante. Elle ne remet pas en cause le mariage lui-même mais elle tient à choisir son époux sans tenir compte des détails économiques. Jane Austen tourne en ridicule Collins qui obéit servilement aux convenances et Lydia qui n'y comprend rien et veut se marier par jeu, pour narguer ses sœurs. Une héroïne de Jane Austen doit avoir un cœur mais aussi une cervelle. Si on ne peut pas dire qu'Elizabeth est une femme émancipée (ça serait aussi exagéré qu'anachronique) elle est néanmoins la seule femme du livre à faire des choix personnels opposés à ce que le sens commun voudrait lui imposer. Pour elle le mariage est autant une affaire personnelle que sociale et ne se limite pas à l'alliance de deux familles ou de deux fortunes. En ceci elle est en avance sur son temps.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


9 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 histoire captivante mais traduction decevant, 15 janvier 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Orgueil et Préjugés (Poche)
L'histoire est trés interréssante et Mr. Darcy est un personnage tres enigmatique . Nous avons trés envie de savoir ce qui va se passer entre les deux personnages principaux car rien n'est joué d'avance.
Cependant si je conseille vivement ce livre je tiens a mettre en garde le (futur) lecteur a cette traduction qui me parait imparfait Il ne s'agit ici pas du texte integral .C'est ce qui m'a le plus deçu .
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un véritable chef-d'oeuvre, 23 décembre 2008
Ce commentaire fait référence à cette édition : Orgueil et Préjugés (Poche)
"Orgueil et préjugés" étant la première oeuvre que je lis de la talentueuse Jane Austen, je ne savais pas à quoi m'attendre.
Et bien je suis litéralement conquise!!
La plume de Mme Austen est vraiment fabuleuse: si on y repense bien, la cérémonie du thé, la préparation et le déroulement des bals sont les éléments majeurs de l'histoire qui raconte principalement les rapports qui se tissent entre des demoiselles à marier et des épouseurs en puissance; il ne s'y passe pas grand chose et pourtant on ne s'ennuit pas une seule seconde. Avec un talent fou l'auteure sait nous tenir en haleine et chapitre après chapitre on en redemande!
Certains personnages peuvent être attachants, d'autres pathétiques ou encore austères mais tous nous parraissent vivants et remplis d'émotions.
Enfin bref que d'éloges pour ce roman que je n'oublierai pas de si tôt.

(je me suis tout de suite mise à lire "Emma" autre roman à succès d'Austen; je suis sûre que je vais l'adorer)
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Une merveille tout simplement, 19 mai 2009
Par 
Loca "° Oo. LoCa .oO °" (Toulouse, France) - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)    (TOP 500 COMMENTATEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : ORGUEIL ET PREJUGES + EDIT SPE (Relié)
C'est le premier roman de Jane Austen que je lis, et également le premier roman de ce style et de cette époque.
Je m'attendais honnêtement à un style d'écriture lourd et surement ennuyeux. Quelle ne fut pas ma surprise et mon soulagement de constater à quel point la lecture de ce roman fut aisée et agréable.
Je me suis laissée emporter par l'histoire et son suspens, malgré le fait que je la connaissais déjà de par le film (très fidèle en passant).
J'ai adoré la description des caractères, des sentiments, surtout des doutes et remises en question. Le revirement de situation est amené avec finesse et justesse, et on ne peut que se délecter de tourner page après page pour voir les relations se développer de part et d'autre.
Cette lecture fut un plaisir insoupçonné du début à la fin et je puis affirmer que ce livre fait partie de mes rares véritables coups de cœur. Je sais d'ores et déjà que je le relirai maintes et maintes fois sans jamais m'en lasser.
Et je suis curieuse de découvrir d'autres œuvres de Jane Austen.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Gros coup d coeur!, 29 juin 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Orgueil et Préjugés (Poche)
Mr et Mrs Benett ont cinq filles et aucun héritier. Jane et Elisabeth sont liées par une très grande complicité malgrés leur caractère bien différents.
Jane est douce, gentille tandis qu'Elisabeth est vive, ingénieuse.
Le but de Mrs Benett est donc de marier avantageusement ses filles afin de leur assurer un avenir confortable à la mort de leur père.
Lorsque le riche Mr Bingley s'installe dans leur voisinage, Mrs Benett espère vivement qu'il prendra une de ses filles pour femme, et ses désirs semblent vouloir s'exocer puisque Mr Bingley se rapproche de Jane.
Cependant le gentilhomme est accompagné de son ami Mr Darcy, un homme séduisant mais hautain et fier qui ne semble pas tenir la famille Benett en haute estime les deux maisons voisines évoluant dans un milieu social différent et les manières de la famille manquant parfois de dignité.
Elisabeth, nourrit une antipathie certaine pour Mr Darcy, antipathie qui semble réciproque. Le portrait plutôt noir que lui dépeind Georges Wickham la conforte dans son aversion pour Darcy.
Mais orgueil et préjugés faussent parfois le jugement que l'on peut avoir les uns des autres....

Ce roman est le plus connu de Jane Austen, et c'est un très bon roman!
Il faut dire que j'ai un attrait particulier pour les romans qui se déroulent au XVIIIe et XIXe.
L'amour est au coeur du livre mais ne tombe jamais dans le roman à l'eau de rose.
L'écriture est savoureuse!
Elisabeth est une héoïne attachante, le lecteur vit son histoire comme si elle était sienne et Darcy est le héro romantique par excellence.
Bref une belle histoire d'amour romantique et loin d'être mièvre.
Un classique incontournable à mon avis, un gros coup de coeur.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


22 internautes sur 26 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Je vous hais... je vous aime : thèmes intemporels., 2 décembre 2006
Ce commentaire fait référence à cette édition : Orgueil et Préjugés (Poche)
C'est au cœur de la haute société anglaise du début du XIXe qu'évoluent les amours des cinq filles de la famille Bennet et plus particulièrement celles de Jane et Elisabeth, les plus âgées. Leurs vies sont rythmées au gré des divers bals organisés dans le comté par des membres de cette même société cérémonieuse.
C'est lors d'une de ces réceptions que la famille Bennet rencontre Mr. Darcy. Dès leur première rencontre, Elisabeth n'apprécie guère son caractère taciturne, énigmatique, le trouvant fort méprisable par son audace et sa suffisance. Pour ma part je lui trouverais plutôt un petit côté anticonformiste, certes bien mal adapté aux convenances de l'époque, et un charisme très attirant. Contrairement à la majorité de ses semblables, il ne s'intéresse guère aux bals et aux commérages mondains. Mr. Darcy, plein d'esprit et d'ironie, se gausse de bien des comportements et agissements. Il semble porter un jugement acerbe sur la société qui l'entoure et se moque ainsi de toutes ces mascarades pour n'arriver qu'à un seul but : « bien se marier ». Il joue presque la provocation pour pointer les inepties sociales qui régissent cette société mais toujours avec la courtoisie propre à son époque et à son rang social.
Là, j'admire toute la grâce de l'écriture de Jane Austen pour exprimer de tels sentiments avec autant de distinction. Comme elle se plaît à le faire dans ses ouvrages, elle tance avec finesse, les convenances sordides qui régissent la société de son époque.
Aussi, Mr. Darcy a bien su reconnaître en Elisabeth cet esprit indépendant, frondeur et surtout pourvu du même orgueil que le sien alors que de son côté elle reste campée sur ses préjugés. Tous deux sont amenés à se méfier des convenances. C'est aussi pour ces raisons qu'Elisabeth, au départ, reproche farouchement à Mr. Darcy son orgueil et son arrogance.

En observant les desseins de Mrs. Bennet, la mère d'Elisabeth qui est prête à tout pour « bien » marier ses filles, le lecteur ne peut que se ranger derrière l'esprit factieux de Mr. Darcy. Que de duplicités pour arriver à ses fins !
Puis, j'avoue que j'ai une sympathie toute particulière pour Mr. Bennett, le père, victime d'une union si mal assortie. Ses réparties vis-à-vis de sa femme sont d'un croustillant jubilatoire.

Même si je n'accroche pas durablement à ce genre d'histoire romanesque à souhait, je reconnais la puissance et la beauté de la plume de Jane Austen. Elle décortique avec finesse chacun de ses personnages et construit une narration tout en subtilités.
Son écriture généreuse est pleine d'un charme d'un autre temps bien que les thèmes abordés soient intemporels. L'histoire proprement dite suit une trame tout à fait ordinaire où l'héroïne va lentement tomber sous le charme de celui qu'elle déteste le plus au départ, mais les travers de toute une société y sont si subtilement tournés en ridicule par la plume acérée de l'auteure que l'ensemble en devient tout à fait remarquable. L'évolution des sentiments d'Elisabeth renverse donc la tendance et remet en cause tant de préjugés si soigneusement établis. L'amour se construit non pas aveuglément, à l'instar des coups de foudre, mais par la connaissance plus affirmée de l'autre.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Orgeuil et préjugés, 29 août 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : ORGUEIL ET PREJUGES + EDIT SPE (Relié)
Encore l'esprit et l'imagination quelque peu pollué par la diffusion récente de l'adaptation cinématographique, j'ai eu un peu de mal à entrer d'entrée de jeu dans l'histoire.

Mea culpa, je suis assez faible en classiques anglais. Il m'aura fallu atteindre un âge quasi pharaonique pour lire mon premier Jane Austen.

En général, je ne suis pas fan de bluettes et il faut le dire, nous avons souvent tendance nous autres français à assimiler cette auteure britannique à ce genre littéraire.

Que nenni. L'écriture est certes très datée mais pas ennuyante. Plutôt délicieusement désuète. On se laisse agréablement embarquer dans cette romance. C'est agréable comme un jardin anglais, un thé à la main. L'histoire est finement relatée, la syntaxe est parfaite. Un peu de douceur dans ce monde de vulgarité, que cela peut faire du bien!

On se prend tour à tour pour la jolie Jane ou l'intrépide Elizabeth. On tombe amoureuse avec cette dernière du fameux Monsieur Darcy, l'arrogant et pourtant si séduisant homme.

Si comme moi, vous n'avez jamais lu cette indispensable oeuvre, jetez vous y à corps et âme perdus. Vous verrez, c'est délicieux!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 28 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Orgueil et Préjugés
Orgueil et Préjugés de Jane Austen (Poche - 8 février 2000)
D'occasion et Neuf à partir de : EUR 3,17
Ajouter à votre liste d'envies Voir les options d'achat
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit