Commentaires en ligne 


4 évaluations
5 étoiles:
 (1)
4 étoiles:
 (3)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

16 internautes sur 17 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 correctif - préface, 24 mars 2008
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le savant et le politique : Une nouvelle traduction (Broché)
attention, contrairement à l'un des commentaires, cette édition de l'ouvrage ne contient pas la préface de Raymond Aron, mais une nouvelle traduction et une nouvelle préface de la traductrice Colette Colliot-Thélène. La préface de Raymond Aron est dans l'édition 10/18.
sinon, un ouvrage absolument essentiel !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


13 internautes sur 14 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Essai efficace mais préface de Aron un peu ardue, 6 juillet 2011
Par 
Joseph Fouché (Paris, France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 50 COMMENTATEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le savant et le politique (Poche)
Ce n'est pas forcement l'ouvrage d'introduction idéal à l'œuvre de Max Weber (les concepts "d'idéaux-types" ou encore "d'affinité élective" vous ne les trouverez pas).

C'est surtout un ouvrage efficace sur la position de la "Neutralité axiologique" selon Weber (à l'opposé de Marx) où il pense que le savant -bien qu'il est un avis, politique par exemple- doit éviter d'émettre un jugement de valeur dans son travail (en gros, tenter la chimère de l'objectivité).

Une chimère certes, mais une chimère nécessaire, car tendre vers l'objectivité, même si l'on y arrive jamais est un impératif pour éviter de tomber dans la subjectivité et le relativisme pur.

C'est aussi un témoignage d'un universitaire au début du XXe siècle sur le système Allemand, en comparaison au système Américain d'université.

Nb: je n'ai aucun apriori sur Raymond Aron, mais je trouve que la préface est ardue et peu pédagogique pour quelqu'un voulant découvrir Max Weber. Par exemple, parler du Néo-Kantisme dés la préface sans expliquer ce que développe cette pensée est un manque de pédagogie contre productif, si l'on a pour but de transmettre le savoir.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


6 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Clair et très intéressant, 6 août 2006
Par 
Pierre-yves Champenois (Lyon, France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)    (TESTEURS)    (VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le savant et le politique (Poche)
Très bon livre de Weber que ce petit ouvrage (agrémenté d'une longue préface de Raymond Aron) où il nous explique ce que doit être la vocation du savant et du politique. De nombreux professeurs d'université & hommes politiques de tout bord devraient prendre le temps de le lire et d'en tirer des enseignements!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 3 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Sociologie, 7 janvier 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le savant et le politique (Poche)
Livre demandé en classe prépa littéraire. Intéressant si on aime la sociologie et la philosophie.
J'ai appris pas mal grâce à cette analyse
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Le savant et le politique
Le savant et le politique de Max Weber (Poche - 15 février 2002)
EUR 6,60
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit