undrgrnd Cliquez ici Livres Fête des Mères nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Fête des Mères

Commentaires client

4,1 sur 5 étoiles8
4,1 sur 5 étoiles
Format: Poche|Modifier
Prix:7,50 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Huitième tome de la série "Charlotte et Thomas Pitt", "Meurtres à Cardington Crescent" réserve une très bonne surprise aux lecteurs qui, comme moi, commençaient à trouver aux enquêtes d'Anne Perry un petit goût de réchauffé.
L'intrigue est on ne peut plus palpitante pour les amateurs de la série, car voilà la famille de Charlotte touchée de plein fouet par un nouveau meurtre. Suspectée et promise à la pendaison, Emily ne peut s'en remettre qu'à son beau-frère détective et à sa soeur, venue la soutenir dans cette épreuve et enquêter afin de l'innocenter.
Si les meurtres se font plus rares dans ce roman plus posé, l'action, elle, ne souffre d'aucun temps mort. Les talents de Charlotte prennent une nouvelle dimension, dans ce roman où elle paraît plus intrépide et décidée que jamais. L'intrigue est bien menée, les pistes nombreuses et, comme souvent avec Anne Perry, il est difficile de découvrir par soi-même le mobile du meurtre, même si l'on pressent généralement qui est l'assassin.
La société victorienne est une fois de plus représentée sous un angle peu flatteur ; cependant, si je reproche habituellement à Anne Perry quelques phrases redondantes et larmoyantes, les descriptions sont ici plus nuancées et saisissantes.
On passe un excellent moment et il est difficile de refermer ce livre en cours de route. En somme, un bon polar historique !
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 31 août 2008
Ce livre fait partie de la série "Charlotte et Thomas Pitt" (qu'il n'est pas nécessaire de lire dans l'ordre). Charlotte Ellison, jeune fille de la bonne société londonienne, a épousé Thomas Pitt, un inspecteur de police qui, malgré toutes ses qualités, ne vaut socialement guère mieux qu'un ramoneur. Il est fort difficile d'enquêter quand on n'a le droit de soupçonner que les domestiques et quand le maître et la maîtresse de maison peuvent vous cacher tout ce qu'ils veulent sans grand risque. Et comme même les innocents ont quelque chose à cacher, personne ne parle. Pitt a donc généralement bien du mal à obtenir des informations. C'est là que Charlotte entre en scène. Contrairement à elle, sa soeur Emily s'est élevée socialement en épousant Lord George Ashworth. Elle est donc à même de s'introduire (et d'introduire Charlotte) dans les salons de la bonne société d'où le paria Pitt est exclu. Et comme personne ne soupçonne leurs liens avec la police et avec l'enquête, on hésite beaucoup moins à leur faire des confidences.

Quand George se met à flirter avec une autre femme, Emily décide de reprendre les choses en main. Elle lui rend la monnaie de sa pièce en s'assurant que son baiser à un autre invité de Cardington Crescent sera remarqué. Quand on découvre George empoisonné dans sa chambre, son épouse est immédiatement suspectée. Son beau-frère, l'inspecteur Thomas Pitt, est chargé de l'enquête ; il lui faut absolument disculper Emily. Si en théorie le fait qu'un des personnages principaux soit suspecté change un peu de la routine, on n'y croit pas vraiment : il est assez évident qu'elle est innocente et que Charlotte et Thomas parviendront à le prouver.
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 mai 2007
Cette enquête de la série Charlotte et Thomas Pitt a un rythme différent des autres. On assiste à un huis clos au sein de la belle famille de Charlotte, l'intrigue est simple mais personnelle, et elle plaira surtout aux lecteurs connaissant les personnages. On reste dans l'atmosphère commune à tous les livres de la série : Angleterre victorienne et milieu de la haute société, avec son hypocrisie et ses règles de savoir vivre.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 octobre 2014
L'inspecteur Thomas Pitt est encore une fois chargé d'une enquête difficile puisque sa belle-soeur, la soeur de sa femme, est soupçonnée du meurtre de son époux.
Pénétrer dans les secrets familiaux est extrêmement périlleux et la carrière de Pitt pourrait bien en pâtir s'il n'avait, une fois encore, recours à l'intelligence et au courage de Charlotte, sa femme, pour l'aider à y voir plus clair.
L'époque victorienne est merveilleusement bien décrite, on voit bien que les femmes n'avaient malheureusement pas leur mot à dire concernant leur propre existence, elles ne pouvaient pas choisir leur époux, ne pouvaient pas voter, ne disposait pas de leur propre argent, ne pouvaient prendre aucune décision hormis celles concernant la maison ou les enfants, elles étaient considérées comme fragiles et pas très intelligentes, juste bonnes à donner des ordres aux domestiques et à faire des héritiers.
L'enquête est un peu longue, les mêmes faits et les mêmes arguments sont répétés en boucle pendant pas mal de pages et la fin est finalement un peu brusque et sans trop de surprise.
Ce n'est pas la meilleure des enquêtes de l'inspecteur Pitt mais elle nous fait découvrir un peu mieux la condition des femmes de la haute société à l'époque victorienne.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 avril 2012
Toujours un plaisir de retrouver les personnages de cette série policière de l'Angleterre Victorienne. L'écriture est agréable, facile, les personnages attachants.
Dans ce volet, les meurtres topuchent directment les héros, ce qui rend l'histoire encore plus prenante.
Le seul problème avec cette série policière est que vous risquez de faire comme moi : une fois le 1er tome lu, on les enchaine tous avec une frénésie dévorante !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 juillet 2013
Comme dans tous les livres d'Anne Perry on retrouve ce mélange d'intrigue bien ficelée et d'atmosphère victorienne si bien reconstituée bravo!!!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 février 2005
menée par un inspecteur et sa femme, les meurtres ayant eu lieu dans la propre famille de celle-ci. La fin est un peu décevante, car sans surprises. Le roman sera surtout apprécié par ceux qui privilégient l'ambiance plutôt qu'une intrigue compliquée.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 septembre 2013
Tout s'est passé exactement comme prévu : produit, délai, emballage, que dire de plus ? Gens sérieux à recommander. Seul inconvénient : Amazon nous contraint à un vrai discours pour dire des choses aussi simple. Il est vrai qu'il est plus courant de râler que de féliciter. Bon, ça va comme ça ? Ah non, il manque effectivement un mot : MERCI !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles


Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)