undrgrnd Cliquez ici Bests nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Soldes Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Montres soldes Bijoux Soldes

Commentaires client

4,0 sur 5 étoiles15
4,0 sur 5 étoiles
Format: PocheModifier
Prix:6,60 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 13 décembre 2012
Très beau livre à découvrir ! Il aborde une thématique tout à fait méconnue qui fait partie de l'Histoire des Etats-Unis : le drame de ces japonais vivant aux Etats-Unis et nés sur le territoire américains, qui durant la seconde guerre mondiale vont être enfermés dans des camps dans le désert de l'Arizona, tout simplement parce qu'ils avaient le visage de l'ennemi. Un livre très émouvant !
0Commentaire5 sur 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 mai 2007
Je suis encore sous le choc de ce roman. Il m'a énormement plu et dérangé à la fois.

Ce qui m'a particulièrement plu, c'est l'histoire, la volonté de parler des camps de concentration en Amérique car oui, là bas aussi ils ont existés, la volonté d'éclairer les gens sur cette phase noire de l'histoire mondiale du côté américain. J'ai également apprécié le personnage du petit garçon qui semble le plus lucide de l'histoire, celui qui se pose le plus de question, celui qui doute, qui se sent coupable... mais aussi l'humanité des personnages qui malgré l'absence de sentiment craquent et deviennent quasiment fous les uns après les autres (la mère puis la fille). J'ai aimé la fin du roman, le retour à la maison tant attendu qui ne ressemble en rien à leurs rêves, le retour du père qui se fait tant attendre...

Ce qui m'a le plus dérangé - le quatrième de couverture m'avait prévenu mais je ne pensais pas que ce soit aussi perceptible - c'est l'écriture dénuée de tout sentiment de ce roman. On a l'impression que les personnages ne ressentent rien, qu'ils subissent en attendant, qu'ils ne souffrent pas des horreurs, qu'ils subissent et qu'ils vivent au jour le jour jusqu'au moment où ils deviennent presque fous... et j'ai trouvé cela limite insoutenable. Sans conter la poésie qui s'introduit dans certains passages qui devraient être horrible face aux évenements qu'ils retracent. Cette famille a tout perdu, elle n'a plus rien, l'auteur a même pris le parti de ne pas leur donner de noms pour renforcer cet aspect.

Le dernier chapitre retraçant la vision du père, à la limite du violent - je trouve que les femmes sont représentées de manière beaucoup plus posées que les hommes même si elles semblent prêtes à craquer au moindre souffle - a ramené ces sentiments si absent du reste du livre. Mais là encore, c'est la poésie qui prime, il s'agit d'une simple énumération à la "presque Prévert"... Et pourtant cela suffit a me donner un peu de cette violence des sentiments que j'attendais.

Un livre extrèmement dur par son impassibilité face aux évenements qui s'y déroulent mais qui demeure un réel chef d'oeuvre...
0Commentaire14 sur 16 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 février 2014
"Quand l'empereur était un dieu", de Julie Otsuka, est un petit opus qui traite avec pudeur et sans complaisance une période méconnue de l'histoire des États-Unis. 1942, l'ordre d'évacuation est donné. Une famille d'origine japonaise, comme de nombreuses autres, doit quitter sa maison et vivra pendant trois ans l'internement, au titre d'un effort de guerre insoutenable.
Pour ceux qui souhaitent se documenter le sujet, je conseille "Impounded", livre regroupant des photos prises par Dorothea Lange lors de l'internement des familles d'origine japonaise durant la Seconde Guerre Mondiale. Là également, comme dans "Quand l'empereur était un dieu", on trouvera une sobriété éloquente et des "images" qui hantent longtemps, brisant l'indifférence.
0Commentaire2 sur 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 juin 2014
Le roman de Julie Otsuka s’appuie sur des faits réels (la déportation de ses grands-parents) et raconte cette histoire dans un style fluide et poétique qui met particulièrement en relief l’horreur vécue par ces gens. On est loin des camps de concentration nazis, mais l’injustice et la violence n’en sont pas moins réelles et intolérables. J’ai été profondément remuée par cette lecture, touchée par la résignation, la peur et la colère qui hantent ces lignes. L’auteur a su retranscrire cette tragique tranche de vie à travers les souvenirs d’une famille brisée par un décret inique et indigne avec une grande justesse.
0Commentaire2 sur 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Ce livre est Interessant car il relate des faits peu connus,ceux du sort des japonais sur le territoire américain pendant la deuxième guerre mondiale . A ce titre ce livre fait le pendant plus précis de " certaines n'avaient jamais vu la mer" du même auteur .
Le reproche est que ce récit, très documenté, reste distancié et que l'on ne s'attache pas aux personnages. Le lecteur reste spectateur et ne ne s'investit pas dans l'histoire . D'ailleurs les personnages n'ont pas de prénom. Mais il n'en demeure pas moins que c'est un livre nécessaire pour ce devoir de mémoire des souffrances endurées par ces japonais dans ces camps inhumains , et du retour difficile dans une vie ordinaire apres la guerre.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 février 2015
Etonnant, émouvant. L auteur narre une page d histoire dure et méconnue avec une certaine distance. On ne sent ni rancune, ni rancoeur dans le ton employé alors que les faits étrangement passés sous silence pourraient amener ce genre de sentiment. J ai découvert avec ce roman des injustices faites a une partie du peuple americain, que l on ne retrouvera pas dans le cinema hollywoodien. Si les Americains sont les "gentils" de la guerre, il y a finalement un peu de mal dans le bien...
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 mars 2014
...ce ouvrage, après avoir lu "Certaines n'avaient jamais vu la Mer" du même auteur.Une oeuvre pédagogique en même temps que littéraire, & bien que ce ne soit qu'une traduction, celle-ci semble de grande qualité.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 août 2015
Touchant et émouvant !
On apprend par ce livre beaucoup de chose dont 1 episode de l'histoire qui m'etait inconnu !
Je ne regrette pas de l'avoir lu !
A conseiller aux pro-américains !
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 avril 2013
Bouquin reste fin mais tres prenant.

Ce qui est un peu perturbant mais qui fait beaucoup sur le charme du livre est le faite qu'il n'y est pas de noms a proprement parlé.
La mère, papa, lui , elle .... ect ... j'ai adorer l'histoire que j'ai dévoré très rapidement !!!!

je recommande
0Commentaire1 sur 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 septembre 2014
je recommanderais ce livre à tous ceux qui s'intéressent aux évenements de l'Histoire dont on a peu connaissance.
J'ai aimé ce livre et la façon dont il est écrit, je lis énormément et j'ai englouti ce livre on se laisse happer par ce livre qui est touchant par sa vérité.
0Commentaire0 sur 1 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles