Commentaires en ligne


 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


19 internautes sur 20 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 L'amour maternel
A travers ce roman qui prend aux tripes, Toni Morrison montre comment la monstruosité qu'a été l'esclavage a engendré des monstres, des êtres mutilés à jamais dans leur corps comme dans leur âme, des femmes au faux sourire figé qui n'avaient pas le droit de s'attacher à un autre être, amant ou enfant qu'elle avait...
Publié le 1 septembre 2004 par Berthe Roman

versus
10 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 Euh
Je suis sûrement passée à côté d'une perle de la littérature noire américaine. J'ai en effet dû fournir de gros efforts pour parvenir à la moitié du roman: les va-et-vient incessants entre le passé et le présent, les dialogues confus, les nombreux passages métaphoriques m'ont déroutée...
Publié le 7 février 2011 par Ripley


‹ Précédent | 1 2 3 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

19 internautes sur 20 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 L'amour maternel, 1 septembre 2004
Ce commentaire fait référence à cette édition : Beloved (Poche)
A travers ce roman qui prend aux tripes, Toni Morrison montre comment la monstruosité qu'a été l'esclavage a engendré des monstres, des êtres mutilés à jamais dans leur corps comme dans leur âme, des femmes au faux sourire figé qui n'avaient pas le droit de s'attacher à un autre être, amant ou enfant qu'elle avait mis au monde ; son héroïne, esclave en fuite, pour avoir refusé ce non-amour, en est réduite à des extrémités pires encore du point de vue humain.Le mythe de Médée est en filigrane.
Un des plus beau romans de Toni Morrison, avec La Chanson de Salomon et Les yeux les plus bleus.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 une auteure à découvrir, 18 août 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Beloved (Poche)
Entrer dans l'univers de toni Morrison n'est pas chose facile , avec un talent d'écriture évident on y entre petit à petit pour être totalement accaparé au bout de quelques pages, j'avais eu la même sensation avec "la chanson de Salomon":d'abord déstabilisé voire rebuté puis envouté.Ce conte inspiré d'une histoire vraie est un véritable choc sur la réalité de l'esclavage en des temps pas tellement éloignés, il nous offre une belle réflexion ainsi qu'un point de vue éclairant sur cette aberration que fut l'esclavage.Les personnages se révèlent attachants ou inquiétants parfois ou vice/ versa (Sethe ou Paul D par exemple), mais tous sont merveilleusement "campés " par l'auteure , que ce soit Sethe, baby suggs , Denvers,Paul D,Beloved ou Payé Acquitté, on imagine même très bien les personnages seulement évoqués de par leur vie passée.Toni Morrison à travers ses personnages tourmentés tente d'expliquer les revirements de chacun , il en ressort une belle réflexion sur le jugement et les certitudes que chacun peut avoir. Toni Morrison n'est pas une auteure qui laisse indifférent , on aime ou on n'aime pas , mais ce serait une erreur de ne pas tenter de découvrir son univers.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Et vous, qu'auriez-vous fait?, 19 janvier 2013
Par 
La Chris (Courbevoie, France) - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Beloved (Poche)
« Beloved » fait partie de ces romans qui vous font vous questionner sur vous-même.
Toni Morrison s’est inspiré du fait divers impliquant Margaret Garner, une esclave afro-américaine qui a préféré tuer sa propre petite fille plutôt que de la laisser vivre une vie d’esclave.
Etant moi-même une femme, je n’ai pu m’empêcher de me poser cette question tout le long de la lecture : « à sa place, aurai-je fais la même chose ?».
J’ai beaucoup apprécié ce livre et il restera graver dans ma mémoire. Bien qu’au début le style narratif de Toni Morrison m’a quelque peu dérouté (beaucoup de retours en arrière, changement de point de vue narratif fréquent), au final j’y ai pris goût et je me suis laissée happer par ce récit fort en émotion. La psychologie des personnages y est abordée de façon très complète et aucun des personnages n’est creux ou sans importance.
Le récit se situant un peu avant la Guerre de Sécession, on y voit la vie des esclaves mais aussi celles des esclaves affranchies. Le fait d’aborder ces vies d’un point de vue individuel et psychologique comme cela est fait dans le livre apporte énormément au lecteur. Les propos sont durs mais il est important de savoir ce que cela était vraiment et Toni Morrison le fait de manière très subtile. L’une des particularités de cette auteure est la poésie qui enveloppe systématiquement son récit même lorsque celui-ci aborde des choses dures et brutales.
Toni Morrison a reçu le prix Pulitzer pour ce livre et pour ma part, c’est largement mérité.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


12 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un livre envoutant, 16 décembre 2004
Ce commentaire fait référence à cette édition : Beloved (Poche)
Ce livre touchant et dur émeut le lecteur au plus profond de son coeur. En effet, le crime commis par la mère paraît cruel voire inhumain mais il a été commis au nom de l'Amour. Cette mère qui a tant souffert lors de sa jeunesse ne veut pas que ses enfants connaissent la dure réalité de l'esclavage. Aussi, elle préfère leur donner la mort et par extension la liberté. Il est vrai qu'on ne peut s'empêcher d'être horrifié par la mort horrible de Beloved mais les souffrances de l'esclavage endurées ne poussent-elles pas les esclaves à commettre certains crimes pour avoir leur liberté? C'est ce que Toni Morrison veut démontrer à travers son livre la dure réalité de l'esclavage.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


8 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Magnifique, 31 octobre 2000
Ce commentaire fait référence à cette édition : Beloved (Broché)
Ce livre est une pure merveille où règne une grande émotion grâce aux thèmes forts de l'esclavage et de la mort d'un enfant. Le mystère est cultivé tout au long du livre. A lire absolument
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4.0 étoiles sur 5 Une chair qui a besoin d'être aimée, 6 janvier 2013
Par 
Romur "Romur" (France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Beloved (Poche)
Par où commencer ?

Beloved, c'est l'esclavage vécu de l'intérieur : ne pas être propriétaire de son propre corps, voir ses enfants vendus, ne pas pouvoir espérer créer une famille, ne pas vraiment avoir d'identité propre (de nom), pouvoir être (a)battu à la discrétion du maître...
La lecture est un peu difficile au début car les aller-retour entre le présent et le passé se font sans transition ni avertissement, et c'est par lambeaux qu'on apprend l'histoire des personnages, l'enfer qu'ils ont traversé, au fur et à mesure qu'ils arrivent à en parler ou acceptent de s'en souvenir. Car les blessures de la chaire et de l'âme à ce stade sont telles qu'elles conduisent à la déshumanisation, à la limite de la folie et que ceux qui ont survécu se sont barricadés, blindés, enfermés moralement et/ou physiquement pour oublier et ne plus risquer de souffrir.
Mais au devant de Sethe hantée par le fantôme de sa fille (elle a tenté de tuer ses quatre enfants plutôt que de les laisser en esclavage) vient Paul D. pour l'aider à exorciser son passé et à réapprendre à vivre et à aimer de façon saine dans un monde (après la guerre de Sécession) où elle a le droit de goûter à la liberté et d'être maître de son destin.

Le livre est dur, l'écriture forte, superbe, utilisant la même simplicité pour faire vivre la poésie ou pour décrire l'insoutenable. Toni Morrison convoque aussi le monde magique des esprits (vaudou ?) qui participe à l'ambiance ambigüe et un peu surréaliste autour de la maison 124 et du personnage de Beloved.
L'ensemble est somptueux et bouleversant.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 on n'en sort pas indemne..., 24 août 2009
Par 
Durieux (Marseille, France) - Voir tous mes commentaires
(VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Beloved (Poche)
un livre poignant, émouvant, dérangeant... mais je ne regrette pas de l'avoir lu, bien au contraire !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 A lire, 18 octobre 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Beloved (Poche)
C'est un roman époustouflant,à mille lieues de tout ce que j'ai pu lire jusqu'à maintenant(à part 100 ans de solitude).Le style est d'une telle puissance
qu'il me laisse brisée!Toni Morrison a bien mérité ses récompenses prestigieuses.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1.0 étoiles sur 5 Une torture, 27 juillet 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Beloved (Poche)
La lecture de ce livre fut un véritable supplice. Trop d’ellipse, trop de répétitions, trop de tout à vrai dire qui le rende confus. Sans compter que l'histoire, je suis d'avance désolée pour ceux qui ont aimé ce livre, mais l'intrigue est connu dès le début et elle est sans grand intérêt.
Vu les critiques positif à son égare, je me suis forcée à aller jusqu'au bout. Gênée de ne pas avoir reconnu la soit disant "perle", j'ai tenté de voir le film associé, mais rien n'y fait! ce livre et cette histoire ne m'inspire guère, m'ennuie au plus haut niveau et m’agace par dessous tout.

Il y a d'autres livres bien mieux que celui ci qui mérite d'être reconnu comme par exemple The piano lesson.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


6 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Le 124 !, 4 décembre 2010
Par 
FINET Franck (Paris, France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Beloved (Poche)
Il y a des romans ( rares ! ) qui ravagent tout sur leur passage.
Il y a des histoires d'hommes qui restent gravées à jamais dans la mémoire .
Il y a des douleurs qui font préférer la mort .
Il y a des écrivains qui nous rendent jaloux par leur incroyable talent .
Il y a des oeuvres qui font que la littérature est un Art.

Pour ma part, Beloved est de cette race ; celle des " Grands " qui demeureront au Panthéon des joyaux de la littérature.

Que dire d'autre de l'histoire ? Des ravages de l'esclavage sur ces hommes , ces femmes et ses enfants à jamais perdus ?
Non...... nous serions en deçà de la vérité .
Une femme qui préfère trancher la gorge de son bébé plutôt que de le voir emporter par le " Blanc " pour être réduit en esclavage.
Les dégâts psychologiques engendrés qui mènent sur un chemin plus lointain que la folie.

Toni Morrison ( l'auteur ) jongle à merveille et parvient à soulever la nausée avec une certaine élégance , faire poindre l'espoir dans des cerveaux fracassés à jamais.

Sethe - récemment affranchie - tente d'apprendre à aimer , à " baisser la garde " mais Dieu que c'est dur !
Certains ont comparé ce livre à " Racines " ( célèbre roman d'Alex Haley duquel sera extrait un feuilleton télé ) . On y trouve - certes - une trame commune ( l'esclavage ) mais je trouve le roman de Toni Morrison plus profond .

Vous comprendrez - à la lecture de ma critique - qu'il FAUT avoir lu cette oeuvre magistrale .
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 2 3 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Beloved
Beloved de Toni MORRISON (Poche - 22 mai 2008)
EUR 8,10
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit