Commentaires en ligne


8 évaluations
5 étoiles:
 (3)
4 étoiles:
 (5)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

8 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Max,Oskar et ...Gustav!, 13 octobre 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Petite musique de la mort (Poche)
Voici ENFIN le 6ème tome des Carnets de Max Liebermann! J'adore tous les ingrédients de cette série: Vienne au début du XXème siècle comme si on y était, un mélange de fiction et de personnages réels, un policier et un psychiatre attachants, humanistes, fins et mélomanes, des enquêtes passionnantes et un vrai voyage dans le temps. A mon avis ce tome est le plus réussi de la série: un style plus fluide, moins de lourdeurs dans certaines descriptions (mais il fallait bien planter le décor dans les tomes précédents!), les remous politiques de l'époque sont encore mieux intégrés dans le récit (passionnante, cette description de la montée du pangermanisme et de l'antisémitisme qui aboutira à ce que l'on sait quelques décennies plus tard), ces problèmes politiques ont d'ailleurs une grande importance dans la résolution de l'enquète et on a l'impression qu'on assiste à la fin d'une époque (l'empereur François-Joseph le pense aussi!). Mais surtout, amis mélomanes, quel plaisir de se retrouver encore dans le salon de Max Liebermann pour écouter des lieder de Schubert et, incroyable mais vrai, de côtoyer Mahler qui fait partie intégrante de l'enquête!!! Bref, vous l'aurez compris, je vous recommande chaudement et musicalement cette lecture!...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Juste excellent :), 28 octobre 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Petite musique de la mort (Poche)
Mahler, les coulisses de L'Opéra de Vienne, l'antisémitisme rampant, la sensualité et tout le reste qui explosent enfin entre Max et... oups, pardon, vous lirez ça vous-mêmes.

Du très grand Franck Tallis.
A mon avis, son meilleur.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Jamais déçue!, 3 mai 2012
Par 
coralie (france) - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Petite musique de la mort (Poche)
Rheinart et son ami le Dr Liberman ont ici fort à faire avec le décès troublant d'une chanteuse d'opéra célèbre. Comme à l'habitude avec ce duo, l'enquête va nous transporter à Viennes et nous balader dans la culture et l'histoire de l'époque. On apprécie tout particulièrement les références au début de la psychanalyse et les rencontre avec Freud. Les deux acolytes sont également férus de musiques classiques et à la lecture de Tallis on se croit à l'opéra où dans un salon de musique. L'intrigue est bien construite et s'ajoute les état d''âmes et scrupules du policier. En marge de l'histoire, on s'attache aux personnages principaux qui au fur et à mesure des romans évoluent. Je recommande donc vivement cet ouvrage et les précédents qu'il est préférable de lire dans l'ordre mais pas obligatoire.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4.0 étoiles sur 5 Sympathique final, 9 novembre 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Petite musique de la mort (Poche)
J'ai beaucoup aimé l'incursion dans les milieux politiques - le roman se passe en période d'élection et de montée de l'antisémitisme au début du XXe siècle. Les personnages principaux sont donc plus ou moins soumis à des enjeux qui les dépassent, alors qu'ils enquêtent sur la mort d'une cantatrice et rencontrent des personnages historiques comme Lueger ou encore le très célèbre directeur de l'Opéra... qui n'est autre que le compositeur Gustav Mahler! Il y a même une "sub-enquête" menée par Lieberman concernant la mort d'un jeune musicien très prometteur quarante ans avant... un genre de cold case, quoi!
Ainsi, pour cet ultime tome de la série, l'auteur nous a composé un mélange entre le livre d'ambiance et le polar politique.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4.0 étoiles sur 5 Un ouvrage de référence, 3 novembre 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Petite musique de la mort (Poche)
Frank Tallis nous emmène dans un univers attrayant, les amateurs de policiers historiques seront comblés. Dans la série des grands détectives, les enquêtes de Max Libermann constituent un contexte autrichien du début du 20ème intriguant et enrichissant par l'ensemble des données historiques.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4.0 étoiles sur 5 Bien, 22 décembre 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Petite musique de la mort (Poche)
Bonne histoire policière gentillette et qui ne ne prend certes pas la tête. Quelques références freudiennes qui ne font pas de ce récit un dictionnaire de la psychiatrie
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 un plaisir de lecture, 30 octobre 2011
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Petite musique de la mort (Poche)
Lire les aventures du docteur Lieberman est toujours un plaisir. La description de Vienne au début du XXe siècle est toujours élégante et gourmande. L'étude des personnages est toutefois moins psychnalitique dans ce nouvel opus, Max est plus interrogatif quant-à ses propres émotions. Les prémices de l'antisemitisme sont des plus en plus présents. Max finira t'il par partir vivre à Londres ?
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Bien mais sans plus., 14 octobre 2011
Par 
P. Jean-philippe (Bas-Rhin) - Voir tous mes commentaires
(VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Petite musique de la mort (Poche)
J'ai aimé comme d'habitude mais un petit peu moins que les précédents. Tout y est. C'est très bien écrit. On retrouve avec bonheur les deux compères. La musique, Vienne avec ses fiacres, ses Viennoiseries et ses personnages hauts en couleurs. Freud et les débuts de la psychanalyse. Mais l'intrigue n'est pas aussi complexe que dans les romans précédents.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Petite musique de la mort
Petite musique de la mort de Frank TALLIS (Poche - 15 septembre 2011)
EUR 8,40
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit