Commentaires en ligne


80 évaluations
5 étoiles:
 (47)
4 étoiles:
 (12)
3 étoiles:
 (8)
2 étoiles:
 (9)
1 étoiles:
 (4)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


45 internautes sur 49 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Sauvage et émouvant
Une histoire vraie dont on ne sort pas indemne. L'aventure courageuse ou folle (?) de Chris McCandless fait réfléchir sur l'appartenance au système et à la société. Peut-on se libérer de nos clés, nos codes, nos cartes et de nos papiers d'identité ? McCandless a tout abandonné, sac au dos, se...
Publié le 9 février 2008 par lolabogota

versus
14 internautes sur 16 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 La fuite en avant
D'un point de vue littéraire, ce livre ne marquera pas le lecteur. Il se place dans le domaine de l'enquête et du témoignage. Jon Krakauer, journaliste et alpiniste, habitué au grand Nord, est parti sur la trace de ce jeune homme retrouvé mort dans un bus abandonné le long de la piste Stampede, au cœur de l'Alaska. Ce qu'il relate...
Publié le 2 novembre 2009 par Veilleur


‹ Précédent | 1 28 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

45 internautes sur 49 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Sauvage et émouvant, 9 février 2008
Ce commentaire fait référence à cette édition : Into the wild : voyage au bout de la solitude (Broché)
Une histoire vraie dont on ne sort pas indemne. L'aventure courageuse ou folle (?) de Chris McCandless fait réfléchir sur l'appartenance au système et à la société. Peut-on se libérer de nos clés, nos codes, nos cartes et de nos papiers d'identité ? McCandless a tout abandonné, sac au dos, se libérant totalement de ces chaînes pour vivre dans la nature sauvage. Des paysages très bien dépeints, faune et flore sauvages, de belles rencontres de vrais humains nous font apprécié encore plus le parcours incroyable de ce jeune homme.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


19 internautes sur 21 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Court mais suffisant, 12 avril 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : Into the wild (Poche)
Pour ma part une leçon d'humanité. Je n'ai pas pu m'arrêter de lire. Il permet de reflechir à la notion de liberté, quels choix avons nous réellement, est il possible de sortir du système?
Bien que court, le livre est plus complet que le film, permet de mieux comprendre, s'imprégner.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


14 internautes sur 16 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 La fuite en avant, 2 novembre 2009
Par 
Veilleur - Voir tous mes commentaires
(TOP 100 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Into the wild : voyage au bout de la solitude (Broché)
D'un point de vue littéraire, ce livre ne marquera pas le lecteur. Il se place dans le domaine de l'enquête et du témoignage. Jon Krakauer, journaliste et alpiniste, habitué au grand Nord, est parti sur la trace de ce jeune homme retrouvé mort dans un bus abandonné le long de la piste Stampede, au cœur de l'Alaska. Ce qu'il relate est assez stupéfiant mais pas étonnant.

Pas étonnant car n'importe quel jeune homme peut s'identifier à "Alexandre" Chris McCandless : une furieuse envie de vivre hors des normes, un rejet des valeurs bourgeoises incarnées par ses parents, des relations familiales tendues, surtout avec un père omniprésent, un féru de lecture de textes exaltants (Tolstoï, Thoreau, Shepard, london, ...), une envie de "libérer la bête", la volonté de se prouver quelque chose,... Tout est là pour céder à la fameuse "tentation de Venise", celle qui fait que l'on balance tout par-dessus tête. Le jeune homme montrait à la fois beaucoup de certitude mais également beaucoup de candeur, et beaucoup de volonté d'aller jusqu'au bout.

Pour avoir marché seul en montagne, ou dans des lieux désertiques, face à des paysages splendides, on ne peut que souscrire à l'exaltation qui saisit Chris, celle qui nous saisit lorsqu'on sent posséder l'âme du monde, l'esprit des éléments et des bêtes, lorsqu'on sent faire partie de la Nature sauvage, "the wild". Et ce sentiment a été d'autant plus exacerbé que dans l'imaginaire américain, "the wild" rejoint la légende de l'Ouest, la conquête des "terra incognita", l'esprit d'aventure pionnier que l'on ressent en lisant les livres de Thoreau, de Twain, de Hoaghland.

Mais c'est stupéfiant tout de même car McCandless montre un manque d'humilité totale face à la nature sauvage. Il a un sentiment de puissance assez développé et se rend compte à travers son journal laissé en Alaska que tout cela commence à le dépasser, qu'il est temps de retourner vers les hommes et vers la société. Hors, à l'époque où il constate cela, il est trop tard, la forêt ne le relâche pas, elle réclame son tribut. Stupéfiant car dans cette région désolée cartographiée tout de même de près par les satellites, il part sans carte et croit se trouver isolé alors qu'il est sur une piste, à peu de distance d'une autoroute, entouré de cabanes de chasse, au cœur d'une échancrure d'un parc national. Et il est mort de dénutrition. On ne s'improvise pas homme des bois. Vivre en trappeur suppose un long apprentissage sur le terrain, et pas une randonnée solitaire de trois mois décidée après avoir lu "Construire un feu". La méconnaissance de ce principe de réalité aura été fatal au jeune homme.

Jon Krakauer adopte un style sobre et journalistique. Pour étoffer son récit, il place en exergue quelques autres portraits de jeunes ayant voulu la rupture avec toutes les attaches, y compris le sien (ascension du Devils Thumbs). Certains, dont lui, ont eu de la chance. Pas Chris McCandless. Une leçon qui incite à la modestie devant la nature, mais qui me fait mettre bas mon chapeau à la mémoire de ce jeune homme car j'aurais pu, un jour, être à sa place.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 comme une envie de liberté ..., 15 mars 2010
Par 
Milca (France) - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)    (TOP 1000 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Into the wild (Poche)
Les histoires relatées dans ce livre sont d'autant plus touchantes qu'elles sont vraies et malheureusement elles finissent mal. Partir à l'aventure. Etre en totale autonomie. Vivre en adéquation avec la nature. Le rêve ! L'auteur nous raconte l'histoire de personnages qui ont voulu au péril de leur vie aller jusqu'au bout de leur volonté d'être libre. Ce livre est à lire pour avoir matière à réflexion sur la vie en ermite.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Il ne sera plus empoisonné par la civilisation qu'il fuit et il marche seul pour se perdre dans la nature..., 5 octobre 2014
Par 
Rebecca (Strasbourg, France) - Voir tous mes commentaires
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Into the wild (Poche)
Je viens de refermer ce livre, véritable découverte pour moi puisque je n’ai pas vu le film (pas encore, mais maintenant c’est au programme). Difficile d’en parler à chaud comme ça, c’est une histoire longue à digérer, un reportage sur la jeunesse téméraire, une quête d’authenticité qui fait réfléchir et nécessite de prendre un peu de recul.
D’un point de vue littéraire, rien de marquant, nous sommes là dans le domaine de l’enquête et du témoignage. Krakauer retrace de façon non linéaire l’itinéraire mortel de Christopher McCandless. Il mêle description géographique de son parcours, récits de ses rencontres avec les personnes qu’il a croisées, extraits de son journal et passages ayant trait à son histoire familiale. Pour apporter un éclairage sur ce qui a pu motiver McCandless et sur ce qu’il a pu ressentir durant ses moments de solitude, il y ajoute le récit d’autres expériences plus ou moins similaires (dont une de ses expériences personnelles, qui à mon avis n’apporte rien).
On découvre que Chris est un jeune homme exalté, comme beaucoup d’autres, qui rejette une société et une cellule familiale qu’il juge mercantiles. Il a soif de liberté et de recherche de soi-même. La différence, c’est qu’il décide de suivre son étoile et de réaliser son rêve en tentant l’expérience de vivre dans le plus grand dénuement au contact de la nature qu’il idéalise. Ecoutons-le parler : « Si tu veux obtenir plus de la vie, il faut perdre ton inclinaison à la sécurité monotone et adopter un mode de vie désordonné qui dans un premier temps te paraitra insensé. Mais une fois que tu seras habitué à une telle vie, tu verras sa véritable signification et son incroyable beauté. »
Alors oui, ce roman est très prenant parce qu’il représente une idée magnifique qui a effleuré la plupart des gens : celle de tout quitter pour se lancer dans un voyage insensé mais sublime, celui de la vraie vie, du retour aux sources. C’est une ode à la liberté, à l’anti matérialisme, à la puissance de la nature aussi belle que sans pitié et c’est aussi une belle aventure humaine qui donne envie de se confronter à « autre chose » mais sans cette fin tragique bien évidemment.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


21 internautes sur 25 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Déçu par ce livre..., 3 octobre 2008
Par 
Leon - Voir tous mes commentaires
(VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Into the wild : voyage au bout de la solitude (Broché)
Si le film est vraiment une petite perle, il en est tout autre pour le livre dont il fut inspiré.
Pas de romance, juste une enquête journalistique sur l'évènement, surtout post-evènement d'ailleurs.
3 chapitres entiers sont consacrés aux autres aventuriers du Grand Nord.
De longs passages "interviews" sur les personnes ayant côtoyés "Alex".

Bref, un livre un peut décousu qui déçoit vraiment.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Around the wild, 10 juillet 2009
Par 
Joël (Hotonnes, Ain) - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Into the wild (Poche)
John Krakauer s'est sans doute reconnu dans Chris McCandless, ce jeune homme qui décide de tout quitter alors qu'il est sans doute destiné à un avenir brillant. Tout au long du livre, on ressent en effet, sinon une admiration, tout au moins un enthousiasme. Lui-même s'est retrouvé dans le passé seul face à la nature.

Ainsi, au fil des 285 pages, John Krakauer essaye de nous présenter Chris McCandless, sans jamais l'avoir rencontré, au gré de témoignages laissés par des gens qui ont croisé sa route et par sa famille. Mais bien sûr, tout cela reste bien maigre et on a l'impression de n'avoir qu'une vision très parcellaire de la personnalité de ce jeune homme. L'auteur doit s'en rendre compte, lui qui comble des vides par l'histoire d'autres hommes qui ont vécu des expériences similaires.

Si des gens ont pu juger Chris McCandless à partir des informations collectés notamment dans ce livre, j'en serais bien incapable car, à la fin de ma lecture, je ne sais toujours presque rien de lui. Même son journal de bord est assez vide et le soulignement de passages de quelques livres placés en épigraphes de chapitres n'est pas vraiment d'une grande utilité pour connaître le personnage. Tout au plus, ils nous donnent une indication de ce qui a pu le marquer ou lui attirer l'attention.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Une aventure au bout de soi-même, 19 juillet 2014
Par 
thalie - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Into the wild (Poche)
Une folle et mortelle aventure entreprise par un jeune homme cultivé et provenant d'une famille aisée. Celui-ci abandonne tout au lendemain de la remise de son diplôme pour partir seul dans la nature.

Les faits ne sont pas relatés chronologiquement et certains faits sont mis en parallèle avec la vie de l'auteur du livre.
Chris McCandless a suivi son idéal en tournant le dos à la société matérialiste.

Les avis au sujet de son comportement sont extrêmes : était-il bien préparé pour ce mode de vie ? Il semble que Chris, influencé par ses nombreuses lectures, ait pu tenter de vivre selon ses idéaux.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


9 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Illustration des limites du journalisme, 23 novembre 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Into the wild (Poche)
Je fais probablement partie des rares lecteurs à avoir lu le livre avant de voir le film. J'en suis ressorti avec une impression très mitigée sur cette enquête qui, ai-je trouvé, tire à la ligne par moments. Le livre de Krakauer illustre les limites du journalisme : soit on a un certain intérêt pour le sujet, et on pousse la lecture ; soit on en a peu, ou même on n'en a pas, et on abandonne. Le style ne peut pas vraiment être un secours. Difficile donc d'aimer ce livre sans avoir de sympathie pour le gentil illuminé qu'est McCandless.

On reconnaîtra à l'auteur d'avoir mené et rendu compte de son enquête avec une certaine rigueur. C'est cette rigueur même qui empêche le livre de tomber dans la glorification de Mère nature qui a fait le succès du film. Certes, les paysages américains rendent mieux en 16/9e que sur papier recyclé. Ils sont peu décrits d'ailleurs, comme si l'essentiel était ailleurs : dans l'humain. On apprend un peu tout sur ce personnage peu ordinaire. Et c'est sans doute ce qu'on cherchait en ouvrant le livre.

Oui mais voilà... le journaliste a beau retourner dans tous les sens l'aventure de Supertramp, il n'y a aucun sens profond à en tirer. Que des platitudes. L'Alaska c'est plus fort que toi... Partir sur les routes après avoir donné son argent à Oxfam, ça ne mène pas loin... Quand on tourne le dos à sa famille, on fait le malheur de ses membres... Combler ses besoins en solitude ne comble pas celui de manger... Voilà quelques-unes des morales que l'on glane au fil des pages.

Voilà une mort parfaitement absurde. Et le passage qui m'a le plus marqué peut-être, c'est cette litanie d'aventuriers disparus dans des conditions aussi tragiques, voire aussi absurdes. Surtout ce malheureux précurseur qui avait prévu d'être largué quelque part au beau milieu d'un des lieux les plus sauvages du 49e État, et pas comment revenir à la civilisation. Édifiant. Que nous apprennent-ils tous ? Que laissent-ils derrière eux ? Un joli film !

J'ai envie de conseiller de lire ce livre tout de même. Il est utile dans le sens où il remet les choses très exactement dans leur contexte, mieux que les sublimes images d'Hollywood.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Vivre libre et mourir, 23 juin 2009
Par 
Poignant (Poitiers France) - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)    (TOP 500 COMMENTATEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Into the wild (Poche)
Sur le fond, l'enquête sur la mort d'Alex Supertramp/ Chris Mac Candless est une formidable réflexion sur la liberté, ses limites, le retour à la nature, la sociabilité de l'être humain, la relation parents/enfant (comment un type aussi sympa peut il fuir ainsi une famille certes pesante, mais pas monstrueuse ?), la raison, la folie, l'aventure, le sens de notre passage sur cette terre ...
Bref, vu dans ce sens, ce bouquin est un cours de philo à lui tout seul, à faire lire à tous les bacheliers.

Sur la forme, ce récit est proche du reportage avec quelques données biographiques de l'auteur qui y apporte à bon escient son expérience d'alpiniste solitaire.
Mais les témoignages des personnes rencontrées par Chris Mac Candless, ainsi que des membres de sa famille semblent superficiels, pas utilisés à fond.
Si l'on compare « Into the wild » à un autre récit, le fabuleux « De sang froid » de Truman Capote, on trouve l'écriture bien fade, le livre peu ambitieux.
Sur un thème comme celui-ci, quel dommage !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 28 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Into the wild
Into the wild de Jon KRAKAUER (Poche - 5 novembre 2008)
EUR 7,50
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit