Commentaires en ligne


2 évaluations
5 étoiles:
 (2)
4 étoiles:    (0)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

7 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 ou le chat qui n'aimait pas la poterie ..., 27 janvier 2011
Par 
Ceriseauvive "Ceriseauvive" (France) - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)    (TOP 1000 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : CHAT QUI VOYAIT ROUGE (Poche)
Aaah, cela faisait bien longtemps que je ne m'étais pas plongé dans un Lilian Jackson Brown. Et puis, dans une gare, alors que j'attendais mon train, je décide de m'acheter un bouquin ... j'ai fouiné 3 heures avant de tomber nez à nez avec ce chat aux lunettes rouges. Et je ne suis pas du tout déçue.

Quel plaisir de retrouver Qwilleran flanqué de ses deux siamois, Koko et Yom Yom.

Cette fois, l'intrigue se passe dans une pension de famille, tenue par un attorney fin gastronome. Tous les pensionnaires y sont férus de cuisine. Les arts de la table et les arts tout court y ont bonne place. En effet, la maison abrite également un atelier de poterie. Promu critique gastronomique au moment où il s'était imposé un régime draconnien, Qwilleran se rend là-bas pour écrire un article. Il y retrouve la jolie Joy, un amour de jeunesse, qui s'est fait connaître pour ses talents en poterie et en céramique. Cependant, une atmosphère étrange planne, des histoires sombres se racontent sur cette maison et les pensionnaires semblent tous avoir un cadavre dans le placard ... Qu'à cela ne tienne, Qwilleran mène l'enquête, d'autant plus quand Joy disparait sans laisser de trace. Sa couverture de critique gastronomique va alors lui permettre de tirer au clair l'affaire plus discrètement, car les indices se font rares, trop rares pour être tout à fait honnêtes, et si les lettres que tapait Koko sur le papier de la machine à écrire n'étaient pas si anodines que ça ?

Bref, un petit régal comme d'habitude, une histoire bien ficelée et des siamois plus espiègles que jamais ... J'en redemande !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 La vie en rose, 9 août 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : CHAT QUI VOYAIT ROUGE (Poche)
J'ai été envahie par le rose du plaisir! Plaisir de l'écriture manuelle de mon vendeur et de découvrir un livre "quasi" neuf! Plaisir des promesses tenues! Tout cela a écart le rouge du "chat"
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

CHAT QUI VOYAIT ROUGE
CHAT QUI VOYAIT ROUGE de LILIAN JACKSON BRAUN (Poche - 21 octobre 2010)
EUR 7,10
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit