undrgrnd Cliquez ici Baby ValentinB nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Soldes Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Montres soldes Bijoux Soldes

Commentaires client

3,8 sur 5 étoiles21
3,8 sur 5 étoiles
Format: PocheModifier
Prix:8,80 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Commencée avec l'exposition universelle de 1889, la série des enquêtes parisiennes de Victor Legris s'achève avec celle de 1900. Une excellente histoire, pleine de traits d'humour, où les habitués de la série retrouveront avec bonheur un célèbre félin et auront le plaisir d'entendre M. Mori reprendre une célèbre réplique d'un autre personnage.
Une fois n'est pas coutume, l'enquête des deux frères reçoit (presque) l'approbation de la famille qui participe à l'enquête.

Après avoir lu ce délicieux livre, je me prends à rêver que les soeurs "Izner" nous ont bluffé, que la série ne s'arrêtera pas là et que Victor, à Paris ou ailleurs, ne saurait nous abandonner définitivement...
0Commentaire6 sur 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 septembre 2014
Je découvre Victor Legris par ce roman. C 'est sans doute pourquoi je n'accroche pas.
Que de longueurs dans cette histoire. Quel manque de fluidité dans le style.
Je m'y reprend parfois a plusieurs reprises pour comprendre certains paragraphes. Dur dur. Beaucoup de personnages, des réfèrence aux précédents romans, des histoires parallèles qui vont sans doute se rejoindre... j' en suis à la moitié et c'est fastidieux... vais-je le terminer? J'en suis a faire une lecture en diagonale pour trouver les passges clés.
Coté exposition universelle, il ne faut pas exagérer! Quelques touches qui sont peu explicites. Et cette mainie de citer en permanence des noms de rue. On a d ailleurs l'impression que l'unique raison de ce roman est de faire étalage de la possession d'une carte centenaire du plan de Paris.
Ce serait, a 47 ans, les second livre que je ne finirai pas! C' est dire...
0Commentaire2 sur 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 avril 2014
J'ai adoré suivre les aventures de Victor Legris, mais au fil du temps, les questions existentielles du sympathique libraire prennent le pas sur ses enquêtes et créent un sentiment de lassitude. Dommage, c'est une époque si riche en événements. Grand point fort : la description de l'Exposition 1900 à Paris est si vivante que l'on s'y croirait !
0Commentaire2 sur 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 mai 2014
Je lis tous les titres de cette série depuis le premier paru où l'hôpital de la Charité où je suis née, maintenanr disparu,
était mentionné. Sur son emplacement rue des Saints-Père-rue Jacob se trouve l'Ecole de Médecine. Et dans chaque
nouveau titre je trouve toujours un détail qui me concerne personnellement. C'est très curieux.
Chaque histoire, sous prétexte d'une enquête nous fait découvrir le vieux Paris et l'histoire d'une époque avec une
foule de détails et de faits historiques. Je ne sais pas pourquoi mais ce dernier paru me donne l'impression d'une
lassitude et le départ de Victor Legris vers d'autres cieux le signe d'une nouvelle série ?
0Commentaire1 sur 1 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 mai 2014
Je suis tombé directement dans cette série dès le premier ouvrage des deux sœurs; j'attendais toujours l'histoire suivante, parfois avec impatience.
Ce que j'aime dans ces récits, outre que les héros soient libraires/bouquinistes, c'est que ça se passe dans différents quartiers de Paris du 19e siècle avec toujours des événements réels qui s'y sont déroulés, expositions universelles, découverte du cinéma, vernissages d'expositions de peinture, etc.
Vivement la prochaine mini-série qui se passera au 20e siècle.
0Commentaire1 sur 1 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 juillet 2014
Il s'agit d'un style bien particulier qui représente Paris, à une certaine époque, dans un milieu populaire
.Mais les personnages, à mon sens, réagissent et pensent d'une manière très actuelle.
L'auteur présuppose l'état d'esprit des gens de l'époque, avec un vocabulaire parfois très fleuri, on aime ou on n'aime pas. L'intrigue est cependant originale
0Commentaire1 sur 1 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 avril 2014
J'ai retrouvé le plaisir des premiers livres.De plus on se croirait soi même en train de visiter l'Exposition Universelle de 1900.
0Commentaire1 sur 1 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Un livre que j'ai aimé essentiellement pour l'évocation de Paris en l'année 1900 et de l'exposition universelle. L'enquête ne m'a pas particulièrement passionnée, et je n'y ai pas trop accroché. Je n'ai pas tenté de la résoudre...

Par contre, j'aime les personnages récurrents de Victor Legris, le libraire et ses associés, le bon Joseph et Kenji.

Une lecture vite faite et vite oubliée, je le crains.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 juin 2014
Je ne peux pas recommender ce livre car je ne l'ai pas terminé. Je voulais m'accrocher mais j'ai trouvé l'argot et la multitude d'expressions familières une barrière à la compréhension du texte. Aussi les personnages et l'action ne m'ont pas emballé.

Un autre lecteur n'aura peut-être pas la même réaction. Je dois préciser que le français, que je mâitrise bien, n'est pas ma première langue.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 septembre 2014
Sous le pseudonyme de Claude IZNER, se cache deux sœurs qui nous font voyager, le temps d'une enquête, dans ce Paris du 19ème siècle finissant. Pour ceux qui ne connaissent pas les aventures du libraire Victor LEGRIS, Il vaut mieux commencer par le premier titre de cette série: "Mystère rue de Saints Pères"
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus