undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

41 sur 46 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 14 janvier 2011
Gilles Legardinier a su, en seulement deux romans, conquérir un très large public, son style inimitable fait que le lecteur se sent tout de suite bien avec les personnages et rentre dans l'histoire dès les premières pages.
Après la mémoire dans « L'Exil des Anges », l'auteur s'attaque ici à l'une des maladies les plus cruelles qui puisse exister, Alzheimer, et le résultat est surprenant. Il connait son sujet, la qualité des recherches qu'il a pu faire est impressionnante, on pourrait penser qu'on va très vite s'y perdre, que tout ça c'est trop compliqué, mais détrompez-vous, tout va vous paraitre très clair, presqu'effrayant, jamais cette maladie n'a été vu sous ce jour.
Avec beaucoup de respect et de pudeur, il explique le fléau que représente ce mal qui ronge les êtres que l'on aime. La détermination d'Alex Kincross et de Jenni Cooper va nous tenir éveillée tout au long de ce récit où nous attendent des rencontres inoubliables.
Car qu'ils soient « méchants » ou « gentils », les personnages de Gilles Legardinier sont de ceux que l'on n'oublie pas facilement, on a l'impression que l'auteur ne peut (ou ne veut) pas laisser quelqu'un sans une once d'humanité, parfois bien cachée, mais, pour moi, elle est là, au fond de chacun d'eux, c'est peut-être pour cela qu'on a du mal à les lâcher.

Gilles Legardinier écrit des histoires, de celles qui font peur, oui, mais elles sont aussi pleines d'espoir. Il aime les gens et ça se ressent, il est capable de vous faire pleurer sans pour autant devoir en rajouter, des mots simples qui vont droit au cœur des lecteurs, voilà sa recette et franchement qu'il n'en change jamais !
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
10 sur 11 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 23 février 2011
La vie nous réserve parfois de belles surprises.
Ouvrir un livre de Gilles Legardinier, c'est partir à la rencontre d'un écrivain chaleureux et profondément humain, qui aime (ou pas) ses congénères pour ce qu'ils sont, et non pas pour ce qu'ils montrent.
"Nous étions les hommes" ne fait pas exception à ses précédents livres: vous y trouverez une excellente et prenante intrigue, du rythme, des dialogues ciselés, du suspense et des rebondissements...
Un vrai régal. N'hésitez pas une seule seconde et craquez pour cette ode à l'Humanité!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
14 sur 16 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
500 PREMIERS RÉVISEURSle 28 février 2013
Le 4ème livre que je découvre de cet auteur et j'adhère... complètement. Le sujet m'intéressait (Alzheimer) car j'ai cotoyé ces personnes en bénévolat dans un home mais honnetement, j'ai trouvé cela assez lourd psychologiquement car.. c'était une première fois pour moi de vivre et de partager des moments avec des personnes malades et pour certaines d'entre elles, étaient des cas de maladie avancée... et j'avais envie/besoin de comprendre, de lire quelque chose, d'apprendre.... c'est un roman bien ficelé, on ne s'y ennuie jamais, un coté, action, mystère, grandes émotions humaines, amitié. Gérer, comprendre une maladie très répandue sur notre planète dans un roman passionnant, vivant, drole aussi. malgré le sujet abordé, il reste léger sans s'appesantir sur un drame de notre société que cette maladie surtout pour l'entourage. mais grace à ce brillant auteur, ce roman donne de l'espoir, de l'amour, et évidemment, ne donne pas vraiment de solution (sommes-nous surpris) ce livre fiction propose une théorie une ébauche de solutions, de remède de vie et d'acceptation de l'innaceptable pour une foi en la vie et nos destinées.
Si Gilles avait trouvé le remède afin de guérir l'Alzheimer, soyons sérieux, il n'y aurait plus aucun malade sur notre petite planète... mais il l'aborde avec sincérité, avec conviction, amour, pour qu'on comprenne, qu'on garde espoir en l'humanité.....
Très vivant, j'aime bcp cet auteur. Il a une écriture mystérieuse et magique.....
Il peut faire passer dans un thriller, un roman palpitant des sujets un peu délicats et si actuels dans notre société..
je recommande oh oui............... je referme cette dernière page avec un sourire un peu niais et confiant sur nos vies..... Gardons le sourire, la vie si on la voit belle malgré nos épreuves, elle peut etre belle vraiment très belle et elle vous sourit.
On peut toujours décider de voir la vie un joru de plui moche et triste ou alors un jour ou on regarde par la fenetre, bien à l'abri et au chaud en s'émerveillant de la nature et en écoutant la pluie rebondir sur le sol...
C'est à nous de voir la lumière dans l'ombre ou... l'ombre dans la lumière...
Bonne lecture...

(j'ai pas un peu déraillé là ? désolée .... :-) )
55 commentairesCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 2 septembre 2014
J'ai commencé par lire:"Demain, j'arrête".....excellent plus que plus que plus !!!!! (j'ai un enfant poly handicapé, et la lecture de ce livre m'a fait un bien fou, jusqu'à me redonner la pêche durant toutes ces lignes de lecture.....)= Achetez le, les yeux fermés....
Puis J'ai lu: "Complètement cramé" et forcément tous les autres.....
Excellents TOUS, mais à des niveaux différents: Avoir la pêche: Lire 'Complètement Cramé ' et 'Demain J'arrête '
Avoir envie de thrillers psychologiques: Lire : 'Nous étions des hommes' et 'L'Exil des Anges ' .
Je recommanderais de ne pas lire les 2 derniers à la suite.
Mais je recommande de TOUS les lire, sans exception!!!

NB: Édition Poket, Fleuve Noir, plus agréable (feuilles fines, légères....), à lire que version originale
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
7 sur 8 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 24 février 2011
Après « L'exil des anges », Gilles Legardinier revient avec un roman dont le sujet suffit à lui-même à nous glacer les sangs : la maladie d'Alzheimer. Et il le traite sous forme de thriller, tout en prenant soin de toujours respecter les malades atteints de cette maladie. Ici, pas de trash juste pour faire du trash, bien au contraire, son écriture est subtile et la compassion pour les malades transparait à chaque fois qu'un cas est évoqué. Les personnages sont profondément humains et une grande palette de sentiments nous est transmise à travers eux.
Alors certes, la trame n'est pas des plus originales (un complot visant à s'approprier une découverte fondamentale), mais le fait qu'Alzheimer soit au cœur du problème, change pour moi totalement la donne.
Un roman qui fait ressortir tout ce qu'il peut y avoir de bon, mais également de mauvais chez l'être humain et une belle réflexion également sur l'avenir de notre planète et la manière dont les Hommes l'utilise à leurs fins personnelles, en oubliant souvent l'essentiel.
Un roman qui devrait toucher de nombreux lecteurs de par le sujet et la grande sensibilité qui se dégage de l'écriture de Gilles Legardinier.
Un gros coup de coeur.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
8 sur 9 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 20 avril 2011
Gilles Legardinier réussi avec ce roman le très beau tour de force de nous tenir en haleine par une intrigue bien ficelée avec des personnages attachants et complexes dans leur simplicité, tout en nous interrogeant sur le bien-fondé de ce que nous sommes au plus profond de nous: les hommes. Beau challenge parfaitement maîtrisé. Ce roman restera un très bon moment de lecture.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
14 sur 16 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 3 mars 2013
juste excellent !...lecture passionnante de bout en bout...le fil conducteur du roman plutôt original....on découvre page après page les différents éléments du puzzle...et le final reste surprenant....
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 28 août 2013
Un thriller dans le milieu médical, sur une maladie cruelle qui n'est malheureusement pas maîtrisée : la maladie d'Alzheimer.
L'intrigue se passe en Ecosse où un neurologue accompagné d'une généticienne de talent, mettent au point un indice permettant de savoir avec précision le "basculement" d'un patient atteint de la maladie d'Alzheimer à l'heure près. Ils s'aperçoivent rapidement que cela ne touche pas forcément les personnes âgés mais également de jeunes adultes, ce qui est d'autant plus inquiétant... D'ailleurs, des incidents d'une violence inouï se déclarent sur des sites isolés en Russie et en Alaska, changeant les personnes en bêtes sanguinaires qui s'entretuent sans mobile apparent, faisant apparaître un terrible scénario : la race humaine est en grand danger !
Le Dr Kinross fait la connaissance d'un vieil homme richissime qui souhaite les aider financièrement dans leurs recherches, à condition qu'ils s'occupent de sa femme atteinte de cette terrible maladie.
Les découvertes de Scott et Jenni doivent absolument être protégées... Hélas, faux-semblants et déceptions seront au rendez-vous... On cherche à les éliminer mais qui ?
Excellent livre qu'il serait dommage de dévoiler davantage :D
Je le recommande chaudement !
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
7 sur 8 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 19 avril 2014
Comme beaucoup, j'ai découvert cet auteur grâce à "Demain j'arrête" que j'avais adoré par son côté drôle, touchant et fantasque. Puis j'ai lu "Complètement cramé" dont la tonalité est moins drôle, mais reste touchante.
"Nous étions les hommes" aborde un registre totalement différent avec des airs d'Anges ou Démons. Un excellent polar. On retrouve la patte de l'auteur qui décidément aime les gens et a dû mal à décrire les vilains.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Scott Kinross et Jenni Cooper, respectivement docteur et généticienne, travaillent ensemble plus déterminés que jamais, pour essayer d'éradiquer ce fléau qu'est la maladie d'Alzheimer, maladie qui touche de plus en plus de personnes. Ils font une découverte fondamentale et leurs efforts sont en passe d'être récompensés... mais la concurrence est rude et certains sont prêts à tout pour s'approprier cette découverte... Scott et Jenni rencontreront bien évidemment beaucoup d'embûches sur leur route...

C'est "L'Exil des Anges", que j'ai beaucoup apprécié, qui m'a fait connaître Gilles Legardinier. "Nous étions les hommes" est, selon moi, encore meilleur.
Ce thriller est avant tout une course contre la montre, une lutte acharnée des protagonistes, une enquête à cent à l'heure où l'on va de surprise en surprise et où le suspense est maintenu jusqu'à la fin. Je conseille vivement cette lecture qui mêle suspense, belle intrigue et rebondissements.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
L'Exil des anges
L'Exil des anges de Gilles Legardinier (Poche - 14 octobre 2010)
EUR 7,70

Et soudain tout change
Et soudain tout change de Gilles LEGARDINIER (Broché - 5 mars 2015)
EUR 7,70

Demain j'arrête !
Demain j'arrête ! de Gilles Legardinier (Broché - 4 avril 2013)
EUR 7,70