undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres

Commentaires client

23
3,3 sur 5 étoiles
Comment braquer une banque sans perdre son dentier
Format: BrochéModifier
Prix:19,90 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

11 sur 11 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Avec un style maitrisé et fluide, Catharina Ingelman-Sundberg parvient à passionner son lecteur, à le faire rire mais aussi à le faire réfléchir sur la condition des retraités. Un excellent roman qui puise sa force dans la légèreté !
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
14 sur 15 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 21 mars 2014
Oscar dit "le Génie"(78 ans) ,Anna Greta(81 ans), Stina (77 ans),Martha (79 ans) et Bertil dit "Le Rateau"(84 ans) cinq adorables petits vieux vivent en maison de retraite ou ils ne sont pas vraiment heureux. Après avoir vu un reporter sur les prisons ils estiment que leurs conditions actuelles est bien pires que celles des malfaiteurs. Ils décident de faire un holdup, de façon incongrue, qui va réussir afin d'être condamnés à la prison....
Un roman tendre et plein d'humour qui nous apprend que nous ne sommes jamais trop vieux pour réaliser nos rêves de bonheur.
En y réfléchissant un peu, on découvre une certaine vie en maison de retraite.. pas toujours facile...
Ce livre est vraiment bien écrit et on prend plaisir à suivre ces sympathiques retraités dans leurs folles aventures. De leurs débuts en tant que retraités paisibles jusqu'à leur ascension dans le banditisme on suit leurs projets, leurs plans, leurs succès et leurs échecs, toujours sur un ton très léger. A découvrir quelque soit votre âge ! .
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
4 sur 4 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 16 mars 2015
Là il faut que je félicite l'éditeur de l'édition francophone pour sa géniale manipulation. En effet, si j'ai acheté ce livre, c'est après avoir vu son titre accrocheur et lu son résumé pince sans rire. Cela promettait d'être un roman intéressant. Mais quelle erreur! Déjà en y regardant de plus près, on s'aperçoit que le titre original est "Kaffe med ran", ce qui se traduit littéralement par "café crème". Là déjà, le titre est moins drôle, à l'image de l'histoire contenue dans les pages qui suivent. C'est super mal écrit (problème du texte original ou de la traduction?). L'histoire est vide et complètement irréaliste à se demander si l'auteure est déjà sortie de chez elle... Deux exemples: 1) Dans un musée, la bande de vieux désactive une caméra de surveillance en débranchant la prise. Comme si ce genre de caméra était bêtement branchée sur une prise murale à portée de tous. Pourquoi pas un bouton "presser ici pour éteindre la caméra"? 2) Ils cachent de l'argent dans des tableaux pour prendre l'avion. Apparemment, leur seule préoccupation est d'éviter le métal (des punaises sur un des tableaux font "sonner le détecteur"). Est-il utile de préciser que les bagages à main passent aux rayons X, que les billets dans les tableaux sont donc visibles, et que des objets métalliques ne sont absolument pas problématiques, tant qu'ils ne sont pas portés sur soi lors du passage sous le portique?
Conclusion: à éviter à tout prix.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
5 sur 5 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 17 avril 2014
Les personnages ont habités mes pensées ces 3 derniers jours, 5 personnages très attachants dont je ne me suis pas du tout lassée, une écriture légère, beaucoup d'humour puis un thème de fond celui de la vieillesse et du sens de la vie pour les personnages âgées : le sentiment d’inutilité, la vie en maison de repos, l'inactivité,...
Un livre pour passer quelques heures de bonheur !
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
3 sur 3 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
500 PREMIERS RÉVISEURSle 16 juillet 2014
Un livre qui aborde avec légèreté un sujet plus grave: le devenir de nos seniors et la façon dont ils sont traités dans les maisons de retraite dont l'objectif est souvent la réduction des coûts. Et finalement, en lisant ce livre, on se dit qu'en Suède, les personnes âgées s'en sortent peut être mieux qu'en France.
Sur l'histoire elle même, j'avoue avoir eu un peu de mal à rentrer dans le récit. La mise en place des personnages et de l'action est assez longue, mais une fois les tableaux volés dans le musée, je suis vraiment entrée dans l'histoire: un conte moderne, pas très moral qui met en avant le fait qu'avoir des projets un peu excitants est le meilleur remède l’ennui et au vieillissement.
On m'a offert ce livre en version papier, et il est assez volumineux. Or, voilà quelques temps que je lis beaucoup de livres numériques, et je me rends compte, que pour ce genre de gros livre, une liseuse est bien plus agréable et pratique! Avis aux amateurs!
Enfin, dernier point, j'ai relevé quelques coquilles d'orthographe et de traduction. Personne chez l'éditeur n'a relevé que la ville de Helsingfors est en réalité le nom suédois de la ville de Helsinki? Des petites erreurs sans gravité, mais qui font tout de même un peu tiquer.
En tout cas, une histoire sympa pour passer un bon moment.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
3 sur 3 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 8 janvier 2015
On ne saurait dire du fond ou de la forme, ce qu'il y a de plus mauvais ?
le fond (petit groupe de personnes âgées en pleine rébellion) aurait pu donner lieu à une histoire rocambolesque et originale, il n 'en est rien : dialogues du "club des 5" , totalement déplacés ici, personnages caricaturés et sans surprise....
la forme est carrément ratée, la faute à l'auteure ou la traduction ? écriture sans style, lourde..on sent la volonté d'être drôle et c'est pathétique pour ne pas dire ...pitoyable ..
exemple : je cite 2 lignes concernant un des personnages principaux, surnommé le "râteau" : "il trouvait qu'il n'avait pas mérité ce sobriquet ridicule, tout ça parce qu’il aimait jardiner et qu'un beau jour il s'était pris les pieds dans un râteau !"

on peut tenter de persévérer pour "voir" ..en vain, il n'y a rien à découvrir,
seule chose à apprécier à mon avis : l’illustration de la couverture ( l' étoile méritée)
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
4 sur 4 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 16 mai 2014
Inédit. Intéressante analyse des clichés de la vieillesse...
Très facile a lire, bien écrit
J'ai eu bcp de plaisir
A lire
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
3 sur 3 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 29 mai 2014
Le sujet est original, l'écriture est de qualité . Cela rend les personnages très attachants. A vraiment lire sans modération.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 13 juillet 2014
Surprenant est le terme adéquat ! ( a posteriori il m'a fait penser au film "L'Aventure c'est l'Aventure" avec Lino, Brel, Aldo etc.)

J'ai pensé d'abord à quelqu'un qui voulait surfer sur le succès du " Vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire" de Jonas Jonasson.Par contre, concernant Jonasson qui a voulu faire rebelote avec " l'Analphabète qui ne savait pas compter", là il s'est planté grave. Le premier était drôle mais souvent longuet, et le deuxième une catastrophe à mon goût. Pas de la littérature en tout cas.

Par contre ici, j'ai hurlé de rire en le voyant chez le libraire, le titre est inattendu et on s'attend à quelque chose de léger. Non c'est de la bonne littérature. Effectivement il y a des situations rocambolesques, mais c'est intelligent. Bien fait ! Pas hilarant, mais vraiment bien ficelé !
A la place des protagonistes j'aurais probablement agi comme eux.
C'est vraiment un très bon ouvrage. De plus, je le relirais avec plaisir. Ce que je ne fais jamais normalement.

En fait j'ai lu que l'auteure que je ne connaissais pas en a vendu 300.000 en Suède. C'est son pays et elle y est connue. elle a écrit des romans historiques et c'est la première fois qu'elle se lance dans une histoire de son cru.

A conseiller !
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 11 mai 2015
Allez savoir pourquoi, je suis toujours attirée par les livres aux titres improbables !!! Ce fut le cas pour ce roman... Et avec cette histoire de "vieux", je n'ai pas pu m'empêcher de penser à l'excellent "Vieux, râleur et suicidaire, la vie selon Ove", de Frederik Backman, ou au très bon livre de Jonasson, "Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire" . Je n'ai malheureusement pas retrouvé dans ce livre de Catharina Ingelman-Sundberg la même sensibilité que dans "Vieux, râleur et suicidaire". Je n'y ai pas retrouvé non plus le côté complètement "déjanté" que j'avais tant aimé dans "Le vieux qui ne voulait pas souhaiter son anniversaire". Et surtout, je n'y ai pas trouvé une écriture aussi fluide et agréable (la traduction n'a peut-être pas arrangé les choses ).
Certes, il y a de l'humour mais il y a aussi pas mal de longueurs, des invraisemblances à la pelle et beaucoup (trop !) de clichés.
Je ne peux pas dire que je n'ai pas aimé ; je ne peux pas dire non plus que j'ai adoré ! Il fera partie pour moi de la catégorie des livres sitôt lus sitôt oubliés !
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
Comment braquer une banque sans perdre son dentier
Comment braquer une banque sans perdre son dentier de Catharina INGELMAN-SUNDBERG (Broché - 5 février 2015)
EUR 7,90


Le Gang des dentiers fait sauter la banque
Le Gang des dentiers fait sauter la banque de Catharina INGELMAN-SUNDBERG (Broché - 12 février 2015)
EUR 19,50