undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici B01CP0MXG6 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,4 sur 5 étoiles180
4,4 sur 5 étoiles
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 13 mars 2008
La vie est parfois curieuse et bien triste : René Barjavel, qui a toujours prôné, à la fois les vertus de l'amour avec un grand A, intemporel, ainsi que le manque de réflexion de certains, qui amène à la bétise et à la guerre, dans ce qu'elle a de plus destructrice, a perdu la vie suite à une agression stupide et gratuite dans le métro . . . dans les profondeurs, qu'il décrit de manière tellement admirable et hallucinante dans "La Nuit des temps". Cette histoire d'amour, qui traverse les âges, et nous montre que l'homme est bien peu de choses et TOUT à la fois. Le ton est onirique, lyrique, parfois philosophique, parfois un tantinet naïf, mais cela ne nuit pas à la cohérence du roman, comme s'il fallait de la naïveté pour espérer s'aimer toute une vie sans que les hommes essayent de détruire cet amour. Et on passe d'une scène la plus douce à la fureur la plus totale, le tout dans des décors et un monde complètement hallucinatoire, 100 000 fois plus moderne et technique que le nôtre, alors que tout cela se passe il y a 900 000 ans. On retrouve bien sur les thèmes chers à Barjavel : la création de l'univers, la religion, . . . parfois, donc, un peu de naïveté dans le ton . . mais également un côté visionnaire : le roman, écrit en 1966, évoque une révolte étudiante pour l'égalité, et contre la guerre . . . On a envie de dire à Elea et Païkan qu'on les aime, qu'ils sont beaux, que leur amour est magnifique, et qu'on est désolé pour eux qu'ils soient des humains : c'est le commencement de leur fin.
11 commentaire|26 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 février 2004
une équipe de scientifiques internationale reçoit lors d'une expédition dans l'Antarctique un signal inconnu, improbable qui va bouleverser leurs croyances, leurs certitudes et leur vie;
et qui va bouleverser le lecteur également...
La Nuit des Temps, c'est un grand roman de science-fiction, crédible et incroyable, possible et improbable...
c'est aussi le chant d'amour universel et tragique de deux amants devenus légendaires, Eléa et Paikan que Barjavel érige en un couple mythique, derniers vestiges de l'Humanité confrontés aux maladresses, aux faiblesses et aux émouvantes laideurs de l'Humain;
un livre captivant, sublimement écrit, dont on ressort changé, apaisé et serein d'avoir, l'espace d'un instant, saisi un bout d'Eternité;
0Commentaire|51 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 janvier 2006
J'ai lu ce roman grace à une prof de français il y a de ça au moins 10 ans et c'est grace à ce livre que j'ai vraiment pris gout à la lecture. J'ai par la suite dévoré tous les livres de Barjavel et cet auteur est vraiment génial. Chaque livre nous fait nous poser des questions sur notre société actuelle et sur son avenir si nous continuons ainsi. Bref, pas très fleur bleue mais à chaque fois une histoire d'amour boulversante s'y trouve mélée...On aimerait tous et toute être une Eléa ou un Païkan, les héros de la nuit des temps jusqu'aux dernières pages...
22 commentaires|40 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 novembre 2004
Cette oeuvre prophétique nous montre une société quasi-parfaite, celle de Gondawa, où reigne une égalité matériel et intellectuelle entre les hommes. Cet aspect peut faire sourire mais il s'en révélera négatif au cours de la lecture du récit..L'intrigue reste trés originale : des chercheurs découvrent deux individus prisonniers des glaces depuis près de 900 000 ans. Parvenant à les extirper de cette glace, ils se rendent compte que leur civilisation est supérieur à la nôtre. L'orgueil des savants prend vite le dessus et ils vont tenter de s'approprier les connaissances en interrogeant l'un des deux individus découverts, doué de la conaissance du savoir universel. A travers un suspense grandissant et des objets fantastiques (la "mange-machine")Barjavel nous transporte dans un monde qui se révéle attirant. Mais est-ce vraiment réel ? En ce qui concerne une idée de film, il semble que celle-ci ait été abandonnée depuis longtemps. Dommage, car l'oeuvre se prette habilement à une adaptation cinématographique.
0Commentaire|25 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 octobre 2005
Je l'ai lu il y a presque 15 ans et je n'ai rien oublié de cette histoire ni de ce que j'ai ressenti à l'époque (j'avais 16 ans et je l'ai lu en une nuit)
C'est pour moi d'abord le plus beau livre de Barjavel. Il est le maitre de la SF française et un magnifique représentant de la literrature moderne française. Il devrait être lu à l'école car c'est idéal pour donner le gout de lire à nos pre-ados...
C'est aussi une certaine vision philosophique du bien et du mal et du reel sens du mot progres (du Rousseau romancé et accessible en somme)
C'est enfin la plus belle histoire d'amour de tous les temps.
0Commentaire|23 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 septembre 2001
Hommage à la vie. A l'amour. Quoi de plus beau que ces âmes qui se lèvent ensemble et vibrent au bruit du coeur d'un amour éternel! Que le flux montant de la vie, que la certitude qu'il y a un endroit où ce qui n'existe pas existe... J'ai ce livre dans la peau, l'équation de Zoran est devenue mon symbole, tatouée en bas de mon dos, comme pour me rappeller à tout moment de la beauté de l'amour et de liens qui peuvent se créer entre les gens, d'où qu'ils viennent, au delà de toutes les langues, de tous les pays et de toutes les cultures. Pour me rappeller que ce qui compte, c'est d'aimer, homme ou femme, sans juger de ce qui est mieux, ou bon. Hommage à la vie et aux vivants de tous les ages, de tous les jours et de toutes le nuits, de tous les Temps. Merci Mr BARJAVEL.
0Commentaire|22 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 septembre 2005
Ce chef d'oeuvre de la science-fiction, est sans hésiter, le meilleur de René Barjavel. Il est magistralement écrit, le scénario...sans précédent,...
En résumé, c'est l'histoire d'une station qui capte des signaux venant du fin fond de la terre. A la fois perpexles et obstinés, des spécialistes entament une longue et lente descente au sou-sol terrestre, pour y découvrir des...choses assez étranges, si ce n'est irréelles.
L'autre partie du roman raconte la vie d'une jeune fille d'une beauté inimaginable, vivant sur la terre avant le grand cataclysme qui fit sombrer toute une civilisation dans l'oubli. Afin de la préserver, le "chef" décide de congeler deux des leurs -un homme et une femme-, d'une durée indeterminée...
FANTASTIQUE ! Le livre se résume en cet unique mot. Hormis la science-fiction, ce roman traite aussi une histoire d'amour, deux êtres prêts à tout pour leur amour.
11 commentaire|21 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 août 2010
Je l'ai lu une première fois lorsque j'avais 14 ans et encore parce que ma prof de français nous l'avait imposé en devoir de lecture. Ce fut une surprise sans plus....mais l'émotion était là et bien des années plus tard par curiosité j'ai repris ce livre que j'avais gardé et j'ai eu un choc. La première page où Simon évoque Eléa et son amour perdu est d'une tragique poésie. Aujourd'hui à 44 ans j'en suis à le relire pour la 6ème fois, et c'est toujours un bonheur total. Ce livre est celui qui me suit depuis mon adolescence (matériellement c'est le même avec la 4ème de couverture perdue depuis longtemps...) et j'y reviens encore et encore. Cette histoire d'amour endormie depuis "la nuit des temps" entre Elea et Païkan et le désespoir qu'endure Simon sachant que son amour pour Eléa ne sera jamais partagé...magnifique tout simplement magnifique.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 octobre 2000
Une merveille. Je crois que ce mot résume à la perfection LA NUIT DES TEMPS. Une épopée tragique, mais tellement belle à la fois...Pour moi, l'histoire de Eléa et Païkan, amoureux accablés par un destin inévitable, est entrée dans la légende, encore plus que la très celèbre histoire de Roméo et Juliette... Barjavel est un maître en son genre. Il sait choisir les mots qui "parlent" le plus pour nous faire partager le destin de ce couple, pour nous faire parvenir un tas d'émotions, et dès le début on ne peut s'empêcher de verser une larme... Le décor qui "abrite" cette épopée est lui aussi étrange, merveilleux, et respire l'éternité... Je n'en dis pas plus, mais LA NUIT DES TEMPS comporte tellement de rebondissements que dès qu'on a commencé, il est difficile de reposer le bouquin avant de savoir la fin. C'est tellement passionnant...
0Commentaire|24 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 septembre 2000
Il s'agit la d'un roman totalement bouleversant, qui transcende les epoques et les genres. A la fois recit d'une expedition scientifique, roman de science-fiction et histoire d'amour universelle, une fois commence, on ne peut le lacher une minute, et une fois termine, on ne pense qu'a le relire a nouveau. Ce livre est en permanence sur ma table de chevet! Decouvrez le, et entrez dans un univers qui oscille entre la realite et le reve...
0Commentaire|8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

6,95 €
8,70 €