undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,3 sur 5 étoiles39
4,3 sur 5 étoiles
Format: Poche|Modifier
Prix:8,50 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 2 octobre 2004
J'ai commencé à le feuilleter en me disant que je savais déjà tout. Puis j'ai été captivé, et je l'ai lu ligne par ligne durant les six mois qui ont suivi. Le pensée est précise et lumineuse, elle aide à beaucoup structurer son intelligence de la foi.
Seul bémole : le vocabulaire, marqué à la fois par son universalité et par les deux mille ans d'histoire de l'Eglise. Cela nécessite qu'on fasse l'effort de ne pas se laisser rebuter par des termes qui nous semblent d'un autre âge et d'aller en saisir le sens profond.
0Commentaire|58 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Donc voici le manuel de la doctrine chrétienne, catholique pour être très exact. Le lecteur a la foi, peut-être. Mais la foi n'est pas nécessaire pour étudier et savoir. Il faut du temps et de l'intelligence. Il y a de quoi être écrasé par tant de précision, de cohérence, de citations et d'exposés, de références et de comparaisons. Pour donner une idée, le "texte" lui-même, les presque trois mille paragraphes, ne remplit qu'une moitié des pages. Les autres sont des index, des renvois à l'Ecriture, aux Pères et à l'enseignement de l'Eglise. Et les milliers de liens et renvois entre les paragraphes enflent encore le volume du livre numérique. On ne lit pas un tel livre, on s'y réfère pour connaître la réponse à une question, on en part vers d'autres textes. A part ça, le texte traduit du latin est limpide et bien écrit (le fond du sujet est toujours aussi ardu, mais avoir des mots français ordinaires aide à comprendre).

Du coup, on est encore plus déçu des ratages de bas niveau qui compromettent l'utilisation. Il y a quelques milliers de renvois à la Bible, Ancien et Nouveau Testament, autant de liens avec un site internet qui hélas ne contient pas ce qu'on cherche (le site de la revue Biblia-cerf, privé de la Bible de Jérusalem qui devrait y être; les lecteurs de la revue en sont privés eux aussi; on peut espérer que c'est provisoire). Et la fameuse table des matières, plus la circulation dans les index, qui a disparu, est pourtant là, avec tous les codes et les marquages de niveau de titre qui permettent de la créer proprement. Le lecteur qui a acheté la version Epub en profite. Il peut même (avec l'aide d'un spécialiste et du logiciel adéquat) générer un fichier MOBI (un format Kindle) qui fonctionne aussi bien (j'ai vérifié). Un minime détail technique fait que le ficher AZW3 (le format Kindle moderne) a été créé de travers, et que la table des matières n'apparaît pas (là aussi, j'ai pu vérifier qu'il ne manque rien, juste un détail). Est-ce que les techniciens se sont vexés, ? est-ce qu'un cadre de niveau moyen n'a pas voulu avouer à ses supérieurs que ça n'avait pas marché ? Prions sainte Rita (la patronne de causes désespérées; elle n'est pas dans le catéchisme mais la prier n'est pas interdit) pour que ça s'arrange, et qu'on puisse acheter le livre Kindle et s'en servir.

Inquiétude: La Traduction oecuménique de la Bible (TOB), à notes essentielles souffre d'un maléfice technique du même genre, toujours pas réparé après un an. Certes, l'Église a l'éternité pour elle. Amazon et les éditeurs aussi ?
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 mars 2013
Dans son registre, cet ouvrage est une perfection. Il expose clairement, de manière détaillée et extrêmement référencée, les dogmes de l'Église catholique. Il donne ses réponses sur la notion de foi en Dieu, sa profession (les articles du Crédo), explique la liturgie et la valeur des sacrements. C'est, sur ces bases, un grand livre de philosophie : vocation de l'Homme et Dix commandements, dont l'observance peut donner un sens à la vie, guider nos attitudes et nos conduites (dans le domaine personnel, mais aussi politique), à l'aide de l'exemple vital du Christ et de la prière. Ce peut être ainsi un livre à consulter chaque fois qu'une question morale se pose. Indispensable à tout chrétien qui vit avec son temps. Je le découvre avec admiration et reconnaissance.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 janvier 2004
Un monument de la foi catholique que tous les croyants devraient posséder dans leur bibliothèque mais qui s'adresse aussi à un public plus large de gens cultivés et curieux. Indispensable pour comprendre l'Eglise d'aujourd'hui.
0Commentaire|50 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 mai 2013
Si l'on compare avec la version Poche (Pocket), cette version électronique est légèrement différente :

- Le guide de lecture suit directement les 2865 articles du catéchisme.
- Puis suit l'index thématique (appelé table analytique dans la version poche). Les numéros dans cet index sont des liens, ce qui permet d'accéder directement à l'article souhaité. Très bien. Une fois DANS l'index, on passe à la lettre suivante comme lorsqu'on passe de chapitre en chapitre, donc la navigation est facile.
- Suit la liste des sigles (qui se trouve au début dans l'édition poche)
- Suit l'index des citations (qui se trouve juste après les articles dans l'édition poche). Là aussi, les numéros renvoyant aux articles sont des liens mais ils sont dans des tables, il faut donc faire attention à ne pas sélectionner les tables, mais bien naviguer par ligne. Gros bémol à mon avis, naviguer par paragraphe vous fait avancer par catégorie (Ecritures Saintes, Symboles de la foi, Conciles oecuméniques, Conciles et synodes, etc.) Or ces catégories sont de longueur TRES variables (30 pages pour l'index des Ecritures saintes, dix lignes pour les symboles de la foi). Donc si vous cherchez une citation bibliques, clique clique clique, il faut tourner beaucoup de pages.

Enfin, le problème principal : la table des matières a disparu (15 pages en toute fin d’ouvrage dans l’édition poche). Elle n’est pas accessible via le menu normal du kindle (donc le fichier ne l’a pas noté comme tel) mais elle n’est nulle part non plus dans l’ouvrage. Ca, c’est radical, ça rend l’usage du format électronique TRES fastidieux. On peut naviguer par partie (4 au total : profession de la foi, célébration du mystère chrétien, la vie dans le Christ, et la prière chrétienne) ou mieux, s’il on est en début de section, par section (2 par parties) mais malheureusement pas par chapitre. Bref cet oubli de la table des matières rend l’ouvrage quasi inutile pour qui n’en connais pas le contenu dans ses grandes lignes. Dommage, fort dommage car si cette table des matières était là, 5 étoiles s’imposerait. Mais vu le type d’ouvrage, c’est une partie indispensable. Pour moi c’est 3 étoiles de moins. L’éditeur mérite un gros savon.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 mars 2013
Dans un vocabulaire simple, il est fait le tour de l'ensemble des croyances de l'église catholique.(je l'ai lu en quelques jours; j'ai mis près de 30 heures mais aidée par une écriture facile et toujours un grand intérêt) Il est ainsi possible de séparer ce qui fait le coeur de la foi du catholique et ce que l'on croit avoir appris mais que l'on a retenu terriblement déformé Il est important de pouvoir s'y reporter de temps en temps
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 septembre 2009
Ouvrages essentiels pour tout homme et femme... croyant ou non croyant pour découvrir, redécouvrir ou simplement approfondir sa connaissance et sa Foi en Dieu. N'en déplaise à certain, on ne peut parler de Dieu sans parler de L'Evangile. Ce Catéchisme permettra de réaliser une catéchèse des plus intellectuelles afin de permettre à chacun de trouver Dieu en soi. Outre le fait de donner les clés de la connaissance, il permettra également de structurer notre conception spirituel de notre Foi Chrétienne. Elle aura donc comme résultat d'amplifier notre Foi dans notre « Je Crois ». Ce catéchisme se décompose en quatre parties qui n'en reste pas moins liés les unes aux autres. Chacune numérotés et se renvoyant à une des parties pour une explication et un raisonnement théologique maximal. On trouve la profession de la Foi, la célébration du mystère Chrétien, la vie dans le Christ et enfin la prière Chrétienne.

Pour vous permettre de vous donner le contenu de manière explicite, je me permet de m'inspirer du prologue décrivant les quatres parties de ce Catéchisme de l'Eglise Catholique. Dans la première Partie s'intitulant « la profession de la foi », car ceux qui par la foi et le baptême appartiennent au Christ doivent confesser leur foi baptismale devant les hommes. Pour cela, le catéchisme expose d'abord en quoi consiste la Révélation par laquelle Dieu s'adresse et se donne à l'homme, et la foi, par laquelle l'homme répond à Dieu. Le symbole de la foi résume les dons que Dieu fait à l'homme comme Auteur de tout bien, comme Rédempteur, comme Sanctificateur et les articules autour des « Trois chapitres » et notre Baptême - la Foi en un seul Dieu : le Père Tout-Puissant, le Créateur : et Jésus Christ, son fils, notre seigneur et Sauveur, et l'Esprit Saint dans la Saint Eglise.

Dans la Deuxième partie s'intitulant « les Sacrements de la foi »,le catéchisme y expose comment le salut de Dieu, réalisé une fois pour toutes par le Christ Jésus et par l'Esprit Saint, est rendu présent dans les actions sacrées de la liturgie de l'Eglise, et particulièrement dans les septs sacrements.

Dans la troisième Partie s'intitulant « la vie de la foi », c'est l'occasion de présenter la fin ultime de l'homme, crée à l'image de Dieu : la béatitude, et les chemins pour y parvenir : par un agir droit et libre, avec l'aide de la loi et de la grâce de Dieu, puis par un agir qui réalise le double commandement de la charité déployé dans les dix Commandements de Dieu.

Dans la quatrième Partie s'intitulant « la Prière dans la vie de la foi », le catéchisme traite du sens et de l'importance de la prière dans la vie des croyants.

A cela, il y ajoute des éléments de raisonnements sur des questions et problématiques contemporaines des plus essentiels et dont nous croyant se voyons souvent affubler par la philosophie de l'athéisme, refus ou négation de l'existence de Dieu. Ainsi, il donnera les armes intellectuelles pour permettre a tous Chrétiens de vivre pleinement sa foi à travers 23 questions des plus fondamentales. Mais pas seulement puisqu'il s'agit aussi de donner des éléments de raisonnements sur des problèmes de sociétés comme l'avortement, et cetera... dont Loi naturelle et conscience chrétienne pourra compléter parfaitement vos questions la-dessus...
11 commentaire|25 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 avril 2013
A posséder absolument pour tous ceux qui se disent catholiques, tous ceux qui le sont vraiment, tout ceux qui n'y comprennent rien, les curieux, et les autres, qui auront toutes les réponses de l'église à leurs questions.
11 commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Les religions, en général, sont plutôt sympathiques, dès lors qu'elles structurent l'individu sans l'enfermer totalement. Par les temps qui courent, il est de bon ton de les honnir, de préférence en les mettant dans le même sac et en rejetant sur elles les maux de l'humanité. Les dictateurs du XXè siècle doivent se bidonner, eux qui firent assassiner des millions d'innocents au nom d'idéologies athées. Quand la soif de domination et de violence est un moteur, peu importe l'essence que l'on met dedans. Bref. Les religions me sont sympathiques, quoi qu'on en dise.

Parmi elles, si ma préférée demeure la catholique, ce n'est pas pour son rôle majeur dans notre histoire, mais avant tout pour sa droiture. L'Église n'est pas une mouvance insaisissable au sein de laquelle chacun fait et croit ce qu'il veut. C'est une entreprise, avec un siège, un PDG, des cadres, une structure pyramidale et un règlement intérieur.

Curieusement, peu de gens sont au courant de l'existence de ce livre, alors qu'il s'agit tout bonnement du manuel du bon catholique. En cas de question sur ce que l'on doit faire dans une situation donnée, inutile d'aller chercher des réponses dans les textes sacrés en se transformant en exégète du dimanche et prendre ainsi le risque de se faire traiter de tous les noms sur un forum par des gens qui interprètent à leur façon tel ou tel passage. Non, tout est là, dans ce Catéchisme publié en 1992, suite aux réformes du Concile Vatican II.

Exemple : on cherche "Homosexualité" dans l'index. On est renvoyé à l'article 2357. Et voici ce que l'on y lit :

« 2357 L'homosexualité désigne les relations entre des hommes ou des femmes qui éprouvent une attirance sexuelle, exclusive ou prédominante, envers des personnes du même sexe. Elle revêt des formes très variables à travers les siècles et les cultures. Sa genèse psychique reste largement inexpliquée. S'appuyant sur la Sainte Écriture, qui les présente comme des dépravations graves, la Tradition a toujours déclaré que "les actes d'homosexualité sont intrinsèquement désordonnés". Ils sont contraires à la loi naturelle. Ils ferment l'acte sexuel au don de la vie. Ils ne procèdent pas d'une complémentarité affective et sexuelle véritable. Ils ne sauraient recevoir d'approbation en aucun cas.

2358 Un nombre non négligeable d'hommes et de femmes présente des tendances homosexuelles foncières. Cette propension, objectivement désordonnée, constitue pour la plupart d'entre eux une épreuve. Ils doivent être accueillis avec respect, compassion et délicatesse. On évitera à leur égard toute marque de discrimination injuste. Ces personnes sont appelées à réaliser la volonté de Dieu dans leur vie, et si elles sont chrétiennes, à unir au sacrifice de la croix du Seigneur les difficultés qu'elles peuvent rencontrer du fait de leur condition.

2359 Les personnes homosexuelles sont appelées à la chasteté. Par les vertus de maîtrise, éducatrices de la liberté intérieure, quelquefois par le soutien d'une amitié désintéressée, par la prière et la grâce sacramentelle, elles peuvent et doivent se rapprocher, graduellement et résolument, de la perfection chrétienne. »

On pourra dire tout ce que l'on veut là-dessus : que c'est naïf, que c'est bizarre, etc. Toujours est-il que cela n'appelle ni à la haine ni au trouble de l'ordre public et qu'au bout du compte, ces instructions s'adressent exclusivement aux catholiques. Personne n'est obligé d'adhérer. Quant aux non-catholiques, ils savent à quoi s'en tenir. Si toutes les religions pouvaient faire cela, on y verrait plus clair !
11 commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 mai 2014
Ce bouquin est presque un must have. Pour ma part, il ne peut et ne doit pas se lire d'une traite, mais petit à petit de temps en temps.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus